AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782491825027
234 pages
emmanuel bourgoin édition (05/02/2021)
4.47/5   17 notes
Résumé :
Les fins d'années sur Milia Facia sont généralement célébrées de bien des manières. A Savoriur, elles sont nommées "Fêtes des Facettes" tandis qu'à la Cité Maritime, elles sont baptisées "Luminen".

Lauris et Baledor auraient pu allègrement profiter de ces festivités. Mais chacun doit vivre sa propre aventure le guidant là où l'inconcevable est peut-être envisageable.

Venez(re)découvrir les terres et les habitants de Milia Facia en parc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,47

sur 17 notes
5
12 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

mcd30
  23 juin 2021
Et me voici de retour sur Milia Facia pour deux contes :
L'un sur Savoriur, un an après les terribles événements racontés dans le roman « Frères de Savoriur ».
Dans l'autre, se sont les Cités Maritimes, qui subissent le joug de Mellor-An .
Plongeons vite dans cet univers et découvrons en quoi, les fêtes de fin d'années de Facettes et Luminen apporteront leur lot de surprises, d'espoir et de bonne humeur.
IYEMTIA in ACTELIS.
C'est au moment de la fête de Facettes qu'Érika, veuve et malade décide de partir pour Savoriur avec son fils Lauris dans l'espoir d'une vie meilleure. Ouvayes, un transporteur de bière va les emmener. Lauris sera séparé de sa maman et devra la retrouver. C'est en la cherchant ainsi qu'un certain Basile que son chemin va croiser celui d'Aësmi.
Sachez que cette aventure verra le souhait le plus cher de Lauris se réaliser, que notre ami Aësmi bégayera à nouveau et que le miaouak sera appelé Facettes. Finalement qui a dit que les voeux ne se réalisaient pas ?
Être un enfant, c'est croire à l'inconcevable. Lauris
Une plume dansant avec le vent.
Treize ans, plus tôt, Baledor, le voleur, grand lecteur des aventures de Percelot et sa fille adoptive, Okolou se sont disputés suite au vol du Livre des rois.
De nos jours, il a décidé de remettre ce fameux livre à sa place. C'est la nuit de Luminen, les Cités Maritimes sont sous le joug de Mellor-An. Et en ce jour de l'espérance, la fête des lumières, Akolou et la résistance lui feront le plus beau des cadeaux.
Deux contes qui mettent du baume au coeur.
Emmanuel Bourgoin n'oublie pas ses thèmes favoris, car dans les deux histoires la connaissance et le besoin de certains de maintenir le peuple dans la peur sont présents. Dans l'un, tout se passe dans l'ombre, dans l'autre, la résistance s'organise.
À la fin des récits, l'auteur nous explique les raisons de ces nouvelles. Et en annonce d'autres en préparation. J'ai hâte de lire ces prochaines capsules.
Une très bonne lecture digne de « Frères de Savoriur ». Merci pour ce SP via Simplement pro.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
coquinnette1974
  03 août 2021
Je remercie Emmanuel Bourgouin pour l'envoi, en service presse, de son recueil de nouvelles Facettes et Luminen.
Ayant été charmé Frères de Savoriur, son précédent roman, c'est avec plaisir que je me suis replongée dans cet univers.
Petite précision : même si les nouvelles évoluent dans le même univers il n'est pas nécessaire de lire Frères de Savoriur auparavant car les deux sont indépendants.
Les fins d'années sur Milia Facia sont généralement célébrées de bien des manières. A Savoriur, elles sont nommées "Fêtes des Facettes" tandis qu'à la Cité Maritime, elles sont baptisées "Luminen".
La première nouvelle intitulée Iyemtia in actelis nous fait découvrir Erika, veuve, malade, et son fils Lauris. Ensemble ils vont aller à Savoriur pendant les fêtes des facettes malgré la fragile santé d'Erika. Ils vont faire des rencontres, et il va arriver de drôles de péripéties à Lauris. Qui a dit que les voeux ne se réalisaient pas ?
J'ai beaucoup aimé ce premier texte. Il m'a été très agréable de me retrouver à Savoriur dont l'ambiance m'a toujours autant charmé. J'ai aimé l'histoire, les personnages. Lauris est un jeune garçon remplit de colère, il aime sa maman, est inquiet pour elle. Il va faire preuve de beaucoup de sagesse quand il y aura besoin. Je ne peux pas en dire plus, c'est une nouvelle et il est difficile de ne pas spoiler.
Ma note : cinq étoiles.
Une plume dansant avec le vent est une nouvelle où nous faisons la connaissance de Baledor et sa fille adoptive Akolou dans La Cité Maritime, pendant la fête des Luminen.
J'ai beaucoup aimé ces deux personnages, notamment Akolou qui est très attachante.
L'histoire est plus sombre, mais tout aussi chargée en aventure, suspense et surprises que la première nouvelle.
Difficile de ne pas trop en dévoiler, c'est pourquoi je rajouterais juste que là encore j'ai été charmée par ma lecture.
Facettes et Luminen est un bon recueil de deux nouvelles, parfait pour replonger dans l'univers de Frères de Savoriur ou pour le découvrir.
Tout m'a plu et c'est avec plaisir que je lui donne la note de cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
caromagikbooks
  13 novembre 2021
L'auteur nous emmène une fois de plus dans le monde merveilleux de Milia Facia. Un monde magique dans lequel les habitants de Savoriur (ville qu'on peut découvrir dans le roman "Frères de Savoriur") rêvent d'une instruction pour tous. Utopique ? Après tout nous sommes dans un monde imaginaire mais pourtant pas si éloigné de nos propres préoccupations et de notre propre monde tant les sujets abordés m'ont marquée : l'éducation, le pouvoir et ses dérives, les tyrannies qui s'installent insidieusement et surtout les symboles chers à un peuple.
C'est d'ailleurs de deux fêtes symboliques que va nous parler l'auteur par le biais de deux nouvelles : celle des Facettes à Savoriur et celle des Luminen dans la Cité Maritime. Je vous conseille de ne surtout pas passer la très jolie préface qu'a faite l'auteur et qui nous rappelle l'importance des fêtes, leur symbolisme, leurs racines souvent très anciennes et venues d'un autre temps, d'un autre lieu, d'un autre peuple et d'une autre religion, et leur universalisme. Symboles de résistance et d'espoir, elles sont beaucoup plus importantes qu'il n'y paraît à première vue.
La première nouvelle se situe donc juste après "Frères de Savoriur" et l'on y fait la connaissance de Lauris, un jeune garçon de 10 ans, déjà marqué par la dureté de la vie et malheureusement de plus en plus désabusé. Pourtant il reste un petit garçon proche de sa mère et qui ne demande qu'à pouvoir rêver. L'aide que leur apporteront un marchand, Basile et Aësmi - quel plaisir de retrouver ces personnages issus de "Frères de Savoriur" - ainsi qu'une rencontre magique redonneront de l'espoir à Lauris. La magie opére ici, la magie de la fête des Facettes issue d'une vieille histoire contant le combat d'un dragon pour maintenir la paix sur Milia Facia.
Plus loin, dans la seconde nouvelle, nous découvrons la fête des Luminen car, oui, ces deux fêtes se déroulent à la même période. Seul le lieu et la façon de les fêter différent.
Cette nouvelle nous conte l'histoire d'un vieux voleur qui semble pétris de remords face à un acte du passé et qui retrouve une jeune femme qu'il a élevé comme sa propre fille. Qu'est ce qui a bien pu séparer ces deux êtres pourtant si proches autrefois ? À l'aide de flash-backs l'auteur nous décrit l'importance de la fête des Luminen qui est une pure tradition de la Cité Maritime. On y apprend aussi l'importance des symboles et des objets 'sacrés'. Souvent, à l'image de certaines reliques, on ne sait pas s'ils sont vraiment si précieux et anciens ni s'ils ont des pouvoirs mais c'est ce qu'ils symbolisent qui est important. Surtout pour une cité autrefois prospère et libre mais qui, peu à peu, a vu une tyrannie s'installer en son sein et prendre le pouvoir. Une terreur qui ne dit pas son nom entraîne un peuple entier dans le désespoir.
Si la première nouvelle était plus intimiste j'ai trouvé la seconde presque plus forte car c'est d'une nation entière qu'elle parle. D'une cité qui a besoin d'espoir et où peut-on le mieux retrouver l'espoir et la force de résister si ce n'est à l'aide de symboles ?
Ces deux nouvelles m'ont vraiment beaucoup plu, d'une part parce que j'étais heureuse de revenir à Savoriur et d'autre part parce qu'elles nous en disent plus sur Milia Facia. Nous découvrons d'autres peuples qui sont marqués par deux choses : un changement significatif dans le climat et l'apparition d'êtres et de phénomènes étranges. Elles ont aussi en commun de subir les assauts de la tyrannique cité de Mellor-an. Mais si Savoriur a su jusqu'ici déjouer les plans de cette cité pour parvenir au pouvoir il n'en va pas de même pour la Cité Maritime. Elle a résisté aux attaques frontales de Mellor-an mais n'a pas vu qu'elle couvait en son sein un serpent qui a peu à peu pris le pouvoir.
Si la fête des Facettes redonne espoir à un petit garçon, c'est à toute une nation que la fête des Luminen et le Livre des Rois vont redonner l'envie de se battre et de résister.
L'auteur nous parle de tyrannie mais aussi et surtout d'espoir car, après tout, d'où que l'on vienne nous portons tous en nous une fête ou un objet qui, sans que nous nous en doutions, a un symbolisme tellement fort qu'il nous permet de résister et de garder espoir. N'oubliez jamais cela !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Auplaisirdelire46
  06 avril 2021
Je l'attendais... après l'excellent et surprenant "Frères de Savoriur", je me demandais comment Emmanuel BOURGOIN allait pouvoir rebondir.
Et voilà que l'auteur me surprend de nouveau ! Déjà par le format de son livre : un recueil de deux nouvelles qui tourne autour de Frères de Savoriur mais qui peut aussi être lu indépendamment. L'auteur nous explique dans sa postface sa volonté de créer une sorte de galaxie d'ouvrages tournant les uns autour des autres.Hé bien, le pari semble déjà acquis !
Mais venons-en au contenu même du livre. Dès les premières pages, je me suis retrouvé comme chez moi tout en étant ailleurs ! L'auteur arrive à nous inclure dans son monde avec une facilité qui me bluffe à chaque lecture. J'ai l'impression de voyager avec tous ses personnages afin d'être pris par la main pour ensuite être propulsé dans l'aventure. C'est souvent avec regret que je quittais le livre et avec beaucoup de plaisirs que je replongeais dedans.
Emmanuel Bourgoin me surprends encore par son choix de narration. Avec la première nouvelle, nous sommes sur la ligné de Frères de Savoriur. Nous suivons Lauris de façon relativement classique puis nous nous apercevons vite que "rien" n'est classique ! Que de bonheur de revoir d'anciens personnages ( je n'en dirais pas plus !). Et que les nouveaux lecteurs ne s'inquiètent pas, vous ne serez pas perdus si vous découvrez l'oeuvre de l'auteur par cette nouvelle.
Concernant la seconde nouvelle, alors là... on s'envole ! Baledor, Akolou... que dire ! On découvre un autre lieu ( La Cité Maritime ) avec une narration passant du passé au présent. de nouveau, Emmanuel BOURGOIN sait tenir son lectorat en haleine. Il démontre que son monde, Milia Facia est grand, très grand mais que nous serons jamais perdu dans cet univers.
Ce livre est une véritable évasion de très grande qualité.
Pour terminer, je souhaite encore noter un point d'originalité dont fait preuve l'auteur. Amener du fantastique dans de la Fantasy... ce n'était pas gagné et pourtant... quelle réussite !
Un livre à dévorer autant que le premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Peacefantasy
  20 avril 2021
Encore une fois, je suis sidéré par la puissance et l'originalité de cet auteur.
Alors que dans le roman "Frères de Savoriur", il nous faisait entrer par la grande porte dans son monde nommé Milia Facia, ici, nous empruntons des chemins de traverses via deux nouvelles. Et quelles nouvelles !
Ne vous attendez pas à des redites, ou à un simple exercice de style... non. Emmanuel Bourgoin continue à nous immerger dans son univers qu'il travaille avec soin ( Je viens de lire dans une interview que ce dernier macère depuis plus de 20 ans). Il nous fait découvrir des "facettes" de Milia Facia avec justesse où s'intègrent ses personnages avec délicatesse. D'ailleurs, je me demande si la fusion de ses personnages et de son monde ne font pas tout simplement une seule entité.
Encore une fois, je peux dire que ce second livre d'Emmanuel Bourgoin, "Facettes et Luminen" est une véritable perle d'écriture. Composé de deux nouvelles, on y découvre des personnages hautement travaillés qui nous prennent au coeur de par leurs histoires mais aussi leurs caractères. Dés que le livre est ouvert, de nouveau, il est impossible de le refermer au point d'hésiter à lire la seconde nouvelle de peur de le terminer trop vite ( je l'ai lu deux fois ! ).
Je vous laisse la surprise des narrations employées mais je tenais à dire que d'oser mettre un semblant de notre monde ( les fêtes de fin d'année ) dans un roman de Fantasy... ce n'était pas donné et pourtant... pourtant... le résultat est plus que réussi.
Je conseille ce livre à tous les nouveaux venus comme aux fans de "Frères de Savoriur". Vous n'allez pas être déçu. Venez découvrir et vivre avec Lauris et sa mère. Venez sauter sur les toits de la Cité Maritime avec Baledor et sa fille adoptive, Akolou. Venez échapper à la tyrannie de Mellor-an, tyrannie physique autant que perfide et laissez vous prendre par le savoir professé par Aësmi.
Pour ma part, le voyage fut encore enthousiasmant tout en me laissant guider par la plume d'Emmanuel Bourgoin qui sait toucher l'âme dans une écriture belle et fluide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mcd30mcd30   23 juin 2021
Une plume dansant avec le vent.

Baledor était donc un voleur. Mais il ne cambriolait que sur commande pour gagner un salaire. C'était presque un travail honnête, en y réfléchissant bien.
Commenter  J’apprécie          100
mcd30mcd30   23 juin 2021
IYEMTIA in ACTELIS

_C'est la fête des Facettes, le temps des vœux exaucés, déclara Ouvayes.
Le sourire de Lauris s'évapora instantanément.
_ Je crois pas que ça marche... les vœux.
Les paroles de l'enfant sonnait durement.
Commenter  J’apprécie          30
IrisyneIrisyne   24 octobre 2021
… Mais aujourd’hui, c’était Luminem ! La fête de l’Espérance et de la Lumière, et aucune interdiction, dictature ou obscurantisme n’allait empêcher le retournement de situation qui était en train d’avoir lieu…
Commenter  J’apprécie          10
AmandinegranaAmandinegrana   05 septembre 2021
Acceptant cette fatalité, les habitants de Savoriur décidèrent alors de profiter de la vie. Chaque hiver, au lieu de craindre les ténèbres, ils fêtaient la lumière dans l'obscurité, faisant chacun des vœux pour jour pleinement de l'existence.
Commenter  J’apprécie          00
IrisyneIrisyne   24 octobre 2021
… D’après les légendes, chaque nation importante de Milia avait reçu d’un peuple se faisant appeler les Anciens, un livre aux contenus dits magiques qui permettaient aux villes de se défendre contre toute adversité…
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : symbolesVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2058 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre