AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782714439215
316 pages
Belfond (04/04/2002)
  Existe en édition audio
3.41/5   140 notes
Résumé :

À la mort de François Valence, sa petite-fille Jordane a repris en main la destinée du Biloba, la bastide familiale en plein coeur des somptueux paysages de Camargue. Mais comment la seule exploitation des champs d'iris, des moutons mérinos et des chevaux andalous pourrait-elle sauver de la ruine un si lourd héritage ?

Déchirée à l'idée de perdre son domaine guetté par les huissiers, mais trop fière pour accepter l'aide de Lionel, son mari don... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,41

sur 140 notes
5
2 avis
4
11 avis
3
11 avis
2
2 avis
1
0 avis

Fantine
  23 juin 2015
Une petite pause avec ce titre agréable, et, surtout facile à lire.
C'est cul cul la praline, mais, on se laisse prendre au jeu, même si l'intrigue est simple, linéaire, sans suspense, tout comme le dénouement qui coule de source.
L'actions se déroule en Camargue, et, la magie des lieux prend le dessus, et, très vite le lecteur file vers les grands domaines où s'épanouissent les chevaux, les tauraux ainsi que des hommes au coeur rude mais tendre.
Comme je le disais plus haut, une lecture agréable ainsi que distrayante qui m'a fait passer un bon moment de détente en ce début d'été, mais, qui ne me laissera pas un souvenirs transcendant.
Commenter  J’apprécie          110
Annabelle31
  04 juin 2016
Quand à la mort de son grand-père, Jordane se retrouve à la tête de la Bastide provençale, elle ne sait pas toutes les difficultés qu'elle va rencontrer pour remettre "Le Biloba" à flots. Entre la culture de iris, l'élevage des moutons et celui des chevaux, le travail ne manque pas, et très vite la situation financière se révèle catastrophique. Un très bon moment de lecture, le personnage de Jordane, qui se débat contre vents et marée, les chevaux, la Camargue, l'amour, autant de sujets qui rendent cette lecture très agréable. On tremble pour le biloba, on espère pour Jordane, on dévore !
Commenter  J’apprécie          110
steph89
  18 mai 2017
A la mort de son grand père Jordane reprend la direction du domaine familial mais les difficultés économiques sont énormes et la bastide camarguaise est proche de la faillite. Entre un mari dont elle veut divorcer mais qui vient le week end et une belle mère qui vit chez elle, Jordane doit trouver des solutions pour pouvoir continuer à vivre dans la maison avec sa mère et sa soeur.
J'ai trouvé cette lecture agréable et facile à lire, un bon roman détente.
Commenter  J’apprécie          80
cyan
  06 avril 2015
La Camarguaise de Françoise Bourdin est un mélange de romance, de saga familiale et de roman régional. C'est l'histoire de Jordane, une jeune femme passionnée prête à tout pour sauver la propriété familiale de la faillite.
Avec ce livre, Françoise Bourdin reprend sa recette habituelle et nous offre une plongée au coeur d'une belle région, la Camargue. C'est là que se trouve la Biloba, une bastide ancestrale qui survit tant bien que mal grâce à l'élevage de chevaux andalous et de moutons et la culture de fleurs. Mais les dettes s'accumulent et Jordane, qui dirige le domaine, projette de transformer l'endroit en hôtel de luxe. Autour d'elle gravitent les femmes de sa famille – Nora la soeur fragile, Isabelle la mère fantasque, Alice la belle-mère et Cécile la meilleure amie – et des hommes attirés par sa beauté et sa joie de vivre. Il y a Lionel, son ex qui s'accroche, Robin, tombé fou amoureux au 1er regard, et son frère Pascal, ardent défenseur de la région.
Comme toujours, l'auteure sait trouver les mots pour nous faire découvrir et apprécier une région et sa culture. Ici, c'est la Camargue des guardians et des corridas qu'elle fait vivre pour nous avec succès. le style est agréable, les pages se tournent facilement et rapidement.
Si j'ai apprécié cette lecture « facile », entre 2 romans demandant plus d'investissement et de concentration, j'ai eu du mal avec certains aspects. Je n'ai pas réussi à m'attacher à l'héroïne et ça m'a souvent gênée. Il faut dire que Jordane a une très (trop sûrement) forte personnalité, qui écrase complètement les autres personnages. Ceux-ci, bien qu'on nous raconte un peu leur passé pour les présenter, manquent cruellement de présence et de profondeur. La plupart du temps, ils donnent l'impression de n'être là que pour servir de faire-valoir à Jordane. Lorsqu'ils ont leurs propres scènes, elles ne sont pas très intéressantes et n'ont aucun impact sur l'intrigue. Les quelques conflits esquissés retombent rapidement et se résolvent d'eux-mêmes sans véritables conséquences.
L'autre point négatif de ce livre est sa conclusion, que j'ai trouvée trop précipitée. Après des pages et des pages à entrer dans tous les détails, l'auteur en finit en quelques phrases. de nombreuses questions sont laissées en suspens, au point que je me suis demandé s'il y avait une suite (ce qui n'est pas le cas apparemment).
Pour résumer, une lecture distrayante et pas désagréable, mais que j'oublierai sans doute rapidement et dont la conclusion m'a laissée sur ma faim.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jodyane
  19 février 2019

Une saga familiale qui nous transporte au coeur de la Camargue avec ses chevaux , ses taureaux, ses paysages ,ses corridas et ses traditions .Jordane devenue la chef de famille à la mort de son grand-père va tout mettre en oeuvre pour sauver la Bastide familiale .
Un bon moment de lecture très dépaysant ou l'auteur décrit tellement bien La Camargue que j'ai l'impression de l'avoir respiré le temps de ma lecture .Un seul regret la fin , trop rapide par rapport au reste de l'histoire .
7/10
Commenter  J’apprécie          71

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   04 juin 2016
Elle tenait le rôle de chef de famille alors qu'elle aurait souhaité, parfois, s'abandonner sur une épaule solide. Il n'y avait que des paradoxes dans sa vie. Une vie qu'elle ne voyait pas passer tant elle se donnait de mal pour sauver une propriété qui s'enfonçait inexorablement et qu'elle allait devoir transformer en auberge de luxe.
Commenter  J’apprécie          50
sld09sld09   26 novembre 2017
La bastide était silencieuse, chaude et familière autour d'elle, avec ses odeurs anciennes et ses peintures défraîchies dont elle apercevait les cloques par endroits. Jordane s'était immobilisée un instant sur le palier du premier étage, guettant par habitude les bruits de la maison. Mais il n'y avait rien, hormis le frottement caractéristique du balancier de l'horloge, jamais réparé, et chacun devait dormir tranquille.Au lieu de continuer vers le second, la jeune femme fit quelques pas hésitants et alla s'asseoir sur un cantou. Les veilleuses de la cage d'escalier, très insuffisantes, créaient des ombres effrayantes dans tous les coins, mais Jordane connaissait si bien la maison qu'elle aurait pu s'y déplacer dans le noir. Son grand-père avait fait installer, trente ans plus tôt, un système d'éclairage qui répandait de vagues lueurs au long des couloirs. Il en avait décidé ainsi à la naissance de sa première petite-fille car, dès qu'il était question d'améliorer le confort de la bastide, il ne reculait devant rien. Seulement voilà, depuis bien longtemps à présent, et faute de moyens, tout s'était usé, abîmé, dégradé.Jordane se sentit brusquement oppressée. Certains soirs de fatigue comme celui-là, elle prenait vraiment conscience de ses responsabilités, beaucoup trop lourdes pour une jeune femme seule , de son avenir précaire qui s'obscurcissait d'année en année , de ce que les autres femmes de sa famille attendaient d'elle.Elle avait promis sur tous les tons, répété mille fois qu'elle se chargeait du Biloba, et qu'elle les sortirait de l'impasse. Etait-elle capable de tenir ses promesses ? Malgré sa volonté, son imagination ou sa capacité de travail, l'argent manquait de plus en plus.Et soudain Jordane éclata en sanglots silencieux, recroquevillée sur elle-même comme sous l'effet d'une véritable douleur. Elle remonta ses genoux et replia ses bras autour, se balançant d'avant en arrière. La bastide du Biloba était un héritage empoisonné, un miroir aux alouettes, un chemin de croix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2013
Les sentiments primaient de loin le désir, aussi lorsqu’il s’était marié avait-il cru que c’était pour la vie. Il avait déchanté six mois plus tard, et attendu deux ans avant de se jeter dans une autre aventure tout aussi passionnelle. Il ne fonctionnait qu’à grands coups de cœur, et les déceptions étaient à la hauteur de ses engouements.
Commenter  J’apprécie          30
luis1952luis1952   20 mars 2022
page 85

Jordane posa sa main sur la jupe de Nora et, lentement, se mit à remonter le tissu, découvrant les jolis orteils, les pieds, les mollets, les genoux puis les cuisses de sa sœur. Sans s'arrêter, elle dénuda les jambes jusqu'au slip et les observa en silence. Nora avait fermé ses yeux, retenant son souffle.
Commenter  J’apprécie          20
luis1952luis1952   21 mars 2022
Elle alla s'installer au pied d'un des arbres. Fouillant dans sa poche, elle reprit la lettre. Quelque chose s'échappa de l'enveloppe et tomba entre ses orteils. Jordane ramassa les bouts de papier orange. Il s'agissait de deux billets pour les arènes de Nimes.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Françoise Bourdin (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Françoise Bourdin présente son nouveau roman, « Un si bel horizon » !
autres livres classés : camargueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre