AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848658353
236 pages
Éditeur : Sarbacane (06/01/2016)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Lorsque Monsieur Ganèche, professeur remplaçant, se retrouve abandonné sur un îlot breton avec les six « cas sociaux » qui composent sa classe de mer, il s’attend au pire. Les garnements– Zlatan,Maïtiti,Tho, Fatima, Lucas et Céline – sont des piles électriques ! Bêtises, disputes… ils ne lui épargnent rien. Jusqu’à ce que l’instituteur craque : on ne la lui fait pas. Lui sait qui ils sont, vraiment ! Il explique aux prétendus « cancres » que chacun d’eux possède un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  12 janvier 2016
Une belle surprise que ce roman d'aventure frais et vivifiant qui nous offre l'air marin en plus de propos qui militent pour une pédagogie bienveillante notamment pour les élèves en difficultés !
Monsieur Ganèche a été désigné responsable de six enfants connus pour être de mauvais élèves lors d'une sortie en classe de mer.
Il a des fiches qui figent chacun de ses jeunes dans des jugements hâtifs. Chacun a ses défauts : tête en l'air, pile électrique, démotivé, absentéisme, milieu social défavorisé, cancre, manque de confiance, désintéressé, rêveur...
L'enseignant va très vite faire connaissance avec ses petits diables. Alors qu'une course est lancée, leur bateau tombe en panne et ils se retrouvent abandonnés sur une île inconnue.
Ils vont devoir s'unir et harmoniser leurs compétences afin de s'en sortir. Lorsqu'ils découvrent par hasard un trafic d'animaux rares, le danger les pousse à s'organiser...
Un très bon livre, beau, aéré et joyeux qui nous invite à voir les élèves différents comme étant toujours possibles à motiver, apprendre, développer des compétences.
Le maître est ici toujours positif tout en restant exigeant et encadrant. Il amène les jeunes à participer à la construction de leurs savoirs et à développer à la fois leurs compétences et leurs propres caractères.

A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
leslecturesdeVal
  15 janvier 2016
Mon avis: Je tiens à remercier tout d'abord les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce tout nouveau Pépix qui sortira le 06 janvier, Jérôme Bourgine que j'avais découvert dans le voyage impossible nous revient ici avec une aventure des plus drôlesse, un roman pour les plus jeunes mais qui m'a fait passer un excellent moment de détente. Quoi de meilleur que de partir le temps d'une soirée à l'aventure avec un professeur assez loufoque accompagné de 6 drôles de jeunes garnements, pas très futés mais tellement attachants.
Du coté de l'histoire: Nous suivons dans ce roman Monsieur Ganèche, jeune professeur remplaçant qui a eu le bonheur d'être nommé responsable d'une classe de mer pour six enfants pas spécialement faciles ni futés. Notre jeune professeur se demande au début de ce voyage comment il va réussir à gérer ces six " cas sociaux" qui ne sont pas les derniers à faire quelques bêtises. Il essaie tant bien que mal de les canaliser et leur explique tour à tour que chacun d'entre eux possède un réel talent ou don et que s'ils arrivent à vivre cette classe de mer relativement tranquille, ils pourront à eux six réaliser des choses tout simplement démentes.
Mais voilà qu'un imprévu va faire basculer cette classe de mer en réelle enquête, échoués sur une petite île mystérieuse, ils vont découvrir le repaire de terribles trafiquants d'animaux exotiques. Comment vont ils réussir à gérer la situation et s'entendront ils assez pour déjouer les pièges de ces trafiquants ? Toute cette petite équipe va alors unir ses forces pour déjouer le plan de ces terribles personnages. du coté de l'écriture: J'ai adoré retrouver la plume de Jérôme Bourgine, toujours aussi agréable. Son écriture fraîche et légère nous embarque rapidement dans cette aventure. Les personnages sont drôlissimes et j'ai pour ma part, particulièrement adoré ce professeur qui à mon avis, n'est pas spécialement plus doué que ses élèves... Il y a dans ce roman des expressions que j'ai adoré, je rigolais toute seule en découvrant au fil des pages ces phrases assez coquasses.
L'auteur nous fait passer dans cette histoire, un message sur le trafic d'animaux, provoqué généralement par la demande des personnes voulant absolument un animal de compagnie toujours plus extraordinaire et étonnant que son voisin, et tenter d'expliquer cela à un public jeune est une réelle belle idée, le tout abordé dans une superbe aventure, pleine de suspens, de folies et d'humour est pour moi un pari réussi, nos jeunes lecteurs comprendront rapidement que le désir de ces NAC engendra forcément un trafic peu recommandable. Jérôme Bourgine aborde également d'autres sujets dans son roman, comme l'entraide, l'amitié, les valeurs, la différence autant de sujets importants à faire découvrir à nos enfants.
Je n'oublie pas non plus de vous parler des superbes illustrations réalisées par Maurèen Poignonnec qui accompagnent à merveille cette histoire, moi perso j'adore la tête de Monsieur Ganèche :)
Un petit bémol tout de même j'ai trouvé qu'il y avait pas trop de bonus cette fois-ci, j'aurais aimé en voir un peu plus. En conclusion: Une aventure pleine d'humour accompagnée tout de même de pas mal de suspens, des petits garnements vraiment attachants et un professeur tout aussi drôle que les enfants, voilà la recette du cocktail fabuleux que nous a offert une fois de plus la collection Pépix qui commence cette année 2016 sur les chapeaux de roues.
La plume de Jérôme Bourgine est toujours aussi fraîche et prenante, je trouve que ce registre pour jeunes enfants lui va également très bien, les illustrations de Maurèen Poignonnec sont à tomber et accompagnent merveilleusement bien la plume de Jérôme Bourgine. En bref j'ai adoré ce nouveau roman de la collection Pépix, un vrai régal.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
allezvousfairelire
  05 mars 2016
Souvenez-vous de l'esprit d'aventure de vos neuf ans — celui que vous guettiez au coin de chaque rue, celui qui vous faisait voir comme l'odyssée du siècle un voyage en car scolaire avec tous vos copains. Vous y êtes ? Parfait, alors en route pour la classe de mer de Monsieur Ganèche !
Monsieur Ganèche, c'est un instit' remplaçant, et, manque de bol, on lui a refilé les 6 cas sociaux de l'école : des hurluberlus inadaptés, en retard, mal élevés, distraits, que sais-je. du moins, c'est ce que voudraient nous faire croire leurs bulletins de note. Heureusement qu'on est davantage que ses bulletins ! Monsieur Ganèche, avec ses grandes oreilles frémissantes en guise de radar à vérité, fait bien vite le tri : derrière le bout-en-train, l'intello, l'effrontée, la lunaire, le gros nounours et la douce fantaisiste qui, de prime abord, semble ingérables, il y a six personnalités exceptionnelles qui, d'après lui, n'ont pas été réunies par hasard. LE DESTIN EST INTERVENU.
Monsieur Ganèche va tout mettre en oeuvre pour convaincre son improbable bande de former une équipe soudée et, comme c'est un chouette type futé (bien qu'un peu habité), ça va marcher. Zlatan, Tho, Céline, Fatima, Lucas et Maïtiti, sans jamais se défaire de leur (insupportable) (charmante) UNIQUE personnalité, vont découvrir leurs forces respectives — et s'associer pour déjouer le plan des brigands.
Ah oui, parce qu'il y a des brigands. de vils trafiquants d'animaux, pour être plus précis. Monsieur Ganèche joue de malchance, dans cette affaire : sa classe de mer a à peine commencé que, paf ! panne d'essence et poum ! île déserte et pan ! brigands. Dans les dents !
*Les plus :
-Des personnages attachants : chaque enfant a ses qualités, ses défauts, sa façon de s'exprimer et de voir le monde, ce qui rend délicieux le spectacle de leurs interactions et évolutions.
-Rien n'est magique : les enfants ne se défont pas de leurs défauts d'un claquement de doigts, ils apprennent surtout à composer avec et à trouver leur place dans un groupe, et c'est une dynamique assez agréable.
-Cette fantasque et irrésistible amie : l'aventure. La classe de mer tourne très vite à l'exploration d'un lieu inconnu, puis à la découverte d'un bunker secret et d'un chargement précieux, puis à l'affrontement contre les méchants et enfin à l'orchestration stratégique : autant d'éléments qui me font dire qu'on a là une belle histoire de pirates adaptée au monde moderne.
-Les jeux de police, qui rendent la lecture vivante et interactive. Un bon travail de maquette !
-Les illustrations de Maurèen Poignonec, très gaies, donnent vie aux trublions de cette équipée avec la même personnalité, tendre et énergique, que le texte. Ce qui donne un ensemble très harmonieux et agréable à lire.
*Les moins :
-Un début un peu forcé, un peu précipité : la présentation des personnages m'a semblé à la fois très naïve et un brin embrouillée sur les premières pages.
-[Monsieur Ganèche, enfin, on ne laisse pas deux enfants de 11 ans prendre la mer sur une barque en pleine nuit. Vous êtes pardonné, mais c'est bien parce que, dans les histoires pour enfants, les adultes irresponsables sont mes préférés. Surtout quand ils sont là « C'est moi l'adulte, je sais ce que je fais. Hmm, alors. Ok, on va d'abord vérifier que les mygales vont bien. »]
Une aventure qui réussit l'habile et inattendue prouesse de me ramener à l'état rêveur et fébrile de mes huit ans, quand je m'imaginais fuguer avec mes copains de classe pour aller sur une île déserte (et adopter un léopard). Et créer une société nouvelle, à base de cabanes dans les bois (dont je serais la reine guerrière, bien sûr).
En somme, cela fonctionne parfaitement bien, surtout, il me semble, pour le public visé des 8-10 ans. Et, chose assez rare pour être mentionnée, la dynamique "Clan des Sept" prend à merveille : on a envie de retrouver la bande dans une nouvelle aventure.
Lien : http://allezvousfairelire.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Anarya
  11 janvier 2016
Zlatan, Céline, Tho, Lucas, Fatima et Maïtiti, voilà les six « cas sociaux » dont Monsieur Ganèche, professeur remplaçant, a hérité. Monsieur Ganèche et ses grandes oreilles décollées, son petit air dans la Lune mais terrifiant lorsqu'il est en colère… Tout un tas de caractères bien différents qui vont être amenés à vivre ensemble et à constituer une équipe quand les problèmes commencent. Car l'île sur laquelle ils se retrouvent abandonnés est en réalité le repaire de trafiquants d'animaux (je ne vous spoile pas, c'est écrit sur la 4e de couverture !) et vous vous doutez bien qu'une bande de morveux sur le territoire de ces affreux bonhommes n'est pas la bienvenue…
On retrouve dans cette histoire tout le cocktail qui nous plaît dans la collection Pépix : de l'humour et, surtout, de l'aventure. On s'attache très rapidement à chacun des personnages (mêmes si certains sont vraiment des sales gosses) et notamment à Monsieur Ganèche, à sa bienveillance et à son côté un peu original. En fait, Monsieur Ganèche, c'est un peu l'instit' qu'on aurait bien aimé avoir. Mais ce que j'ai préféré, c'est l'intrigue de Jérôme Bourgine, rondement menée, qui nous entraîne d'un bout à l'autre de l'île et transforme nos jeunes héros en aventuriers intrépides. A la lecture, j'ai repensé à tous ces films que je regardais enfant, où des gamins partaient à la chasse au trésor en faisant tourner en bourrique les terribles méchants. En tous cas, une classe de mer qui tourne de cette manière, j'aurais bien aimé en vivre une !
Un Pépix ne serait pas non plus réussi sans ses illustrations et celles-ci, de Maurèen Poignonnec, sont une invitation de plus au désir d'aventure. J'ai beaucoup aimé son trait, fin et malicieux, et toute l'énergie qui s'en dégage. C'en est presque à regretter que toutes les images ne soient pas en couleur !
Une très chouette histoire, en tous cas, où l'amitié, la confiance en soi et la défense des animaux sont les maîtres mots. Et un bel avant-goût des vacances d'été…
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
AndreaBaladenpage
  14 mars 2016
Ils sont six à bord du bateau, le « Lulu », là devant ses yeux : Zlatan, « recordman des punitions du collège », Céline, connue par ses « impertinences », Tho, « dernier partout » sauf en informatique, Maïtiti, élève « médiocre », Lucas, « cas désespéré » et Fatima, « rêveuse patentée ». Et lui, Monsieur Ganèche, leur instituteur-remplaçant, est censé s'occuper d'eux pendant toute la durée de la classe de mer ! Cela aurait pu s'avérer une catastrophe pour n'importe qui, sauf que Monsieur Ganèche ne fait pas trop confiance aux fiches établies par le collège. Il préfère suivre plutôt ses propres convictions pédagogiques, qui prônent l'ouverture d'esprit et l'acceptation de chacun ainsi qu'une possibilité de changement pour les élèves, même les plus « difficiles ». Il est convaincu qu'ils sont capables d'accomplir ensemble quelque chose de formidable, surtout après avoir découvert « ce qu'ils sont vraiment »…
Mais le voyage ne se passe pas comme prévu. A cause d'une panne de bateau, les élèves et leur maître restent coincés sur l'Ile Interdite – sans personne, sans habitations, sans réseau téléphonique et sous une forte pluie. Ils finissent par découvrir une maison-forteresse cachée dans une crique derrière les rochers et ils trouvent le moyen d'y pénétrer pour s'abriter. C'est alors que tout commence : ce qui promettait d'être une simple classe de mer se transforme graduellement en une aventure palpitante, voire dangereuse, qui réserve de multiples surprises à Monsieur Ganèche ainsi qu'à ses six « cas sociaux ». Cette nouvelle expérience pleine de rebondissements, parmi les bêtises, les blagues et les discussions, s'avère pourtant d'une richesse extraordinaire car elle offre une occasion unique aux enfants de bâtir une communauté fondée sur les liens d'entraide et d'amitié. Ainsi, au cours d'événements qui défilent à toute allure, les jeunes découvrent non seulement leurs talents et leurs capacités méconnus jusqu'alors, mais ils apprennent également la valeur du partage, de la compréhension, du respect mutuel, du courage, de la confiance en soi et aux autres. Sans parler de cette prise de conscience quand ils se retrouvent en face d'animaux rares destinés à un trafic…
Ce nouveau roman de la collection Pépix est encore un succès qui nous réjouit par ses qualités littéraires, graphiques et pédagogiques. Portés par la plume légère et captivante de Jérôme Bourgine, nous embarquons rapidement dans cette aventure peu commune, qui nous procure un tourbillon d'émotions ainsi qu'un immense plaisir. Les chapitres courts, la mise en page espacée, la typographie variée, l'omniprésence de dialogues très expressifs ainsi que le langage riche et pétillant de l'auteur illuminent à merveille ce mélange joyeusement explosif que forment le suspense, l'humour et la sensibilité du roman.
La fin de la chronique sur mon blog
Lien : http://www.baladenpage.com/c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Akiko_BAkiko_B   02 janvier 2017
Monsieur Ganeche s'attend au pire : il est coincé sur une petite île bretonne avec six "cas sociaux"
( Zlatan, Maïtiti, Tho, Fatima, Lucas et Céline ).
Mais surtout, lui il sait vraiment qui ils sont ! Ils peuvent faire des choses extraordinaires ensemble !
Lorsqu'ils se rendent compte que l'île est en fait un repaire de trafiquants d'animaux, ils vont tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues !
J'ai bien aimé ce livre car les enfants se croient incapable alors qu'ils ne le sont pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
saintflorycircussaintflorycircus   14 décembre 2016
"La carte n'est pas le terrain ! maugrée Mr Ganèche. Vous en avez un bel exemple : sur le papier, tout paraît facile, mais dans la réalité ..."
Commenter  J’apprécie          40
henriwallbelhenriwallbel   10 février 2017
Nom d'un rat sans pattes !



Le petit port de Larmoric disparaît a l'horizon tandis que Monsieur Ganèche n'en finit pas de tempêter intérieurement . (citation choisie par Lou)
Commenter  J’apprécie          21
pastelio63pastelio63   25 avril 2017
Zlatan : 12 ans, redoublant, recordman des punitions du collège ! Sa réplique favorite ? "l'école, ça sert a rien !"
"Mouais. Je parie qu'il répète juste ce qu'il entend à la maison,se dit Monsieur Ganèche."





(Citation choisis par Nora)
Commenter  J’apprécie          10
MyBookAcademiaMyBookAcademia   05 janvier 2017
1.L'école sa sert a rien (p11)

2.Tho.11ans 1er en informatique et derniers partout ailleurs (p12)

3.Désolé camarade. Avant l'heure c'est pas l'heure après l'heure c'est plus l'heure(p114)
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La classe de mer de monsieur Ganèche

Combien y a-t-il de héros?

8
6
3
2

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : La classe de mer de Monsieur Ganèche de Jérôme BourgineCréer un quiz sur ce livre