AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258148758
Éditeur : Omnibus (08/03/2018)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Claude Le Roy a vécu une existence entière de soldat sous trois régimes : né en 1767 à Talmay (Côte-d'Or), il s'engage à 14 ans comme mousse dans la marine royale avant d'intégrer les armées révolutionnaires – il est à Valmy et à Fleurus – puis celles de l'Empire ; il participe à toutes les campagnes de la Grande Armée, dont l'épouvantable retraite de Russie. Il est mis à la retraite en novembre 1815, quelques mois après la défaite de Waterloo, et mourra en 1851 dan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bellonzo
  26 mars 2018
le témoignage vivant d'un soldat qui a vécu toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire. C'est ainsi que se présente cette réédition du livre du Major Claude le Roy. Je lis assez peu d'histoire, mais à l'occasion de l'offre Babelio (merci, je suis assez souvent du lot des chroniqueurs) j'ai tenté les souvenirs d'un officier du Premier Empire, qui fut à peu près de toutes les évènements, les plus glorieux comme les déroutes, Austerlitz comme la Bérézina. C'est en fait un journal, au plus serré des opérations militaires, et au plus trivial aussi, ravitaillement, soins, pillages aussi. La solidarité n'est pas tpujours de mise. L'eau-de-vie, si. Je ne suis pas assez passionné par cette époque, bien que je reconnaisse l'extraordinaire énergie de l'Empereur, précurseur peu économe du sang de ses troupes.
J'ai donc trouvé le temps un peu long mais certains vétérans impériaux on dû aussi le trouver bien long, ce temps des campagnes d'Espagne, d'Autriche, de Russie, de Saxe, de France. Ce livre, tel un rapport, intéressera les assez nombreux historiens amateurs. Il possède les vertus du concret, presque du reportage avant l'heure. Bien sûr il n'y faut pas chercher la moindre remise en cause ni du régime ni de la guerre. N'oublions pas qu'il a été écrit par le Major le Roy, après la chute de l'Empire, et essentiellement destiné à la descendance de l'officier Le Roy. Il ne fut d'ailleurs publié qu'en 1914. Nous en sommes pas tout à fait dans le domaine de la littérature, ce qui n'a rien de péjoratif. On a tout à fait le droit d'ajouter Dans les armées de Napoléon à une bibliothèque déjà bien fournie en documents, ce qui, je crois, sera le cas des acquéreurs de cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Northman
  06 avril 2018
Le major Le Roy a vécu à la charnière de plusieurs époques, de marin sous Louis XVI, il entre dans l'infanterie et participe à plusieurs bataille de la Révolution puis sous Napoléon.
Ce riche document réédité pour la première fois depuis 1914 m'intéressait énormément, merci à Babelio et aux éditions Omnibus de me permettre de le découvrir.
Raconté à l'ancienne, certaines formulations m'ont fait décrocher au début mais on s'y habitue et petit à petit le récit devient très prenant. le rythme est bon, c'est riche en rebondissements et ce n'est jamais lassant.
Principal intérêt pour moi, la participation du major à la campagne de Russie sur laquelle il s'étend et donne énormément de détails même si finalement sa carrière entière est intéressante à suivre.
Cette lecture est une première pour moi, étant plutôt cantonné Antiquité/Moyen-Âge mais j'y ai trouvé de quoi étancher ma curiosité.
Néanmoins, bien que conscient de la chance de pouvoir lire ceci, je trouve dommage que la volonté de l'auteur n'ai pas été respectée. La publication n'était en effet pas prévue, l'ouvrage étant exclusivement destiné à ses descendants. Il l'explique clairement.
Je recommande tout de même ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mamantulisquoi
  08 avril 2018
Un roman riche en vocabulaire et en informations
Un document exceptionnel sur la vie du Major Claude le Roy, de marin en passant par la Révolution et Major sous Napoléon, c'est un témoignage intéressant et d'un point de vue original.
Malgré l'enrichissement personnel de ce roman j'ai parfois trouvé » le temps un peu long, trop de détails concernant les journées au front.
Je recommande fortement cet ouvrage aux passionnés de l'époque Napoléonienne et de la campagne de Russie, les détails sont surprenant de vérité.
Lien : https://mamantulisquoi.wordp..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NorthmanNorthman   21 mars 2018
Vous n'attendez sûrement pas de moi une description de chaque rencontre qui a eu lieu entre les deux partis, pendant cette guerre entremêlée de succès et de revers et qui a duré vingt-trois ans. Vous pourrez, pour en avoir une connaissance très inexacte, compulser le volumineux récit qu'en a fait, en vingt-cinq volumes in-8, l'auteur bavard, des Victoires et Conquêtes, où la moitié des faits sont, ou faux ou noyés dans un verbiage de mots techniques ampoulés et sans suite, et aussi dans les Fastes de la Gloire, où vous ne voyez pleuvoir que balles, boulets, obus et vomir la mitraille.
Ces livres, s'ils ne vous instruisent pas, pourront, dans tous les cas, vous faire éviter, dans vos rapports, ce style boursouflé et diffus qui fatigue et finit par endormir le lecteur le mieux disposé à farcir sa tête de fadaises incohérentes et sans liaisons dans les détails et les faits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NorthmanNorthman   14 mars 2018
Il est à remarquer que la marine espagnole est toujours restée en arrière d'un siècle des marines anglaise et française ; ceci tient au caractère et aux préjugés nationaux.
L'Espagnol, essentiellement catholique et glorieux à l'excès, a voulu se suffire à lui-même, sans s'apercevoir que les institutions gothiques, dont il reste le dernier partisan, l'éloignent de la civilisation européenne.
Commenter  J’apprécie          10
NorthmanNorthman   05 avril 2018
Eh ! Mon dieu ! Dis-je en moi-même, bientôt rien ne me restera et peut-être qu'au dernier moment, je formerai moi-même une petite bosse, presque imperceptible sous la neige et l'observateur dira : "En voilà encore un qui ne reverra plus sa famille".
Commenter  J’apprécie          20
NorthmanNorthman   02 avril 2018
A peine nous étions-nous mis en demeure de satisfaire à notre appétit, que Guillaume revint avec notre bienheureuse marmite et le sac de riz qu'elle contenait.
Jacquet, ne se possédant pas, se mit à embrasser sa chère marmite, le sac de riz et même Guillaume.
- Maintenant, dit-il, c'est moi qui serai chargé de cet ustensile précieux ; j'en serai le gardien ; je l'attacherai sur mon cheval et, dussé-je faire la route à pied, nous aurons toujours de quoi nous restaurer en arrivant dans nos positions, ne serait-ce que de l'eau chaude et du sel, avec une croûte de pain ou de biscuit, même de la farine, des pommes de terre, tout sera bon pour des hommes de bon appétit. Reposez-vous sur moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NorthmanNorthman   02 avril 2018
Je ne suis pas éloigné de croire à la fatalité, d'après ce que j'ai éprouvé et vu arriver plusieurs fois :
Le jour de la bataille d'Austerlitz, on ne se battait plus, la bataille était gagnée, on ramassait les prisonniers e déjà l'on s'occupait du bivouac et de faire la soupe, lorsqu'une balle, tirée de je ne sais où, vint, en sifflant, frapper à la tempe gauche le plus âgé et le plus riche capitaine du 108e régiment. Personne n'avait entendu le coup de fusil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Christophe Bourachot (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Bourachot

La chronique de Gérard Collard - Les hommes de Napoléon
La période napoléonienne passionne beaucoup de monde... Aujourd'hui notre chroniqueur Gérard Collard vous a trouvé un livre très bien détaillé sur les soldats qui se sont battus pour Napoléon et la France. Il s'agit du livre de Christophe Bourachot "Les hommes de Napoléon" aux éditions Omnibus Regardez l'avis de notre chroniqueur... La présentation du livre "Les hommes de Napoléon" par l'éditeur : Silvain est un soldat de seize ans, engagé volontaire. Jean-Marie est un briscard de trente ans, grognard de la Vieille Garde. Adam est officier d'ordonnance auprès de l'Empereur. La Flize est chirurgien major. Ils viennent de Provence, du Jura, du Nord, de toute la France. Tous, ils l'ont suivi jusqu'à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, mais aussi Madrid et Baylen. Ils le suivront encore au-delà de la Bérézina et, pour finir, à Waterloo... Ce sont les hommes de Napoléon. Un jour, ils ont posé les armes. Ils ont vieilli. Et, par chance pour nous, ils se sont finalement décidés à écrire leurs souvenirs, les meilleurs, ah ! le soleil d'Austerlitz ! et les pires : la boue, la glace, le sang. Ces souvenirs sont une mine d'or de la mémoire. Voici les plus émouvants d'entre eux, extraits et agencés de façon à écrire l'histoire de la Grande Armée. Mis bout à bout, ces documents devenus introuvables, dénichés au fond des archives et des bibliothèques, font l'effet d'un grand film épique. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres ! Vous pouvez commander "Les hommes de ...
+ Lire la suite
autres livres classés : soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1683 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre