AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782707302267
284 pages
Editions de Minuit (01/03/1970)
4.45/5   33 notes
Résumé :
Cet ouvrage présente la synthèse théorique de recherches dont le livre Les héritiers, en 1964, marquait la première étape. A partir de travaux empiriques sur le rapport pédagogique, sur l'usage lettré ou mondain de la langue et de la culture universitaires et sur les effets économiques et symboliques de l'examen et du diplôme, se construit comme une théorie générale des actions de violence symbolique et des conditions sociales de la dissimulation de cette violence. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (0) Ajouter une critique
Denis_76
  11 avril 2018
Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron ont écrit ce livre en 1970 montrant, statistiques à l'appui, que le système d'enseignement français tendait à reproduire, confirmer les classes sociales dans leur échec ou leur réussite.
.
Depuis, d'autres chercheurs ont confirmé cette étude.
Déjà, en 1964, Bourdieu et Passeron avaient montré, dans "Les héritiers", que la position sociale des parents est un héritage culturel pour leurs enfants, les autres, fils d'ouvriers, étant déshérités.
Ainsi, les parents transmettent un patrimoine non seulement matériel, mais aussi culturel.
Commenter  J’apprécie          323
DocIdoine
  23 janvier 2019
Dieu sait que je ne suis pas marxiste (on m'objectera que Dieu n'existe pas, et on aura en partie raison). Mais La Reproduction est une oeuvre capitale et indémodable, l'écriture mise à part. Bourdieu expose brillament l'existence de la "violence symbolique", c'est-à-dire le pouvoir des dominants (=le grand capital) qui assure sa domination par la servitude volontaire en imposant comme légitime un système de significations destiné à dissimuler les rapports de force qui sont les garanties de sa survie (de sa "reproduction"). le grand instrument de cette domination invisible, ce sont l'Instruction publique, les médias de masse et les grandes écoles qui inculquent à la population et aux serviteurs de l'"Etat" les réflexes et les catégories en dehors desquels il est impossible - et interdit - de penser, de parler ou d'agir. Un exemple: les émissions prétendûment de "débat" où des "intellectuels de télévision" sont invités pour cautionner le pouvoir en présentant de fausses garanties de "liberté de ton". Comme le dit Bourdieu: si vous n'êtes pas utile au pouvoir, on ne vous invitera pas à la télévision. Si vous passez à la télé, c'est - consciemment ou inconsciemment - que vous servez le Pouvoir.
Cette dictature du haut-parleur pour les "infuencers" (dirait-on aujourd'hui) et de l'édredon (pour les empêcheurs de diktater en rond) s'assure ainsi la collaboration du populo conditionné par l'école et imprégné de télé. Rien n'a changé dans les tactiques exploitées par le Pouvoir, excepté la NATURE de ce Pouvoir à cause de la mondialisation néo-libérale (à partir des deux chocs pétroliers, puis surtout des années 1990). La haute finance hors-sol pour qui "la France est un hôtel" a raflé ce qui appartenait autrefois à la bourgeoisie du capital national. Et donc, tout de même, il faut relever ce fait de signification historique: si Bourdieu en 1969 accusait implicitement les barons du Gaullisme issus de la Résistance, si Bourdieu en 1969 accusait les "grandes familles" dépositaires du capital national, du moins il faut reconnaître à ces acteurs de la vie publique que leur domination, tout en s'exerçant quelquefois MALGRE les désirs individuels ou locaux, ne s'exerçait jamais positivement CONTRE les intérêts vitaux de la population française... Et ceci, c'est un grand, un immense changement. On aurait tout intérêt à relire Bourdieu aujourd'hui pour secouer la fascination médiatique, casser le conditionnement suicidaire du "politiquement correct" et reprendre son destin en main. Eteignez la télé. Lisez Bourdieu!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
9illes
  30 août 2020
La notion la plus importante du livre me semble être celle-ci :
« la culture que l'Ecole a objectivement pour fonction de conserver, d'inculquer et de consacrer tend à se réduire au rapport à la culture qui se trouve investi d'une fonction sociale de distinction du seul fait que les conditions d'acquisition en sont monopolisées pas les classes dominantes »
Elle est illustrée par exemple dans la phrase suivante :
« l'opposition entre deux modes d'acquisition de la maîtrise verbale, le mode d'acquisition exclusivement scolaire qui voue un rapport « scolaire » à la langue scolaire et le mode d'acquisition par familiarisation insensible, seul capable de produire complètement la maîtrise pratique de la langue et de la culture autorisant les allusions et les complicités cultivées »
On voit sur ces deux exemples que ce livre n'est pas facile à lire, avec souvent des phrases à rallonge, caractéristiques du style Bourdieu, dans lesquelles on peut finir par se perdre. Heureusement Passeron, qui a un beau style, est coauteur (car non, ceci n'est pas un livre de Bourdieu, mais un livre de Bourdieu et Passeron !)
Un livre globalement très intéressant, mais on peut regretter un manque d'exemples pour illustrer plus souvent des phrases très générales qui peuvent se comprendre de plusieurs manières..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
enzo92320
  28 juillet 2021
[c'est plus un commentaire sur la théorie de Bourdieu qu'une critique]
Bourdieu insiste sur le fait que les dominants cherchent, via le dispositif scolaire, avant tout à défendre leur position. Il me semble qu'il néglige un processus de sélection interne entre dominants, visant à éliminer les plus faibles, dans une logique « spencerienne ». D'autre part, les fortunes qui ont le mieux réussi sur plusieurs générations semblent être plutôt celles qui ont délégué le pouvoir aux « meilleurs » dans l'absolu plutôt qu'au meilleur « intra-familial ». Ex : L'Oréal, Peugeot. Preuve par l'absurde : Lagardère, Lacoste. Même Michelin a fini par déléguer. La famille Mulliez semble fonctionner mais le nombre de générations est encore faible.
J'aurais envie de dire que le modèle sélectif filtre d'abord « les meilleurs des meilleurs », ce qui par effet de bord (« désirable » pour les dominants mais pas nécessairement prioritaire pour eux) rend d'autant plus difficile l'accès par l'ascenseur social aux plus hautes responsabilités. La barre est tout simplement trop haute pour être franchie en une seule génération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
diablotin0
  26 avril 2014
Un des premiers ouvrages de P. Bourdieu que j'ai lu et qui m'a profondément marqué. Il m'a sans doute aidé à me surpasser dans mes études.
C'est un ouvrage qui devrait être étudié au lycée ( au moins le thème) !
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Francharb3Francharb3   31 octobre 2014
L'Université française tend toujours à outrepasser la fonction technique du concours pour établir gravement, à l'intérieur du quota de postulants qu'on lui demande d'élire, des hiérarchies fondées sur l'impondérable des quarts de points dérisoires - et pourtant décisifs : que l'on songe au poids que le monde universitaire accorde dans ses estimations, souvent les plus lourdes de conséquences professionnelles, au rang obtenu dans des concours d'entrée passés à la fin de l'adolescence ou même à la qualité de "cacique" ou de "major", premier d'une hiérarchie elle-même située dans une hiérarchie, celle grandes écoles et des grands concours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
enzo92320enzo92320   23 mars 2021
(p.142)

Evidemment, cette prudence rusée comporte aussi ses risques, comme en témoigne l'aventure de ce khagneux qui, ayant lu dans la chronologie « Krach boursier à Vienne », disserta sur le boursier Krach. Lorsque les professeurs plaisantent à propos de ces perles, ils oublient que ces ratés du système en enferment la vérité. Si l'on songe que l' « élite universitaire » a été formée à cette école et si l'on voit toutes les implications éthiques de ces exercices, on comprend tout un côté de l'homo academicus et de ses productions intellectuelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pierre Bourdieu (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bourdieu
Julien Duval présente Pierre Bourdieu "L'intérêt au désintéressement : cours au Collège de France : 1987-1989" aux éditions Seuil.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2597015/pierre-bourdieu-l-interet-au-desinteressement-cours-au-college-de-france-1987-1989
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : intégration scolaireVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelques questions sur Pierre Bourdieu

En quelle année était-il né ?

1920
1930
1940
1950

7 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre BourdieuCréer un quiz sur ce livre