AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Sibylle de la Révolution (23)

stefmet
stefmet   28 mars 2014
Depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvenait, Marie Adélaïde avait toujours eu des visions. Encore que vision ne soit pas vraiment le terme approprié. C'était plutôt un souvenir, une réminiscence de quelque chose. Comme se rappeler l'odeur d'une oie rôtie au four pour fêter Noël, la douleur consécutive à une gifle donnée par sa mère, l'odeur des champs lorsqu'elle jouait avec son petit frère. Sauf que ce qu'elle se rappelait n'avait parfois pas encore eu lieu.
Commenter  J’apprécie          60
stefmet
stefmet   31 mars 2014
Les femmes regardaient passer ce jeune homme aux habits froissés, avec le regard vide de ceux qui n'attendent plus rien. La Révolution n'avait guère changé leur sort. Voire, depuis l'an dernier, elle n'avait même fait empirer.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   01 août 2013
Il ne suffit pas de lire un livre qui décrit les différentes associations des figures. Cela, n’importe quel imbécile peut le faire. On associe la femme, l’anneau et l’ours et hop ! Voilà un mariage heureux et prospère qui s’annonce.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   01 août 2013
L’homme n’était qu’un coquin qui trouvait dans la répression de quoi satisfaire ses appétits. Appétits d’argent, mais aussi de sang, et, il allait le comprendre bientôt, de luxure : la plus brutale et la plus ignoble.
Commenter  J’apprécie          20
stefmet
stefmet   31 mars 2014
Bien sur, le nouveau culte de l'Être suprême dépassait la compréhension de la plupart, mais qu'importe. S'amuser avant de mourir, avant d'être emporté par ce flot sanglant qui depuis cinq ans déferlait sur la France.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   02 août 2013
On n’entre pas comme ça dans la confrérie des frères de l’ombre. Ils doivent d’abord te jauger.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   02 août 2013
Paris ne se reposerait pas. Paris ne se reposait jamais. Paris se contentait de fermer un œil, mais toujours, que ce soit en plein midi ou au milieu de la nuit, la ville continuait à vivre et à bouillonner.
Commenter  J’apprécie          10
Valmont_49
Valmont_49   20 juin 2018
La mère supérieur se leva, folle de rage. Comment une simple roturière admise ici par charité osait-elle lui parler de la sorte ? Mais la fillette repris sans cesser de fixer son interlocutrice droit dans les yeux : - S'il m'arrive d'avoir la prescience de ce qui va advenir, il m'arrive aussi de deviner les sombres arcanes du passé. Vous-même, ma mère, n'avez-vous pas connu une certaine Elisabeth, chassée de ce couvent pour sa conduite immorale ? A ces mots, le femme poussa un cri et tomba à la renverse.
Commenter  J’apprécie          00
Valmont_49
Valmont_49   20 juin 2018
La demi-heure qui avait précédé l'annonce faite à la fillette avait surtout été employée à discuter des conditions financières concernant sa scolarité. Quant à son salut, lorsqu'on la laissa à l'entrée du couvent des bénédictines situé à Mamers, à seulement quelques lieues de sa vielle natale, les visions qu'elle eut en chassèrent tout de suite l'espoir et terrifièrent la petite fille qu'elle était encore. Elle sut ce qui l'attendait ici.
Commenter  J’apprécie          00
stefmet
stefmet   25 mars 2014
Les brumes de la Loire s'étaient refermées autour d'eux. On n'entendait que le clapotis des rames, comme étouffé par les miasmes qui montaient de l'eau noiratre du fleuve. Il n'y avait qu'obscurité et volutes à perte de vue. La nuit engloutissait tout. Même les lanternes allumées de part et d'autre de la barge ne produisaient qu'une bien pauvre lumière, comme des feux follets au coeur des marécages.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1798 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre