AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2413007814
Éditeur : Delcourt (23/05/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le 16 février 1885, Zabo suit l'enterrement de Jules Vallès dans les rues de Paris quand elle voit une jeune Bretonne se faire brutaliser. Elle intervient alors. Huitième volet de la prépublication, sous forme de journal, du dernier tome de la série. Il comporte des interviews de l'auteur, des articles sur le contexte politique, culturel et social de la France de la fin du XIXe siècle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Catilina38
  10 juillet 2018
Je continue ma lecture de cet album, vrai-faux Passagers du vent (relié à la série mère surtout par la généalogie puisqu'il n'est plus du tout ici question de bateaux). Ce troisième épisode confirme mon impression très positive et l'investissement historique et de documentation de l'auteur est très impressionnant. Ce volume est beaucoup plus chargé en articles : pas moins de 5 pages avec illustrations d'époques comprenant une page sur la construction du Sacré-coeur, une double page très dense sur le Montmartre de 1880 (lieu d'installation d'artistes que l'on retrouve dans l'album mais aussi le développement des cabarets), une page sur le contexte politique (comme dans les autres épisodes) et une interview de Bourgeon sur le langage et les chansons. Tout cela est passionnant et l'on réalise à la lecture que c'est assez indispensable comme complément de l'album tant l'objet de cette BD est clairement pour Bourgeon la reconstitution d'un lieu et d'une époque dans une visée ethnographique. J'espère vraiment que l'éditeur publiera ces compléments avec l'album à paraître en octobre.
Si l'article sur les cabarets, vraiment détaillé, n'intéressera pas tout le monde, celui expliquant la période de tergiversations sur une Restauration (... mais avec quel roi? la branche légitime dont le dernier roi de France, Charles X a provoqué la dernière révolution en date ou la branche d'Orléans, celle de Louis-philippe?) est fascinant tant on ignore le contexte de naissance de cette Troisième République qui fut pourtant la plus longue de notre histoire politique. L'entretien avec Bourgeon nous éclaire sur son rapport à l'argot, à l'Eglise (il a été élevé chez les curés) et au bas peuple et nous apprend que l'album publié comportera un lexique des termes bretons et argots utilisés dans les planches.
Sur le plan BD en revanche le découpage en gazette n'apporte pas grand chose du fait de la construction qui vise plus l'illustration historique que l'intrigue proprement dite. Cet épisode revient sur le passé de Clara et cette zone trouble entre son retour de Louisiane et la Troisième République, dont ses années en déportation. L'auteur utilise un passage dans une goguette pour nous dresser un réquisitoire sanglant de la répression contre la Commune. le propos est extrêmement politique et a des répercutions jusqu'à nos jours tant cette République est née les deux pieds dans le sang comme le dit un personnage... Sinon la visite "touristique" que propose Bourgeon nous emmène dans les carrières souterraines ou dans le "village" (plutôt bidonville) de Montmartre dont la reproduction est saisissante de vie et de précision.
Encore une fois le récit proprement dit souffre un peu de se sectionnement en quatre parties qui interrompt l'immersion... mais le format journal jouit d'ajouts indispensables. Dur de choisir le format idéal mais vu le prix des gazettes je ne saurais que conseiller cet achat en préparation à une lecture de l'album couleur. J'ai toujours considéré Bourgeon comme un auteur majeur mais il n'a jamais été non plus un de mes préférés (un peu comme Moebius/Giraud). Cet album est pourtant, à mesure de la lecture, une des choses les plus impressionnantes que j'ai lu en BD, se rapprochant par l'ambition, d'un Dernier chant des Malaterre, l'ouvrage majeur de l'auteur. Un récit qui pourrait presque intégrer la rubrique Docu de ce blog et qui donne très envie de connaître cette période charnière pour la société et la République française.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
christinebeausson
  25 juillet 2018
La construction de "notre dame de la galette" est en cours....
Les noms résonnent dans nos mémoires, Thiers, Mac-Mahon, Pie IX, celui même qui a justifié l' esclavage ....
Les Communards ont dû exécuter plus de deux cents personnes....
Les Versaillais concèdent six à vingt mille exécutions mais c'est peut être bien cent mille morts qu'il nous faut dénombrer...
Nous poursuivons notre découverte du quartier, de l'actualité, de la vie de tous les jours, des rêves et des trucs qu'on traîne sous ses semelles ....
Le trait est vif, précis à la limite de la caricature pour les personnages les moins sympathiques et plutôt repoussants.
Le travail pour nous retracer avec tant de détails cette période douloureuse de notre histoire, la vie simple des simples individus, est remarquable, incroyable et si précis.
Il nous laisse pour notre plus grand plaisir un témoignage si vivant de ces années.
Merci Monsieur une fois encore de s'adresser à notre curiosité et à notre intelligence.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   24 juillet 2018
Cette république est née les deux pieds dans le sang !
Mais cette vérité dérange ! Le spectre de la guerre civile justifie tous les compromis, lâchetés et silences ! Cette foutue basilique n'est qu'une façon blessante de réécrire l'histoire, imposant aux vaincus la version des vainqueurs en nous la rentrant dans le cul !
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   24 juillet 2018
La basilique du Sacré-Coeur, à Montmartre, est voulue par des assassins, en expiation des crimes commis par .... leurs victimes !
Commenter  J’apprécie          40
monsieur_burpmonsieur_burp   01 juin 2018
...Puis, faut bien vivre, quoi !... Moi aussi, j'ai un cul ! Note que je la boucle quand ton plumard bateau grince de toutes ses membrures à chacune des visites du bon docteur Maze !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de François Bourgeon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bourgeon
Les Passagers du Vent - La saga historique est de retour
autres livres classés : déportationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3475 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre