AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de majero


majero
  25 septembre 2020
Hiver russe de 1924, le chien Bouboule se mourant de faim et de froid est recueilli par Transfigouratov, chirurgien bien nommé se livrant à des expériences qui si elles n'ont pas le but recherché n'en seront pas moins passionnantes.

Faisant évoluer dans les appartements l'aide plein d'admiration, la jeune femme de chambre Zinia, la cuisinière Daria et les irruptions de Schwonder, président du comité d'immeuble jaloux des privilèges du savant, c'est tout le petit monde de Moscou qu'on découvre.

Soutenue par une chouette traduction, l'écriture de Boulgakov est jubilatoire et terriblement suggestive. Quelques mots suffisent à visualiser à la fois une situation, le personnage et son désarroi.
Commenter  J’apprécie          393



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (39)voir plus