AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782714498915
320 pages
Belfond (06/10/2022)
3.53/5   149 notes
Résumé :
Le château de Balbuzard, à quelques kilomètres de Tours.
L'aventure d'une vie pour Richard et Jeanne qui transforment ce bijou de la Renaissance en hôtel. Un véritable succès : en quinze ans, il devient un lieu de villégiature incontournable. Une aventure portée par la force de leur couple, et leur lien avec leur petite fille. Pourtant il suffira que Richard croise Isabelle, son amour de jeunesse, pour que tout bascule...
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 149 notes
5
4 avis
4
9 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

Impossible d'accrocher pendant les 100 premières pages. Pourtant j'ai choisi et acheté ce livre en raison de l'histoire qui me faisait penser à deux amis d'enfance. Puis me rendant à l'hôpital pour des examens et sachant que je risquai d'y passer la journée, j'ai pris ce livre dans mon sac, et je ne l'ai pas lâché de la journée. J'ai compris la foudre de deux amoureux qui se retrouvent (15 ans dans le livre, 30 ans pour mes amis) et qui n'ont pas fini leur histoire d'amour. J'ai compris la jalousie, l'impatience. Et aussi la lâcheté de celui qui est en couple, qui abandonne tout pour se retourner sur sa vie, les premiers émois passés. Comme toutes les histoires de Françoise Boudin, celle-ci est bien actuelle, bien réelle et pathétique ! Je vais laisser le mot de la fin à Richard qui a compris un peu tard qu'il n'aurait pas du se conduire comme un adolescent : « Mon Dieu, comment ai-je pu lui faire ça ? le désir ne rend pas seulement idiot, ça rend aussi cruel, menteur et lâche. » Parle t-il de son épouse ou de son amour de jeunesse ? A vous de le découvrir.


Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          160

Voila le 4ème ou 5ème Bourdin que je lis. C'est toujours avec autant de plaisir que je me détends dans une lecture facile, prenante, régionale et sentimentale. Parfois, il est bon de ne pas lire que des romans policiers !

De plus avec Mme Bourdin on visite la France et ses petits coins perdus qui donnent envie de les visiter.

Cette fois-ci on se trouve à Tours, avec quelques excursions à Libourne et à Amboise. Elle est agréable à lire cette nouvelle aventure, et Richard, Jeanne, Isabelle, Ismaël, Celine, Lucien, Emilie, Nicolas font partie de ces êtres de notre époque dont gardent un état d'esprit comme les anciens.

Une histoire comme il s'en passe beaucoup de nos jours, entre un amour de jeunesse dans une famille accueillante, et un couple très entreprenant. Un bon moment de détente, sans se prendre trop la tête.

Mais ! j'aimerai que parfois Mme Bourdin utilise des personnages plus simple, situés dans le bas de l'échelle sociale, car lorsque l'on a la situation de Isabelle, Richard ou Jeanne c'est beaucoup plus facile de réaliser certaines choses que si on est employé d'usine, caissière de supermarché, ou au chômage ! pourtant, les sentiments éprouvés doivent être les même !, mais pas les conséquences, hélas !

Commenter  J’apprécie          40

Encore un livre de Françoise Bourdin que j'ai dévoré. Il traite tout en psychologie de la séparation après que l'un des conjoints ait trompé l'autre. Richard retrouve un amour de jeunesse et quitte tout pour elle. Or il était marié, avait une fille et il avait fondé un hôtel avec sa femme. Que choisir entre la passion fougueuse de jeunesse qui refait surface et le couple solide mais probablement tombé dans l'usure du quotidien ?

La psychologie des différents personnages est très bien traitée, mais peut être un peu manichéenne, Isabelle (la maîtresse) devenant vite insupportable.

le tout se passe dans le cadre idyllique de la Touraine, ce qui en fait comme d'habitude une lecture très agréable, avec une fin à moitié ouverte, laissant le lecteur choisir un peu la suite.

Commenter  J’apprécie          40

L'histoire : Richard est marié, père d'une fillette, et heureux propriétaire d'un hôtel écologique en Touraine. Mais il vit avec la culpabilité d'un drame et le regret d'un amour de jeunesse brutalement arrêté par ce drame. Alors quand il re-croise la femme de cet amour perdu, et qu'il se rend compte que leurs sentiments et désirs sont restés intacts depuis 15 ans, forcément, ça le perturbe... Et d'autant plus que la femme de cet amour de jeunesse est, elle, déterminée à poursuivre leur histoire laissée inachevée... Pris entre deux choix possibles très différents, Richard saura-t-il y voir clair ?

 

Mon avis : décidément, Françoise Bourdin est une conteuse hors pair ! J'ai trouvé le premier chapitre gnan-gnan, et dès le deuxième j'ai été happée, et ai ensuite dévoré ce livre. Comme l'historie d'amour de deux amis, on écoute ce récit en ayant envie de donner des conseils, et en sachant pertinemment que c'est inutile, que certaines choses ont besoin d'être vécues, éprouvées, traversées. Les personnages sont très crédibles, consistants, leurs émotions sont évidentes, naturelles, humaines. Et on peut tous comprendre les tiraillements des uns et des autres, les émotions contradictoires, les culpabilités, l'envie de vivre passionnément à n'importe quel prix, tout comme celle d'un bonheur paisible. 


Lien : http://ploufetreplouf.over-b..
Commenter  J’apprécie          60

J'ai bien apprécié ce livre, les sentiments paraissent tout à fait réels et l'histoire possible.

Le passé de Richard, notamment son amour pour Isabelle le rend aveugle sur tout ce qu'il possède déjà.

C'est intéressant de voir qu'une fois ce fantasme assouvi il ne voit plus les choses de la même manière. S'accrocher à une idée, rêver d'avoir fait un autre choix, d'avoir eu une autre vie et finalement l'essayer et se rendre compte que le rêve n'est pas si exaltant....

Ce roman montre que parfois la vie peut paraître fade, alors qu'en réalité nous avons ce que nous aimons.

Je dois cependant noter que j'ai été déçu par le manque de fin au roman. C'est au lecteur d'écrire la route que prendrons les personnages et j'ai trouvé cela dommage car ça reflétait selon moi l'incapacité de l'auteur à choisir.

Plusieurs scénarios sont envisageables et au moins l'un d'eux auraient mérité d'être développé.

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Incorrigibles, les hommes préféraient avoir affaire à lui, ce qui agaçait toujours autant Jeanne. Néanmoins, la présence de Richard l'aidait à gérer les contretemps sur le chantier.
- Quand tu ne viens pas, tu verrais leurs têtes ! Ils ne savent plus à quel saint se vouer et n'ont aucune envie de s'adresser à moi. Martin a toujours l'air de se demander si je comprends ce qu'il dit, et l'architecte me parle en essayant de faire simple, comme si j'avais dix ans.
Commenter  J’apprécie          51
Parfois, il se demandait si Jeanne ne s’ennuyait pas, pour vouloir se lancer dans une aventure pareille, et à d’autres moments, il se disait que c’était peut-être lui qui manquait d’ambition. Ou alors, et plus probablement, il n’avait plus envie de se battre aux côtés de Jeanne pour un projet commun. À l’origine du Balbuzard, il s’était vraiment senti en osmose avec elle, ils avaient œuvré main dans la main, partagé le même rêve. Mais une fois leur but atteint, une fois leur fille née, Richard avait découvert que ses sentiments pour Jeanne n’étaient faits que de tendresse et d’estime. L’amour avait disparu, ou bien il n’avait jamais existé. Jeanne était son épouse, son amie, son associée, elle était surtout la mère de Céline et, accessoirement, une femme qu’il désirait par habitude.
Commenter  J’apprécie          20
Maintenant, elle devait s'arrêter, changer de sujet, celui-là était beaucoup trop dangereux. Dans le cœur de Richard, il existait une faille profonde qui s'appelait Isabelle Ferrière, personne n'y pouvait rien, et Jeanne moins qu'une autre car elle avait déjà tout essayé. Oh, bien sûr, il n'en parlait plus, il n'en parlait même jamais ! Honnête, il lui avait tout raconté peu de temps après leur première rencontre, la laissant libre de le juger, ou même de le rejeter. A ce moment-là, Jeanne s'était sentie assez forte pour lui faire oublier le drame de sa jeunesse, assez forte pour le consoler de ce vieux chagrin d'amour qu'il traînait avec lui comme un boulet. Et elle avait échoué, ça la frappait soudain de manière évidente, blessante. Non, Richard ne s'en remettait pas, peut-être seulement parce qu'il ne voulait pas s'en remettre.
Commenter  J’apprécie          10
Dans le cœur de Richard, il existait une faille profonde qui s’appelait Isabelle Ferrière, personne n’y pouvait rien, et Jeanne moins qu’une autre car elle avait déjà tout essayé. Oh, bien sûr, il n’en parlait plus, il n’en parlait même jamais ! Honnête, il lui avait tout raconté peu de temps après leur première rencontre, la laissant libre de le juger, ou même de le rejeter. À ce moment-là, Jeanne s’était sentie assez forte pour lui faire oublier le drame de sa jeunesse, assez forte pour le consoler de ce vieux chagrin d’amour qu’il traînait avec lui comme un boulet. Et elle avait échoué, ça la frappait soudain de manière évidente, blessante. Non, Richard ne s’en remettrait pas, peut-être seulement parce qu’il ne voulait pas s’en remettre. Était-ce un moyen de ne pas vieillir ? Tant qu’il s’accrochait à ses souvenirs, tant qu’il ne tournait pas cette page de sa vie, il pouvait encore s’identifier au jeune homme qu’il avait été, promis à un brillant avenir et chouchouté au sein de la famille Ferrière… jusqu’à ce qu’il la détruise.
Commenter  J’apprécie          00
A l'instant où Isabelle pénétra dans le hall, Jeanne sut à qui elle avait affaire.Quelques années plus tôt, une amie la lui avait désignée dans un magasin, et enfin elle avait pu mettre un visage sur la femme qui avait si longtemps hanté Richard.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Françoise Bourdin (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Françoise Bourdin présente son nouveau roman, « Un si bel horizon » !
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre