AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253157458
320 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (19/01/2011)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Blessantes côté pile, futiles côté face, les insultes semblent incarner les petitesses du débat politique. Elles méritent pourtant mieux que l'anathème, le sourire ou le mépris. Au fil de situations d'insultes extraites de l'histoire française, on croise des groupes d'ultra-royalistes, de boulangistes ou de communistes en colère, mais aussi Honoré Daumier à sa table de travail, Victor Hugo à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bigmammy
  02 décembre 2011
D'une plume alerte et élégante, Thomas Bouchet nous fait voyager dans les fureurs de l'Hémicycle, depuis la curieuse colère des ultras de 1823 contre leur collègue libéral de gauche Manuel – tiens, malgré le suffrage censitaire très haut, il y avait tout de même quelques députés de gauche dans la Chambre introuvable ? - jusqu'aux ignobles attaques dirigées contre Simone Veil en 1974.
On y voit des députés de droite et de gauche perdre leurs nerfs et leur éducation, tels les antidreyfusards aveuglés par la haine contre Jaurès, Xavier Vallat regrettant que « ce vieux pays gallo-romain soit désormais gouverné par un juif » ou les communistes de 1947 traitant de « boches » Robert Schuman, lorrain interné par les Nazis en 1941, et son ministre de l'Intérieur Jules Moch, juif lui aussi, deux ans seulement après la découverte d'Auschwitz.
Sous ses dehors brillants et drôles, c'est un livre dur, un vrai musée des horreurs, montrant jusqu'où peut descendre la politique. Il nous apprend deux faits essentiels : les insultes sont rarement fortuites, ce ne sont pas des coups de sang, mais plus souvent le résultat de stratégies parlementaires, visant d'abord à faire perdre ses nerfs au parti insulté, pour gagner du temps, peut être même pour retourner la majorité. La démonstration est faite pour les Communistes en 1922 (« Poincaré la guerre ») et pour les anti-avortement en 1974.
Et surtout, les insultes dénotent le plus souvent une faiblesse des insulteurs, elles sont une stratégie du faible au fort : malgré les criailleries guernesiaises de Hugo, Napoléon III, que personne ne se hasarde plus à qualifier de « Petit », a construit une grande Nation moderne, Dreyfus a été réhabilité, la démocratie libérale a gagné en 1947, et le PC n'est plus qu'un souvenir ; de même, l'IVG est entrée dans la loi, parce que les Français l'ont voulu, n'en déplaise aux insulteurs.
Au passage, pour revenir sur une polémique fraiche, je note cette affreuse invective de le Pen, alors député poujadiste, à Pierre Mendès France : « vous cristallisez sur votre personne un certain nombre de répulsions patriotiques et presque physiques ». Comme disait Jean Pierre Raffarin « Ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? ». Les humoristes ont le droit de tout dire, mais les citoyens ont le droit de leur dire qu'ils déraillent avec le délit de sale gueule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Lire un extrait
Videos de Thomas Bouchet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Bouchet
L'utopie, un mot "caméléon" qui ne se laisse pas enfermer et qui se teinte de nombreuses interprétations. L'historien Thomas Bouchet, auteur du livre "Utopie" (Anamosa, juin 2021), est notre invité.
Thomas Bouchet est professeur associé en histoire de la pensée politique à l'université de Lausanne. Il s'intéresse en particulier à l'histoire des pensées et des pratiques politiques et sociales dans la France du XIXe siècle.
autres livres classés : SémantiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2213 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre