AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291906679X
Éditeur : Editions du Caïman (22/11/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
De retour d’Afghanistan, viré de l’armée, Franck se retrouve chez sa mère avec sa copine et son fils nouveau-né.

Cet ancien bidasse va devoir réapprendre à vivre parmi les siens, dans son quartier pourri, hanté par le traumatisme de la guerre.

D’insomnies en désillusions, les virées enragées avec d'anciennes fréquentations ne vont que précipiter sa chute.

Mais sera-t-il le seul à tomber ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
NigraFolia
  21 février 2020
Le pire des conflits n'est-il pas celui que l'on ramène avec soi ?
Retour du théâtre d'opération. 10 ans de conditionnement dans les forces d'interventions, de combats et de morts, ça marque un homme. Franck Taupe est parti il y a longtemps. Trop. A son retour en France, il ne connait que les codes qui lui ont été inculqués. Cela le rend inapte à la vie en société. Il est paumé. Ses proches qui souffraient de son absence, subissent tout autant sa nouvelle présence. Reste, ses anciennes fréquentations et son présent. Il a toujours obéit, par choix ou par lâcheté. Il va au plus facile. Il va être l'exécuteur du Général Edouard.
Jérémy Bouquin frappe fort. Dans un style acéré, il donne vie à un personnage dual. Franck, le combattant, celui prêt à tout pour faire ce qu'il sait faire de mieux et le Grand Franck, celui qui est vide, qui se cherche.
Jérémy ne fait pas dans la dentelle. Son type est prêt à tout. Il n'hésite pas à se salir les pognes. Et l'auteur y met du coeur. On plonge dans un polar vigoureux, testostéroné à bloc. Il se désintéresse des effets de style. Ici, les mots sont crus. le scénario bastonne. le récit est brut. Les dialogues percutent. Comme le personnage. Jusque-là, on resterait dans un roman noir convenu.
Mais Jérémy ajoute une désespérance réaliste qui offre un second souffle à ce livre. La souffrance post traumatique de l'ex-combattant, celle de la famille qui retrouve une enveloppe qui contient un être totalement éloigné de celui rêvé. Cela donne de la hauteur à ce polar. L'ambivalence de ce type fait de lui, un personnage attachant.
Un opus court et vif, un bouquin (l'autre pas Jérémy) qui se découvre comme une bonne tarte dans la tronche mais qui est plus complexe qu'il ne se donne l'air.
Lien : https://nigrafolia.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LectureChronique2_0
  10 janvier 2020
Bonjour mes Lecteurs,
C'est une joie immense pour moi de vous présenter ce service presse puisqu'il s'agit d'un nouveau roman d'un auteur prolifique que j'affectionne particulièrement et que j'ai grand plaisir à vous faire (re)découvrir.
Merci à Jean-Louis de sa confiance.
L'histoire de Franck, soldat traumatisé qui revient chez lui, viré par l'armée, après avoir combattu en Afghanistan, et qui se retrouve complètement largué dans cette vie civile qui ne lui correspond pas du tout, avec un môme sur les bras, Léon, qu'il ne veut pas reconnaître et une femme, Cynthia, qu'il n'aime pas vraiment.
Ils vont se retrouver à cohabiter tous ensemble chez sa mère, Gisèle. Un cauchemar pour ce grand gaillard qui se rêve idéalement en combattant armé au fin fond de la frontière Pakistanaise avec son groupe, et surtout hanté par le souvenir de son sergent dont il boit toujours chacune des paroles.
Jusqu'au jour où son pote d'enfance, Stef, va lui faire une proposition qui ne se refuse pas et va l'entraîner dans une aventure galvanisante.
Une de ses connaissances, le Général Edouard, va lui demander de tabasser un journaliste un peu trop fouineur pour une somme conséquente. Et ce ne sera pas la dernière fois qu'il rendra service au général pour le compte du député.
Franck va se sentir pousser des ailes avec cette nouvelle sollicitation. Se salir les mains, terminer la mission, neutraliser. Il revit quelque peu, mais à quel prix !
Inutile de vous cacher plus longtemps que j'ai adoré suivre Franck et son retour difficile à la civilisation. Cette misère qu'occasionne la guerre et que le soldat laisse derrière lui pour finalement ne rentrer chez lui que partiellement.
Parce qu'en définitive, conditionné pour opérer sur des théâtres de guerre difficiles, il n'a jamais fonctionné autrement. Parce que faire la guerre oblige l'homme à se révéler tel qu'il est, laissant là-bas des poussières d'âme de lui-même pour rentrer un peu plus vide après chaque mission.
Un immense coup de chapeau à Jérémy qui a su également décrire avec sensibilité ce retour tant attendu par les proches mais qui peut se révéler terrible pour le soldat. 
Les mêmes proches qui ont souffert eux aussi de l'absence, submergés par des sentiments contradictoires, c'est aussi cela que Jérémy nous narre à travers le Grand Franck pour qui partir a été exaltant mais revenir est si délicat. 
Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman noir tellement réaliste sur Franck et son retour à la vie civile. J'ai éprouvé de la sympathie pour Franck, un brave type au final.
Ce que j'en retiens : Franck a fait don de son humanité à la collectivité, a appris à agir en machine de guerre, mais il ne retrouvera jamais l'homme qu'il était avant ... 
Bonne lecture, amis Lecteurs !

Lien : http://lecturechronique2.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
diamelee
  21 janvier 2020
Toute personne qui fait fa guerre ou la vit, en garde des empreintes au fond de lui jusqu'à son dernier souffle. Beaucoup souffrent du syndrome post-traumatique. C'est le cas de Franck qui ne se sent pas à sa place dans le civil. Comment gèrera t-il sa nouvelle vie? Va t-il s'y adapter ou s'y perdre? Qu'en pense sa famille?
Chien de guerre est un titre qui en dit long sur cet homme qui semble être un inconnu même pour lui. Un homme paumé. Qui n'éprouve aucun sentiment à part la rage. La colère. Une colère et une rage qui nichent au fond de ses tripes et se révèlent de temps en temps faisant de Franck une petite frappe sanguinaire. Dangereuse. Est-il un sociopathe?
Chien de guerre est un voyage au pays de la folie de l'homme. de sa bassesse. de ses mauvaises pulsions. C'est l'histoire d'un homme perdu dans le monde où vivent ses semblables. Un homme qui se cherche. Qui réapprend les rituels de la vie familiale sans trop de conviction. Mais la vie guette. Les anciens amis aussi. Pas forcément pour la bonne cause. Pas forcément pour son bien et celui de la société. Comment réagira Franck? Comment raconter sa guerre? La folie des hommes? Son mutisme cache t-il quelque chose? Franck est un homme en fuite face à lui-même. Face au monde. Un homme à la recherche de lui-même. Un chien de guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LectureChronique2_0LectureChronique2_0   10 janvier 2020
Les regards égarés des voyageurs. On est bien loin des théâtres d'opérations, de la peur qui ronge, des bombes qui tombent, des attentats permanents. Franck a toujours été un militaire. Préparé, entraîné à cela. Un bidasse dans l'âme. Il était un troufion.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : traumatismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1802 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre