AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782259306997
264 pages
Plon (05/05/2022)
3.77/5   257 notes
Résumé :
Sur l’île de beauté l’histoire d’une famille unie pour le meilleur et pour le pire…

Depuis la mort du patriarche Ettore Bartoli, c’est son épouse Lisandra qui a repris les rênes de l’Hôtel Bleu Azur, un des fleurons de l’hôtellerie corse. Epaulée par deux de ses quatre enfants, Giulia et Ange – ce dernier étant le successeur désigné pour reprendre un jour le célèbre hôtel du flamboyant cap Corse – Lisandra n’a jamais manqué d’énergie pour faire prospé... >Voir plus
Que lire après Un si bel horizonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 257 notes
5
15 avis
4
22 avis
3
18 avis
2
2 avis
1
0 avis
J'ai passé un bon moment avec Un Bel Horizon, même si le dernier roman de Françoise Bourdin ne fera pas partie de mes préférés de l'auteur.

Nous retrouvons ici les ingrédients habituels pour une intrigue sans surprise : une famille et ses soucis plus ou moins graves, une maison (carrément un hôtel de luxe cette fois), une région (la Corse),...

Je ne me suis vraiment attachée à aucun des membres de la famille Bartoli et certains aspects du récit m'ont semblé un peu répétitifs (les difficultés de la matriarche à céder la place à la génération suivante, les espoirs que le syndrome borderline du cadet s'atténue avec le temps,etc.).

C'est loin d'être une lecture désagréable, mais il m'a quand même manqué quelque chose pour être emportée par cette histoire...
Commenter  J’apprécie          360
Voici mon retour de lecture sur Un si bel horizon de Françoise Bourdin.
Sur l'île de beauté l'histoire d'une famille unie pour le meilleur et pour le pire…
Depuis la mort du patriarche Ettore Bartoli, c'est son épouse Lisandra qui a repris les rênes de l'Hôtel Bleu Azur, un des fleurons de l'hôtellerie corse. Epaulée par deux de ses quatre enfants, Giulia et Ange – ce dernier étant le successeur désigné pour reprendre un jour le célèbre hôtel du flamboyant cap Corse – Lisandra n'a jamais manqué d'énergie pour faire prospérer l'ancienne petite auberge du grand-père d'Ettore, jusqu'à obtenir, au fil des ans, sa quatrième étoile.
Mais le travail en famille est parfois paradoxalement un challenge plus difficile que les autres entreprises..
Un si bel horizon est un bon roman.
J'ai aimé faire la connaissance de Lisandra et ses quatre enfants Lucca, avocat ; Ange, destiné à reprendre l'auberge ; Orso dont la personnalité borderline pose parfois des problèmes.. et Giulia, la petite dernière qui travaille aussi à l'auberge.
Quatre enfants, dont deux travaillent avec leur mère.
Lisandra a réussi à accompagner son mari dans ses projets, cette entreprise qui leur tenait à coeur. C'est aussi grâce à elle si l'établissement a ce standing là. Elle a des idées bien arrêtées qui se heurtent parfois à celles d'Ange et Giulia qui souhaitent apporter "leur patte" et un peu de modernité.
J'ai apprécié les personnages. J'ai trouvé touchant que Giulia, qui est la plus jeune, se sente à ce point responsable de son grand frère Orso.
J'ai passé un bon moment de lecture, rapide et sympathique. L'écriture est fluide, les personnages attachants et les pages se tournent toutes seule.
Je ne suis pas certaine d'en garder un immense souvenir au final mais j'ai aimé voyager en Corse tout en restant dans mon canapé.
Je le recommande aux amateurs et amatrices de Françoise Bourdin, et je le note trois étoiles et demie :)
Commenter  J’apprécie          250

Cette fois, Françoise Bourdin quitte le continent pour nous emmener en Corse, dans un hôtel de luxe appartenant à la famille Bartoli depuis des générations.

Avec ce roman, l'autrice semble renouer avec ce qui a fait sa force: la saga familiale. Mais la volonté, ou l'obligation, d'éditer un roman par an induit que le tout a un réel goût de trop peu; jusqu'à la fin qui attend clairement une suite.

Comme d'habitude, c'est surtout beaucoup de bienveillance qu'on retrouve à travers les pages. Tout en y abordant le délicat sujet de la transmission d'un héritage alors que tout le monde est encore en vie. Ce qui suppose une perte de pouvoir dans le chef de celui qui doit s'effacer avec toutes les difficultés émotionnelles que cela implique. En parallèle, l'autrice aborde aussi la difficulté d'évoluer avec une personne border line. Pour ce côté de l'histoire, je n'ai pas vraiment adhéré même si je n'y connais rien et donc, je ne peux juger de la crédibilité des éléments apportés.

C'est donc un roman sans surprise quand on connait bien l'autrice mais qui laisse vraiment le lecteur sur sa faim sur bien des aspects.
Commenter  J’apprécie          153
Comme toujours, lire un roman de Françoise Bourdin est l'assurance de passer un bon moment en famille avec quelques rebondissements, entre bonne humeur et amour. Laissez vous embarquer sous le ciel corse, entre maquis et plages et profitez le temps de la lecture de l'odeur de la garrigue.
Commenter  J’apprécie          194
Le temps d'un roman, nous nous offrons le luxe d'un séjour à l'hôtel **** Bel Azur, Saint Florent, Corse.
C'est l'été, nous sommes sur un des transats au bord de la piscine. L'eau est étincelante, le soleil brille, c'est paradisiaque, à tel point que ça devient ennuyeux. Mais, ouvrons "un si bel horizon" et découvrons les coulisses de cette villégiature luxueuse.
La patronne, c'est Lisandra Bartoli, une maitresse femme avec quatre enfants : Lucca, brillant avocat installé à Ajaccio, Orso, borderline, Ange et Giulia, qui ont fait des études hôtelières et gèrent l'hôtel.
Au fil des pages, nous verrons ce que le clan Bartoli s'efforce de masquer aux yeux de sa clientèle pour que cette petite auberge familiale résiste à la concurrence : les tracas quotidiens, les imprévus (incendie), la gestion du personnel... et il faut faire attention à Orso qui est borderline qui prend les voitures, alors qu'il n'a pas le permis et les cabosse.
Nous nous immisçons dans leur vie privée. Lucca et Pia n'arrivent pas à avoir de bébé. Ange, beau gosse, est fou amoureux d'Inès, sa fiancée cupide. Giulia est fille mère. Les idées progressistes d'Ange et Giulia se heurtent à l'immobilisme de Lisandra. Antoine, le cuisinier, un corse pur et dur, et le gérant, qui voudrait une cuisine internationale, se disputent sans relâche.
Arrivés à ce stade, nous ne pouvons plus lâcher le livre. Nous sommes inquiets, nous nous demandons comment tous ses problèmes vont se résoudre. Bien entendu, nous sommes confiants parce que nous savons que tous les romans de Françoise Bourdin ont un happy end.

J'ai passé un très agréable moment avec Françoise Bourdin qui connait parfaitement Saint Florent, où elle a passé des vacances avec sa mère et son beau-père. Elle nous guide parfaitement dans la région, nous indique les bars, les restaurants, les plages... Et, elle semble maîtriser parfaitement tout ce qui relève de la gestion d'un hôtel.
L'intrigue est bien menée, il n'y a pas de temps mort. C'est bon enfant et les personnages ont une belle grandeur d'âme.
Je ne mets que 3,5 car c'est bien écrit mais le style est plat.

Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Marianne_
16 janvier 2023
En fait, l’île décrite dans ce roman est la Corse des dépliants touristiques (l’un des personnages, Inès, travaille d’ailleurs dans une agence de voyages). Choisissez une région pittoresque mais civilisée (ici, le cap corse), que vous décrirez selon les principes d’un dépliant touristique.
Lire la critique sur le site : Marianne_
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Tout pouvait changer n’importe quand, comme une menace ou une promesse. On tentait d’établir un programme, de suivre une ligne, voire de forcer le destin, et le hasard bouleversait le jeu, rebattait les cartes. La boussole la plus fiable était de se faire confiance. Et, par-dessus tout, d’aimer.
Commenter  J’apprécie          30
Pour avoir une chance de rester indépendants, ils devaient demeurer unis malgré tout, quels que soient leurs désaccords, apparemment imputables au choc des générations.
Commenter  J’apprécie          10
Je suis enceinte…
Apparemment, il suffit de ne plus s'obséder sur le problème. Or je n'ai pensé qu'à ça depuis des années. Une fois la procédure d'adoption en marche, j'étais enfin mobilisée sur autre chose, et mon corps s'est libéré.
Tout est dans la tête, intervient Orso.
Commenter  J’apprécie          00
Les questions qui n’avaient pas de réponses ne méritaient pas d’être posées.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Françoise Bourdin (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Françoise Bourdin présente son nouveau roman, « Un si bel horizon » !
autres livres classés : Corse (France)Voir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (630) Voir plus



Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..