AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070403080
560 pages
Éditeur : Gallimard (16/09/1997)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Réservées d'abord aux professionnels - trop patients, circonspects et tenus par leur minutieux travail de sape pour les claironner à mesure -, les grandes découvertes de l'Histoire ont régulièrement besoin d'une longue maturation. Elles restent longtemps secrètes et se révèlent sans fracas. Il a fallu un siècle et demi de trouvailles, de génie, de fouilles et d'efforts, pour nous aviser que nous tenions bel et bien nos plus vieux papiers de famille, ceux de nos plu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
chartel
  15 novembre 2018
Recueil d'études et de cours sur l'univers mésopotamien antique, ce livre est très instructif. Exigeant, mais très facile à lire, Jean Bottéro, en grand pédagogue, aide à comprendre un peu mieux cette civilisation si lointaine qui a donné naissance à la première écriture et pourrait bien être à l'origine de la pensée scientifique de la Grèce ancienne.
Commenter  J’apprécie          70
lehibook
  29 décembre 2019
Je suis fasciné par les antiques civilisations et celle-ci tout particulièrement car elle a grandi en une zone que la géopolitique actuelle a transformé en enfer pour les peuples. de plus , sa découverte ,le déchiffrement de son écriture constituent une magnifique aventure de l'esprit humain . L'ouvrage de Bottero ,grand spécialiste , de cette civilisation permet d'en éclairer la pensée à partir de cette incroyable bibliothèque d'argile qu'elle nous a laissée.
Commenter  J’apprécie          30
Anabase
  16 août 2013
comment est né l'écriture ? une question qui se pose à tous et à laquelle Jean Bottéro répond avec simplicité, une lecture passionnante.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
chartelchartel   15 novembre 2018
La "doctrine" anthropogonique qui s'y fait jour [Poème du Supersage] est, dans son canevas, parfaitement claire: les hommes ont été créés et mis au monde, et leur constitution subtilement calculée et parachevée, pour remplir vis-à-vis des dieux le rôle de serviteurs: de producteurs, qui mettent en valeur les richesses de ce monde en vue de fournir, par leur travail, d'abord au monde surnaturel les biens matériels qui lui sont nécessaires: le manger et le boire, le vêtement et la parure, le mobilier et le couvert. Des surplus de ces biens, ils profiteront eux aussi, la chose va sans dire - mais secondairement et comme par surcroît. La vie humaine n'a de sens, de raison d'être et de finalité qu'au service des dieux - tout comme les sujets du royaume n'ont de sens, de raison d'être et de finalité qu'au service du souverain et de sa maison: ici encore se retrouve la même transposition, armature et pilier de soutènement de l'entière idéologie religieuse dans le pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
chartelchartel   15 novembre 2018
L'existence indiscutable d'un code et de règles qui, pour n'avoir jamais été explicités comme tels, n'en étaient pas moins rigoureux et n'en fondaient pas moins la possibilité de progresser dans un secteur de la connaissance, par des déductions et des conclusions assurées, certifiées, nécessaires et universellement valables, achève de nous démontrer le caractère véritablement scientifique de la divination aux yeux des Mésopotamiens d'autrefois. Certes, ces règles et ce code, conformément à leurs habitudes et à leur génie propre, ils ne les ont jamais formulés, dans leur nudité et formalité mêmes. Ce n'étaient point des abstracteurs: c'étaient des casuistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
lehibooklehibook   29 décembre 2019
...les dieux eux-mêmes , en grand nombre et imaginés sur le patron des hommes,se trouvaient donc dans les mêmes conditions matérielles qu'eux: ils avaient des épouses , des concubines , des maîtresses , et ils exerçaient généreusement ,avec alacrité , leurs capacités amoureuses .
Commenter  J’apprécie          10
chartelchartel   15 novembre 2018
L'écriture mésopotamienne est apparemment née de besoins et de nécessités d'économie et d'administration, et toute préoccupation religieuse, ou proprement 'intellectuelle", paraît bien devoir être exclue de ses origines.
Commenter  J’apprécie          01

Videos de Jean Bottéro (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Bottéro
ÉPOPÉE GILGAMESH – Traversée du plus vieux poème de l’humanité (France Culture, 1992) Émission de radio « La Matinée des autres », par Jacqueline Kellen, diffusée le 20 octobre 1992 sur France Culture. Invités : Jean Bottéro, Marguerite Kardos, Florence Malbran-Labat et Pierre Solié.
autres livres classés : mésopotamieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2276 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre