AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782080294876
200 pages
FLAM JEUNESSE (11/01/2023)
3.93/5   30 notes
Résumé :
Liverpool, 1950.John, presque 11 ans, essaie de devenir lui-même. Il navigue entre le feu d'une mère absente et la glace d'une tante trop présente, les couleurs de ses rêves d'artiste et le gris du monde réel.Ses armes pour avancer ? Le dessin, la poésie, l'humour et deux poings serrés.Bientôt, tout va basculer sous le poids d'une nouvelle venue : la musique.Il en est là.Il est John.Pas encore Lennon.
Que lire après JohnVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 30 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
John vit a Liverpool chez Tante Mimi et Oncle George. Son père est présenté comme mort mais il est en réalité parti a l'aventure, peut-être en Nouvelle-Zélande. Sa mère, Julia, vit toujours au 9 Penny Lane mais elle n'est pas suffisamment responsable pour garder son fils, d'autant qu'elle s'est mise en couple avec Robert Dykins, alias Twitch, qui ne veut pas voir d'enfant chez lui. John est rêveur, poète, souvent en dehors du monde, ce qui ne plaît évidemment pas à son enseignant, Mr Barrows. Il adore les bêtises, notamment avec ses copains, Nigel, Ivan et Pete à Dovedale, son école.

--- --- ---

Emmanuel Bourdier écrit des livres pour les futurs adultes et les grands enfants, sans limite d'âge. Depuis une vingtaine d'années, il a sorti une vingtaine d'ouvrages chez différents éditeurs ( Nathan, Gallimard, Flammarion, Albin Michel, Thierry Magnier, La joie de Lire, Utopique…) et a été lauréat de nombreux prix. Ses ouvrages, albums et romans, ont comme fils rouges l'humour, l'émotion, la nostalgie et, souvent, une pointe de musique... Il est aussi professeur. Autre passion de toujours : le théâtre. Depuis l'âge de 6 ans, il arpente les planches de divers théâtres amateurs, Il anime également une émission de radio sur le rock depuis une vingtaine d'années. Une journée sans musique est, pour lui, une journée de perdue Cinéphile un tantinet boulimique (il adore quand la lumière de la salle de cinéma s'éteint) il est photographe amateur à ses heures et ne sait pas résister… à une tablette de chocolat. Nous n'avons pas parlé de ses talents pour le bricolage ? C'est normal…” - présentation sur le site de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse

Nous connaissons Emmanuel Bourdier tout d'abord par son album Grand Pierre chez Albin Michel en 2003 puis chez Thierry Magnier ses Petite Poche (Entre chiens et nous en 2005, Ça s'est passé là en 2010) ou ses romans (Entre les lignes en 2006). Nous avions aussi retenu son album Maurice et moi en 2011 mais c'est surtout sa série En 6ème A chez Flammarion qui a eu un succès indubitable. Récemment, il a publié chez Flammarion Qui dit mieux ? en 2020 et du voyage en 2021.

--- --- ---

Emmanuel Bourdier est passionné de musique et a choisi de rendre hommage à John Lennon en racontant son enfance dans un récit poétique. Il s'agit donc davantage d'un récit d'enfance, une biographie romancée qu'un roman pour la jeunesse proprement dit. Emmanuel Bourdier nous emmène dans les pensées du jeune John Lennon à onze ans à Liverpool, il raconte l'enfance malheureuse de John entre un mère immature mais fantasque, un père absent et un beau-père monstrueux et terrifiant ; il raconte le quotidien chez la tante rigoureuse, les bêtises avec les copains, les punitions à l'école mais il raconte surtout les mouvements d'humeur du héros entre une impertinence délicieuse à l'égard des adultes, un franc-parler populaire des années 1950 avec les camarades, les rêveries poétiques et les joies de l'enfance mais aussi les colères immenses face à l'injustice des drames familiaux. le jeu sur les registres de langue est saisissant et Emmanuel Bourdier partage un texte éminemment travaillé. Il ajoute de multiples références aux chansons des Beatles tant et si bien que nous ne les écoutons plus de la même manière en connaissant les inspirations de l'oeuvre mais aussi des références à la littérature enfantine des années 1950 et à Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. C'est un texte précieux et un hommage vibrant à John Lennon. Dans une postface, Emmanuel Bourdier partage sa passion, ses inspirations qui ont essaimé son oeuvre et donne des pistes pour écouter les chansons des Beatles d'une oreille attentive.
Commenter  J’apprécie          120
1950, Liverpool. Un garçon prénommé John nous raconte sa vie. Il a presque onze ans, peu d'amis mais ça lui suffit, des lunettes qu'il ne met que rarement, une mère farfelue et vivant dans son monde, sa tante exigeante et son oncle qui l'ont pris chez eux pour qu'il est une enfance "normale".
Il s'exprime surtout à travers le dessin et la poésie. Il est souvent dans ses pensées et voit le monde différemment des autres. Mais il est surtout bardé d'humour parfois so british.
Et un jour la musique va tout bouleverser. Ce jeune garçon prénommé John deviendra l'un des plus connu car il s'agit de l'enfance de John Lennon qui nous est conté.

Cette lecture pleine d'humour et à niveau d'enfant m'a beaucoup apprise John Lennon que je ne connais qu'à travers ses chansons et les Beatles. On sourit souvent, on le voit différemment et la poésie de ses textes prend un tout autre sens. Une belle biographie pour faire découvrir aux pré-ados et aux ados ce chanteur anglais.
Commenter  J’apprécie          80
1950. John, onze ans, est un garçon à fleur de peau. Il vit chez son oncle et sa tante, et rêve de devenir poète ou peintre. Des rêves qui ne conviennent guère à sa tante, pour qui ce ne sont pas des métiers "sûrs".
Pour s'occuper, il dessine, il écrit, il erre dans les rues de Liverpool avec ses amis Nigel et Ivan. Jusqu'au jour où une rencontre va bouleverser sa vie...

🎶 Hey Jude, don't make it bad
Take a sad song and make it better 🎶

Un adolescent qui se cherche, une mère absente, qui refuse qu'il l'appelle maman, un père qui est parti, une tante un peu trop sévère, un oncle un peu trop mou, des amis avec qui il fait les 400 coups... La vie de John n'est guère rose. C'est un enfant rêveur, à l'imagination débordante, qui s'invente une autre vie, parce que la sienne n'est pas assez belle. Un enfant sensible, en colère, qui traîne dans les rues, monte à l'arrière des bus, se bagarre. On le suit sur Penny Lane, on le retrouve à Strawberry Fields, tous ces lieux désormais cultes. C'est un plaisir de voir tous ces clins d'oeil aux chansons, de voir cet enfant sensible découvrir la musique et s'y plonger, de le voir devenir John Lennon, cet artiste incontournable du 20e siècle.

Un roman jeunesse court, intense, à savourer avec la bande-son !
Commenter  J’apprécie          60
📚La silhouette d'une jeune garçon à lunettes, portant un costume de collégien anglais à cravate, se détache sur un mur orangé. Les mains dans les poches, il marche dans cette rue de Liverpool devenue célèbre depuis : Penny Lane. Lui, c'est John. Nous sommes en 1950 et il n'est pas encore le John Lennon qu'il deviendra avec les Beatles. C'est l'histoire de ce garçon qui "essaie de devenir lui-même" qu'Emmanuel Bourdier nous raconte dans son dernier roman, aux éditions Flammarion jeunesse.

🖊Lire John, c'est d'abord entrer dans la tête et dans le coeur d'un gamin à fleur de peau, dont l'imagination tourbillonne et qui marche dans la vie comme sur un fil tendu au-dessus du vide. Certaines scènes, particulièrement touchantes, restent en mémoire et feront écho aux chansons présentées dans une playlist à la fin du livre. le chemin de John vers Lennon est sinueux mais plein de poésie et de tendresse et Emmanuel Bourdier en fait un personnage attachant et lumineux.

Le pari est gagné : John est un rêveur mais il n'est pas seul. Nous faisons avec lui ce rêve d'amour et de musique.

👩chronique complète :
Commenter  J’apprécie          40
En s'inspirant de ses chansons l'auteur imagine l'enfance de celui qui deviendra John Lennon.
Son père l'a abandonné, sa jeune mère est trop fantasque pour l'élever aussi est-il confié à sa tante. Tiraillé entre l'imagination, le goût du chant, la fureur de vivre, la beauté de l'une et la raison, le sérieux, l'ordre et a froideur de l'autre, John se réfugie dans la lecture ( Alice au pays des merveilles ) la poésie, le dessin et bientôt la musique grâce à un autre John qui lui prête son harmonica.
Avec lui et son copain, on parcourt les quartiers pauvres de Liverpool en quête d'aventures et de bagarres mais le coeur gros.
John est le narrateur qui porte un regard critique sur les adultes dont le comportement n'est guère cohérent.
Excellent occasion d'écouter encore les Beatles .
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet
08 mars 2023
Emmanuel Bourdier continue d’arpenter les chemins de traverse musicaux de la littérature jeunesse et sublime ici l’histoire des Beatles.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Oncle George aime la musique. Il aimerait bien avoir un phonographe à la maison mais Mimi a dit non. Selon elle, la radio suffit amplement. Et quand Mimi dit, George obéit. Un peu comme un gros chien à sa mémère mais sans les poils partout. Des poils, George n'en a que dans les narines et sur le dos. (p.159)
Commenter  J’apprécie          50
Vous, les adultes, vous me faites rire. Vous dites vénérer les artistes, ils sont dans tous vos livres, vos musées en débordent mais vous n'en voulez pas sous votre toit. Vous les préférez morts.
Barrows serre les poings. Gooseman ne rit plus. Plus personne ici ne songe à rire. Une tempête s'apprête à éclater.
- Vous vivez dans les rêves de votre cerveau malade. La question est : qu'allons-nous faire de vous ? Il est peut-être encore temps de vous sauver, de vous donner un avenir, de vous trouver un métier dans la vraie vie. Quelque chose de réel. N'avez-vous, mon jeune ami, aucun projet d'avenir sérieux ?
- Si”.
Commenter  J’apprécie          60
C'est dingue comme quelques mots peuvent faire autant de ravages qu'une bombe atomique. C'est pour cela que j'aime les mots. Pour cela que je serai poète, le plus grand poète de ce siècle.
Des mots, encore des mots. Des mots pour s'échapper, pour réparer ou pour tout foutre en l'air.
Des mots pour aimer.
Pour être aimé.
Enfin.
Commenter  J’apprécie          20
La trouille, je vis avec depuis toujours. Chaque jour que Dieu fait. Alors je commence à la connaître et je sais comment la calmer.
Il me suffit de rejoindre mon autre vie.
Celle qui se cache au-delà du miroir de ce monde-là, celle qui bouillonne dans mon crâne, celle de mon imagination.
Commenter  J’apprécie          20
Alors que nous reprenons le chemin qui nous ramène au cœur de la ville, je ressens une vive douleur du côté gauche. Comme une main qui enserre mon cœur et mes poumons, qui m'empêche de respirer. Aucun problème. Cette douleur, je la connais bien. Pas la peine d'appeler un médecin.
Il n'existe aucun médicament contre la tristesse.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Emmanuel Bourdier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Bourdier
30 autrices et auteurs de création jeunesse racontent comment le "Nous" résonne dans leur oeuvre à travers une vidéo réalisée par leur soin.
Dans cet épisode retrouvez l'auteur Emmanuel Bourdier avec son ouvrage Qui dit mieux (Flammarion)
autres livres classés : john lennonVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (50) Voir plus



Quiz Voir plus

Summertime Blues

Comment s'appel le frère de Sam?

Maxence
Maxime
Jim
Maurice

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Summertimes blues de Emmanuel BourdierCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..