AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203155237
313 pages
Casterman (14/03/2007)
4.05/5   37 notes
Résumé :
Catherine Barberet, sage-femme, est l'héritière du Grimoire au rubis, un livre magique et mystérieux qu'elle n'a jamais su déchiffrer. Elle le cache avec soin, car, en ces temps troubles, on dénonce facilement les femmes pour sorcellerie. Malheureusement, un soir d'orage, un nouveau-né meurt au village. La rumeur gronde et accuse Catherine : " Sorcière ! Sorcière ! " Vite, elle fait fuir ses deux filles, Marguerite et Madeleine, en leur confiant le précieux grimoire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lady_K
  02 février 2012
Un premier tome qui est tout de suite captivant. Il est difficile de le poser avant d'en lire la dernière page. Et pour cause, le thème principal de ce roman me passionne mais surtout il est très bien développé. On assiste bien impuissant à une période trouble où la chasse aux sorcières était – si j'ose dire – un sport national. Combien de femmes ont ainsi été brûlées alors même qu'elles n'étaient coupables que d'être jolies ou d'être laides, d'être riches ou d'être pauvres, d'avoir été dénoncées par un voisin mal intentionné ou un ennemi … Quand j'y pense je trouve cela affligeant. le pire étant que la Religion ait permis qu'une telle chose soit possible, donnant une très bonne excuse à de tels agissements et les encourageant. Dieu n'étant que bonté, toutes les mauvaises choses qui arrivent sur Terre sont l'oeuvre du Diable qui agit à travers ses émissaires : les sorcières ou plutôt les boucs émissaires par excellence puisque quoi que disent ces femmes elles sont coupables. La population d'une ville risque de se soulever pour montrer son mécontentement suite à une énième famine ? Brûler une ou deux « sorcières » et ils ne penseront même plus à se plaindre !
Bref, j'exagère peut-être un peu (ou pas) mais Béatrice Bottet montre très bien le ridicule de ces chasses aux sorcières, les fanatiques qui y croient vraiment ou encore les gens mal intentionnés qui n'agissent que par pure méchanceté. On découvre cette triste réalité en suivant les pas de deux jeunes filles, des jumelles que le destin a malmenées dès leur plus jeune âge. L'intrigue est très habilement mise en place de sorte que l'action avance à son rythme, petit à petit, en donnant autant de réponses qu'elle soulève de nouvelles questions. Ce fameux grimoire qui semble bien inutile au début puisqu'illisible, se révèle finalement petit à petit et le récit prend alors un drôle de tournant.
De plus, dans ce tome on fait connaissance avec des personnages attachants et charismatiques. Les jumelles, autant Marguerite que Madeleine, sont touchantes dans leur détresse mais aussi leurs espoirs de voir leurs destins contrariés s'améliorer. de même, Salviat est un personnage adorable. Vraiment ! Il est bon et se révèle être une bonne âme prête à tout pour ce qu'il trouve juste. Il est le bon sens incarné et ne se laisse pas faire. J'aimerais moi aussi avoir un ange gardien tel que lui !
Je n'aurais qu'un seul petit reproche à faire à ce récit. le style est dans l'ensemble très agréable et fluide mais par moments un peu simple ou enfantin.
En conclusion, je continue ma découverte de Béatrice Bottet grâce à ce livre et j'en suis très heureuse. Je retrouve ce qui m'avait charmée avec Rose-Aimée : une histoire entrainante et rythmée ainsi que des personnages très attachants. N'ayez surtout pas peur de vous lancer, ce premier tome m'a conquise !
Je remercie Babelio et Casterman pour l'envoi de l'édition Intégrale que je possède.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leslecteursdestpierre
  04 avril 2014
C'est l'histoire d'une sage femme ayant deux filles, jumelles, appelées Marguerite et Madeleine .
La sage femme appelée Catherine, un soir d'orage, a fait naître un enfant mort-né. le lendemain matin, les habitants de son village accusent Catherine de sorcière. Un homme soit disant chasseur de sorcières dit qu'elle en est vraiment une et Catherine fait fuir ses filles dans la forêt avec un grimoire incrusté d'une pierre précieuse, un rubis.
J'ai aimé ce livre car l'histoire est passionnante. Elle semble réaliste, (mais pas trop quand même) car à l'époque où l'histoire se déroule, dans les années 1500 on chassait les sorcières.
Commenter  J’apprécie          20
Sand94
  09 février 2012
Je fus, au commencement, déstabilisée par la venue de ces nouveaux personnages, et il me fallut un peu de temps pour me familiariser avec ces deux jeunes filles. Mais l'art de Béatrice Bottet réside dans cette capacité à nous rendre chers ses personnages, et très vite je me suis attachée à Marguerite, enfant exploitée, malmenée, mais d'une force morale incomparable. On sent chez l'auteur une affection particulière pour cette jeune fille que la dureté de la vie, rend plus intéressante que sa soeur élevée dans du coton et ayant eu plus de chance dans sa fuite.
L'atmosphère est pesante, et l'angoisse monte, la peur provoquée par ces chasses aux sorcières arbitraires et injustes s'abattant sur des femmes innocentes fait froid dans le dos.
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
Commenter  J’apprécie          60
em_frc
  26 janvier 2021
Dans mes souvenirs, la seconde trilogie du Grimoire au rubis était celle que j'avais le moins apprécié.
Pourtant, j'ai aimé ma lecture.
Ce premier tome est bien mené.
J'aime beaucoup le personnage de Marguerite et de Salviat, que je trouve attachants.
J'avoue trouver Madeline un peu niaise et ne pas vraiment apprécié le personnage.
Il est intéressant que cette trilogie parle de la chasse aux sorcières, qui a été une période bien sombre et tout à fait abjecte de l'histoire.
À voir par la suite.
Commenter  J’apprécie          10
Lumina33
  24 août 2017
Ce tome est très palpitant, j'ai été conquise dès les premières pages. Suspense et rebondissements s'enchaînent au point que les pages défilent sans que l'on ne s'en aperçoive. Je me suis attachée à ces fillettes comme à Bertoul et Blanche dans le premier cycle. Dans celui-ci j'ai bien apprécié l'aspect « chasse aux sorcières » qui nous dévoile la mentalité de l'époque.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Lady_KLady_K   03 février 2012
Salviat posa les mains sur le livre. [...] Le grimoire au rubis ne semblait pas un objet inerte. Il avait pu le constater à plusieurs reprises. Oh c'était subtil. [...]
C'était une impression totalement incompréhensible, inexplicable, pourtant Salviat était sûr de cela : le livre se sentait bien avec lui. Pour un peu il en aurait ronronné de plaisir.
« Qu'est-ce que je m'en vais penser moi ! Un livre ! Ronronner ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Béatrice Bottet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Béatrice Bottet
Conférence Prix Imaginales des collégiens - La sélection 2018... à la question enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Johan Heliot, Béatrice Bottet, Pauline Pucciano et Carina Rozenfeld
autres livres classés : chasse aux sorcièresVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Peneloppe Green T1

Quel est la passion de Peneloppe ??

enquétrice
journaliste
musicienne

5 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Penelope Green, tome 1 : La chanson des enfants perdus de Béatrice BottetCréer un quiz sur ce livre