AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782764626597
Éditeur : Boréal (01/03/2021)
4/5   18 notes
Résumé :
« Nous prenons ce bon café, le premier du matin, nous établissons ensemble le plan de la journée, de la semaine. [...] Marie mange des oeufs à la coque avec des mouillettes. Nous voudrions tous les deux que ce moment dure, nous voudrions abolir le futur. [...] Plus rien n'existe que cet instant, que cette scène où nous discutons, Marie et moi, en buvant notre tasse de café. Mais le meilleur, c'est quand elle ne dit mot, quand je garde moi-même le silence, et que nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
bilodoh
  12 juin 2021
Lorsqu'un auteur meurt subitement, on se précipite sur son dernier livre… peut-être à cause de la publicité, mais surtout pour lui rendre hommage. Et Serge Bouchard mérite bien un hommage. Habile communicateur et surtout grand observateur du monde, il reprend dans ce volume une série de chroniques qu'il a présentées à la radio.

Des textes courts, des sujets variés. C'est parfois l'émotion, la tristesse ou la beauté, l'indignation teintée d'humour et d'ironie ou encore la sérénité de la sagesse.

Pour d'autres chroniques, on voudrait réagir « Non, il exagère » ou « Je ne suis pas d'accord ». Et l'auteur aurait probablement été heureux de discuter, de permettre aux arguments de s'affronter.

Un recueil intéressant, humain. Ce n'est cependant pas le genre livre à dévorer tout d'une traite. On pourrait s'en lasser comme on ne voit plus la beauté d'une route qu'on parcourt tous les jours… et ça serait dommage de ne pas profiter de la profondeur de ses réflexions.
Commenter  J’apprécie          212
MilleCab
  14 septembre 2021
Un témoignage touchant, des opinions que je partage et des messages que tout le monde devraient lire, qui méritent d'être transmis. J'ai découvert un auteur merveilleux qui pourrait être mon mentor dans la vie (sans parler des lieux évoqués qui me font rêver, Canada, Amérique)...
On ressort de cette lecture avec une grande tristesse et un sentiment d'inéluctabilité, mais c'est une véritable oeuvre, dont j'avais besoin cette année.
Merci pour cette lecture gratifiante, Monsieur Bouchard. Je regrette de vous avoir découvert un mois seulement avant votre disparition.
Commenter  J’apprécie          10
Klergau
  09 avril 2021
« Plutôt que de chercher la vérité du monde, j'ai poursuivi sa beauté. »
Courtes réflexions sur la naissance de la terre, le temps, la toponymie, le voisin de pupitre à l'école, les transferts d'autobus, l'autoroute 20, la liberté etc., on apprend sur notre grande et petite histoire. C'est la société qui nous est présentée, la vie à travers le regard d'un anthropologue. le style est simple, parfois poétique. J'ai aimé prendre ce café avec l'auteur et Marie, histoire de converser un peu. Il n'est pas interdit de prendre des pauses, car lire l'oeuvre d'une seule venue pourrait nous lasser. Il vaut mieux, à mon avis, laisser le silence nous donner le goût de revenir à ces courtes plages réflexives.
Commenter  J’apprécie          50
Jarseno
  30 juillet 2021
"Réenchanter le monde revient à lui redonner sa part de mystère. le mystère est une leçon d'humilité. Nous n'expliquerons jamais tout."
Serge Bouchard
D'abord, il faut savoir que je n'avais jamais lu Serge Bouchard avant de lire Un café avec Marie. Puis, je dois avouer que les recueils de nouvelles ne sont pas les lectures que je préfère. D'ailleurs, je peux comprendre que certains lecteurs puissent être agacés par le changement de sujet à chaque chapitre.
Somme toute, j'ai été émue de lire ce recueil testamentaire de Serge Bouchard qui appelle justement au recueillement et à l'introspection, sur les sujets importants de la vie et de la société. J'ai été fascinée par le don qu'il a, dans son écriture, de nous faire croire que c'est avec nous qu'il prend un café. Je me suis sentie vraiment privilégiée d"avoir accès à des réflexions profondes, presque intimes, de monsieur Bouchard. Et je ne parle pas de la beauté de son écriture! J'ai tellement noté de passages dans mon carnet de lecture, car je sens que j'aurai besoin de les relire pour en saisir toute l'ampleur. Un pur délice pour l'âme dans mon cas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jyducap
  30 avril 2021
Touchant, humoristique, philosophique, critique et humaniste. Cette série de chroniques parle de nature, d'histoire, de la vie et de la mort, des autochtones, de la bêtise, de camions sur des lacs gelés, de café, de la beauté, de loups et de nos illusions. Il cite Pascal :«ce qui réunit les humains ce sont les malentendus sur lesquels ils s'accordent». le récit de l'agonie de ses amours est bouleversant et écrit avec art : « Rien n'est plus sérieux que des arbres recueillis, colloque brumeux des épinettes sur le sujet de la mélancolie.»
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   15 mars 2021
Le nouveau livre du poète anthropologue Serge Bouchard est avant tout un livre d'amour et de deuil.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeJournaldeQuebec   15 mars 2021
Serge Bouchard, c’est d’abord une voix rassurante, douce même si elle est grave et un peu rauque, entendue toutes les semaines depuis des années à la radio publique.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   12 juin 2021
Car si tout était clair, et si « les mots pour le dire nous venaient si aisément », il est évident que nous n’aurions, depuis longtemps, plus rien à ajouter.

(Boréal, p.130)
Commenter  J’apprécie          80
M-PiM-Pi   29 mars 2021
En vérité, durant le temps de toute ma vie, j’ai simplement aimé l’amour et j’en ai mis de grands élans dans à peu près tous mes regards.
Commenter  J’apprécie          10
bilodohbilodoh   12 juin 2021
Isapo-Muxica, le chef siksikawa, dit au moment de mourir : « La vie est comme la fumée de l’haleine de bison par un matin froid de novembre, une petite fumée qui ne dure qu’un instant et qui va se perdre dans un brouillard plus grand. »

(Boréal, p.20)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Serge Bouchard (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Bouchard
Conférence de Serge Bouchard 4/4
autres livres classés : anthropologieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
351 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre