AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Mondes d'Ewilan tome 1 sur 3
EAN : 9782700233025
316 pages
Rageot Editeur (14/02/2007)
  Existe en édition audio
4.36/5   2638 notes
Résumé :
Tandis que ses parents explorent des territoires sauvages de l'autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur Terre d'une sinistre Institution. Au cœur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Eléa Ril' Morienval fomente son retour en Gwendalavir qu'elle cherche plus que jamais à conquérir. Réduite à l'impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne peut compter que sur le courage de Salim pour s’échapper.
Que lire après Les mondes d'Ewilan, tome 1 : La forêt des captifsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (122) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 2638 notes
Une relecture agréable de ce tome faisant suite à la trilogie de la quête d'Ewilan. Une relecture agréable mais qui s'avéra bien plus sombre que pour les tomes précédents. En effet Ewilan n'aura jamais autant souffert qu'au cours de ce tome et Salim fera tout ce qu'il pourra pour la sauver en dépit des risques. J'ai beaucoup aimé cet aspect du roman montrant le lien très fort entre Ewilan et Salim. le personnage de Maximilien Fourque est aussi un personnage très intéressant venant redonner sérénité à Ewilan et Salim, et permettre à Ewilan de se reconstruire afin de rebondir. L'intégralité de l'histoire se passe ici dans notre monde et j'ai beaucoup aimer la dernière partie en voyant évoluer certains alaviriens dans celui-ci.Ce fut donc une lecture assez sombre, violente à certains passages et parfois triste. Ce tome ne s'en n'est pas moins lu tout seul et m'aura fait passer un bon moment. Je suis cependant content que les prochains tomes soient moins sombres que celui-ci ravit de retrouver un ton un peu plus léger.
Commenter  J’apprécie          450
2ème trilogie dans l'univers de Gwendalavir et en compagnie d'Ewilan. J'aurais dû lire ce roman en même temps que Tinaju, mais elle a pris un peu d'avance.

J'ai eu du mal avec le début de ce tome. Les vacances d'Ewilan et Salim ne se passent pas comme prévu. On retrouve Eléa Morienval en association avec une curieuse institution sur terre qui va s'employer à mettre à mal Ewilan et son pouvoir. Moi qui pensais la retrouver en pleine découverte de son propre monde, j'ai été très déçue par ce début. Il m'a donc fallu toute ma patience et 15 jours pour arriver au bout des 300p de ce tome… Je n'ai retrouvé mon entrain qu'à l'arrivée de son équipe de choc pour secourir nos jeunes amis en difficulté. J'ai ainsi trouvé la lecture de ce tome bien longue, heureusement que Tinaju m'avait prévenu… L'histoire ne fait pourtant pas trop de surplace mais je n'arrivais pas à accrocher à ma lecture. Je pense que j'ai été déçue du manque de continuité entre les deux trilogies et du changement de décor.

Comme vous l'aurez compris, je n'ai pas trouvé ce tome à mon goût, même si la fin rattrape le début. J'espère que la suite sera plus dans le même style que la 1ère trilogie où évènements et boutades s'enchaînent sans discontinuité. de toute façon, la suite étant en audio, ça sera plus simple de l'écouter que d'essayer de lire après une journée de boulot. Je vous conseille néanmoins de découvrir cette 2nde trilogie pour vous en faire votre propre avis.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          260
En vacances avec Salim dans le monde réel, Eliwan se fait kidnapper par une Institution mystérieuse qui mène des expériences sur les phénomènes paranormaux. Salim vole alors à son secours, sans grand succès, jusqu'à ce qu'une aide inattendue arrive. Qui dirige l'Institution ? Comment sauver les enfants qui y sont enfermés ? Une nouvelle aventure pleine de dangers commence...
Ce second cycle de Pierre Botero est toujours autant réussi, même s'il est plus noir.
Nos deux adolescents prennent en maturité. Camille sort transformée de son kidnapping, devenant plus forte et plus déterminée que jamais, et Salim gagne en assurance. Maniel, dans son nouveau statut d'homme-lige, montre toute la bravoure et le dévouement dont il est capable.
J'ai aussi beaucoup apprécié le nouveau personnage de Maximilien Fourque, ce berger solitaire au grand coeur.
J'ai hâte de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          290
C'est avec une immense plaisir que je me suis replongée dans les aventures d'Ewilan.
On retrouve les personnages clé et on en rencontre d'autres, haut en couleurs et toujours si attachants.
Par contre, un peu trop de scènes de baston à mon gout. Mais c'est aussi l'occasion de voir les march'ombres en action.
L'écriture est légère (malgré des passages très sombres) et fluide. On tourne les pages sans s'en rendre compte et on s'aperçoit avec déception que c'est déjà la fin. Ouf, c'est une trilogie et il me reste encore 2 tomes.
Hate de connaitre la suite.
Commenter  J’apprécie          280
Encore une fois, on retrouve la patte de Pierre Bottero, son monde magique et ses personnages, attachants, émouvants, agaçants, tout simplement emblématiques.

Le premier tome de cette seconde trilogie m'a semblé plus sombre, plus profond, on sent que l'univers s'enrichi, s'étoffe, prend encore davantage de relief.

Le risque avec une seconde trilogie était que l'on se lasse, qu'on s'ennuie, mais ce n'est pas le cas. On adhère, on tourne les pages, les unes après les autres, et on en redemande !
Commenter  J’apprécie          280

Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
— Non, Salim, nous marchons !
— Attends, ma vieille, nous marchons depuis trois heures, tu pourrais faire un geste…
— Il n’en est pas question !
— Mais pourquoi, bon sang ?
— Je te signale que je te l’ai déjà expliqué. Si tu n’avais pas passé ton temps à râler comme un pou en refusant de m’écouter, tu ne me poserais plus la question.
— C’est bon, message reçu. Regarde ! Un magnifique sourire illumine mon visage, mes oreilles frétillent d’impatience dans l’attente de révélation transcendantes, je suis calme, serein, mon âme brûle de s’élever jusqu’à toi, alors je t’en supplie, ô Ewilan, daigne m’expliquer pourquoi on se crève la santé à randonner dans ce putain de pays de merde à la con alors que tu pourrais nous transporter en un clin d’œil à l’endroit où nous nous rendons !
— À randonner dans ce quoi ?
— Dans cette contrée aride dont les cailloux inhospitaliers agressent la plante de mes pieds et épuisent ma patience, c’est ce que j’ai dit, non ?
Commenter  J’apprécie          1861
— Qu’est-ce que… est-ce vraiment… bon sang, c’est abominable ! Comment avez-vous réussi à vaincre une pareille créature ?
— Celle-là, je l’ai égorgée, expliqua Ellana d’une voix posée. Pour plus de sécurité, Edwin a cru bon lui envoyer deux flèches en plein cœur. Manque de confiance typiquement masculin…
— Heu… je vois… Et ça, qu’est-ce que c’est ?
— Ce qu’il reste du Ts’lich brûlé par Illian. Ça fait un peu désordre, mais Illian est jeune et se trouvait dans l’urgence. Grâce à lui, nous savons désormais que le Ts’lich n’est pas comestible. Impossible d’inviter des amis autour d’un barbecue et cuire un truc pareil. Ce serait une faute de goût impardonnable.
Stupéfait, Bruno Vignol dévisagea la jeune femme. Elle pencha la tête et lui sourit, comme surprise par l’intérêt qu’il lui témoignait.
— Vous… vous êtes sérieuse ? balbutia-t-il.
— Bien sûr. Le Ts’lich ne se mange pas. Du moins pas en grillade ! En pot-au-feu, peut-être… On vous montre les autres ?
Commenter  J’apprécie          1091
-Alors ?
-J'ai du plaisir à sentir mon corps se remettre à fonctionner, Salim. Je me délecte de mes enjambées qui se fluidifient, du frottement de mes bras contre mon torse, de l'oxygène qui entre dans mes poumons, j'apprécie même la douleur dans mes muscles et mon souffle court... Comprends-tu ?
-Je crois, oui, répondit Salim soudain attentif.
-Alors écoute la suite. Je désire marcher pour redevenir moi-même mais, par-dessus tout, je désire découvrir un trajet que j'ai effectué dans tes bras et dont je ne garde pas le moindre souvenir. Si j'en étais capable, je l'accomplirais en te portant sur mon dos pour comprendre la force qui t'a soutenu, sans boire et sans manger, sans certitude pour motiver tes pas. Je veux marcher parce que je te suis redevable, Salim, c'est le seul moyen dont je dispose pour rembourser une infime partie de ma dette. Un pas sur le côté amoindrirait ton geste et je t'aime trop pour te diminuer.
Commenter  J’apprécie          730
Une puis deux, puis des dizaines de balles se logèrent dans le corps de l'homme-lige sans parvenir à le stopper. Il percuta ses adversaires qui roulèrent à terre avant de se relever et de l'assaillir de toutes parts.
Un dernier cri retentit :
-Sauve-la, Salim !
À nouveau des hurlements. Un coup de feu.
Salim ne se retourna pas.
Ewilan dans ses bras, il s'enfonça dans la nuit.

(pour Maniel !)
Commenter  J’apprécie          660
Ewilan hurle.
Son désespoir de dessinatrice absolue emprunte une porte qui ne lui appartient pas, mais dont elle a perçu l’existence.
La porte d’Illian.
Son cri ouvre une brèche dans la structure ordonnée des possibles tandis qu’une multitude d’images se répand en elle. Elle retient l’image qui l’a soutenue aux pires moments de son existence. Un groupe.
Amitié…
Force…
Sécurité…
Ewilan hurle toujours, la trame de l’univers se déchire.
L’impossible devient réalité.
Commenter  J’apprécie          510

Videos de Pierre Bottero (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bottero
Tandis qu'Ellana et Salim se retrouvent emprisonnés dans une geôle de la guilde à Gwendalavir, Ewilan se prépare pour la grande expédition qui doit permettre à Illian de rentrer chez lui. Soucieuse, Ewilan s'apprête à quitter la majestueuse cité d'Al-Jeit pour prendre la route en compagnie de Chiam et d'Erylis. Mais elle doit rester prudente. Selon Erylis, une puissance néfaste étend son ombre jusqu'à elle… En chemin, Ewilan va se rapprocher d'Erylis qui semble subjuguer tous ceux qui l'entourent. Pendant ce temps, Ellana et Salim s'enfuient miraculeusement de leur lugubre cellule ! Salim, devenu apprenti Marchombre d'Ellana commence à mieux connaître cette dernière. Ce sera le début d'une nouvelle aventure qui va mettre les sens de Salim et d'Ewilan en éveil. Peu à peu, nos deux héros vont prendre conscience des défis qu'ils devront relever et de leurs désirs qui guideront leur pas dans ce quatrième tome. L'univers de Pierre Bottero, développé en plusieurs cycles, s'est imposé comme une référence en matière de roman de fantasy pour adolescents. Nouveaux environnements, nouveaux dangers, nouveaux personnages, Les Mondes d'Ewilan poursuit avec brio l'aventure initiée dans La Quête tout en creusant la psychologie adolescente de nos héros.
https://www.glenat.com/24x32-glenat-bd/les-mondes-dewilan-tome-04-9782344057506
_______ Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/GlenatBD Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/glenatbd/ Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/GlenatBD
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (8569) Voir plus



Quiz Voir plus

Ellana, le livre que vous devriez connaître par coeur.

Où Ellana fut élevée durant ces jeunes années ?

Chez son père et sa mère.
Dans la Forêt-Maison des Petits.
Dans la maison de son oncle.
Chez Jilano.

7 questions
341 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre

{* *}