AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266172004
384 pages
Pocket (15/02/2008)
3.75/5   276 notes
Résumé :
Lasse de la vie parisienne, Pascale Fontanel décide de retourner à Peyrolles, dans le Sud-Ouest, où elle a passé son enfance. Son père s'oppose à cette décision.
La jeune femme s'y installe pourtant avec la ferme intention d'y reconstruire sa vie.
Très vite, des événements viennent bouleverser son retour : les voisins racontent des histoires troublantes liées aux Fontanel, et Pascale découvre dans le grenier un livret de famille caché pour de bonnes r... >Voir plus
Que lire après L'inconnue de PeyrollesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 276 notes
5
7 avis
4
8 avis
3
10 avis
2
3 avis
1
0 avis
Pascale Fontanel décide sur un coup de tête de retourner vivre à Peyrolles au domaine familial. A sa grande surprise, son père qui possède le domaine n'est pas d'accord avec ce projet. Pourquoi une telle réaction ? Pascale est bien déterminée à connaitre toute la vérité et percer tous les secrets de sa famille.

J'ai été happée par cette histoire, allant de découverte en découverte sur sa famille. J'aime bien le style d'écriture de Françoise Bourdin, très fluide, très léger. Roman parfait pour la saison

Commenter  J’apprécie          130
C'es une très belle histoire que nous décrit Françoise Bourdin pleine de chaleur, d'amour et une très belle descriptions d'une de nos régions de France celle des environs d'Albi.
L'héroïne de ce livre "Pascale" désire retourner vivre à Peyrolles le domaine familial de son enfance. En retournant à Peyrolles, elle retrouve son ex mari de qui elle est toujours amoureuse et celui-ci le lui rend bien.

Mais il y a aussi Peyrolles où pèse un lourd secret de famille. Qu'a-t-il bien pu se passer ? Les habitants sont très interrogatifs de voir Pascale revenir dans ces lieux. Eux n'ont rien oubliés, semble-t-il ?

Comment Pascale va-t-elle découvrir qui est cette inconnue de Peyrolle ?

C'est un livre plein de fraicheur, de sensualité, de tendresse.
Commenter  J’apprécie          90
Du Bourdin, comme on aime en lire.
Celle-ci se passe entre Toulouse et Albi. Les héros se démènent dans le milieu hospitalier.
Mais un peu longuet parfois.
On se doute bien de quelque chose, mais c'est long à venir.
De plus, je croyais être dans un autre livre, tant la propriété de Peyrolles ressemble à celle que Anne qui avait hérité de sa grand-mère, une propriété à Nogaro.
Bon, une triste histoire qui arrive dans beaucoup de famille.
Mais là c'est romancé et les héros ne sont pas de simples ouvriers, alors, on trouve davantage leurs histoires en librairie...
Commenter  J’apprécie          70
Soyons honnête : c'est le nom de Peyrolles qui a fait que j'ai entamé la lecture de ce livre; mais je me suis vite rendu compte qu'il y avait une méprise : le seul Peyrolles que je connaisse, c'est Peyrolles en Provence !
Tout cela n'est pas bien grave... C'est quand même le Sud (Ouest) et J'ai quand même lu le livre, même si tout tourne autour des sentiments, mais des sentiments de cour de récréation de collège, avec des ados susceptibles.
L'histoire quant à elle est d'une pauvreté affligeante.
C'est peut-être ce que l'on appelle une romance ? à certains moments on a envie de sortir les violons ; je t'aime (Marianne) moi non plus (Samuel)

C'est pas mal écrit; ça se lit. Mais pour moi c'est de la daube !
Commenter  J’apprécie          65
L'inconnue de Peyrolles/Françoise Bourdin
La quête identitaire de Pascale, jeune médecin spécialiste en pneumologie au CHU de Purpan à Toulouse est remarquablement menée par l'auteur. En effet Françoise Bourdin fait feu de tout bois et dans un styla fluide, alerte et agréable, sans prétention, nous emmène de Toulouse à Albi en passant par Gaillac à travers la campagne tarnaise jusqu'à la propriété de Peyrolles qui recèle moult secrets.
Au cours de cette saga au pays des nantis, Pascale, notre héroïne va tenter de démêler l'écheveau des secrets de famille : la passion amoureuse, la mort, le terroir et la bonne chair en guise de viatique pour avancer dans ce labyrinthe sont là pour épicer cette recherche.
Connaissons-nous toujours bien nos proches ? C'est la question. Quels secrets cèlent-ils ?
Au chapitre des critiques, quelques dialogues un peu convenus, par moment un manque de profondeur dans la psychologie des personnages. Et puis ni le Tarn ni l'Agout ne sont des fleuves… Mais c'est un détail.
Une bonne lecture pour se détendre, encore que cette histoire puisse semer le trouble et le doute chez certains. C'est un peu le but et la tentative de Françoise Bourdin.
Essai transformé.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Pascale avait beau être intelligente, ouverte, elle risquait de rejeter ses arguments en bloc. Et malgré ou à cause de tout l’amour qu’il lui vouait, il refusait d’avance d’être traité comme un monstre.
L’était-il ? Oh, Dieu, non ! Il avait fait ce qu’il prenait pour le bien, même s’il s’en était mordu les doigts par la suite. À trente ans, il ne savait rien de la vie. Fils de notable, il avait mis ses pas dans ceux de son père, de son grand-père, sans se poser de questions. Marié dès la fin de ses études, établi à Peyrolles dans la demeure familiale, son avenir semblait tracé. Exerçant la médecine avec rigueur, papa d’un beau petit garçon, il était le respectable docteur Henry Fontanel…
Seulement, il y avait Camille. Le grain de sable de son existence. Cette jeune fille, dont il était tombé amoureux à l’adolescence, allait de nouveau croiser sa route. Ce jour-là, il avait sombré dans le tumulte d’une véritable passion. Enfer et paradis, il ne regrettait rien.
Commenter  J’apprécie          20
Le moteur tournait à trois mille cent tours, rotor synchronisé. Avant de se mettre en vol stationnaire au-dessus de la piste, Samuel vérifia que toutes les aiguilles étaient dans le vert, et tous les voyants éteints. Il chercha d'abord la verticale avec le cyclique puis, en douceur, laissa s'élever l'hélicoptère. À un petit mètre du sol, il fit imper­ceptiblement basculer la machine sur l'avant, attendit l'accrochage et accéléra jusqu'à la bonne vitesse pour monter.
- C'est parti, ma belle..., dit-il dans son micro. Je te confie les commandes quand tu veux !
Pascale esquissa un sourire, sachant très bien qu'il ne la laisserait pas piloter dans l'état de fatigue où elle se trouvait.
- Où aimerais-tu aller ?
Transmise par les écouteurs du casque, la voix de Samuel était chaleureuse, rassurante. Comme chaque fois qu'elle volait avec lui, Pascale pensa qu'il pourrait bien l'emmener au bout du monde sans qu'elle proteste.
- Choisis pour moi, répondit-elle en calant sa nuque contre l'appui-tête.
Les hangars de l'aéroclub étaient maintenant réduits à la taille de jouets sous leurs pieds. Samuel appela la tour de contrôle et vira à gauche tandis que Pascale fermait les yeux. Se promener dans le ciel était exactement ce dont elle avait envie après ces journées atroces. Son père et son frère, aussi effondrés qu'elle, étaient repartis en voiture juste après l'enterrement, incapables de comprendre pourquoi elle tenait tant à rester.Elle-même n'aurait su le dire. Depuis combien d'années n'était-elle pas revenue dans la région ? Vingt ans, au moins.
- Je vais t'emmener vers Gaillac, annonça Samuel. Tu verras des vignobles et les berges du Tarn...
Sa gentillesse était assez émouvante pour que Pascale sente une boule se former dans sa gorge. Elle déglutit plusieurs fois, rouvrit les yeux, essuya le plus discrètement possible une larme qui commençait à rouler sur sa joue.
- Ne pleure pas maintenant, ça va t'empêcher de regarder le paysage !
Il la consolait mieux que personne, l'entourait de tendresse, l'avait laissée sangloter une partie de la nuit sur son épaule, et pourtant ils avaient divorcé trois ans plus tôt.
- Tu es un fantastique ex-mari, dit-elle en reniflant.
Le rire de Samuel éclata dans le casque. Bien que la plai­santerie ne soit pas neuve, il semblait l'apprécier encore. Une seconde, il baissa les yeux sur la carte étalée en travers de ses genoux, puis les releva pour identifier ses points de repère au sol.
Commenter  J’apprécie          00
Quand un homme a vraiment aimé une femme, pour lui l'histoire n'est jamais finie.
Commenter  J’apprécie          291
Devant elle,à une trentaine de mètres,la maison blanche lui apparut enfin.
Pascale s'attendait à la trouver moins imposante que dans son souvenr,mais non,elle était identique,exactement semblable à l'image précise qu'en avait conservée sa memoire.Large,solide,élègante,presque orgueilleuse avec ses colonnes accouplées autour des fenêtres,son perron surélevé et sa terrasse fermée par une balustrade en poire....Sa maison.L'endroit où elle avait été si insouciante et si heureuse qu'il était pour toujours assossié à l'idée du bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai lu ce roman de Françoise Bourdin il y a quelques années et c'est un livre qui m'a marqué car je me rappelle très bien de l'histoire. On ne s'attend pas à cette fin, l'écrivain arrive vraiment à nous surprendre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Françoise Bourdin (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Françoise Bourdin présente son nouveau roman, « Un si bel horizon » !
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (1047) Voir plus



Quiz Voir plus

L'inconnue de Peyrolles, de F Bourdin

Quand le roman commence, il vient d'y avoir ...

un divorce.
un mariage.
un enterrement.

14 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : L'inconnue de Peyrolles de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

{* *}