AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330060381
105 pages
Actes Sud (25/05/2016)
3.83/5   3 notes
Résumé :
La rencontre entre un architecte et un projet adopte parfois des voies inhabituelles. Patrick Bouchain et l'agence Construire souhaitaient depuis un certain temps s'attaquer à la question du logement. Montrer par leur façon de faire que la violence inhérente au terme loger pouvait être remplacée par la politesse du terme habiter.
Que lire après Pas de toit sans toi : Réinventer l'habitat socialVoir plus
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
L'habitant du logement social n'est qu'une catégorie commode qui ne correspond en fait à aucun individu. Chacun a sa singularité. J'ai fait très vite la connaissance de Marie-José Lemaire, dite Tite Marie, qui aime se confier autour d'un verre de muscat. Les enfants la surnomment "Papillon" à cause de ses grandes oreilles. Veuve depuis peu, il lui arrive sans cesse des mésaventures : se laisser enfermer dans sa maison parce qu'elle a oublié d'ôter l'un des cinq verrous, se faire mordre par son chien... Je découvre que certains habitants du quartier profitent de sa gentillesse en lui vendant des objets inutiles. Tonio réussit même à lui vendre du poisson alors qu'elle n'en consomme jamais. Il n'empêche qu'elle a toute sa place dans le quartier et que les habitants sont très attachés à elle. J'ai consacré beaucoup de temps à comprendre la complexité des liens qui unissent ces familles, les rancoeurs tenaces et les amitiés. (Sophie Ricard)
Commenter  J’apprécie          10
Construire concerne tout le monde et tout le monde sait un peu construire : cela permet de se rencontrer autour du faire, d'agir concrètement ensemble. Ce qu'il faut généraliser, c'est précisément l'idée qu'il ne faut pas généraliser ! Chacun possède une manière d'habiter qui lui est propre et cela participe de sa singularité. En ce sens, l'architecture n'est peut-être par définition qu'une multitude de petites expérimentations. (Sophie Ricard)
Commenter  J’apprécie          20
J'ai grandi en banlieue et connais un peu la richesse et la complexité de son mode de vie : il ne suffit pas d'une ou deux réunions publiques pour entendre la parole des habitants. Il faut entrer en empathie, pour qualifier des paroles souvent mal formulées par manque de mots. Ma demande pour une pratique de l'architecture différence rejoignait celle des premiers concernés, les habitants. (Sophie Ricard)
Commenter  J’apprécie          10
La rencontre entre un architecte un projet adopte parfois des voies inhabituelles. Patrick Bouchain et ses collaborateurs souhaitaient depuis un certain temps traiter de la question du logement. S'y attaquer même, comme on s'en prend à un fléau. Montrer par leur façon de faire que la violence inhérente au terme loger pouvait être remplacée par la politesse du terme habiter. (Christophe Catsaros)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Patrick Bouchain (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Bouchain
- "L'architecte aux pieds nus. Manuel d'autoconstruction", Johan van Lengen, Parenthèses : https://cutt.ly/fWoCZI5 Présentation de l'éditeur : Bâtir soi-même sa propre maison : loin du rêve impossible, cette idée est de celles qui s'imposent désormais dans les expériences toujours plus nombreuses d'autonomie et de sobriété. Comment s'y prendre ? Par où commencer ? Avec plus de mille dessins et croquis, cet ouvrage décrit des solutions alternatives, astucieuses et économiques. Matériaux, formes, dispositifs d'assainissement et d'accès à l'énergie et à l'eau potable : les techniques présentées sont faciles à mettre en oeuvre et à la portée de tous. Ce véritable manuel d'autoconstruction est le fruit d'un long travail d'observation mené en Amérique latine à partir des années soixante-dix. Élaboré au contact de diverses populations confrontées à la pauvreté, à la pénurie de matériaux ou guidées par une conscience écologique, il s'affirme néanmoins comme un outil essentiel de notre modernité. Il s'agit ici d'une invitation à faire par soi-même, à développer ses capacités de création, avec une joie retrouvée dans les gestes simples. Car au-delà de la satisfaction qu'elle procure, l'autoconstruction ouvre à plus de sens, de partage, de respect des ressources et, indéniablement, à plus de liberté. « Faire avec ce que l'on a, c'est-à-dire utiliser ce monde et pas un autre. Il y a nécessité à reposer les pieds sur terre. L'architecte aux pieds nus, c'est l'architecte qui foule la terre. C'est un matérialisme appliqué à l'écologie, pas une utopie de plus. » Patrick Bouchain
Johan van Lengen (1930-2021), né à Amsterdam, s'installe au Brésil pour mener des travaux auprès des populations pauvres. À cettoccasion, sa vision du monde et de son métier d'architecte change profondément. Au cours d'une mission au Mexique, il rédige la première version du Manuel, destiné à aider les futurs habitants à construire par eux-mêmes leur lieu de vie. Il a créé et a animé au Brésil un centre d'enseignement des techniques respectueuses de l'environnement.
+ Lire la suite
autres livres classés : participationVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Le Livre dont vous êtes la victime de Arthur Ténor

Comment se prénomme le garçon qui va vivre l'aventure ?

Axel
Alex
Alexandre
Alexis

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre dont vous êtes la victime de Arthur TénorCréer un quiz sur ce livre

{* *}