AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266126253
Éditeur : Pocket (06/09/2007)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Quand Brigitte, dix-sept ans, a disparu de la maison, sa mère Mathilde a tout imaginé : enlèvement, viol, meurtre… Avant d’apprendre, sept ans plus tard, que sa fille, droguée et prostituée, a été recueillie par Biosthal, clinique privée aux méthodes très spéciales.

Dès lors, Mathilde n’a qu’un seul but : infiltrer Biosthal et retrouver sa fille. Mais que cachent réellement les murs de ce grand manoir qui abrite la clinique ? Une organisation criminel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
BlackKat
  04 février 2014
Une jeune top model, Line C, est retrouvée sauvagement mutilée dans sa salle de bains…
Une mère infiltre une mystérieuse clinique, Biosthal, pour marcher dans les pas de sa fille disparue il y a 7 ans.
Aucune corrélation apparente…
D'un côté, nous avons une enquête menée par Alex Gredit, capitaine de police, et son ami reporter, Xavier Vidal, qui flaire autre chose qu'un simple fait divers et décide rapidement de poser les bases d'un livre.
D'un autre côté, nous avons une mère déterminée à retrouver sa fille, quitte à suivre le même chemin qu'elle, et à prendre tous les risques.
De prime abord donc, aucun point commun. Les chapitres jonglent entre les deux affaires, les narrateurs changent à chaque fois, on approfondit au fur et à mesure la personnalité des différents personnages, on pose quelques éléments, on nage en plein mystère, on progresse, on fait chauffer les neurones pour trouver "la" pièce qui liera les deux affaires.
Et l'affaire est rondement bien menée, l'intrigue est bien ficelée, le rythme ne faiblit jamais, la réflexion est multiple.
Car, il faut bien le dire, il y a matière: naviguer dans les eaux troubles du milieu de la mode, de l'argent, du pouvoir, de la nuit et de ses excès, franchir la limite de la recherche du bien-être et du milieu sectaire, se battre pour son enfant, gérer les souffrances du passé pour mieux s'ouvrir à demain ou glisser dans la dominance d'esprits manipulateurs… les thèmes sont multiples et adroitement amenés et analysés.
La description de la main mise sur l'esprit de gens blessés, faibles ou pas, par des gourous emplis de bonté et de douces vérités anesthésiantes est proprement géniale et décortique adroitement les étapes de cette emprise progressive et explique l'émulation de foules et le succès des thèses sur le développement de soi autour d'un "maître à penser".
L'évolution de Mathilde est également admirable: de la mère forte et déterminée, elle se retrouve à douter, se remettre en question, à souffrir, à ouvrir les yeux, glisser sur la mauvaise pente pour redresser enfin la barre, à oser aimer. Mathilde est une femme comme les autres, avec ses fragilités et sa force, sans grandiloquence, avec une justesse des plus humaines, mais un parcours qui la rend exemplaire et force le respect.
Ce roman est riche car on peut s'attacher à l'enquête policière brute autour de morts sanglantes, de mouvements sectaires ou des prises de libertés pour expérimenter une nouvelle molécule… ou bien s'attarder sur les problèmes de société soulevés et sur les rapports humains qui dérapent, se rattrapent ou lâchent prise.
Tout s'imbrique subtilement, tout en cultivant le suspens jusqu'au bout et… mine de rien, nous emporte vers un final surprenant où les manipulateurs trouvent toujours plus retors qu'eux. La fin n'est pas toute rose et j'adore parce que le gris est réel et laisse une nappe de brouillard sur l'avenir… notre avenir!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PtiteKyla
  14 août 2016
C'est le premier roman de Laurent Botti que je lis, je ne pourrais donc pas comparer cette lecture avec ses autres oeuvres.

Pour être honnête, j'ai eu un peu de mal à me lancer dans cette lecture. Pas que le début ne me plaisait pas, bien au contraire, l'intrigue est présente dès le prologue. Je pense juste ne pas avoir été suffisamment concentrée à cause des enfants qui me rôdaient autour (vive les vacances !).

Comme je le disais donc, les premiers chapitres sont riches en événements.

Le premier chapitre est narré à la première personne. Nous y suivons Xavier Vidal, journaliste pour un magazine people. Alors qu'il se rend chez une mannequin française qu'il doit interviewer, il se retrouve devant un bâtiment rendu inaccessible au public par la police. Heureusement pour notre protagoniste, il connaît un lieutenant sur les lieux, et découvre que son rendez-vous ne pourra pas avoir lieu car la mannequin gît sans vie dans sa salle de bain.
Son amitié avec l'officier de police en charge de l'enquête va lui permettre de connaître tous les détails et, flairant le ''scoop'', il décide d'enquêter de son côté.

Pour le second chapitre, la narration change ; cette fois-ci ce n'est plus un ''je'' mais un 'elle'. Nous y suivons Mathilde, mère de famille en train de boucler sa valise juste avant de quitter le domicile conjugal. C'est lorsqu'elle se retrouve dans le train qui la conduit à Paris que nous découvrons ses projets au travers de ses souvenirs.
Sa fille Brigitte s'est enfuie 7 ans auparavant à l'âge de 17 ans. Après avoir engagé un détective privé, Mathilde découvre que sa fille – ancienne droguée prostituée – a été sauvée par l'association Biosthal, une clinique privée dont les méthodes ressemblent fortement à une secte. Elle décide donc d'infiltrer elle aussi cette clinique, premièrement pour retrouver sa fille, mais également pour la comprendre.

Pour être honnête, la partie souvenirs m'a un petit peu déstabilisée car Mathilde parle à sa fille en utilisant la seconde personne du singulier. Je ne suis pas habituée à lire des romans avec ce point de vue, heureusement cela ne dure pas longtemps : seulement 7 pages.


Le roman continue avec l'alternance des points de vue : interne lorsqu'on suit Xavier Vidal, omniscient pour les autres personnages.
La seconde chose qui m'a perturbé quelque peu au départ, c'est la double identité de deux personnages. En effet, le détective apprend à Mathilde que sa fille Brigitte a changé de nom et s'appelle désormais Ambre. Mathilde elle-même donne une fausse identité à la clinique. Donc les gens qui s'adressent à elle l'appellent Marie mais le narrateur utilise son vrai prénom et c'est parfois un peu dur à suivre. Enfin surtout quand on est pas concentré.

Au départ, je ne comprenais pas le lien entre les deux intrigues – la découverte du cadavre d'une mannequin mondialement connue et la recherche d'une fugueuse anonyme. Mais l'explication arrive assez rapidement.

Une fois ma concentration retrouvée, je me suis plongée avec délice dans cette lecture. Il faut dire qu'il y a de quoi ne pas s'ennuyer : tout d'abord les personnages. Xavier Vidal a une histoire un peu tragique que l'on découvre au fur et à mesure des pages et qui nous permet de comprendre pourquoi il s'est retrouvé là.
Mathilde aussi est un personnage intéressant. le stage qu'elle effectue à l'institut Biosthal permet de se comprendre soi-même grâce à l'Astrosophie (très proche de l'astrologie), et les séances auxquelles elle assiste sont tellement éprouvantes qu'elle en arrive presque à oublier pourquoi elle a décidé de suivre ce stage.
Je trouve que ça explique pas mal de choses en ce qui concerne les sectes, comment des gens normaux peuvent être amenés à tout quitter pour suivre un gourou.

Ensuite l'intrigue est elle aussi très palpitante. Je me suis posée énormément de questions, ai essayé de deviner le dénouement mais c'est tellement complexe (pas dans le sens dur à comprendre, plutôt il y a tellement de choses à prendre en compte) que je n'y suis pas arrivée. Mais j'avoue que le dénouement est une pure merveille.
Ce que j'ai aimé
→ La complexité des personnages et leurs vécus
→ L'intrigue palpitante
→ L'immersion dans le monde sectaire
→ le dénouement
Ce que je n'ai pas aimé
→ Rien à signaler
En conclusion, c'est une lecture que je conseille fortement aux adorateurs de romans policiers, car dès qu'on y plonge, on a du mal à revenir à la surface.
Lien : http://coinlecturedeptitekyl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Riz-Deux-ZzZ
  13 mai 2011
Ce roman est un véritable coup de coeur !!
L'histoire est magnifiquement ficelé, tous les personnages sont fouillés et très bien reliés ; à aucun moment on ne voit une erreur ou une faille dans le récit.
Au départ, j'ai eu peur de me perdre dans les doubles rôles des personnages et de mélanger les prénoms, et pas du tout, ce roman est tellement prenant qu'à aucun moment, on ne perd le fil de l'intrigue.
On voit que l'auteur a vraiment mis tout son coeur et son temps dans ce livre : la psychologie des personnages perdus dans leur vie, choqués par leurs passés, l'enrôlement et les ficelles d'une secte pour ramener des personnes au sein de leur groupe, l'ambiance des nuits parisiennes et ses débordements, ...
Bref, tout est là et on s'y croit réellement ! Sans parler de la fin, où l'auteur nous explique tous les rouages et les secrets des différents personnages, ce qui les relie et les a entrainés dans cet enfer.
Lien : http://riz-deux-zzz.over-blo..
Commenter  J’apprécie          80
nat76170
  29 septembre 2016
Bon thriller.
Ce roman a pour fil conducteur deux thèmes : la secte et l'inceste. Nous suivons deux histoires distinctes qui se rejoignent. Les personnages mentionnés ont tous une certaine contribution dans l'enquête. Mais surtout les personnages principaux sont touchants, attachants, passionnants. On prend beaucoup de plaisir à prendre part dans leur vie. le suspense est omniprésent et l'auteur a un regard très réaliste malgré les côtés sombres qui y sont mentionnés.
En conclusion, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce thriller d'un auteur que je ne connaissais pas.
Commenter  J’apprécie          20
reve2003
  22 février 2018
Ce roman nous plonge dans une intrigue bien ficelée autour de la disparition d'une fille à l'âge de dix-sept ans que sa mère recherche vainement et dont une nouvelle piste va réamorcer l'enquête. Les histoires qui s'entrecoupent, regorgent d'actions et de rebondissements et nous font entrer dans l'univers des sectes. On ne s'ennuie pas un seul instant.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Cielo1984Cielo1984   25 mai 2013
A l'odeur, je sus m'être trompé de direction . Il flottait dans l'air une épaisseur de pollution aux relents de vomi sans équivoque : à la descente de la rame de métro, je m'étais engagé sur le tapis roulant conduisant au RER de Châtelet-Les-Halles au lieu de gagner directement la sortie la plus proche .
Commenter  J’apprécie          20
BlackKatBlackKat   04 février 2014
Le monde du réel est une tragédie pour ceux qui ont de l’esprit et du cœur; il n’est comique que pour ceux qui ont de la chance. Une veuve de papier. John Irving.
Commenter  J’apprécie          40
BlackKatBlackKat   04 février 2014
Mathilde avait cette détermination inflexible de ceux qui, face à de vraies épreuves, n’ont eu d’autre choix que de les surmonter.
Commenter  J’apprécie          50
BlackKatBlackKat   04 février 2014
La secte est un ventre. Elle est une mère. Le gourou est un père. Si un individu entre dans une secte, c’est qu’il a un problème soit avec l’un, soit avec l’autre. Soit avec les deux. La secte lui offre une famille de remplacement.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre