AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2919550462
Éditeur : Editions du Petit Caveau (11/06/2013)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Nous sommes en 1901, dans un petit village des Cornouailles. Elisabeth vient de perdre son père et accepte difficilement la froideur de sa mère. L'été où elle quitte l'enfance, elle comprend que derrière les apparences d'une petite bourgeoisie provinciale obsédée par la peur du scandale, se dissimulent des drames insoupçonnables, et des monstres qui rôdent, les soirs de pleine lune, dans l'ombre des falaises.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Dautresplumes
  10 juin 2013
Elisabeth est une jeune fille de 14 ans encore considérée comme une enfant par sa famille. Orpheline de son père depuis peu, elle demeure inconsolable auprès de sa mère, froide et austère, et de sa soeur, jeune fiancée qui s'apprête à quitter le domicile familial. C'est au contact de Chris Osborne, un bel eurasien jeune et débridé, qui vit dans le chateau de Windmoor, que Lisa finira de passer du statut de jeune fille à jeune femme, et plongera dans les sombres secrets qui plânent sur sa bourgade, sur sa famille, et sur elle-même. Jusqu'où les liens du sang peuvent-ils mener ?
Tout d'abord, je souhaite remercier les Editions du Petit Caveau pour leur confiance quant à ma capacité de chroniquer ce livre. J'avais lu quelques très bonnes critiques d'où l'intérêt que je lui portais. Je ressors de cette lecture totalement conquise par le style de cet auteur qui n'a pas froid aux yeux et qui reprend le mythe vampirique à la Bram Stoker avec beaucoup de talent.
Elisabeth est une jeune fille très attachante. Souffrant de l'absence de son père, du manque d'intérêt de sa mère et de son âge, faisant d'elle une fille entre l'enfant et la femme, elle passe toutes ses journées à tenter de tuer l'ennui dans cette Angleterre du début du XX ème siècle. Dès le départ, quelques indices nous font comprendre que cette histoire, ce n'est autre qu'Elisabeth qui nous la raconte, et que ce passé dans lequel elle replonge, il ne date pas d'hier, ni même d'avant-hier, mais d'il y a très très longtemps… Alors qui est Elisabeth ?
A partir de là, impossible d'échapper à une question : comment cette jeune fille, parfaitement banale, pourrait devenir un être immortel ? Les pages défilent alors à une vitesse folle, nous plongeant dans l'univers sombre et oppressant que l'auteur nous dévoile petit à petit.
En effet, j'ai particulièrement aimé le fait que tout est amené au fur et à mesure. C'est stressant et intrigant. Et nous glissons ainsi inexorablement vers de lourds secrets familiaux qui en cachent encore d'autres bien plus sinistres. Tout le monde devient coupable ou ne serait-ce que complice de meurtres sanglants et de disparitions suspectes.
Et au milieu nous continuons de découvrir Lisa, qui se trouve confrontée à ses premiers émois amoureux auprès de Christopher Osborne, de quelques années son ainé, dévergondé à souhait. Leur histoire ne m'a pas fait rêver, mais elle n'est pas là pour cela. Un lien indescriptiblement fort les unit dès le départ, une attraction irrésistible. Parfois un peu dérangeante. Et c'est ce qui m'a plu. Leur histoire flirte avec le correct mais l'auteur l'assume, et l'utilise pour rendre cette histoire encore plus sombre. Leur amour baigne dans le sang, dans le tragique et elle lévera progressivement le voile sur leur vraie nature et ce qui les lie réellement. Pourtant loin d'être banal, ce lien m'a donné envie d'y croire pour eux, de les aider dans les épreuves qu'ils vivront, car il est peut-être moralement incorrect, il n'en reste pas moins sincère.
Je ne dévoile rien en soulignant qu'une nouvelle fois, j'ai fait connaissance avec de « nouveaux » vampires. Et c'est avec un plaisir non dissimulé que je redécouvre cette créature inquiétante et « bestiale » que j'avais rencontré dans le célèbre Dracula de Bram Stoker. Pas de vampire édulcoré, parfait sur tous les plans, et qui ne ferait même pas peur à un bébé raton laveur, non, de vrais vampires sanglants qui respirent le danger. Ouf, ça existe encore ! Je n'ai rien contre les vampires sauce Young Adult (sinon je ne lirais pas ce genre de livres ! ), mais j'aime replonger dans quelque chose de plus « traditionnel » de temps en temps, surtout quand le sujet est maitrisé, ce qui est le cas ici.
Les personnages ont tous une place importante dans ce livre. Que ce soit des personnages principaux ou secondaires, chacun joue un rôle ce qui les rend tous très intéressants. Pourtant, un personnage a retenu mon attention, il s'agit d'Emily, la cousine d'Elisabeth, qui vient, à priori, rendre une visite courtoise durant les vacances, à sa tante et ses cousines. Dans cette ambiance assez guindée et stricte, Emily est une bouffée d'oxygène. Pétillante et volontaire, elle dévergonde un peu Elisabeth et lui permet de rencontrer Christopher. Parlons d'ailleurs un peu de celui-ci. Bien que touchant, je ne l'ai pas plus apprécié, probablement parce que c'est un personnage double et ambigu. Je n'ai jamais vraiment su s'il était homme de confiance ou pas. Un personnage complexe. Il éveille vraiment un certain intérêt.
Chloé Bourdon a su faire de ce livre une histoire prenante. Les chapitres sont courts, le rythme est entrainant. Malgré l'époque à laquelle se déroule l'histoire, l'aspect très bourgeois, j'ai apprécié lire quelque chose de très abordable et pas pompeux, je redoutais un peu l'utilisation d'un ton assez soutenu mais non ! le suspense est maintenu tout le long, me gardant en haleine, et toutes les réponses aux nombreuses questions que j'ai pu me poser sont apportées en temps et en heure. Bref, que dire à part que j'ai découvert une nouvelle plume qui m'a vraiment séduite !
Un livre que je recommande à un public adulte, qui voudrait renouer avec de vrais vampires !
Lien : http://dautresplumes.fr/a-lo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Walkyrie29
  27 août 2017
Début du XXème, Elisabeth vit à Birdcliff, un petit village de Cornouailles en bord de mer. le manoir familial, Blackthorn, surplombe des falaises menaçantes où les vagues s'abattent avec violence quand les tempêtes sévissent. Depuis le décès du patriarche, les femmes de la famille tentent de faire bonne figure au sein d'une bourgeoisie médisante et mondaine. La plus jeune des filles vit dans l'indifférence d'une mère froide au visage de marbre et dans l'ombre d'une soeur, bientôt mariée à un fils de bonne famille. L'été de ses quatorze ans, Elisabeth fait la connaissance de Christopher, le fils du richissime Lord de Windmoor, revenu d'Inde, aux vertus légères et au respect douteux du protocole. Si Elisabeth est loin d'être indifférente aux charmes de ce dernier, l'arrivée de Chris semble aussi annoncer le début des ennuis et des révélations.
Ce roman est un ouvrage fantastique mêlant sombres créatures et romance dans une atmosphère brumeuse, lourde de menaces et dangers, très noire, très gothique, le contraste entre la bourgeoisie du début du XXème aux moeurs irréprochables et la désinvolture, la désinhibition voire la luxure de personnages passionnés et passionnants. Ici on se rapproche des vampires d'Anne Rice, sombres, gothiques, menaçants, charismatiques, plutôt que des vampires de twilight, gentillets et fades. Un aspect plaisant auquel on ne s'attend pas forcément avec cette couverture qui est loin de mettre en valeur le contenu de l'ouvrage. On s'attend à une énième romance vampirique pour adolescente, on en est loin, car ce qu'on y trouve est bien plus mâture qu'il n'y parait.
Il y a ici des secrets qui viennent se révéler, un corps de femme mutilé retrouvé sur la plage et c'est le début des hostilités. le roman devient alors plus pesant avec cette pleine lune menaçante qui vient attiser la soif et vient délier les langues des plus fous… le sang, la violence, le sexe, la passion, les tragédies se mêlent pour nourrir le récit et alimenter l'intérêt du lecteur. Difficile de ne pas sombrer avec les personnages.
Les personnages, parlons-en, ils sont forts, bien dépeints, chacun portant une facette ténébreuse. Elisabeth, malgré son jeune âge, est loin d'être candide. Elle subit le manque d'amour maternelle, une éducation limitée, mais ne se laisse plus berner par les croyances divines et sa soif de connaissance et sa curiosité, lui ouvre l'esprit bien plus qu'elle ne devrait l'avoir. C'est un personnage passionné et formidable, qui vit la transformation de l'adolescence à la femme, qui s'ouvre au désir et à l'amour. Il est intéressant de voir ce que l'auteure va oser faire de ce personnage, un aspect qui m'a vraiment plu, car plus cela va à l'encontre des moeurs attendues, plus je trouve cela passionnant ! Christopher est énigmatique, il transpire la décadence, n'épargne point sa nudité aux autres, joue de son charme et a un curieux concept du protocole et du comportement bourgeois, il a un côté sauvage et primal, qui le rend à la fois sexy et menaçant. Il est plaisant, tout en étant très différent d'Elisabeth, les deux personnages se complètent à merveille et offre des joutes verbales amusantes et pleines d'esprit.
Autour d'eux, d'autres personnages viennent se greffer, la mère d'Elisabeth est tout en froideur et indifférence, la soeur est plutôt naïve, une parfaite représentation de la bourgeoise, la cousine est belle, riche, polie mais aussi curieuse, téméraire et va vite entraîner Elisabeth dans ses « balades », le jardinier familial est un alcoolique notoire plutôt rustre là où la bonne de la famille est douce et aimante. Cela vient enrichir tout l'univers créé par l'auteure
Chloé Bourdon a une plume très juste pour ce format court proche de la novella, elle se concentre sur l'essentiel, ne s'écarte pas de son histoire, on a un début qui met le lecteur directement dans l'ambiance, un contenu soutenu et très bien amené et une fin irréprochable, pas forcément attendue. L'auteure amène vraiment toute une dynamique bien dosée, je n'ai jamais eu cette impression de ne pas en savoir assez ou d'avoir un réel manque de détails, au contraire, c'était à la fois précis et concis.
En bref, un roman court qui au vu de son emballage surprend par un contenu fort et une ambiance gothico-romantique très sombre et sanglante. On ne joue pas dans la cour des gentils vampires mais dans l'arène des vampires assoiffés, le tout très bien construit. Un vrai régal à lire !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laraemilie
  10 août 2016
D'inquiétants mystères planent sur un petit village des Cornouailles. Mystères que la jeune Elisabeth, tout juste sortie de l'enfance, est bien décidée à percer, malgré la stricte éducation de sa mère. Lorsqu'un cadavre est retrouvé déchiqueté au pied de la falaise, l'affaire prend alors une toute autre ampleur. La jeune fille commence à se demander s'il n'y aurait pas lieu de croire les rumeurs selon lesquelles un monstre rôderait sur la plage les soirs de pleine lune.
Le cadre choisi pour À l'Ombre des falaises est parfaitement adapté à l'intrigue. Dans un petit village côtier des années 1900 où l'apparence est plus importante que tout et le scandale craint comme la peste, d'anciens drames refont surface dans une atmosphère tantôt confinée, tantôt inquiétante. Un contraste qui illustre parfaitement la situation d'Elisabeth, qui oscille entre l'enfance et l'âge adulte, entre la sécurité de l'univers froid et confiné de sa maison et son irrésistible attrait pour le monde extérieur. Les décors accompagnent de manière subtile l'action, mettant en relief les sentiments des personnages au moment adéquat.
L'intrigue en elle même est bien construite, commençant par une exposition relativement détaillée qui nous permet de nous familiariser avec les différents personnages, puis s'accélérant au fil des découvertes de notre héroïne jusqu'à une chute spectaculaire et un très bel épilogue. Amour, secrets et aventure s'entremêlent et nous tiennent en haleine jusqu'à la résolution du mystère. Seul petit bémol, les allusions un peu trop grossières à mon goût qui, présentes dès les premiers chapitres, m'avaient laissé deviner une partie de l'histoire.
Le tempo choisi est également parfait car il reflète l'état d'esprit de l'héroïne. Après une vie monotone et répétitive durant son enfance, elle découvre, lors de son passage à l'âge adulte, des secrets qui précipitent son destin. Les descriptions des paysages et des émotions des personnages se raréfient alors pour laisser place à des scènes toujours plus rapides où s'entremêlent actions et sentiments contradictoires. Bien qu'Elisabeth soit clairement l'héroïne, d'autres personnages nous sont présentés brièvement, ce qui n'est pas dérangeant car les détails fournis ont été choisis avec soin et nous permettent de nous forger une impression suffisante de leur caractère pour apprécier l'intrigue sans que notre attention soit détournée par un trop-plein d'informations.
Une des grandes forces de ce roman est sans aucun doute la présence de ces monstres qui rôdent dans le village les soirs de pleine-lune... Loups-garous ? Non, il s'agit de vampires. Contrairement à de nombreux autres romans traitant de ce sujet, Chloé Bourdon ne nous ressert pas une histoire caricaturée avec une impression de déjà-vu. le mythe fondateur de Dracula est bien entendu évoqué – et même intégré à l'intrigue –, mais les vampires rôdant à l'ombre des falaises sont en plusieurs points différents de ceux que l'on a pu rencontrer lors de nos lectures : plus rationnels, plus réalistes peut-être... Une conception qui m'a donc séduite, et qui prouve une fois de plus l'habileté des Éditions du Petit Caveau à publier des livres originaux sur le sujet.
Finalement, autre point fort de ce roman, la plume de l'auteur, qui s'adapte une fois encore parfaitement à l'époque et au genre choisis. Sans être pompeux ou excessivement raffiné, il est élégant et réaliste et nous transporte de paysage en dialogue, en passant par les sentiments et émotions d'Elisabeth en toute beauté et simplicité.
À l'Ombre des Falaises est un de ces romans qui prouvent que les histoires de vampire bien construites, dotées d'une héroïne attachante et convaincante et d'une histoire d'amour réaliste existent encore aujourd'hui. Ce fut une découverte très agréable, tant pour histoire en elle même que la plume de l'auteur. Je conclus donc cette chronique en remerciant les Éditions du Petit Caveau pour leur confiance et le forum A&M pour l'organisation de ce partenariat.
Lien : http://iletaitun-livre.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLivresEnFolies
  19 novembre 2013
J'avais entendu parlé de ce livre à de nombreuses reprises et le forum Have a Break Have a Book m'a donné la possibilité de le lire, j'ai donc sauté sur l'occasion. Et j'ai été choisi pour en faire une chronique.
La couverture du livre est magnifique, une belle jeune fille allongée sur du sable avec en arrière plan la mer, voici quelque chose qui m'a donné envie d'en savoir plus. le résumé m'a également interpellé mais je me demandais bien de quel monstre il était question et c'est donc avec impatience que j'ai commencé ma lecture.
Il s'agit ici d'un roman fantastique, et l'histoire concerne les vampires alors si vous ne les aimez pas, cette histoire n'est pas faîte pour vous mais si au contraire vous les appréciez, je vous conseille vivement ce livre ^^ . de plus, il y a un mythe créé autour de ces créatures, un mythe qui sort de l'ordinaire et c'est l'une des choses principales que j'ai apprécié dans ce livre. Pour en savoir plus, il vous faudra lire ce tome :p
L'auteure possède un style d'écriture très fluide, et ses descriptifs nous permettent d'imaginer la scène et de ce fait, suivre l'action en même temps que les personnages.
Tout le long de notre lecture, on se pose beaucoup de questions, mais il nous faut attendre la fin du livre avant d'avoir toutes les réponses…
J'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire se déroule au début du siècle et non pas de nos jours, ça donne un petit plus au roman.
Dans ma lecture, il y a un point qui m'a déplu : l''âge du personnage féminin. En effet, elle a 14 ans et j'ai eu beaucoup de difficultés à imaginer l'histoire avec une héroine si jeune surtout lors de certaines scènes dont une érotique où les réactions de la fille la font parraître beaucoup plus âgée.
C'est vraiment un livre que je vous conseille car en plus d'être agréable à lire, il n'y a que 144 pages et l'histoire nous transporte au point que la lecture en est très rapide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DawnG
  10 janvier 2016
Dans les Cornouailles, Elisabeth, 14 ans, a perdu son père quelques semaines auparavant. Elle reste seule avec Judith sa soeur aînée sur le point de se marier et sa mère, une femme froide et soucieuse quoi qu'elle en dise des convenances et du paraître. Elles ne sont pas riches mais le monde extérieur ne doit pas s'en douter. Elisabeth pleure son père et ne comprend pas que sa mère semble si peu affectée. Cette dernière déteste Birdcliff et la demeure qu'elle a hérité de son père. Elisabeth s'ennuie aussi elle se réjouit d'apprendre que sa cousine Emily qui habite Londres va venir les voir pendant l'été. L'été où la destin de la jeune fille va changer. Où elle va comprendre que les monstres se cachent pas là où elle l'aurait cru…
Emily est une jolie jeune femme qui va divertir sa cousine en lui proposant des sorties. On peut difficilement refuser à Emily. C'est ainsi qu'un jour elles se rendent au château de Windmoor où vit Lord Osborne, un châtelain qui est récemment revenu des Indes et qui a amassé une belle forturne. Là bas, elles y feront la connaissance de Chris Osborne, que le Lord aurait eu avec une asiatique. le jeune homme est différent par ses manières et sa façon d'être. Il ne laissera pas les jeunes demoiselles indifférentes… et leurs chemins se recroiseront.
J'ai beaucoup aimé ce récit. L'écriture est très maîtrisée pour un premier roman, très mature et précise. C'est vraiment bien écrit. le style est juste et l'atmosphère, le vocabulaire, les us et coutumes, font que l'on se sent vraiment au début du 20è. Au fil de l'intrigue, l'atmosphère charge, l'ambiance se modifie, une sorte de tension monte. L'héroïne est un peu perturbée et un peu troublée, elle est tantôt naïve, tantôt plutôt mature. C'est difficile de la cerner mais on s'attache à elle quoi qu'elle fasse.
L'auteur a très bien détaillé son récit qu'il ne paraît pas court alors qu'on ne dépasse pas les 150 pages ! Elle a également sur rendre les liens entre la mère et la fille assez étranges, tendus… Comme si cette femme froide n'apprécie par son enfant, tout en essayant de la protéger de quelque chose de précis mais que le lecture ne connait pas. Il y a aussi les liens étranges entre Elisabeth et Christopher, comme une attraction malgré la différence d'âge. le goût de l'interdit est superbement bien retranscrit ^^
Et puis, le décor, les Cornouailles, les falaises, la mer, une vieille demeure, ça a à la fois du charme et du caractère. Et une belle part de mystère.
J'ai apprécié l'histoire et l'appropriation de l'auteur du mythe vampirique. C'est vraiment intéressant et original. ça ne ressemble à pas à ce que je m'attendais et j'ai vraiment aimé ça. Elisabeth mène une sorte d'enquête et va creuse le passé, faire la lumière sur les secrets de famille. le drame monte progressivement. le lecteur devinera peut-être les révélations finales mais vouloir savoir la vérité et la façon dont tout s'est passé est vraiment prenant . Il y a quand même une ou deux choses qu'on ne voit pas venir.
Le récit est travaillé, si vous aimez le fantastique, les secrets de famille, le poids du passé, A l'ombre des falaises a tout pour vous plaire.
Les deux seuls points négatifs relevés : j'ai trouvé que pour son âge et sa condition Elisabeth a un peu trop de vocabulaire, mais l'auteure précise qu'elle lisait les livres de son père alors ma fois pourquoi pas. Ensuite, les jeunes gens de ce roman ont du mal à faire des déductions et sont parfois du coup, un peu tête à claque mais disons que ça ajoute à leurs caractères !
Je lirai avec plaisir un autre texte de Chloé Bourdon et ça tombe bien j'ai L'eau noire dans ma PAL
Lien : https://lesdecouvertesdedawn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   15 juin 2015
Nous nous embrassâmes longuement, nos corps intimement pressés l’un contre l’autre. Je détachai les boutons de sa chemise et caressai son torse. Mes mains descendirent sur son ventre, sur la ceinture de son pantalon que je tentai de défaire avec maladresse. Chris attrapa mes avant-bras et m’immobilisa, m’embrassa la gorge et la poitrine, fit passer ma chemise de nuit par-dessus ma tête et parcourut ma peau nue des lèvres et des doigts. J’agrippai ses longs cheveux et gémis au contact de sa langue, de son baiser intime et profond qui me fit revivre les sensations de mes rêves érotiques. Il se déshabilla et me tint un long moment serrée contre lui, puis j’écartai les jambes et le laissai me pénétrer, surprise par la douleur soudaine. Ses coups de reins attisèrent mon plaisir, le firent grandir en même temps qu’une faim atténuée, mais proche de celle que j’avais ressentie la nuit de la pleine lune. Le rythme de ses mouvements s’accéléra, sa respiration devint haletante. Je resserrai mon étreinte comme pour le maintenir prisonnier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laraemilielaraemilie   10 août 2016
Il était l'heure du dîner lorsque les deux enquêteurs quittèrent notre maison en nous recommendant de sortir le moins possible tant que le meurtrier n'avait pas été retrouvé. Une battue aurait lieu dans les bois entourant Birdcliff, où logeaient fréquemment clochards et vagabonds ; ils ne doutaient pas de pouvoir mettre la main sur le coupable dans les prochains jours.
Au moment où Rosie nous servit notre ragoût, j'imaginai le corps livide et gonflé de Sarah Fisher, tout picoré par les mouettes ; je fus incapable d'avaler quoi que ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Chloé Bourdon (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
. .