AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237227029X
Éditeur : Mots & Légendes (10/09/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans une France médiévale à l'histoire revisitée par les Clans et les rituels, Erem du Clan de l'Ellipse met ses déductions hors du commun au service de la justice pour élucider les crimes et les énigmes les plus étranges de son monde.
Suivez son histoire depuis Paris, en passant par Strasbourg, Rouen et Provins, où il affrontera, tour à tour les mystères et les dangers de ces villes, qu'ils prennent la forme d'une simple lettre, de reptiles humanoïdes, de pé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  07 janvier 2016
Comme le dit si bien Mathieu Guibé en préface « rédiger une nouvelle est un exercice difficile », car il faut savoir créer un monde aux limites bien établies dans un laps de temps court. Alors quand il nous assène comme une sentence « […] je peux vous affirmer que l'auteur est rompu à l'exercice et qu'il y excelle », le lecteur ne peut que se sentir obligé d'aller vérifier par lui-même. C'est donc ce que je me suis empressée de faire afin de me rendre compte par moi-même du talent de l'auteur suscité.
Assez rapidement il m'est apparu que le compliment de Mathieu Guibé n'était pas exagéré.
Anthony Boulanger entre avec ce recueil de nouvelles dans la liste non exhaustive de mes auteurs favoris pour ce genre de récit, le « Whodunit ». Car il a su en peu de pages trouver les mots pour me plonger dans son monde et surtout m'y retenir et m'y donner l'envie de suivre toujours plus avant les enquêtes de son personnage.
Tel un Sherlock Holmes d'un Paris parallèle au nôtre où cohabitent Sangs Innés (ceux dont le sang possède des caractéristiques magiques) et Sangs Mornes (communs des mortels), Erem de l'Ellipse résout au travers des villes qu'il visite les énigmes qu'il croise ou que le destin veut bien mettre face à lui.
Le point commun à chacune des quatre nouvelles ou enquêtes, vous l'aurez compris est la présence d'Erem mais surtout son habilité à démanteler les écheveaux complexes des énigmes qui vont lui être proposées.
Quelque soit l'enquête, l'ambiance y est parfaitement bien décrite dans un style clair et concis. On reconnaît là la dextérité de l'auteur de nouvelles qui nous plonge facilement et inéluctablement dans son monde médiéval et si particulier.
De plus, l'auteur a su, en créant ce personnage, emporter le lecteur au travers des villes qui ont traversé sa propre vie. En nous transportant de l'une à l'autre, il nous offre une image de lieu comme Provins, Strasbourg, Paris ou même Rouen sa ville natale et nous invite ainsi à y résoudre les mystères qui hantent les rues de ces cités.
La première nouvelle "Dans les catacombes de Paris, il devient adulte" est sans conteste ma préférée pour l'implication plus personnelle d'Erem puisque cela touche son clan. Sa jeunesse au moment des faits, les événements troublants et dramatiques qui s'y déroulent et ses réactions et réflexions nous donnent déjà plus qu'une esquisse du personnage.
Dans ce monde régit par le sang, les préjugés de classe et de rangs sont nombreux. Les clivages sociaux entre Sangs Innés et Sangs Mornes amènent parfois des troubles au sein des clans. Et celui de l'Ellipse est particulièrement touché par le caractère moderne et les décisions quelque peu révolutionnaires de son chef de clan.
Car il faut savoir que dans ce monde à part et médiéval, le sang, ce fluide vital a une importance capitale car il est à la fois source de pouvoir et de magie. Qui détient votre sang, détient la faculté de faire ce qu'il veut de vous, vous nuire comme vous protéger.
Cela donne ainsi encore plus de poids aux risques que court Erem lors de ses enquêtes et explique sa propension à éviter le moindre contact.
L'ouverture du recueil par cette première nouvelle parisienne, nous permet de le découvrir comme un personnage jeune mais empreint de dignité et de compassion pour son prochain. Il réfléchit intensément, croise les éléments à sa disposition jusqu'à les faire s'imbriquer de façon à obtenir un canevas logique du crime. Ses sentiments personnels sont alors écartés pour le bien de la justice et de l'équité.
Nous retrouverons ce point là encore dans la nouvelle "Meurtre à Provins" où sa présence est requise par un proche. Nous y trouverons alors aussi un Erem plus âgé, plus mâture et ayant acquis déjà une certaine notoriété auprès de ses pairs.
Pour les deux autres, le destin aura placé les énigmes sur sa route sur demande encore pour « Entre les clochers de Rouen » mais cette fois suite à sa compétence reconnue et enfin par pur hasard pour « Strasbourg et le sang des Nico Las » où il s'arrête en touriste afin d'assister à un événement bien particulier de cette ville.
De plus la magie sanguine évoquée ici au fil des enquêtes est sans conteste bien différente de tout ce que le lecteur aura pu lire dans d'autres ouvrages. le sang a, pour cette élite, un rôle magique et important pour des rituels que nous découvrirons petit à petit. Les enquêtes d'Erem nous apporteront ainsi quelques lumières sur différents rituels ou utilisations de sangs d'animaux communs ou plus particuliers des créatures spectrales.
Ce sont donc ici quatre enquêtes qui nous emmènent droit dans l'intrigue grâce au style simple et direct de l'auteur. En peu de mots il place son ambiance, puis grâce à la progression des indices énoncés par Erem, Anthony Boulanger nous transpose dans le rôle de l'enquêteur. Ses déductions sont épurées quoique d'une logique imparable et parfaitement étayées de preuves et réflexions. Les coupables ne peuvent ainsi que saluer la performance de l'enquêteur qui les a arrêté. Car une fois la démonstration de sa logique établie, aucune tergiversation ne peut plus être émise.
Rajoutez à ce contenu de qualité, une couverture de Didier Normand qui utilise le plus souvent la peinture à l'huile et des illustrations intérieures de Virginie Jayden et vous aurez là un recueil à découvrir de toute urgence.
Je remercie donc le forum Au coeur de l'Imaginarium pour cette découverte bien proche du coup de coeur général.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LunaZione
  18 octobre 2015
Je tiens tout d'abord à remercier Ludovic des éditions Mots & Légendes pour l'envoi de cet ebook. Ayant déjà lu la plupart des nouvelles publiées par cette maison (et émasculé un de leurs auteurs - Siel - ainsi que râlé pendant des plombs et des plombs à propos d'une histoire de majuscules), j'ai vraiment été flattée par cette proposition que je ne pouvais pas refuser !
Franchement, j'ai passé un excellent moment dans l'univers d'Anthony Boulanger que j'ai redécouvert par cette même occasion. Je ne saurais pas vraiment comment décrire l'ambiance de ce livre - historique ? fantastique ? steampunk ? - mais toujours est-il qu'elle est bien présente et m'a emmenée très loin de chez moi. Ce décor français revu m'a beaucoup plu et fait voyagé dans des villes que je ne connaissais pas.
J'ai trouvé que les différentes enquêtes étaient superbement menées : les indices sont minces mais cohérents et la découverte du coupable toujours surprenantes (même si, des fois, on s'en doutait un peu quand même !). J'ai bien aimé le ton assez froid et professionnel qui donne un côté assez Sherlock à l'histoire.
Les quatre nouvelles sont assez différentes les unes des autres ce qui fait qu'elles se complètent bien. J'ai beaucoup aimé le fait qu'elles se passent systématiquement dans des lieux différents et avec des personnages différents ce qui donne à ce recueil une grande richesse.
Ah, et j'ai failli oublier d'écrire le plus important ! J'ai trouvé que la particularité de l'univers d'Erem était très bien expliqué grâce à la première nouvelle : il est toujours difficile de comprendre des choses aussi complexes que des castes (c'est plus compliqué que ça en vrai), mais là, c'est très bien fait et clair.
Le personnage d'Erem m'a autant plu qu'il m'a déstabilisé. On sait finalement assez peu de choses sur lui et il y a peu de facteurs temporels dans ces nouvelles... du coup, je ne saurais dire quel âge il a dans chacune de ses enquêtes (sauf dans la première où il est adolescent) et ça m'a assez perturbée. D'autant plus qu'il a l'air d'avoir beaucoup d'expérience et de maturité : bref, entre un quarantenaire et un soixantenaire, mon coeur balance !
Anthony Boulanger m'a assez bluffée par ses nouvelles. Comme je le disais plus haut, j'ai été très étonnée de la richesse de son univers (le prix Zone Franche 2011 est plus que mérité) et notamment par la simplicité avec laquelle il nous présente des choses compliquées. Son écriture est fluide et plein de caractère : j'ai vraiment pris plaisir à suivre les aventures d'Erem que j'espère retrouver très prochainement dans un nouveau recueil (Anthony, Ludovic, le message est passé ! ;p).
Un recueil aussi étonnant que prenant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Oliveoued
  18 septembre 2017
L'ouvrage d'Anthony Boulanger est un recueil de quatre nouvelles portant toutes autour d'un personnage, Erem du clan de l'Ellipse.
Il faut savoir que je ne suis pas une très très grande amatrice de nouvelles, souvent frustrée par ces textes toujours trop courts qui me laissent sur ma faim.
C'est pourquoi je me suis retrouvée dans la préface de Mathieu Guibé, qui débute par cette phrase très juste : "Rédiger une nouvelle est un exercice difficile". du coup, quand il affirme que l'auteur est rompu à l'exercice et y excelle, j'ai été très intrigué de découvrir ça.
Nous nous retrouvons dans la première nouvelle dans un Paris médiéval, avec deux "classes" bien distinctes, les Sangs-innés et les Sangs-mornes.
Nous y découvrons Erem, alors bien jeune, confronté à une énigme qui commence sans trop de violence mais où très vite les victimes arrivent.
J'ai été littéralement emporté dans le monde d'Erem, à essayer de deviner qui pouvait être le coupable. Et je me suis fait surprendre à chaque fois !
On découvre plusieurs villes au gré des enquêtes ou voyages d'Erem, le trouvant de plus en plus vieilli au fil du roman.
Ma nouvelle préférée est sans conteste "Strasbourg et le sang des Nico Las", car en plus d'être extrêmement bien écrite et captivante, la fin y est sacrément surprenante ! Une superbe leçon pour Erem !
Bravo à l'auteur pour son talent incontestable ! Un auteur qui va désormais faire partie de ceux que je garde à l'oeil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmeliaVarin
  24 mai 2016
Tout d'abord, une petite précision, je n'aime pas les romans dit « policier » et autre « thriller ». Autant en regarder ne me gêne pas, autant en lire, ce n'est pas possible. Mais, dans ce cas, pourquoi ai-je aimé ce roman-là ?

L'auteur a crée autour du personnage d'Erem un véritable monde. Il a crée un univers fantastique où se côtoient des créatures et des clans. C'est un monde basé sur la magie. J'ai donc, dans un premier temps, bien accroché à cet univers que je découvrais toujours un peu plus au fil de ma lecture.

Dans ce monde fantastique, Erem, chef de clan, va résoudre des « enquêtes » lors de ses périples. Ce roman n'est pas comme les autres romans policiers habituels. Ce ne sont pas des enquêtes comme les autres. En effet, déjà, Erem n'est pas un policier ou un détective. C'est juste un chef de clan très vif d'esprit. C'est d'ailleurs dans ses réflexions qu'il m'a fait penser à un personnage très connu de ce genre de littérature : notre bon vieux Sherlock ! À chaque nouvelle énigme j'essayais moi-même de les résoudre. À chaque nouvel élément que trouvait Erem, je comprenais un peu plus sa réflexion. Décidément, j'ai vraiment adoré !

Au final, j'ai vraiment bien accroché à ces petites enquêtes. Je pourrais même dire, que ce recueil m'a presque réconcilié avec le genre du « policier ». À lire !
Lien : http://leshistoiresdameli.wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AndreaDeslacs
  30 septembre 2016
Anthony Boulanger m'a fascinée avec son récit policier de science-fantasy reptilienne « Morts programmées » (Etherval : Draconis Lex). J'avais donc hâte de le revoir à l'oeuvre à travers d'autres enquêtes.
Au niveau de l'univers ici développé, on a une envie irrésistible d'en savoir plus, signe d'un univers cohérent et aussi mystérieux qu'intrigant. Les codes de cette nouvelle société s'apprennent rapidement avec la première nouvelle et la 2e offre de précieux détails pour saisir la 4e, qui a été couronnée d'un prix.
Au niveau policier, les grands amateurs d'Agatha Christi retrouveront leurs repères, tant au niveau du personnage principal (son amour des faits, sa droiture, sa minutie, son caractère assez fier) qu'au niveau des mises en scène (avec un sourire nostalgique de lectrice quand j'assiste à la grande réunion de tous les suspects avant les révélations finales)
Le style est toujours aussi pur, la lecture est fluide et les pages défilent à tout allure, tant la curiosité nous tient. Cependant, si deux des enquêtes nous offrent la possibilité de nous faire une idée du coupable, les deux autres s'appuient sur des éléments d'univers et des connaissances du héros qui nous manquent encore. Il n'en demeure pas moins qu'on peut émettre des soupçons fondés et avoir plaisir d'obtenir confirmation qu'il y avait bien aiguille sous roche à certains passages.

Lien : https://andreadeslacsfantasy..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KaliomKaliom   12 novembre 2015
Maître Erem de l’Ellipse,

La traîtrise s’abat sur Provins en ce moment même et je requiers votre sagacité de toute urgence. Pardonnez la brusquerie de mes mots, mais je ne peux m’attarder en maints détours stylistiques.
Mon père, le patriarche du Clan de la Rose, a été assassiné dans le donjon de notre ville et l’enquête préliminaire que j’ai effectuée selon votre enseignement me pousse à croire que mon propre frère est le coupable. Lorsque vous recevrez cette lettre, cela fera une journée entière que le corps aura été découvert.
J’ai grand besoin de votre expertise, Maître, pour confirmer mes funestes hypothèses. Votre intervention, en tant que personne extérieure aux deux Clans de Provins, permettrait de plus de calmer les tensions qui agitent les esprits.
Je me permets de vous joindre dans le même pli une autorisation sur laquelle mon sceau est apposé et qui vous permettra de circuler en toute liberté sur les terres du Clan. À l’heure où je vous écris, nous avons en effet décidé de fermer nos frontières aux marchands et colporteurs, et nous avons interdit toute sortie. Nous craignons par trop qu’un Clan ennemi ne profite de notre division actuelle et de l’absence de chef clairement désigné à notre tête pour faire main basse sur notre fief.

En espérant vous revoir très vite,
Votre dévoué élève et à jamais serviteur,

Maldic de la Rose
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Anthony Boulanger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Boulanger
Les Hommes de métal de Anthony Boulanger
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2523 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre