AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur D'espoir et de promesse (31)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
paraty62
  03 juillet 2014
Bonjour,je suis mal à l'aise à l'idée de faire cette critique car j'ai l'habitude même lorsque je n'ai pas aimé une lecture d'essayer de trouver des points forts car je sais que l'auteur y a mis tout son coeur et si je n'ai pas apprécié d'autres le pourront. Mais dans ce cas le seul compliment que je puisse trouver et que c'est une lecture légère, idéale pour l'été.
Je dois dire que j'ai eu un problème avec les "héros " : la jouvencelle qui croit au prince charmant ( un avocat imbu de lui-même) et on passe 300 pages à se demander si il va se passer quelque chose ,les personnages n'évolue pas et n'apprennent pas de leurs erreurs et bien sur on a droit a un happy end qui ne termine rien du tout ,à tel point que je pensais qu'il y avait une suite car la fin n'en est pas une.
Bref, un mélange entre un magazine féminin et un guide touristique où toutes les 2 pages il y a une description d'un repas ,d'une rue' ou de vêtements.
Vous l'aurez compris ce genre n'est pas pour moi,je compte quand me essayé de lire un autre livre de cette auteure car j'ai cru comprendre que ce n'était pas son meilleur.
Si vous avez deux heures à perdre à la plage, pourquoi pas?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Florellia
  03 juillet 2015
j'ai apprécié ce roman pour le portrait des personnages, le décor, les métiers de chacun. On baigne dans l'art: peinture, antiquités, écriture. le décor est canadien (peu) ou campagnard, avec quelques petites incursions à Paris. On suit l'évolution de 5 personnes: deux soeurs, leur père, et deux "maris potentiels". Donc, jusque là, lecture agréable.
attention spoiler:
Commenter  J’apprécie          111
Marcellina
  22 janvier 2018
Que dire, que dire, une découverte, oui car je ne connaissais pas cette auteure qui semble être pourtant d'après wikipédia le quatrième auteur français sur base du nombre de livres vendus après Musso, Levy et Pancol. Bizarre quand même, je n'en avais jamais entendu parler…
Un roman facile à lire, une histoire somme toute assez banale, des personnages qui tiennent la route, sans plus, un livre sans prétention que l'on peut prendre à la plage (ce que je ne fais jamais…) et laisser sur le sable. Il laisse autant de souvenirs que les mots écrits avec le gros orteil sur le rivage et que la première vague vient effacer.
Un roman qui manque de peps et d'humour et qui se veut très bobo avec les multiples références de restaurants et tavernes branchés aussi bien à Paris qu'à Montréal. Franchement, le genre de détails qui me laisse complètement indifférente.

Loin d'un roman rouge, pas de fond historique ni de soupçon d'érotisme, juste un roman pour midinette ;-)
Commenter  J’apprécie          80
x-Kah-mi
  09 juin 2012
Une histoire légère qui se lit facilement. On est transporté par les aventures des deux soeurs, puis au fil de la lecture on se doute de la chute du livre.. Un roman qui traite de l'amour, des hauts et des bas de la vie. Pas toujours facile de se relever lors des coups durs, mais ces personnages nous prouvent qu'il est possible de les surmonter!!
Commenter  J’apprécie          70
MelanD
  06 octobre 2016
Un roman très bien ficelé, une histoire d'amour qui s'achève de façon brutale... Que ferions-nous à la place d'Anaba ? Se reconstruire ailleurs et oublier notre passé, ou pardonner et reprendre l'histoire où elle s'était terminé. Dilemme !!

Puis la soeur d'Anaba, qui a le coeur devenu pierre dû à ses échecs amoureux, bien déterminée à rester seule le reste de sa vie...

Augustin, le meilleur ami de Lawrence, personnage très attachant autant pour les personnages de l'histoire, que pour nous en tant que lecteurs. Je l'ai adoré, sa personnalité, son côté attachant, puis en audio : son accent ! Car n'oublions pas que nous voyageons entre Montréal et la France.

Et est-ce que Lawrence mérite tout ce qui lui arrive ? du début à la fin ?

De mon côté, au vu de la personnalité de Lawrence, je lui aurait imaginé une autre fin...
Commenter  J’apprécie          52
Audreyy
  19 avril 2013
Une jolie histoire et donc un bon moment de lecture. Mais, je n'ai pas été transportée ni même bouleversée. Françoise Bourdin m'a énormément fait penser à Danielle Steel, ce qui n'a rien d'étonnant. Même genre, écriture simple, des histoires d'amour, et généralement des Happy End. J'ai lu beaucoup de Danielle Steel à une période et j'ai fini par me lasser. Ce qui fait que je n'ai peut être pas le bon oeil pour juger ce livre. Quoiqu'il en soit, il n'est pas mauvais. C'est une très jolie histoire simple qui se lit sans prises de tête.

L'histoire commence avec le mariage d'Anaba. Mariage qui n'aura pas lieu puisque Lawrence, le futur marié, s'angoisse et prend la fuite. Il agit comme un lâche vu qu'il envoie Augustin, son témoin et meilleur ami, annoncer la nouvelle à Anaba qui l'attend devant le palais de justice en robe de mariée. A cause de son chagrin, Anaba repart vivre en France chez sa demi soeur, Stéphanie. Lawrence se met à regretter sa décision et souhaite reconquérir Anaba.

C'est un livre sans surprises et même très prévisible. Mais, il n'est pas long du tout. 350 pages où tout s'enchaîne facilement et très vite. On a de ce fait pas vraiment le temps de s'ennuyer. On a envie de découvrir ce qu'il va arriver même si on s'en doute un peu. Les personnages sont très attachants. Tous m'ont beaucoup plu. Surtout Augustin, le meilleur ami « du marié ». C'est un homme qui profite de chaque moment, qui défend les personnes qu'il aime et qui n'hésite pas à dire ce qu'il pense même quand il s'agit d'une personne qu'il adore comme Lawrence par exemple. Ils sont amis depuis très longtemps et pourtant, il ne prend pas son parti, il va jusqu'à défendre Anaba au risque de se fâcher avec lui. Stéphanie, la demi soeur d'Anaba est très plaisante aussi. Directe, franche, c'est une personne sur qui on peut compter. Mais même nos protagonistes m'ont plu, Anaba et même Lawrence. Je l'ai détesté au début, quand il prend la fuite mais au fur et à mesure, j'ai fini par l'apprécier. Même si ce qu'il a fait est impardonnable on a tous le droit d'avoir peur, ou d'avoir des moments de doutes. Il prend beaucoup sur lui en essayant d'arranger les choses. En d'autres termes, nos quatre personnages principaux sont adorables et très attachants. Mais c'est le cas aussi pour les personnages en arrière plan, le père d'Anaba surtout.

Alors oui c'est une histoire simple mais qui se lit facilement. de plus, les relations parents-enfants, les liens entre soeurs, entre amis et le choix du pardon sont mis en évidence. On passe un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Val88
  17 septembre 2012
Ce devait être le plus beau jour de sa vie devant le Palais de Justice de Montréal, Anaba Rivière attend l'arrivée de Lawrence Kendall, son futur époux… En vain, Augustin, le témoin est chargé de lui annoncer la mauvaise nouvelle, Lawrence a changé d'avis…

Même si j'ai aimé l'histoire, je n'ai pas trouvé dans ce livre ce qui me séduit habituellement chez Françoise Bourdin, à savoir, cette facilité qu'elle a de nous décrire avec justesse une région ou un environnement. J'en attendais peut-être de trop en souhaitant découvrir le Canada au travers de ce roman. L'auteur s'attarde plus sur les personnages et leurs ressentis face à cette situation douloureuse qu'est le rejet. Elle nous décrit avec brio l'évolution d'Anaba, son chagrin, sa colère, son amertume, sa reconstruction et peu à peu, au fil du temps son envie de pardonner à Lawrence qui lui a fait tant de mal en l'abandonnant le jour de ses noces. La famille, l'amitié et l'amour sont aussi très présents dans cette touchante histoire. Une lecture agréable même si ce n'est pas mon livre préféré de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
manaud
  01 juillet 2014
Une histoire d'amour à la Danielle Steel, écriture simple et Happy End. 
Moi non plus, je n'ai pas trouvé "dans ce livre ce qui me séduit habituellement chez Françoise Bourdin, à savoir, cette facilité qu'elle a de nous décrire avec justesse une région ou un environnement."
Commenter  J’apprécie          30
SD49
  11 février 2014
Je crois que je deviens un peu difficile, car ce livre est vraiment facile à lire et pourtant il ne m'a pas tellement plu. Je l'ai trouvé trop facile, trop prévisible et j'ai même accéléré à certains moments.

Si j'ai continué c'est parce que les personnages sont attachants (sauf le fiancé super lâche qui ne vient pas à son propre mariage) mais il m'aurait fallu plus de piment, plus de rebondissement, c'était un peu fade à mon goût.

Pourtant de cet auteur j'avais aimé le testament d'Ariane et Dans les pas d'Ariane.

Rendez-vous manqué pour ce livre, tant pis.
Lien : http://pages.de.lecture.de.s..
Commenter  J’apprécie          30
Lalivrophile
  15 octobre 2011
Voilà quelques années que Françoise Bourdin m'agace. Elle devient la Danielle Steel française. J'ai lu ce roman pour deux raisons: les deux comédiens qui l'interprètent, que j'aime beaucoup, et que j'ai trop peu l'occasion d'entendre.

C'est un livre repose-cerveau. L'intrigue est assez simple, et même très prévisible. Elle est sans surprises, mais le livre n'est pas trop long, donc on n'a pas trop le temps de s'ennuyer.

Certains personnages sont attachants. J'ai préféré Stéphanie à Anaba. Anaba semble un peu gourde. Elle s'est très vite éprise d'un mufle comme Lawrence. On comprend qu'elle ne puisse pas l'oublier facilement, mais on a du mal à comprendre comment elle en est tombée amoureuse. Elle semble plus nunuche qu'épaisse.
Stéphanie a plus de caractère, semble mieux cerner les gens. Bien sûr, elle est un peu agaçante, à s'entourer d'indépendance pour ne pas souffrir, et à craindre de sortir avec un homme plus jeune. Mais finalement, le lecteur comprend son hésitation.
J'aime bien Augustin. Ce personnage solaire est sûrement mon préféré du roman. Il se relève malgré les coups, prend la vie du bon côté, saisit les occasions d'être heureux. Bon, il est un peu poire d'être ami avec ce goujat de Lawrence, mais personne n'est parfait. L'histoire d'amour d'Augustin est prévisible, mais elle passe bien, car elle n'est pas invraisemblable.
J'ai également apprécié les personnages des parents, malgré le fait qu'ils aient du mal à communiquer avec leurs enfants. En outre, ils évoluent au cours du livre.
L'obsession de Roland pour les livres m'a amusée, et m'a fait me sentir moins seule.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre