AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782862667379
111 pages
Éditeur : Loubatières nouvelles éditions (09/02/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Cinq itinéraires pour parcourir les célèbres coteaux viticoles de Chavignol et ses grands terroirs, les Monts Damnés, l'antique Clos de Beaujeu ou la Côte d'Amigny, faire un voyage dans le temps et mieux apprécier l'importance de la diversité des milieux naturels pour une viticulture durable. À chaque pas on découvre ainsi : Un héritage géologique qui a offert aux vignerons des terroirs exceptionnels : la diversité des affleurements ouvre une fenêtre remarquable sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
SZRAMOWO
  21 janvier 2018
J'ai vécu dix ans à Bourges au cours desquels j'ai sacrifié presque chaque dimanche après-midi à cette tradition berruyère de la virée à Chavignol pour se retrouver autour d'une table à partager un crottin en buvant ce sauvignon de Sancerre «peut-être né en Bourgogne, il y a bien des siècles, petit-fils du pinot noir et fils du savagnin jurassien et rhénan, sans que l'on connaisse son géniteur.»
Qu'importe le père pourvu qu'on ait l'ivresse suis-je tenté de répondre à l'auteur de cette phrase, Jean-Robert Pitte de l'institut qui déflore allègrement le sujet, dans une préface dithyrambique propre à tous ceux qui promettent, abusés par les vapeurs du vin de Sancerre, «je serai bref.»
Je ne saurai jamais assez remercier Babelio et les Editions Loubatières de m'avoir adressé cet ouvrage dans le cadre d'une masse critique.
L'ouvrage de Thibaut Boulay nous fait remonter à l'époque où, selon Robert Dion, le site de Chavignol n'a pu « échapper à l'attention des propagateurs antiques de la culture de la vigne» et plus loin encore à l'époque de «Chavignol sous les tropiques», lorsque ce territoire était recouvert d'une «mer tropicale bien oxygénée à forte énergie sous un climat chaud et humide.»
Sédimentation successives, affleurements crayeux, marnes et vasières vont former ce sol sur lequel, des siècles plus tard, des hommes découvriront et comprendront qu'il est fait pour la culture de la vigne.
«Rare exemple de paysage épargné par les remembrements» le vignoble de Chavignol «a conservé les grandes lignes du maillage parcellaire connu à la fin du Moyen Âge.»
Le chapitre de la Cathédrale de Bourges propriétaire des terres de Bué, Sury en Vaux et Chavignol jouera un rôle essentiel dans la promotion, la notoriété et la diffusion du vin de Sancerre.
Présent à la table du roi, mais aussi à celle de l'Archevêque de Bourges, le vin acquiert ses lettres de noblesse.
La partie la plus intéressante de l'ouvrage, pour l'amateur de vin, ami de la nature et randonneur est celle où sont présentés les différentes localisation des vignes dans le vignoble de Chavignol et les itinéraires qui conduiront l'amateur éclaire à découvrir la logique des plantations et leurs expositions.
Les Monts Damnés, le Clos de Beaujeu, la Côte d'Amigny, les Vacherons, les vignes de la Comtesse, Chavignolet, les Cheneaux, les Luneaux, les Perrois, autant de lieux, autant d'expositions différentes, de sols différents, de découvertes naturelles comme ces orchidées sauvages au bord de la Sauloye sur les Monts Damnés.
La flore et la faune du sancerrois ne sont pas oubliée dans les descriptions topographiques, incitant le promeneur à prendre le temps.
Je n'ai qu'une hâte, au printemps prochain, parcourir ces itinéraires, les cartes précises et détaillées de Thibault Boulay en main, redécouvrir ce terroir, goûter les vins de cette parcelle du Clos de Beaujeu «envahie par les renoncules, qui apprécient les sols argileux (ici des marnes du Kimméridgien supérieur.»
Plus près de nous, la réputation des vins de Chavignol se fait à Paris. La dénomination Chavignol est apprécié des restaurateurs et l'ouvrage propose une iconographie importante de menus, tarifs et prospectus à la gloire du vin de Chavignol au cours des trois derniers siècles. Lors de l'exposition universelle de 1878, «..figurent en bonne place les vins de Chavignol comme ceux de la Comtesse et de la côte d'Amigny.»
A la fin de l'ouvrage, une page intitulée Slow Tourisme à Chavignol, donne des adresses comme le célèbre bistrot des Damnés.
Un livre à la fois érudit et pratique qui comblera de joie les amateurs de Sancerre, mais aussi ceux qui veulent découvrir un vignoble connu par le nom dont on ignore souvent l'histoire.
Merci encore aux éditions Loubatières et à l'auteur de l'ouvrage Thibaut Boulay.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
Floyd2408
  21 décembre 2017
Merci à Masse critique Babelio et aux éditions Loubatiéres pour la découverte de ce livre au terroir enrichissants et enivrants. Une échappée belle vers ce paysage français riche d'un passé océanique lointain, où ce vestige des siècles, nourrira cette terre viticole pour des saveurs magiques à découvrir.
Lorsque les pages s'ouvrent, un passé s'évapore lentement aux effluves viticoles tourbillonnant l'esprit intérieur de mon âme, vagabonde le souvenir Sancerre rouge découvert, il a quelque années, puis des blancs venant arroser mon palais de bouquet subtil et unique. Outre de ne pas oublier ces instants, mes trajets ont souvent rencontré ce paysage de Chavignol, de ces 5 itinéraires proposés, une trace lointaine m'invite à y retourner pour flâner ces vignes, ces paysages, ses terroirs, cette faune rare et le reste invisible que les mots emprisonnent dans une stérilité absconde, mais invite au voyage.
Entre Histoire, Généalogie et itinéraire de voyage, Thibaut Boulay fait chanter Chavignol de son prestige avec ses vins, ses crus multiples cristallisant l'infini, son livre fouille ce village pour en dessiner cinq voyages au coeur de ce cheptel viticole multiple, avec ces photos, nous avons cette impression de hanter ces tableaux comme le vent qui caresse cette nature, comme l'air qui respire ces serments, comme ce soleil chérissant ces grappes, comme le temps qui s'étire vers ce lieu aux milles saveurs.
Venez découvrir cette partie de notre patrimoine pour vous y perdre avec délice et gourmandise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lhotseshar
  14 janvier 2018
Un ouvrage que j'ai du mal à situer, à la rencontre entre un topo-guide, un ouvrage historique, un livre sur les terroirs, et un beau livre racontant une histoire : celle du vignoble de Chavignol, dans l'appellation viticole bien connue de Sancerre.
L'auteur décrit au travers de 5 ballades autour du village de Chavignol les paysages de cette célèbre commune viticole. Il en profite pour parler de nombreux aspects géologiques, faunistiques, mais surtout historique. Il s'appuie sur une toponymie d'une richesse incroyable. Familier des régions viticoles que j'ai pu arpenter pendant ma vie professionnelle, je me suis retrouvé devant une avalanche de noms de lieu-dit, de clos, de parcelles. Cela montre l'ancienneté et la densité de l'histoire de la vigne dans ce secteur.
La lecture est par moment un peu ardue, cela est lié à la richesse de détail et aux connaissances requises pour bien comprendre le parcours de l'auteur, que l'on sent à chaque phrase passionné par toute son histoire.
Un ouvrage très intéressant pour tout amateur du secteur / région / vignoble, mais exigeant. Après avoir refermé le livre, on a envie d'aller faire un tour dans cette belle région... ce qui est sans doute un des objectifs du livre.
Seule remarque : l'ouvrage se veut topo-guide, ce qu'il n'est pas tout à fait, et cela explique son format. Dommage, car un plus grand format aurait permis de mettre en valeur l'iconographie nombreuse et de qualité. 1 ou 2 cartes et images sont vraiment trop petites, à la limite du lisible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Floyd2408Floyd2408   17 décembre 2017
Chavignol est un bien charmant toponyme aux sonorités amusantes qui associent le "ch" de chèvre et le "vign" de vignoble, réalités vivantes et tangibles du terroir qu'il désigne et dont l’étymologie obscure n 'a pourtant rien à voir ni avec le fromage de chèvre, ni avec le vin, mais sans doute avec le nom d'un bon Gallo-Romain qui consommait tout de même sûrement des deux et peut-être les produisait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre