AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756062855
Éditeur : Delcourt (17/09/2014)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 50 notes)
Résumé :
(le dernier tome du Cycle de Cyann, à paraitre en 2014 chez le nouvel éditeur de Bourgeon, Delcourt)

À jamais chassée d’Olh, traquée par le Grand Orbe, anéantie par la mort de sa soeur, abandonnée par l’Entretemps, Cyann se découvre des ennemis qui l’aident et des amis qui la trahissent… ou bien, tout juste le contraire ! Aldalarann est une superbe planète mais, tout comme la vie, elle n’est pas sans
pièges ! Cyann est-elle assez mûre pour tous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  27 août 2017
Mince, François Bourgeon vieillit. Pour une fois la fin n'est pas une tragédie incommensurable.
Je rigole. J'ai adoré cette fin de cycle. On peut dire que Cyann trouve son utopie en fin de compte. Un final sur un monde – Aldalarann – véritablement doux comme l'annonce le titre, sur lequel il est agréable de se balader à dos de trotile et de jouer de la musique avec les Aldars. Bien sûr, Cyann ne se départit pas facilement de la méfiance soigneusement construite au cours de ses aventures ; il lui faut s'adapter à la gentillesse.
N'exagérons pas, ce n'est quand même pas un album bisounours. Bourgeon nous fournit son quota de destruction et nous dévoile les dessous d'une belle boucle temporelle généalogique qui donne le frisson. Mais le plus intéressant est à mes yeux apporté par ce personnage mystérieux, un peu maître du temps, le Vé. Tout connaître à l'avance est d'un ennui mortel. L'inconnu porté par l'avenir est le sel de l'existence. Finalement, cet être tout-puissant nous envie. Et la morale est que notre humble existence humaine est ce qui nous convient, à laquelle on cherche à revenir même quand on devient des dieux. La conclusion du cycle du Fleuve de L'Éternité de Philip J. Farmer était identique.
Il est temps de dire adieu à Cyann et de la laisser à sa nouvelle vie. Temps aussi de dire au revoir à Bourgeon dont j'ai à présent lu l'essentiel de l'oeuvre, en espérant qu'il se relancera dans une nouvelle aventure.
Merci monsieur Bourgeon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          367
lyoko
  28 février 2015
Quel plaisir de retrouver cette femme enfant Cyann.. qui a beaucoup murit depuis le premier épisode cela dit . le dernier tout dernier épisode de ses aventures
Je ne veux pas en dire plus sur ce tome, une chose est sure c'est que j'ai beaucoup aimé.
les dessins sont toujours magiques, plein de détails . CYann a rencontré de nombreux personnages tout au long de ses aventures et cette fois ci ne fait pas exeptions.. en bref j'ai adoré l'épilogue, même si elle nous conduit à ne pas connaître d'autres aventures
Vraiment une BD que je conseille avec un grand C
Commenter  J’apprécie          160
monsieur_burp
  26 octobre 2014
Tout le monde nous attends sur le propos: mon voisin pas sympathique, ma belle-mère qui s'en fout royalement et même mon collègue de boulot qui lit "Détective" et se fout du reste du monde.
Donc nous sommes tous obligés d'en parler puisqu'il est là entre nos mains tout frais de l'imprimerie avec l'odeur qui va avec, près à être lu, sans tremblement, sur de nous dans une sérénité apparente (l'introduction est trop longue et le reste après aussi...).
Bon.
Rentrons dans le vif du sujet sans trop se presser puisque Monsieur Bourgeon et monsieur Lacroix ne se sont absolument pas pressés. Je le dis sans aucune rancoeur de ma part enfin presque... Mais merde, attendre plusieurs longues années pour sortir ce dernier tome ça fait chier royalement. Il fallait le dire.
Il suffit.
L'histoire est suffisamment dense, complexe et intéressante pour vous en parler.
Alors la fille qu'on aime beaucoup, voir plus, se retrouve confrontée à son passé de 5 albums remplis de riches aventures.
Bon d'accord les gars, moi mes préférés c'est les tomes 1, 2 et 3. Mais bon la continuité de l'histoire est là toujours dans une imagination étonnante. du belles ouvrages...
Oui, le dessin a baissé sur les 2 derniers de la série. Mais bon le gars Bougeon et son compère on le connait ils sont grands, forts et il sont intelligents (après moi) donc ils peuvent pas nous décevoir dans l'esprit du truc.
C'est peut-être l'album le plus calme et le plus tranquille de la série. Une simple annonce d'une fin tranquille en opposition d'un début plein de mouvement. Une pose finale, un moment de vérité sans aucune violence. Un petit moment de sagesse dans un monde de brute...
Merci Monsieur Bourgeon et Monsieur Lacroix pour ce moment clef d'un joli parcours de belle science fiction. Science-fiction bien traitée entre vos mains. On attend la prochaine série. Peu importe le sujet, vous avez le feeling pour la SF comme pour L Histoire avec Brunelle et Colin, les passagers du vent et de notre pauvre Larcinet retrouvant, trop tard, un courage qu'il avait oublié...
Pour tout ces rêves je vous dit merci.
Les quelques maladresses du dessin... On s'en fout.
Simplement un grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougat
  06 novembre 2014
Les Aubes Douces d'Aldalarann conclut le cycle de Cyann, après 11 ans de vie et beaucoup d'éditeurs différents, Bourgeon met un point d'honneur à boubler les boucles spatiotemporelles, ou au contraire à les ouvrir...
Cette ultime sortie aura été pour moi l'occasion de relire cette série en entier. J'ai pu apprécier la rigueur de Bourgeon qui relie tous les points avec précision, j'ai pu également saluer son talent pour inventer des nouvelles planetes et surtout de nouvelles cultures. Même si chaque découverte est associé à un temps d'adaptation plus ou moins long pour tout saisir. On n'en ressent certainement que mieux la perplexité de Cyann plongée dans des univers inconnus. J'ai aimé l'évolution de notre héroïne. Elle a beaucoup changé au cours des albums, mais tout en finesse. Comme une évolution naturelle. Et la fin nous laisse heureuse pour elle.
J'ai bien sur toujours autant de mal avec ses histoires de boucles temporelles. C'est un véritable casse tête , presque autant que celle de comprendre les nouvelles civilisations et leur organisation complexe. J'avoue que cette tendance de la science fiction me file la migraine et cache souvent le plaisir de la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Derfuchs
  24 août 2019
Snif, snif, snif! C'est la fin du cycle de Cyann. Quelques années que je suivais au rythme de ma bibliothèque et de ses achats de la série, alors, forcément, je lis un peu en retard et, donc, je savais mais j'ai tenu.
Cet album est beau, est grand, est riche, est beau. Il est peut-être un peu bavard, mais qu'est-ce à côté de sa somptuosité!
Je comprends qu'il faille une fin et qu'un auteur, un dessinateur le décide pour rebondir et créer à nouveau et c'est avec espoir que j'ai fermé l'album. L'espoir de la suite, de la dernière vignette-page, avec la petite, la fille de Cyann en vignette et derrière l'immensité bleue de l'éternité et des étoiles.
Et, comment qu'elle l'a appelée sa fille : Azurée, comme sa soeur. Alors un cycle d'Azurée?
Ne pas chercher, les dessins de Bourgeon = le top habituel! Lacroix en forme (limite bavard, on pardonne).
A bientôt pour de nouvelles aventures.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (4)
Auracan   14 novembre 2014
François Bourgeon clôt cette série par une apothéose, avec toujours autant de surprise que pour chaque épisode de cette série futuro-écologique.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   08 octobre 2014
Tout un univers méticuleusement élaboré, conçu avec un soin et une intelligence de la nature animale et végétale très précis, tout comme le sont les diverses sociétés que croisera Cyann. C’est la fin d’une grande aventure et ce n’est pas sans un petit pincement que nous laisserons Cyann continuer son existence sans nous.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   07 octobre 2014
Une fin qui sonne comme un accomplissement, une plénitude insoupçonnable, un apaisement mérité qui déborde sur le lecteur… un au revoir serein mais chargé d’émotion après deux décennies de complicité avec celle qui restera comme l’une des plus fortes personnalités du genre.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   18 septembre 2014
Claude Lacroix et François Bourgeon ont su offrir une histoire au scénario complexe, dense et où le lecteur devra attendre l’ultime case pour s’offrir une nouvelle perspective de toute la saga. Ce récit de science-fiction est crédible d’un bout à l’autre tant l’univers apparaît réel.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   25 août 2017
- J'aimerais que tu me dises la première couleur qui te vient à l'esprit.
- Bleu! Le bleu, c'est ma couleur. c'est celle de mon nom! Celle de toute ma famille et de notre bassin.
- Y a pas de trotiles bleus, mais il y en a des blancs! Blanc, c'est bleu... avec des nuages!
- Les nuages, dans ma t^te, y en a déjà tellement! Faudrait p't-être pas en rajouter!
- Colle un bec à ton bec pour leur souffler dessus et tout peut redevenir bleu!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
domisylzendomisylzen   18 octobre 2018
Ma vie est comme ce refuge, elle ressemble a un puits sans fond... Je flotte dans un vide, entourée de fantômes.
Commenter  J’apprécie          180
DerfuchsDerfuchs   24 août 2019
Nous sommes des rêveurs et nous n'avons pas peur de suivre une cinglée! pour moi et les trotiles, le pire des exils, c'est la séparation.
Commenter  J’apprécie          60
LadyDoubleHLadyDoubleH   02 avril 2015
La certitude est sans espoir. Dans un avenir sans surprise, l'espoir n'a pas de raison d'être.
Commenter  J’apprécie          40
CrazynathCrazynath   17 janvier 2015
Orgueil et sentiments!... Vous êtes comme votre sœur, stupide et bouleversante!
Commenter  J’apprécie          30
Videos de François Bourgeon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bourgeon
Les Passagers du Vent - La saga historique est de retour
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2839 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre