AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kade_read


kade_read
  28 septembre 2019
C'est grâce à une opération Masse Critique (je remercie Babelio, évidemment) que je découvre cette petite nouvelle de Pierre Bottero. Je ne connaissais pas du tout cet auteur, et c'est avec regret que j'ai découvert son décès. Lorsque les équipes de Babelio m'ont proposé ce petit roman, j'ai été intriguée. Vishan Lour, qu'est-ce que c'est ? Forcément un nouveau monde ! Et puis cet aigle sur la couverture, ne pouvait présager que d'une nouvelle portant sur les rapaces. J'ai donc accepté sans aucune réticence.
Pourtant le premier chapitre m'a paru compliqué. Pourquoi ? Parce que j'avais le sentiment d'être propulsée dans la suite d'une histoire qui avait déjà commencée dans un autre livre. J'avais l'impression d'avoir manqué quelque chose et ça m'a beaucoup dérangé. Puis finalement, les chapitres défilant, je me suis complètement laissée bercer. Je ne pourrais pas dire m'être attachée aux personnages puisque l'histoire était très courte, mais néanmoins je me suis intéressée à eux. Je n'aurais donc eu aucun mal à laisser leurs personnalités respectives m'imprégner si l'histoire avait été plus longue.
Il m'a manqué aussi de « sentiments ». Il y avait des scènes qui méritaient peut-être d'être un peu plus émouvante, glaçante ou réconfortante. J'ai trouvé le tout un peu plat à ce niveau. Nouvelle oblige, le rythme est soutenu. On ne s'ennuie pas, et c'est très bien. C'est juste dommage qu'on ait pas la fin de l'histoire. On reste un peu sur notre faim, puisque le vrai enjeu n'est pas abordé.
Dans tous les cas, c'est une petite nouvelle que je conseillerais sans difficulté à mes neveux. C'était un plaisir de découvrir Pierre Bottero et son monde de Chevaliers.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus