AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714474772
Éditeur : Belfond (07/09/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 91 notes)
Résumé :
Lucas et Clémence, Virgile et Philippine, deux couples d'amis comme tant d'autres. Mais ces quatre trentenaires ne s'invitent pas à tour de rôle pour dîner ensemble, ils vivent sous le même toit, dans un immense chalet conçu pour une famille nombreuse.
Lucas et Virgile ont été à l'origine de ce projet ; amis depuis le lycée et passionnés de montagne, ils quittaient Paris pour les stations de ski dès qu'ils le pouvaient et ont été séduits par La Joue du Loup, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Annette55
  19 octobre 2017
Voici une jolie chronique familiale des plus simples ,lue d'une traite, située dans un cadre magnifique.
Quatre amis, Lucas, Clémence, Virgile, Philippine ne s'invitent pas à tour de rôle mais vivent ensemble dans un chalet cossu, bâti et aménagé pour abriter une famille nombreuse.
Virgile, brillant chirurgien orthopédiste et Lucas, propriétaire d'un garage de voitures de luxe, amis depuis l'enfance , originaires de Paris, passionnés par la montagne et les randonnées à skis ont été séduits par ", la Joue du loup "prés de Gap, dans les Alpes de Haute- Provence .
Clémence, coiffeuse , compagne de Lucas est la mère de leurs deux jumelles.
Philippine, éternelle étudiante brillante qui accumule les diplômes et les thèses , refuse de donner un enfant à Virgile, accaparé par son métier.....
Cette cohabitation équilibrée, paisible et chaleureuse est menacée par l'arrivée d'Etienne, l'ex mari de Clémence, qui la harcèle ...Je n'en dirai pas plus ....
Difficultés du couple, rapports familiaux tendus, différence de statut et de classe sociale,image écrasante et omniprésente d'un parent, jalousie, amitié sans faille altérée , histoire d'amour , sentiment de doute et d'isolement , personnages attachants, contrastés, tels sont les thèmes de cette lecture simple, plaisante, agréable, qui fait du bien comme tous les ouvrages de cet auteur, entre deux ouvrages compliqués !
Une belle histoire avec une fin ouverte. Peut-être une deuxième tome ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          525
Chrichrilecture
  15 septembre 2017
Inachevé
Une super histoire avec des personnages attachant. Une très belle description du département des hautes alpes. Jusqu'à la fin de l'histoire je comptais mettre 4 ou 56 étoiles mais hélas je suis très déçue car je suis restée sur ma faim car on ne sait pas comment les choses vont évoluer, que va devenir cette bande d'amis et le chalet ? Voici les dernières phrases du livre :
Une nouvelle aventure ? Oui, il était d'accord, il était prêt. Et bien nous aussi on est prêt, je pense que dans le titre il aurait fallu mettre tome 1 au moins les lecteurs savent à quoi s'attendre.
Commenter  J’apprécie          410
agrume
  23 octobre 2017
J'ai été ravie de pouvoir rencontrer Françoise Bourdin, une écrivaine accessible et très sympathique. J'ai adoré "la promesse de l'océan" et ici on retrouve comme dans "au nom du pere" le poids des voeux des parents sur l'avenir de leurs enfants. C'est tellement réaliste et ca fait écho, à ce que je vois autour de moi, les autres ont des attentes pour nous, la société, la famille mais parfois ca fait du bien de sortir du moule.
Ici Francois Bourdin nous raconte l'histoire de deux couples qui cohabitent dans un chalet à la montagne (Gap). Les deux couples vont être bouleversé par le retour dans la région de l'ex-mari d'un des personnages principaux. Cet élément perturbateur va faire évoluer les relations, l'amitié... On s'attache vite aux personnages, aux deux couples.
J'aime beaucoup le style de Françoise Bourdin, tout est clair et limpide.
C'est une tres belle histoire de famille et d'amitié, qui se dévore très vite.
Retrancription de la rencontre avec Françoise Bourdin.
Vous avez écrit deux livres ( En 1972, "les Soleils mouillés" et en 1973, "de vagues herbes jaunes".) puis fait une longue pause. Vos histoires tournent toujours autours d'une région ou d'une thématique la famille, la bretagne,le cirque, les alpes comment choisissez vous ?
C'est toujours le thème, puis une region que je connais et lorsque je ne connais pas, j'y vais pour visualiser les choses. Notamment pour la saga en Ecosse "D'eau et de feu" en 2013 , et"A feu et à sang" 2014. Les métiers et les prénoms sont importants pour déterminer le caractère du personnage (travail de mécano) C'est un prelude a l'écriture puis je me lance dans l'ecriture
Comment choisissez vous un theme ? j'écoute les gens lorsque je fais mes courses, les gens qui parlent, je lis la presse. Pour les sirenes de st malo, je suis partie d'un article de magazine.
Vous avez beaucoup de documentation ? Oui, j'adorais farfouiller en librairie mais maintenant on trouve tout sur internet. Je regrette d'aller moins en librairie. Je ne veux pas écrire de betises, et je demande aux gens de me parler de leurs métiers. Les gens racontent des anecdotes amusantes. Par exemple, un drap repassé pour que ce soit stérile pour l'accouchement d'une vache. Je suis la pour les échanges alors que pendant les salons du livres, je n'ai pas le temps de parler.

Vos parents étaient artistes lyriques. Vous avez eu une carrière de jockey, est-ce que le fait d'avoir une famille atypique a développé votre imagination? oui, le fait d'avoir vu des spectacles, les coulisses de l'opéra, j'aime la musique classique (verdi), m'a donné envie de raconter des histoires. Avant les opéras étaient en français et les chants articulés.
J'écris dans le silence meme si la musique est inspirante.
Comment vous décider quand vous arretez l'histoire? Si vous aller écrire une suite?
Je sais à l'avance ou je veux aller, quel moment j'ai envie d'écrire dans la vie de mes personnages, je ne les suis pas tout au long de la vie, je prends des moments de la vie des gens. Pour le choix des autres je ne pense pas écrire de suite.

Vous restez longtemps sur place pour retranscrire l'atmosphère des lieux?
J'aime Paris, la montagne et le sud mais je ne suis pas inspirée par Paris pour écrire, il n'y a pas cet enracinement familial, qu'on peut trovuer à la campagne, le lieu unique aide beaucoup pour l'intrigue de l'histoire. Les longues descriptions ne sont plus de notre époque.
Comment créez-vous vos personnages?
Je créer mes pesonnages de toutes pieces mais je m'inspire de traits de caractères de personnes que je connais, il y a toujours des petits morceaux de soi dans les livres, il ya toujours un peu de l'auteur dans les personnages, on écrit un peu comme on parle quand l'auteur s'emballe, le personnage est dans l'action et reagit comme l'auteur réagirait.
Comment on construit un personnage négatif? Comme celui d'Etienne?
Etienne se rachete. Il y a une saga au Canada. Personne n'est tout blanc ou tout noir, les personnages évoluent. Je ne fais jamais de synopsis de ce que je vais raconte, je me laisse porter.
Je suis impressionée par la description des couples qui se delite quel est votre modele ? On a tous des failles, je n'ai pas de modele précis. Il y a beaucoup de non dit dans les familles et en tant que narrateur omniscienet je peut dire ce que pense les personnages.
Comment ne pas se répéter ? Les lecteurs ont des attentes ndividus et il fautréussir a donner ce qui contente sans rabbacher mais les histoires de famille sont inépuisables. La réalité dépasse souvent la fiction.
A quand le prochain livre ? Je crois avoir compris dans un an environ le temps de l'écrire et cie.
Pourquoi écrire sur des trentenaires? A 30 ans on est a peu pres isntallé, lancé dans la vie, on a fait un choix de carrieres, et il se passe beaucoup de choses entre 30 et 60 ans.
Ca vous arrive d'arrêter d'écrire quand ca ne vous plait pas et d'abandonner un projet? Maintenant non car j'abandonne immédiatement si l'idée est bancale, si j'écris un chapitre je continue. Jeter 50 pages c'est beaucoup de travail et donc je réfléchis plus en amont de l'écriture, avant d'écrire dans la voiture, en faisant les courses etc... Ca pouvait m'arriver avant mais plus maintenant.
Combien de temps vous mettez pour ecrire? Huit mois comme une grossesse.
Avant d'envoyer son texte à l'éditeur, elle fait un tirage papier et elle change la police de caractères pour voir d'un autre oeil son travail.
Elle est du matin , elle ecrit le matin, 6h du matin. Et en fin de journée elle fait de la relecture.
Est ce que votre famille fait de la relecture ? Ma fille cadette est une excellente lectrice, elle a une maitrise de lettres, elle aime beaucoup les livres. L'auteur nous raconte alors la réaction se sa fille quand elle lui annonce la mort d'un personnage en discutant "quoi tu as tué simon?"
Est ce que vous etes surpris par vos personnages ? Oui parfois les personnages m'échappe et ont une réaction imprévu, ils ont une existance propre. le moral de l'auteur joue.
Avez-vous plus d'affection pour un de vos personnages? Oui pour Juliette des vendanges de juillet( 600 pages), une saga familiale, tous ds le meme lieu pere 4 fils. La fin d'un livre pour l'auteur c'est terrible car les personanges sont comme des etres vivants, on est triste de les quitter après avoir écrit sur eux,la sorti d'un livre est un non évènement.
C'est un peu comme des amis qu'on se fabrique soit-même.
A quand une grande saga familiale ?
Sur plusieurs generations comme les séries télévisuelles? il y a clara juste apres la guerre et passion fauve sur la première guerre mondiale. Je n'aime pas trop en faire car l'attente de plusieurs tomes est compliquées et pas agréables pour les lecteurs.
Vous mettez huit mois pour écrire nous trois jours pr lire. Est-ce qe vous lisez? Elle même lit bcp. Lorsqu'elle lit un livre parfois elle pense à ses lecteurs qui font la meme chose qu'elle.
Est-ce vous qui choisissez la couverture de vos livres ? Non, il ya une concertation avec les éditeurs, les commerciaux, les maquettistes puis on arrive à un consensus. Il faut que la couverture évoque le roman.
Quand vous ecrivez est ce que vous penser que le lecteur va imaginer la suite?
Oui il s'approprié l'histoire, je ne veux pas raconter toute leur vie.
Concernant les personnages j'ai quelques notes parfoirs je change les prénom, je connais leur age, la couleur de leurs yeux et cheveux, leurs familles, et pour des grandes familles les dates de naissance pour garder une cohérence et éviter des anachronismes

Pourquoi faire une dedicace pour vos filles ? car il y une complicite,c'est une marque d'amour, de respect, d' admiration, plus par rapport a la periode que l'auteur traverse, elles n'ont pas fait de crise d'ado.

Les seconds roles sont pour vous aussi important que les grands roles ? Tous les personnages sont importants,tout comme un scénario repose sur tous les personnages, les personnages secondaires sont des supports. La novellisation, l'adaptaton d'un livre à l'écran est très difficile je l'ai fait pour un été de canicule, pour les vendanges de juillet avec Pierre Bannet. Ceux qui font une adaptation ont le droit a de bonnes et mauvaises surprises.
Bm blues avec Victor était bien, mais j'ai été déçu de chasseur/sirène d'écumes, si l'adaptation ne plait pas à l'auteur on peut quand meme retirer le nom de l'auteur du générique
l'écriture d'un scénario est une écriture collégiale c'est différent de l'écriture d'un roman
Quel est l'implication des éditeurs dans le livres?
L'éditeur dit ce qu'il ne veut pa publier. Ca veur dire soit le manuscrit est mauvais, soit il y a une incompréhension entre l'auteur et l'éditeur.
Si on s'entend bien. On envoie au bout de 100 pages (le tiers du livre) ce que l'on a fait à l'éditeur. Ce dernier a un oeil neuf sur le travail, il fait soulgine des choses, fait des remarques :"tel personnage est trop en retrait".
Mais il ya plus d'échange avec des auteurs débutants qu'avec des auteurs confirmés.
Quelles genre de livres aimez vous lire?
Des livres avec du suspense, des thriller ou on a peur comme du Stephen King par exemple.
Elle aime les faits divers fantastiques mais pas la science-fiction. Elle aime bien Didier Descoings. C'est bien car ca ne l'influence pas dans l'écriture.
Comment faites vous pour avoir de l'imagination ? Depuis toujours a 13 ans, 16 ans j'écrivais des pieces de théâtre avec pour héros Rimbaud. L' écriture et les chevaux etaient mes deux passions.
Quand vous commencer un roman vous saver ou vous vouler aller ? Non de plus en plus a la moitié du livre ca evolue, je me laisse porter, ici jusqu'au trois quart du roman et je ne savait pas si ils allaient vendre le chalet. Pendant écriture je ne sais ou je vais mais je sais que ce sera pas un drame et que la fin sera heureuse car je ne veux pas écrire de choses dépriamntes.

Vous n'eviter pas de sujets difficiles : maladie, chômage , mort etc... C'est important pour encrer les personnages dans la vie. Il y a toujours de nouveaux metiers que je souhaites découvrir, la distillerie et la filature en Ecosse... Tout est passionnant.
Quel est le livre dont vous etes la plus fière? Mon lectorat est joyeux de Paris à Brives la gaillarde,c'est valorisant, il n'y a rien qui me rende plus fiere. Ou peut etre mon second roman, lorsque Josee Dayan a choisi pour un role L'acteur Laurent Therzieff il a dit oui, la premiere scène ou on voit nos mots prendre vie dans la bouche d'un grand acteur.

Vos personnages sont écrasés par leur famille? leur pere? Avec des parents célèbres, c'était complique de trouver sa place? devant des parents qui ont réussi?
Ils ont été des interprètes et bien moi j'ai voulu créer et inventer des histoires.
Est-ce que vous relisez des romans des années apres ? Surtout pour les rééditions au format poche, avant des interviews sur un livre avec des journalistes, pour me souvenir de tous les détails. Ca fait quelque chose de sympathique c'est comme de retrouver des amis.
Les premiers non parce que j'étais jeune et que je n'écris plus comme j'écrivais alors.
Votre style à évoluer? On évolue la facon de parler change ,des mots nouveaux émergent, le monde change etc... Mais je reste amoureuse de la langue française et je veux que mes romans soient fluides
Combien d'heure consacrez vous à l'écriture par jour ? 2 à 3 heures de prise de notes. Il faut que ca reste un plaisir d'écrire, pour l'instant c'est toujours un plaisir qui me comble.
Mon prochain roman aura pour cadre un parc animalier car j'ai visité le zoo de Thoiry, il ya peu de temps. J'écris parfois des nouvelles pour les restos du coeur (13 nouvelles)
J'écris un roman à la fois, je commence à écrire un nouveau roman que lorsque le précédent est publié. je ne prends pas de vacances quand j'écris pour ne pas perdre le fil de mes idées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
Aela
  14 octobre 2017
Babelio organise jeudi 19 octobre prochain une soirée rencontre avec l'auteure Françoise Bourdin et j'ai la chance de pouvoir y participer. Son dernier livre "Le choix des autres" est une belle chronique familiale comme elle en a le talent. Il y a toujours une petite note de magie dans ses livres, dans ce ton doux-amer pour conter les difficultés de couple, les rapports familiaux tendus, l'image omniprésente et écrasante d'un parent, les rapports amicaux parfois altérés par le contexte social. Bref une atmosphère et une fluidité que l'on retrouve dans ses différents romans.
Ici il est question de deux couples, Lucas, garagiste et Clémence, coiffeuse, d'un côté, et Virgile, chirurgien orthopédiste et Philippine, éternelle étudiante brillante mais dilettante, de l'autre côté. Ces deux couples ont adopté un style de vie un peu alternatif puisqu'ils ont acquis un chalet dans lequel ils cohabitent, dans la région de Gap.
Cette cohabitation paisible va être remise en question par l'arrivée d'Etienne, ex-mari de Clémence, qui n'hésite pas à la harceler, ayant du mal à tirer un trait sur leur union passée.
La jalousie va s'introduire dans la vie du chalet et détruire la belle harmonie. de même que les espoirs déçus, comme ce désir d'enfant de Virgile, que hélas ne partage pas sa compagne Philippine.
Virgile, de son côté, va devoir gérer des rapports plutôt difficiles avec sa famille et plus particulièrement son père, banquier rigoriste et pétri de préjugés sociaux.
Un beau tableau de notre société avec des personnages attachants et contrastés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
YsaM
  05 août 2018
Premiers pas avec cette auteure et je suis sous le charme. Françoise Bourdin aborde avec justesse et tendresse les différents comportement de l'être humain que ce soit en amour comme en amitié et nous dresse des portraits délicieux de ces quatre amis qui vivent sous le même toit en totale harmonie.
Virgile et Lucas sont des amis d'enfance, ils se connaissent depuis le lycée et ne se sont jamais vraiment quittés. Bien qu'ils ne soient pas issus du même statut social, leur entente est parfaite. Ils se considèrent comme des frères qu'ils sont presque puisqu'ils sont toujours là l'un pour l'autre. Ils ont, de surcroît, la même passion pour le ski alpin.
Virgile est un brillant chirurgien en poste à l'hôpital Lariboisière, Lucas un redoutable concessionnaire en automobiles qui possède son propre garage à Asnières, ils vivent en colocation à Paris. Ils passent leurs vacances ensemble dans les stations de ski puis un jour dans la station de la Joue du Loup, près de Gap, Lucas tombe sous le charme de Clémence propriétaire d'un salon de coiffure, en instance de divorce.
Lucas quitte Paris et part s'installer à Gap où il rachète une concession de 4X4. Virgile désormais seul rencontre Philippine, riche héritière qui passe son temps à étudier et à acquérir des diplômes. C'est une splendide jeune femme qui tient farouchement à son indépendance. Ils décident de sortir ensemble et le couple semble fonctionner à merveille.
Virgile exaspéré par le poids des contraintes familiales décide de quitter Paris pour rejoindre Lucas et Clémence à Gap qui, entre temps, se sont mariés et sont parents de jumelles. Il vient d'obtenir un poste de chirurgien et si ce nouveau statut n'est pas assez bien pour ses parents, il lui convient parfaitement, il va désormais pouvoir profiter de sa passion du ski avec son ami de toujours. La jolie Philippine décide de le suivre.
Virgile a trouvé un magnifique chalet d'altitude avec vue sur le vercors et le Lubéron, Lucas et Clémence qui sont à l'étroit avec leurs jumelles proposent d'acquérir le bien avec lui. Dès lors c'est à trois qu'il achètent cette superbe bâtisse et s'investissent dans des travaux afin que les parties communes soient agréables et fonctionnelles et que chaque couple puisse également profiter de son chez soi. Tout semble tellement parfait qu'on se demande ce qui pourrait bien venir perturber l'harmonie et le rituel de ces deux couples.
Ils ont tout pour être heureux, réussite sociale, magnifique lieu d'habitation, la nature si belle à la porte de la maison. Clémence et Lucas s'aiment et sont heureux entourés de leurs jumelles. Virgile et Philippine s'aiment aussi, mais Virgile souhaite fonder une famille ce qui n'est pas du tout dans les intentions de Philippine.
Les premières contradictions arrivent doucement mais sûrement. Virgile et Philippine ne regardent plus dans la même direction mais c'est surtout le retour d'Etienne, ex mari de Clémence, jaloux maladif, qui n'a pas supporté le divorce qui va tout faire basculer.
Ce chalet qui était un endroit calme et serein, agréable à vivre, devient un lieu dangereux, isolé et anxiogène pour tout le monde et tandis que Clémence et Lucas luttent farouchement pour continuer à vivre normalement, Philippine dévoile ses cartes et c'est un côté très déroutant qu'elle nous fait découvrir.
Dès lors tout est chamboulé et la si belle union commence à s'étioler. Tous les ingrédients sont là pour passer de délicieux moments. On a le stress avec les face à face d'Etienne et de Clémence où la peur s'installe et où on retient notre souffle. On assiste au comportement d'enfant gâté de Philippine qu'on finit par bien vite détester, on n'a qu'une seule envie, qu'elle retourne à Paris où elle a gardé son appartement. Pour un peu on la pousserait de suite dehors.
Notre admiration se renforce pour Clémence qui aborde des moments difficiles avec courage et ne se laisse pas déborder par sa peur. C'est une femme et une mère courageuse. Etienne est un dangereux fou furieux prêt à tout pour la récupérer, on ne sait pas jusqu'où il peut aller et on craint le pire. Lucas et Virgile se soutiennent même si parfois des accrochages ont lieu, l'amitié est toujours la plus forte.
Au fil de l'histoire, la vedette c'est aussi le chalet, un havre de paix, une merveille posée au sommet de la nature, l'auteur nous décrit très bien cet endroit, c'est lui qui réunit et maintient les liens amicaux et fraternels, mais c'est aussi lui qui pourrait désunir.
j'ai passé de délicieux moments avec ce livre que j'ai eu du mal à lâcher. L'écriture est fluide et glisse tout simplement. L'histoire se développe efficacement et l'auteur nous emmène là ou elle veut nous emmener, nous faisant toucher du doigt les qualités et les défauts de chacun.
La fin me laisse cependant sur ma faim…. j'aurais aimé plus de détails, savoir comment les personnages allaient évoluer puisqu'en cours de route il y a quelques surprises, mais Françoise Bourdin nous laisse imaginer, tout en nous aiguillant un peu comme elle l'a si bien fait tout au long du livre….
J'ai passé trois jours délicieux avec ce bouquin, vraiment !!
Lien : https://jaimelivresblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   08 septembre 2017
Ayant écumé un certain nombre de petites stations de sports d’hiver, ils avaient fini par préférer celle de La Joue du Loup, à proximité de Gap, dans les Alpes - de - Haute - Provence. En altitude, le panorama sur le massif des Écrins, le Vercors et le Luberon les avait séduits. Ils s’y rendaient dès qu’ils pouvaient se libérer, l’un de son hôpital parisien, l’autre de son garage d’Asnières. Au cours d’un séjour, ils avaient eu besoin de se faire couper les cheveux et étaient entrés au hasard dans un salon de coiffure à Gap.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ChrichrilectureChrichrilecture   15 septembre 2017
Virgile ! Attendez !
Au moment où il se retournait, elle dérapa sur le trottoir mouillé, battit des bras en vain et s’étala à plat ventre pour une longue glissade. Elle ne s’était pas fait mal mais elle se sentit d’autant plus ridicule que le contenu de son sac, qu’elle avait dû empoigner machinalement, était à présent répandu dans le caniveau. Une main secourable la prit par le bras pour l’aider à se relever.
— Tout va bien ? Rien de cassé ?
— Non, non, non …
Bien sûr, c’était lui. Et il n’avait pas seulement assisté à sa chute spectaculaire, voilà qu’il se mettait à ramasser ses petites affaires. — Merci, je me débrouille, protesta - t - elle en enfournant pêle - mêle ses clefs, son agenda, un miroir de poche et autres babioles. Ils se redressèrent ensemble et se retrouvèrent nez à nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dane_dadadane_dada   11 juin 2018
Le style est parfait et la lecture est très plaisante. Comme a son habitude, l'auteure expose les sentiments humains, les personnalités, les caractères, mais aussi la pression reçue par la société, les attentes des autres, les désirs des proches. Une belle analyse est faite des quatre personnages principaux, soudain confrontés à l'obsession d'un ex-mari sorti d'on ne sait où. Toutefois, j'ai eu le sentiment de m'ennuyer un peu au fil des pages. Les rebondissements sont attendus, la fin nous laisse dans l'expectative : que vont vivre ces deux couples soudain séparés ? Ce qui sauve l'histoire c'est le décor fabuleux de la montagne, principalement à la mauvaise saison. J'ai ronronné comme le feu dans la cheminée, parfois au point de lâcher le bouquin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChrichrilectureChrichrilecture   14 septembre 2017
Ah, toutes ces femmes qui se croyaient sur un pied d’égalité ! Le féminisme, la parité et autres revendications ridicules l’exaspéraient. Chacun devait tenir sa place dans un couple, dans une famille. Il n’avait jamais rechigné au travail, était même prêt à accepter des boulots ingrats s’il le fallait, mais il ne se voyait pas faisant la vaisselle, mitonnant un ragoût, changeant les couches d’un moutard ou tricotant une écharpe. Quant à demander chaque soir à sa femme, avec des simagrées, l’autorisation de lui faire l’amour, très peu pour lui. Cette permission, il l’avait obtenue une fois pour toutes de monsieur le maire, le jour du mariage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dane_dadadane_dada   11 juin 2018
Elle se mit à rire, puis elle but son café, croqua une des mignardises qui l'accompagnaient.
- Alors, proposa-t-elle, discutons de notre nouveau projet, celui qui ne sera qu'à nous et à nos filles.
La vie avec elle était si facile, si pleine d'amour, qu'il se sentit profondément ému. Toute l'angoisse liée à la vente du chalet, provoquée par l'irruption d'Etienne et les événements de l'hiver, semblait soudain apaisée. Comme si elle avait deviné ses pensées, Clémence murmura :
- Il ne reviendra pas. on va l'oublier pour de bon.
Pour la préserver, i n'eut pas le courage d'émettre un doute. et si c'était vrai ? Ayant perdu son pouvoir sur Clémence, peut-être ce pervers se chercherait-il une autre victime, une autre obsession.
- Nous avons encore du temps avant la sortie de l'école, déclara-t-il. Allons nous promener le nez au vent.
- Non, on prend la voiture et on sort de Gap pour inspecter un peu les environs. Si ça nous donne des idées...
Ils quittèrent Le Clos main dans la main, heureux d'être en parfait accord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Françoise Bourdin (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Michel Bussi s'engage pour les Restos du c?ur avec "13 à table !"
Un livre acheté = 4 repas distribués
Cette année, 13 à table ! vous emmène en voyage
17 grands auteurs mobilisés :
Philippe BESSON ? Françoise BOURDIN ? Michel BUSSI ? Adeline DIEUDONNÉ ? François d?EPENOUX ? Éric GIACOMETTI ? Karine GIEBEL ? Philippe JAENADA ? Yasmina KHADRA ? Alexandra LAPIERRE ? Agnès MARTIN-LUGAND ? Nicolas MATHIEU ? Véronique OVALDÉ ? Camille PASCAL ? Romain PUÉRTOLAS ? Jacques RAVENNE ? Leïla SLIMANI
Inédit : illustration Riad Sattouf
autres livres classés : alpesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre
.. ..