AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782714452764
168 pages
Éditeur : Belfond (04/10/2012)
3.26/5   84 notes
Résumé :
Sauvé des flammes dans un terrible accident de voiture qui coûte la vie à sa sœur Isabelle, Hugo de Chaley voue une haine féroce à son père, qu’il tient pour responsable de la tragédie.

Anéanti par la mort d’Isabelle brûlée vive sous ses yeux, le jeune homme quitte sa cage dorée et son destin tout tracé de grand industriel pour exorciser son désarroi et sa douleur.

Il fait alors la rencontre improbable de Thève Maravilliers, entrepren... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,26

sur 84 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
12 avis
2
3 avis
1
0 avis

bdelhausse
  17 avril 2021
Un accident de voiture. Un bolide conduit par Charles, patron, puissant, ne doutant de rien, traçant dans la vie avec l'assurance orgueilleuse de sa caste, mais éméché aussi. La Porsche prend feu et Isabelle, sa fille meurt dans la carcasse. Charles a retenu Hugo son fils, la vingtaine insouciante, qui a voulu aller sauver sa soeur. Hugo ne pardonnera jamais à son père. En fait, il ne pardonnera jamais de l'avoir retenu, de l'avoir empêché d'aller vers Isabelle dans les flammes, mais également de l'avoir à ce point choyé, protégé, isolé et même caressé dans le sens du poil en lui permettant de se former comme pilot de rallye... Car Charles avait dans l'idée de former, formater Hugo afin qu'il lui succède et il s'agissait de l'empêcher de penser, finalement. Et c'est le coeur du problème pour Hugo.
Cela démarre comme dans un polar. Un roman noir. Un gros bloc de désespoir doublé d'une sourde rébellion. Et là, j'ai bien aimé.
Hugo fuit et trouve un job de chauffeur pour un homme vulgaire et violent dont le permis lui a été retiré. Thève Maravilliers est un parvenu. Un riche patron issu de rien, et dépourvu de manières. Il s'est offert une BMW, M5, un monstre de vitesse. Finalement il est l'antithèse du père d'Hugo (sauf pour ce qui est de la fascination pour les bolides). Tout oppose Hugo et Thève. Hugo ne sait rien de la vie. Thève va être son mentor d'une certaine façon. Même si Thève méprise tout ce que représente Hugo, il va lui montrer ce que c'est de vivre.
Il se crée alors un jeu malsain entre ces deux individus qui ont besoin l'un de l'autre. Pendant de longues pages, le récit est dur, intense, cela peut basculer dans un sens ou un autre, même si Hugo n'est pas de taille face à un homme impitoyable comme Maravilliers.
J'ai trouvé cela super intéressant, cette idée que tout peut basculer, que tout est indécis, que l'on se dirige à fond vers un mur en béton... jusqu'à ce que Laetitia, la fille de Thève Maravilliers, entre en scène. Car ce monstre de sécheresse émotionnelle a un talon d'Achille, sa fille, 19 ans, belle à se damner... et, justement, se damner c'est ce que veut Hugo. A partir de ce moment, le roman perd une grande partie de son intérêt à mon avis. Cela reste lisible, mais cela devient aussi terriblement prévisible, donc peu emballant. Je me suis retrouvé dans un roman-photo. Il n'y a pas d'autres mots pour décrire le climat du livre à ses 2/3.
Il y avait sans doute « mieux » à faire que de transformer un tel début en roman « easy-reading » façon Collection Arequin. J'ai eu le sentiment que Françoise Bourdin n'avait pas voulu aller au bout de son idée. Au bout de la déchéance d'Hugo qui souhaite expier le fait de n'avoir pu sauver sa soeur, et de ne s'être jamais dressé face à son père. Une telle rébellion tardive peut produire des effets terribles. Finalement, Françoise Bourdin reste fort sage dans la progression de son roman. Dommage. D'autant plus qu'elle écrit bien. A coup de petites phrases, très punch, elle peut aller loin très rapidement. Cela donne du rythme, de l'énergie, au récit.
Ajoutons que le livre date un peu. Ecrit en 1993, il a pris un petit coup de vieux. Certains rouages ne sont plus aussi crédibles, mais l'opposition des caractères et le fait que « tout soit possible » pendant une partie du récit m'ont saisi. le mal fascine, c'est bien connu. Mais il n'en faut pas trop non plus pour Françoise Bourdin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe
  19 février 2013
"Trop grand, trop lourd, trop rouge", trop bavard,trop curieux,trop possessif,trop mal élevé,trop susceptible,trop violent....tel est Thève, un riche entrepreneur parvenu, qui, pour cause de retrait de permis, a besoin d'un chauffeur pour conduire sa BMW M5 "jouet hors de prix".Trop inconsistant, trop orgueilleux,trop "muré dans une souffrance épaisse",
Hugo, 22 ans "beau comme un ange" est parti de chez lui en claquant la porte, haineux vis à vis de son père, directeur d'usine, qui conduisait en état d'ivresse et l'a empêché de porter secours à sa soeur brûlée vive dans le terrible accident de voiture provoqué.Sans le sou, Hugo a besoin de ce boulot. Son expérience des bolides le fait embaucher. Mais son silence, vu le traumatisme subi, ses trop bonnes manières de petit bourgeois à l'aise dans tous les milieux, l'intérêt croissant qu'Hugo porte à sa fille unique "ravissante et diaphane, irritent Thève au plus haut point jusqu'à l'affrontement final où l'un et l'autre se rendront compte de leurs défauts et manques.Si l'analyse de l'ambivalence de la relation Thève-Hugo et l'éclatement familial Hugo-son père sont bien rendus, la réaction d'Hugo face à la "folie meurtrière" de la suite des évènements ne m'a pas convaincue.
Par contre la culpabilité de celui qui reste et projette ses fautes supposées sur l'autre, les ressentiments renaissant d'une relation père-fils déjà faussée dans le passé sont très plausibles.
BM Blues, est un blues qui roule à la vitesse de l'éclair, roman tout public d'une romancière à l'oeuvre prolifique Françoise Bourdin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Saiwhisper
  11 juillet 2017
Quelle agréable surprise ! Je crois que c'est mon premier ou mon second roman de Françoise Bourdin. J'avais quelques aprioris, car ses oeuvres étaient surtout empruntées par des personnes âgées à la médiathèque… Or, malgré mes idées préconçues, j'avais craqué pour « BM blues » en édition collector en 2014. Hélas, cet ouvrage a longtemps pris la poussière dans ma bibliothèque… C'est sur un coup de tête que j'ai finalement décidé de le lire et je ne le regrette pas ! On a là un bon récit émouvant avec un drame, de l'amour, des secrets de famille et une amitié entre deux hommes que tout oppose. Il y a d'abord Hugo, un jeune homme silencieux, froid, calme et l'âme en peine. Il en veut à son père qu'il accuse de la mort de sa soeur Isabelle et reste hanté par les souvenirs de sa cadette. Détruit, rancunier et rempli de colère, il a quitté le domicile familial et a fait la rencontre de Thève Maravilliers, un riche bourru, grande gueule, prétentieux, bavard, agressif et violent. Leur relation ne va vraiment pas être facile, car chacun a son petit caractère… En particulier Thève qui est vraiment quelqu'un de difficile même s'il a un coeur derrière sa langue acérée… Je me suis surtout attachée à Hugo qui est un garçon intelligent et qui va évoluer au fil des pages.
La plume de l'auteure était fluide et agréable. Je ne me suis pas ennuyée. Même si la fin n'est pas forcément celle que j'espérais, j'ai fait une belle découverte. J'ai trouvé le traumatisme de l'accident d'Isabelle et la relation père-fils assez crédible. On imagine aisément ces sentiments à vif ou le fait de se renvoyer la faute… À l'inverse, ce coup de foudre arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, toutefois Françoise Bourdin prend le parti-pris de faire avancer le temps et d'expliquer que les deux jeunes se voient régulièrement en cachette. Il y a réellement un échange avant la consommation de ces sentiments. L'histoire reste donc réaliste. C'est un roman court de 150 pages où les émotions se bousculent aussi bien chez les personnages que chez les lecteurs. C'est parfait pour un week-end ou l'été…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
sandrinette
  22 avril 2016
Un huit clos entre deux hommes que tout oppose.
Hugo jeune homme insouciant de 22 ans issu de la bourgeoisie, pour qui tout était facile qui a tout avant d'en avoir envie, jusqu'au jour où tout bascule lors d'un accident de voiture dans lequel sa jeune soeur brûle vive. Pour survivre il se raccroche à la haine qu'il éprouve pour son père responsable de l'accident et qui l'a empêché d'aller sauver sa soeur. Hugo quitte donc la maison familiale et l'aisance en se murant dans son silence. de petit boulot en petit boulot il va rencontrer Thève. 
Thève est tout l'inverse d'Hugo parti de rien il est à la tête d'une fortune se comportant comme un parvenu, il affiche son luxe, parle fort et tout le temps, accumule les fautes de goût tout en sachant qu'il est moqué et méprisé, il déteste cette bourgeoisie qui ne l'accepte pas mais ayant perdu son permis il a besoin d'un chauffeur et son chemin croise celui d'Hugo.
Le silence de l'un et le « bruit » de l'autre vont à la fois s'exaspérer jusqu'à la haine, mais aussi avoir un effet apaisant sur les blessures de l'autre.
J'aime beaucoup les romans de Françoise Bourdin avec lesquels je passe de bons moments, quand j'ai eu celui-ci entre les mains je l'ai trouvé bien léger par rapport aux autres. Et la lecture a confirmé ce sentiment, trop court trop léger il reste trop superficiel j'aurai aimé que le personnage de Thève soit plus fouillé qu'on connaisse un peu plus son passé ce qui a fait qu'il est devenu cet homme tourmenté et violent par moment.
Un livre agréable mais ce n'est pas celui que je recommanderai en premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maxie
  27 avril 2016
Confronté au décès accidentel de sa soeur et à la rage envers son père, qu'il estime responsable de l'accident, Hugo quitte le domicile familial. Il décide de quitter son monde de luxe et de confort, et de se confronter aux difficultés matérielles pour expier en quelque sorte la mort de sa soeur. Son amour de la conduite automobile (eh oui, le titre du livre, BM blues, n'est pas anodin) contribuera à la rencontre de Thève Maravilliers, parvenu un peu brute. Et de la rencontre des deux hommes émanera peut-être un début de renaissance pour Hugo. Assez stéréotypé, ce récit n'apporte pas beaucoup plus que le délassement qu'on attend d'une lecture en vacances au bord de la piscine… Mais l'histoire tient la route (c'est le cas de le dire…).
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   05 juillet 2017
Mais l'inconscience d'Hugo, sa joie de vivre et sa naïveté, sa légèreté de jeune homme heureux, son bonheur d'enfant gâté : il vient de les perdre au bord du talus, le long d'une route mouillée, une nuit de novembre. Isabelle a tout emporté, tout dévasté. Hugo est aussi mort qu'elle. La seule chose qui parvienne à pousser dans le désert qui l'entoure aujourd'hui, c'est la haine de son père. Pour ne pas être asphyxié, il faut qu'il s'en aille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
flottieflottie   24 décembre 2015
De façon paradoxale, jamais Hugo ne ressentait la moindre appréhension au volant de la BM. Quelles que soient les conditions climatiques ou la nervosité de Thève, Hugo était à l'aise derrière un volant. Il n'avait pas conduit la Porsche, le soir de l'accident, et ses prouesses quotidiennes de chauffeur étaient comme une leçon qu'il dédiait à son père. Le seul prénom de Charles lui donnait toujours la nausée. Et les flammes d'Isabelle brûlaient encore sa rétine à certains moments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   06 juillet 2017
Depuis que je t'ai engagé, je compte les jours... Seulement, même si ça m'emmerde de le reconnaître, cette voiture te va bien. Ou c'est toi qui lui vas, c'est pareil !
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   28 décembre 2012
Elle avait décidé de l’apprivoiser et elle savait qu’il était d’accord. Elle ne posait pas de questions, devinant qu’il n’y répondrait pas, et préférait imaginer mille romans fous autour de lui.
Commenter  J’apprécie          30
PatrothPatroth   04 septembre 2018
Suite à l'accident qui a couté la vie à sa soeur Isabelle brulée vive dans la Porsche que conduisait son père , Hugo a quitté le cocon familiale pour essayer d'oublier ....
Il va trouver un travail de chauffeur chez un entrepreneur de travaux publics , Thève Maravilliers , un homme arriviste et autoritaire , l'opposé du jeune homme ....
Mais sa qualité de pilote va le rendre un peu jaloux ...
Les tensions sont nombreuses entre les deux hommes , qui en viendront aux mains ...Et le rencontre avec la fille de celui- ci , ne va pas améliorer les relations .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Françoise Bourdin (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Découvrez le septième opus de "13 à table", le recueil caritatif de nouvelles inédites à destination de l'association Les Restos du Coeur ! bit.ly/13atable2021 Pour cette édition 2021, nos auteurs vous font revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire… Depuis 2014, les six premiers tomes de "13 à table" ont permis la distribution de plus de 4,5 millions de repas supplémentaires par Les Restos du Coeur… Aujourd'hui plus que jamais, ils ont besoin de votre soutien, alors n'attendez plus pour faire une bonne action (ou un cadeau de Noël...) ! Un immense merci à tous les auteurs participants, sans qui rien ne serait possible : Tonino Benacquista, Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Jean-Paul Dubois, François d'Epenoux, Giacometti Ravenne Officiel, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand auteur, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Olivia Ruiz, Leila Slimani, Franck Thilliez Officiel ; et merci à Riad Sattouf pour l'illustration de couverture !
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

.. ..