AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266323987
496 pages
Pocket (06/10/2022)
3.98/5   22 notes
Résumé :
En regardant un reportage sur le village de La Roque-sur-Pernes, Esther est captivée par le témoignage d'une santonnière, Alexandra Mayer. Celle-ci porte le nom de jeune fille de sa mère, originaire d’une région d’Europe qui n’est plus, le Banat. L'histoire familiale d'Esther est pleine d’ombres... Elle veut faire la connaissance d'Alexandra et part en Provence.
Au fil des souvenirs renaît une incroyable odyssée, le passé tumultueux de leurs ancêtres bâti par... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,98

sur 22 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

lenoute
  13 mars 2022
C'est une saga familiale qui retrace le parcours de colons pionniers d'origine française venus de la région du Banat en Roumanie pour reconstruire un village dépeuplé de Provence au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Ce récit construit avec une double temporalité est très intéressant et intrigant J'ai apprécié découvrir ces familles qui ont tout quitté dans l'espoir de se bâtir une nouvelle vie, et se forger leur propre destin. Je ne connaissais pas l'histoire de cet exil.
C'est une lecture instructive. L'écriture est belle, les personnages sont attachants, mais nombreux. Ce roman m'a emporté au début, mais s'essouffle vers la fin. J'y ai noté beaucoup de longueurs.
Commenter  J’apprécie          480
lulu8723
  30 octobre 2022
Françoise BOURDON. Les Héritières de la Salamandre.
A la suite de la diffusion d'un documentaire évoquant les réfugiés banatais, implantés dans le Vaucluse qu'Esther Leavers, célèbre pianiste, réagit et part à la recherche de ses origines. Ce reportage présente une santonnière, Alexandra Mayer… Mayer est le nom de jeune fille de Elena, la mère de notre héroïne. Ce nom interpelle notre héroïne. Peut-être une parente de la jeune femme ! Aussitôt, elle abandonne tous les concerts prévus et se lance à la poursuite de ses ancêtres, quittant Londres pour s'installer en Provence.
Quelle belle saga familiale, retraçant sur plus de trois siècles le long périple accompli depuis Metz en 1767, pour aboutir en 1950 à La Roque-sur-Pernes, un petit village du Vaucluse, sis à une dizaine de kilomètres de Fontaine-de Vaucluse, avec un passage au Banat. Pourquoi des familles du Messin ont-elles émigrés au Banat, cette province aux confins de la Roumanie ? C'est l'impératrice Marie-Thérèse qui accorde à ces colons des avantages financiers et leur alloue une superficie de terres afin qu'elles s'implantent dans cette partie du territoire, la peuplent, la défrichent, la fassent vivre, quasi en autarcie. Nous suivons les familles Mayer, Mosse, Rambourg l'instituteur, Basler, Schwartz ; même le père Senneville, le prêtre, est du voyage, etc... Nous les accompagnons dans leur longue traversée de l'Europe. Merci à l'autrice de nous fournir une carte témoignant de ce parcours. Il sera semé d'embûches, de joies, de peines, de traquenards... Il faut traverser, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie avant de parvenir au lieu du Banat, proche de Timisoara ( tristement célèbre pour son insurrection de 1989, sous Ceausescu, le tyran de la Roumanie). Et cette pérégrination se fait en charrette, tractée par des chevaux. Je vous laisse imaginer la durée de ce déplacement, et les conditions sanitaires, logistiques,approvisionnement en nourriture et nuitées pour héberger toute cette caravane, pour les hommes et les bêtes ! vue la distance à parcourir ! Pas de véhicule motorisé, pas de train, nous ne sommes qu'en 1767, au début de cet exode, imposé par la misère, la famine et les diverses maladies qui accablent la population rurale ...
Au fil des chapitres, alternant de façon fort agréable les différentes époques, avec le présent, nous découvrons les liens unissant ces deux femmes. Toutes deux ont vécu des moments tragiques, traversant les aléas de l'Histoire, subissant des exactions dues à leurs origines, leur religion. Les Mayer ont construit un domaine agricole exemplaire et bâti une belle demeure, « La Salamandre », qui donne son titre à ce récit. de nombreuses dissensions entre les héritiers (Merci encore à Françoise BOURDON d'avoir intégrer un arbre généalogique, nous permettant de relier les liens du sang et de suivre les diverses branches ) témoignent des nombreuses difficultés rencontrées au cours de leur existence. La rupture entre les enfants, les unions avec des juifs et la période historique avec la montée du nazisme, l'entrée en guerre des pays et la fuite vers des contrées plus accueillantes pour les persécutés, en particulier, en Autriche dans un premier temps puis en Angleterre, et enfin, en France dans les années 1950… de l'amour, de l'espoir mais aussi d'innombrables trahisons, au sein même des fratries...
Ce roman nous présente une page d'histoire peu connue et retrace la grande Histoire d'une partie de l'Europe et les diverses migrations d'un lieu à un autre afin de peupler une région, une province en déshérence. L'écriture est fine, agréable et l'histoire dévoilée, fort intéressante. Je vous recommande donc cette lecture. Bonne journée à tous.
(24/10/2022).
Lien : https://lucette.dutour@orang..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MamieAgnes
  27 août 2022
Une saga familiale, avec des femmes fortes, comme Françoise Bourdon sait si bien les écrire. Ce roman est très bien documentė sur un pan d'histoire méconnu.
Cependant, j'ai trouvé quelques longueurs et ce roman n'est pas mon préféré de cette auteure.
Commenter  J’apprécie          130
Valmyvoyou_lit
  29 décembre 2021
1965. Esther est une pianiste de renom, qui vit en Grande-Bretagne. Récemment, elle a fait l'acquisition d'un téléviseur. Un jour, elle regarde, distraitement, un reportage sur un village français, que des réfugiés banatais ont fait renaître. Sa mère était originaire « du Banat, une région au sud-est de l'Europe, partagée entre trois pays, la Roumanie, la Serbie et la Hongrie. » (p. 15) Elle est émue par le témoignage d'une santonnière. Sa surprise est grande quand elle découvre que cette dernière porte le nom de jeune fille de la mère d'Esther. Elle décide de la rencontrer et de renouer avec ses racines. En Provence, un changement profond s'opère dans la vie de la musicienne.
Les deux femmes parcourent deux siècles de l'histoire de leur famille. En 1767, Frédéric Mayer vit avec sa grand-mère et son frère, dans le pays messin, dévasté par la famine. Tous trois décident de partir au Banat. En effet, sa Majesté Marie-Thérèse d'Autriche propose des conditions avantageuses aux exilés : acres de terres, matériel agricole, chevaux, etc. Ils effectuent ce périple avec d'autres familles tentées, elles aussi, par un nouveau départ. Sur leur route, les pionniers recueillent Loretta. Guérisseuse, cette dernière fuit un terrible danger. Ainsi, commence la dynastie des Mayer.
Les Héritières de la Salamandre conte le destin de plusieurs générations, de 1767 à 1965. Alexandra et Esther comprennent que leurs ancêtres ont forgé leur existence et que, même si elles sont issues de la même famille, elles n'ont pas vécu la même adolescence. Elles ont grandi pendant la Seconde Guerre mondiale, dans des pays différents. Les choix de leurs parents ont déterminé leurs destinées, leurs blessures ne sont pas les mêmes, ainsi que leur connaissance de l'histoire familiale. Esther comprend qu'Alexandra et son frère portent les stigmates du passé et qu'ils ont besoin de temps pour se livrer. Quant à elle, elle apprend à écouter ses envies.
J'ai été passionnée par le parcours, semé d'embûches, des exilés et leur installation sur leurs nouvelles terres. L'arbre généalogique déploie ses branches et nous constatons que, dans chaque fratrie, les membres ont pris des décisions différentes et que celles-ci ont impacté la destinée de leurs descendants. En se dévoilant, le passé lointain permet au passé récent de s'exprimer.
J'ai été captivée par l'évolution des femmes au fil des siècles, car ce sont elles qui portent l'intrigue, alors que les hommes avaient le pouvoir. Certains personnages féminins ont eu la chance d'avoir des époux bienveillants, quand d'autres subissaient le joug marital ou patriarcal. Pourtant, ce sont bien les vies des femmes qui ont écrit l'histoire de cette famille. Selon les époques, les épreuves n'étaient pas les mêmes, ni leur manière de les affronter, mais elles sont fascinantes. J'ai aimé que les personnalités des protagonistes soient affirmées. Alors que certains sont absolument détestables, d'autres sont adorables et les derniers changent d'attitude en fonction des évènements. Aussi, j'ai dévoré ce roman, avec avidité, car je ne pouvais pas anticiper les réactions de chacun, ni deviner les faits marquants qu'ils avaient à affronter ou à savourer. Comme dans la vie réelle, leur existence est parsemée de bonheurs et de peines.
J'ai adoré cette saga qui retrace deux siècles de la vie de colons pionniers, qui ont tout quitté avec l'espoir de bâtir leur propre destin.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AUDRIT
  04 janvier 2022
Comme toujours avec Françoise Bourdon un superbe roman où L Histoire a une grande place dans ses récits.
1965, deux cousines qui vont se découvrir ; l'une juive, Esther, pianiste renommée dont les parents se sont exilés en Angleterre suite à l'antisémitisme croissant, qui ne connaît pas ou très peu ses origines ; la seconde, Alexandra, santonnière, dont le père a collaboré, qui a fui le Banat et est venue en France au lendemain de la guerre pour reconstruire le village de la Roque-sur-Pernes en Provence et s'y installer.
L'auteure nous téléporte par le biais de ces deux jeunes femmes, que le hasard d'un reportage télévisé va appeler à se rencontrer, dans le passé. Elles ne se connaissent pas, mais le nom et la nationalité de l'une attire la curiosité de l'autre qui reconnaît le patronyme et la terre d'origine de sa mère.
Nous allons remonter le temps à la découverte de leurs ancêtres, notamment les femmes fortes de la famille, véritables pionnières qui ont su mener leur destin. Nous allons cette fois, nous pencher dans une page d'Histoire fort peu connue, celle où la grande Marie-Thérèse d'Autriche mariée à François né à Nancy, Duc de Lorraine et de Bar, grand-duc de Toscane et empereur du Saint-Empire romain germanique ; propose aux Lorrains catholiques, des acres de terre, une exonération d'impôt, du matériel agricole, des chevaux et une somme non négligeable pour ceux qui le souhaitent, afin de repeupler et faire fructifier le Banat. le Banat, région historique au sud-est de l'Europe dont la capitale historique est Temesvar, divisée aujourd'hui entre trois pays : Roumanie, Serbie et Hongrie.
Cette épopée débute en 1767 avec Maria Mayer, Lorraine, catholique, issue de la Région Messine, veuve et dont le fils et la bru sont également décédés à la suite d'une épidémie. Cette dernière, accompagnée de ses petits-fils Frédéric et Marcus, joue le tout pour le tout, elle va accepter avec d'autres Lorrains cette belle proposition. Commence alors un long périple vers cette terre promise, où les générations vont se succéder, Frédéric va y construire une propriété qu'il fera prospérer, connue de tous "La Salamandre". Mais au fil du temps, les mariages mixtes religieux vont amener certains à s'exiler à nouveau lors des guerres.
Malgré la soumission des femmes à l'homme, le père puis l'époux, et ce de génération en génération, les femmes joueront un grand rôle dans cette famille, les coutumes, la musique, l'art, les secrets de famille, les amours, tout une saga fort bien racontée. Immigration, émigration, exil, de toute une famille fort malmenée et superbement évoquée.
Magnifique ouvrage de Françoise Bourdon, merci Madame et merci aux Éditions Les Presses de la Cité - Terres de France, en particulier à Marie-Jeanne pour son envoi en SP.
Lien : http://jose-lire-et-le-dire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lyanealyanea   24 janvier 2022
C’est avec toi que tu dois être en paix. Il faut te pardonner à toi-même ce dont tu n’es pas responsable. L’amour, ça ne se discute pas.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   24 janvier 2022
Dans une vraie famille, on se disait tout. Et on acceptait l’autre, quelles que soient ses différences.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   24 janvier 2022
Pourquoi, se disait-elle, aimait-on celui ou celle qui avait le pouvoir de vous faire souffrir.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   24 janvier 2022
Qui sommes-nous exactement derrière la façade que nous offrons aux autres ?
Commenter  J’apprécie          00

Video de Françoise Bourdon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdon
Samedi 21 mai 2022 dans l'Antre des livres : L'Histoire au coeur de la fiction Avec : Françoise Bourdon, le secret de Belle Epine, éd. Calmann-Lévy Pascale Hilaire, Une robe de chambre doublée de soie bleue, éd. Élan Sud Les romans historiques font l'objet de recherches approfondies. Sur la thématique du moulinage, mais sur une période différente, les auteurs lèveront le voile sur leur façon d'aborder ce sujet. Animée par Dominique Lin, écrivain. L'antre des livres est le festival de l'édition indépendante qui réunit à Orange (84) des maisons d'édition indépendantes venues de toute la France et De Belgique. https://www.lantredeslivres.com
+ Lire la suite
autres livres classés : provenceVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1336 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre