AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258089085
Éditeur : Les Presses De La Cite (05/04/2012)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Il aura suffit d'un mouvement d'inattention dans l'épais brouillard qui parfois enserre le fleuve.Un jour terrible de 1830,Jérôme Sénéchal, batelier du Rhône comme l'ont été son père et son grand-père avant lui,disparaît avec son train de "barques" et leur chargement.Une famille,Manon sa femme et Antoine leur jeune fils sombre dans la ruine.

Manon et Antoine devront se bâtir une nouvelle vie à Caderousse.Du bagne de Toulon aux vignes de Château-neuf d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  23 mai 2012
"Elle m'a transmis un secret que je me dois de vous confier à mon tour. Un secret de femmes.."
Ce secret, révélé au tout début de cette saga aux péripéties multiples, est le viol d'Athénaïs en 1797 (suivi de la naissance de Jérôme, un bâtard) qu' Hyppolyte (mari, père d'adoption et "maître du fleuve") ignorera, tout comme les hommes des générations suivantes.
C'est en Provence, entre bateliers du Rhône" près de Tournon, puis viticulteurs de Château-neuf-du-pape que Françoise Bourdon situe l'histoire de la famille Sénéchal. Une histoire de famille (courant d'Athénaïs à Manon puis de Juliette à Gisèle) exemple flagrant de secret familial à répercussions multiples qui pourrait figurer en bonne place de la psycho-généalogie (de Juliette Allais) car elle démontre qu'un secret bien gardé influence un destin familial.
Un roman psychologique, oui, mais surtout une saga familiale.
Françoise Bourdon, à l'écriture bien maîtrisée (qui "rend hommage à la Provence dans plusieurs de ses romans: le vent de l'aube, La Figuière en héritage ou La Combe aux oliviers) nous conte ici le XIX° siècle siècle, époque un peu surannée, mais combien attachante de par ses valeurs de famille, d'amitié et de travail, le monde rude des bateliers "bien bâtis" et de leurs chevaux de halage, la vie désespérée des bagnards expédiés au bagne de Toulon (chaine et boulet au pied, collier au cou) pour un simple vol ou un faux en écriture, la hantise des crues du Rhône, l'horreur des ruines fréquentes,l'ambiance des métiers d'autrefois (vers à soie,fabrique de balais), la passion de la vigne soumise à l'oïdium et au phylloxéra, celui de la guerre contre les Prussiens impitoyables....un monde d'hommes passionnés et de femmes fortes se voulant libres et au-dessus des préjugés.
Beaucoup d'émotions entre amour,rancune,haine,jalousie,trahison,culpabilité...font de ce roman, agréable à lire....un excellent cadeau de fêtes des mères, car les femmes... adorent les secrets.
Lu dans le cadre du comité de lecture de la Médiathèque de Bandol, je ne peux qu'en recommander l'achat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
elematt44
  06 juillet 2012
Déçue par le dernier quart du roman, le nombre d'étoiles s'en ressent... J'ai pourtant apprécié l'histoire qui m'a fait découvrir le métier de batelier, celui de viticulteur, l'horreur des bagnes de l'époque, la fragile condition des femmes etc. Les personnages sont attachants. Bref, pas un livre qui m'a transcendée mais un bon moment de lecture cependant.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   23 mai 2012
Il avançait. La chaine et le collier lui pesaient horriblement.La nuit,il lui arrivait de rêver qu'il était libre.La déception n'en était que plus intense au réveil.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombebrigittelascombe   23 mai 2012
C'est ainsi que va le monde, souffla-t-elle.Les hommes croient diriger le monde alors que nous,les femmes,tirons les ficelles.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   23 mai 2012
Ta vie est ce que tu en fais, Gisèle.J'ai mis beaucoup de temps à le comprendre. Presque toute une vie.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   23 mai 2012
"Il lui a manqué un peu de cuisson.
C'était l'expression utilisée pour parler de ces enfants retardés,comme disait l'abbé Etienne.Il s'empressait de rajouter "Heureux sont les simples d'esprit".
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   23 mai 2012
Toute notre existence est basée sur notre amitié avec le Rhône.On est amis quand on veut le voir,et moins amis quand lui vient nous voir.
Voila tout!
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature et magistrature

Cet aristocrate rédige en 1776 un "Essai sur le despotisme", est élu député du Tiers-Etat en juin 1789 et participe à la rédaction de la Déclaration des Droits de l'Homme. Orateur fameux, il est l'auteur de la fière réplique qui fait allusion à "la puissance des baïonnettes" lorsque le Tiers-Etat est prié de se retirer.

Robespierre
Danton
Mirabeau
La Fayette

12 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écriture , poésie , exil , diplomatieCréer un quiz sur ce livre