AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955110728
Éditeur : (13/11/2015)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La maltraitance, la subtile mécanique qui conduit une femme, intelligente, instruite, bien insérée socialement à accepter l'inacceptable. Au delà de la brutalité de son compagnon, l'apprentissage progressif, qui transforme la victime, la persuade que tout ce qui se produit est de sa faute. Qu'elle l'a cherché, qu'elle mérite ce qui lui arrive?


Pourquoi tu réponds pas ?

?Un type comme ça, on ne le laisse pas partir? lui répète son am... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MilleetunepagesLM
  10 février 2018
Gros coup de coeur pour ce roman, un sujet très difficile, et bien approché par l'auteur. Caroline vit sa petite vie bien tranquille, quand elle tombe sous le charme de Cédric, beau parleur, charmant, un homme que tout le monde aime et trouve parfait.
Mais trop parfait pour être vrai ? Peut-être, pourtant autour d'elle tout le monde, amies et famille lui répètent qu'un type comme ça, on ne le laisse pas partir. Ça n'arrive qu'une fois dans sa vie!
Dans ce roman, il y a deux histoires, l'histoire du frère Étienne, grand-oncle de Caroline, à la toute fin de sa vie, qui veut rencontrer sa nièce Caroline, pour se libérer d'un terrible secret, énorme fardeau pour sa conscience. Et il y a l'histoire de Caroline aux prises avec le ''charmant'' Cédric.
L'un dans l'autre, ces 2 récits aideront Caroline dans son cheminement.
Dans sa relation avec Cédric, la violence et le narcissisme de cet homme sont démesurés, un homme pour qui la femme est un simple objet dont il doit s'approprier et l'obliger à se soumettre, en utilisant la violence physique et mentale également.
Telle une araignée qui tisse sa toile, Cédric, fera tout en son pouvoir pour capturer Caroline dans ses filets.
Au cours de sa fuite, pour échapper à Cédric, elle rencontrera des personnes, qui auront su l'aider moralement. Elle apprendra à connaître ce prédateur en fouillant un peu dans son passé.
Histoire de violence, oui, je suis d'accord, mais l'auteur nous accroche solidement, et l'on ne peut qu'espérer que Caroline sera assez forte pour réussir, là où d'autres ont peut-être échoué.
L'auteur possède une plume qui accroche. Des mots qui nous font ressentir la détresse de Caroline, il peut, par ses mots, nous transmettre les émotions vécues par celle-ci.
Merci Bernard Boudeau, pour cette excellente lecture !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
C’était une femme fragile, inconséquente, immature, elle devait apprendre, être éduquée. Elle était en partie victime de ses relations. Ce n’est pas en fréquentant son milieu d’artistes ratés qu’elle allait se civiliser. Ce n’est pas non plus avec sa copine, comment s’appelait-elle déjà ? oui, Joséphine, ce n’est pas avec ce genre de fille qu’elle évoluerait. Il avait réussi à écarter un certain nombre des parasites qui l’entouraient. Pour Joséphine c’était une question de temps, de patience. Plus difficile ; la bestiole s’accrochait, mais c’était en bonne voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
La délicate alchimie de la relation auteur-éditeur avait fonctionné, et, comme par un coup de baguette magique, l’aventure avait commencé. Depuis elle continuait et Caroline essayait de tenir l’échéance d’un livre par an.
Pour l’instant, l’écriture ne suffisait pas à faire bouillir sa petite marmite. Elle complétait ses revenus par un mi-temps à la bibliothèque municipale et des interventions dans des écoles. Elle ne roulait pas sur l’or, mais gagnait suffisamment pour répondre à ses besoins du moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
Elle était réellement au bout du monde, à l’écart de tout. Plus de connexion, le silence, la paix, la méditation. L’idéal pour ceux qui venaient ici faire retraite.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
Il nagea, suffoqua, s’épuisa, il ne savait pas où il allait. La terre, la mer, il ne voyait rien, la nuit était noire, les vagues l’entouraient, l’emprisonnaient. Comme un flotteur au bout de la ligne du pêcheur, il montait, descendait, suivait le flux, le mouvement. De temps à autre, un éclair lui faisait entrevoir un mur d’eau, une muraille végétale, des arbres, des rochers.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
L’égoïsme est tout, sauf de l’amour. Emprisonner quelqu’un dans une cage, même une cage dorée, n’est pas de l’amour.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : pervers narcissiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre