AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714445643
272 pages
Éditeur : Belfond (01/10/2009)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 77 notes)
Résumé :

Raphaëlle a trente ans et vit une relation amoureuse sans passion avec Jocelyn, un homme de vingt ans son aîné. La liberté de la jeune femme le rend fou et, pour la retenir, il envisage de l'épouser.

Mais avant de lui faire sa demande, il tient à la présenter à son meilleur ami, Virgile. Celui-ci vit en Camargue, où il élève des chevaux et des taureaux de combat. En arrivant sur les terres écrasées de soleil, Raphaëlle est éblouie par la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Bigmammy
  02 août 2012
Le mano a mano désigne la corrida au cours de laquelle les matadors ou les novilleros ne sont que deux pour combattre six taureaux. On comprend donc tout de suite qu'on va évoluer entre Camargue et Andalousie, chez les aficionados et dans le sang des arènes.
Françoise Bourdin est un auteur à succès dont le chiffre des ventes se compare avantageusement à celui d'un Guillaume Musso ou de Marc Lévy. Mais on en parle rarement car il s'agit de romans destinés aux femmes, qu'autrefois on disait « à l'eau de rose », qui se glissent subrepticement dans le sac pour être lus dans le RER ou sur une plage … Ayant repéré ce livre sur un présentoir de mon marchand de j
ournaux, j'ai voulu savoir de quoi il retourne. J'ai vu.
Une histoire bien construite, dont la fin, ici est heureuse, une écriture fluide et bien documentée dans un milieu déterminé – le vieux truc de la série des « Cinq dernières minutes » - avec plein de définitions et des descriptions crédibles, des situations classiques de tragédie à deux sous … telles qu'en vivent aussi, dans la vie réelle, les gens simples, mais transposées dans un milieu et des décors de rêve.
Car les caractères des personnages principaux sont d'une banalité affligeante. Ici, une ravissante jeune femme de 30 ans, blonde aux yeux verts. de ce capital, elle n'a jusqu'ici rien fait de notable, gaspillant ses atouts sans mesurer la vacuité de sa vie : pas d'études sérieuses, pas de métier, pas de compagnon stable … sauf ce Jocelyn, bellâtre de vingt ans son aîné, promoteur immobilier plein de fric, tempes grises et peau hâlée en permanence, qui l'entretient depuis deux ans et qu'elle a su rendre fou au point qu'il s'apprête à la demander en mariage. Avant de sauter le pas, il la présente à son ami d'enfance, Virgile, qui possède un élevage de taureaux de combat en Camargue. Et patatras, la belle Raphaëlle rencontre Ruiz, le plus jeune fils de Virgile, 22 ans, matador de son état. Coup de foudre réciproque immédiat et drame familial à la clé, le père reniant ce fils impudent et gâté, adulé de tous dans l'arène.
Tous les ingrédients du roman-photo sont là, de quoi bâtir une série TV telles que celles qu'on nous donne à voir les soirs d'été, dans le style des « Feux de l'amour » mais sans profondeur. La fin est convenue, la controverse sur l'art tauromachique – entre fascination et répulsion – une figure obligée, bref, un bouquin aussitôt oublié que lu… de la littérature à la chaîne qui fait recette chez les femmes qui s'ennuient. Bon, et après tout, j'aime bien les polars aussi …Chacun son trip !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ktylauney
  06 mai 2016
Raphaëlle, jolie femme blonde aux yeux verts de 30 ans, se fait entretenir depuis deux ans par un promoteur immobilier de 20 ans son aîné. Elle ne connaît ni l'amour ni la passion. Jocelyn représente pour elle la sécurité, son passeport pour l'avenir et aussi peut être l'image d'un père qu'elle n'a jamais connu, ayant vécu entre sa mère et sa grand-mère qui n'ont pas pu garder un homme dans leur vie. Raphaëlle a pour ainsi dire mis le grappin sur Jocelyn qu'elle a réussi à séduire. Il lui a acheté un studio pas très loin de chez lui et approvisionne son compte en banque. Jocelyn est sincèrement amoureux d'elle et prêt à tout pour la satisfaire. Il a peur de vieillir. Avoir une jeune femme à ses côtés flatte son orgueil et le valorise. Il essaie de l'éblouir mais elle le tient toujours à distance, jamais impressionnée par ce qu'il lui donne. Cependant elle n'attend qu'une chose : qu'il la demande en mariage, ainsi son avenir serait assuré matériellement. Bonne comédienne elle joue avec lui sans faire pression et sait comment le manoeuvrer pour arriver à ses fins. Jocelyn songe en effet à l'épouser mais a peur d'une réponse négative de Raphaëlle qui est toujours assez fuyante et détachée avec lui.
Alors il décide d'abattre ses dernières cartes.
Il va l'emmener dans un lieu paradisiaque pendant 8 jours où il est sûr qu'elle va craquer et accepter sa demande en mariage.
Cet endroit se trouve en Camargue dans la splendide propriété de Virgile Vasquez, son ami d'enfance, chez qui il aime venir se ressourcer et parler du passé.
Contre toute attente Raphaëlle est vraiment agrèablement surprise et définitivement charmée par la grande beauté des lieux et la gentillesse de Maria et Virgile Vasquez qui les accueillent chez eux les bras ouverts.
Un peu trop sûr de lui Jocelyn a oublié un détail important dans son plan. le grain de sable dans un engrenage. Lors de sa dernière visite aux Vasquez il avait quitté une famille avec un adolescent de 15 ans qui s'intéressait aux chevaux et aux taureaux. Or ce gamin a grandi. Ruiz Dominique Vasquez, le "petit dernier" des fils de Maria et Virgile a maintenant 22 ans. Il est d'une grande beauté et qui plus est, il est le torero le plus adulé du moment.
Dès que Ruiz va poser les yeux sur Raphaëlle les sentiments vont s'exarceber sous le soleil brûlant de la Camargue.
Ce roman est bien écrit, il nous embarque direct dans la chaleur étouffante de la Camargue jusqu'en Espagne avec comme toile de fond des paysages de rêve.
Les scènes de corrida sont tellement bien décrites par l'auteure qu'on a l'impression d'y assister et ça fait frémir.(J'ajoute que personnellement je suis contre). Il faut certainement habiter dans cette région pour comprendre et aimer ces traditions.
Un livre riche en détails, bien construit.
Je ne me suis pas trop attachée à Raphaëlle. Je n'ai pas aimé sa mentalité. le genre de fille qui profite financièrement d'un homme plus vieux et se retrouve dans son lit sans éprouver aucune tendresse. Vers la fin du récit elle se livre sur le pourquoi elle est ainsi et gagne un peu plus ma sympathie.
Jocelyn est sans forte personnalité. A part vouloir séduire sa belle et regarder sa dernière ride dans le miroir il est plutôt banal. Sans vouloir se l'avouer il est vieux avant l'âge mais se la joue au jeune. C'est pourquoi il va d'emblée détester Ruiz Dominique qui a tout pour lui, la jeunesse, la beauté et le succès.
Ruiz Vasquez s'avère être le plus honnête et authentique des personnages dans sa fraîcheur, son impulsivité, sa franchise brutale et toute l'insouciance de sa jeunesse. Il est beau, fougueux, jaloux et romantique. Il est malheureusement aussi dans son métier celui qui peut donner si bien la mort lors du combat dans l'arène avec le taureau.
Si on met son aversion de côté pour la corrida, Françoise Bourdin nous offre ici une histoire palpitante où chaque femme va aimer se brûler au jeu de la tentation sous le soleil de la Camargue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coquinnette1974
  25 mars 2015
J'aime beaucoup Françoise Bourdin, mais je n'ai pas du tout été convaincue par Mano a Mano.
L'histoire est bien ficelée, c'est prometteur, malheureusement il y a des longueurs et j'ai trouvé ça plat.
Je n'ai pas été convaincue par les personnages, bref je n'ai pas été captivée par ce roman.
Il se lit assez facilement mais il s'oublie tout aussi vite !
Ce n'est pas un roman que je conseille, l'auteur en a fait de bien meilleurs :)
Commenter  J’apprécie          20
AddyBouquine
  21 avril 2014
Cette lecture a été pour moi un vrai dépaysement. L'auteure nous embarque tout de suite en Camargue, la chaleur, le soleil, les chevaux... Il y a de quoi être ébloui, tout comme l'est Raphaëlle. Cette trentenaire est pleine de vie, mais elle s'apprête pourtant a se marier avec Jocelyn, qui lui apporte surtout la sécurité dont elle profite grandement. Ces quelques jours doivent être pour eux l'accomplissement de leurs deux ans de relation.
Mais la rencontre avec Ruiz va tout changer. Tout juste vingt ans, il est plein d'aventures, de fougue et de risques. Je l'ai dans l'ensemble bien aimé, même s'il est parfois agaçant. C'est un personnage qui vit sa vie a fond, car il sait qu'il peut la perdre à chaque combat. Il tente tout et ne manque pas de culot pour charmer Raphaëlle, quitte à la draguer ouvertement devant Jocelyn. Ce dernier m'a d'ailleurs fait de la peine le plus souvent, on voit bien qu'il est amoureux de Raphaëlle et qu'il ferait tout pour elle, mais en même temps, il sait qu'il n'a pas la jeunesse de Ruiz.
J'ai bien aimé suivre l'évolution des différentes relations, l'auteure nous apporte aussi des personnages secondaires haut en couleurs qui nous touchent et apportent un autre regard sur la nouvelle relation entre Raphaëlle et Ruiz. de la Camargue à l'Espagne en faisant quelques brefs retours à Paris, ce triangle amoureux m'a fait passer un bon moment. Mais il manquait peut être un peu de courage à Raphaëlle pour que l'histoire m'emporte totalement.
Lien : http://lecume-des-mots.skyro..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
verobenjiorphee
  30 mai 2019
Ce n'est pas le meilleur roman de Françoise Bourdin, et la tore machine n'est pas le meilleur sujet d'un roman, en tout cas pour moi. Mais, elle fait bien passé le message que certains amours peuvent être ennuyeux. Un petit coup de pouce du destin peut tout changer, et qu'il y a toujours un heureux et un malheureux.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
ktylauneyktylauney   06 mai 2016
Oh ! Se retrouver dans un cadre habituel, avec des projets connus ! Garder le souvenir de Ruiz avec un pincement au cœur, comme tout ce qui n’a pas eu lieu, mais qui aurait pu et qu’on aurait bien voulu, et qui n’est plus que brume. Paris, oui, le quotidien douillet, la vie courante. Avoir de nouveau le goût de Jocelyn. Avoir rêvé. Oublier la Camargue et ses espaces, tout cet éblouissement. Ne plus y penser, ne prendre aucun risque, même pas celui de traîner des regrets. Mais c’était bien sur elle et non pas sur Jocelyn que Raphaëlle s’apitoyait. Se retrouver dans les bras d’un homme qu’on aime bien, qu’on aime à moitié, qu’on aime pour ce qu’il vous donne, il lui fallait enfin admettre que ça ne la rendrait jamais heureuse. Ou il aurait fallu ne pas s’infliger de tentations. Ne pas susciter de comparaisons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PythounettePythounette   29 juillet 2020
Raphaëlle était faible, soit, mais au moins elle le savait. Elle avait d'ailleurs un bon sens de l'humour qui lui permettait de rire d'elle-même lorsqu'elle se sentait trop désemparée. Combien de temps lui restait-il avant que son rire ne devienne amer ?
Elle manquait de profondeur parce qu'elle était inhabitée. Elle n'avait cherché ni trouvé aucune clef. Elle était encore sous l'influence, un peu désastreuse, des deux femmes timorées avec lesquelles elle vivait. Elle n'était pas achevée, en quelque sorte, mais il lui manquait peu de choses. Mais ce peu de choses, hélas, Jocelyn ne pouvait pas le lui donner. Et personne, d'ailleurs, tant qu'elle n'aimerait pas vraiment, tant qu'elle mettrait ces barrières, ces chimères et ces calculs entre le monde et elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   24 septembre 2017
Le jeune homme électrise le public avec son plaisir de toréer, évident, sincère, et qu'il appuie sur d'inépuisables ressources techniques. Ruiz embarque le fauve et le tire avec un temple souverain. Couvrant la musique demandée par la présidence, les cris de la foule ont déferlé par vagues, crescendo et sans interruption, sur toute la faen.. Riuz a la beauté du diable ou de l'archange. Son taureau a la sinistre beauté de la mort en marche.Et puis Ruiz a levé la tête et a souri au public bouleversé. En toréant, il a quitté du regard, délibérément, ce danger qui le menace et le cerne. L'émotion qui passe est rare, fragile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 novembre 2012
Elle admettait la cruelle logique sur laquelle repose la corrida, qui veut que la gloire de l’homme soit subordonnée à celle du taureau, et que pour affronter un adversaire en combat singulier, il faut qu’il soit courageux, voire dangereux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 novembre 2012
Pourquoi ne pas essayer – il était temps à trente ans – de vivre et d’aimer sans filet ?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Françoise Bourdin (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Découvrez le septième opus de "13 à table", le recueil caritatif de nouvelles inédites à destination de l'association Les Restos du Coeur ! bit.ly/13atable2021 Pour cette édition 2021, nos auteurs vous font revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire… Depuis 2014, les six premiers tomes de "13 à table" ont permis la distribution de plus de 4,5 millions de repas supplémentaires par Les Restos du Coeur… Aujourd'hui plus que jamais, ils ont besoin de votre soutien, alors n'attendez plus pour faire une bonne action (ou un cadeau de Noël...) ! Un immense merci à tous les auteurs participants, sans qui rien ne serait possible : Tonino Benacquista, Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Jean-Paul Dubois, François d'Epenoux, Giacometti Ravenne Officiel, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand auteur, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Olivia Ruiz, Leila Slimani, Franck Thilliez Officiel ; et merci à Riad Sattouf pour l'illustration de couverture !
+ Lire la suite
autres livres classés : tauromachieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

.. ..