AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Profileuse : Une femme sur la trace des serial killers (18)

verobleue
verobleue   06 janvier 2014
"Beaucoup de serials killers ont des mobiles sexuels, explique Micki Pistorius.Les hommes et les femmes n'ont pas la même idée du sexe. Un homme est excité par ce qu'il voit, une femme par le toucher. Voilà pourquoi il y a plus de voyeurs et d'hommes qui regardent des films pornographiques. Les crimes sexuels sont directement liés à l'apparence de la victime et à son physique. Si un homme veut dominer une femme, il exige un rapport sexuel avec elle. A l'inverse, si une femme veut dominer un homme, elle refuse d'avoir un rapport sexuel avec lui. Si un homme a été abusé sexuellement ou maltraité, il s'attaque à quelqu'un d'autre. Une femme au contraire, a tendance à s'en prendre à elle-même et à pratiquer l'automutilation."
Commenter  J’apprécie          160
Kenehan
Kenehan   02 juillet 2018
Avec ces individus, on est confronté à un paradoxe extraordinnaire : ce sont des personnes qui souffrent énormément et qui expriment cette immense douleur en infligeant de terribles souffrances à leurs victimes.
Commenter  J’apprécie          70
raynald66
raynald66   07 juillet 2015
Quand nous examinons un cas, même un simple meurtre, nous n'avons qu'une manière de penser, celle qui nous a été transmise par des générations entières de flics. Et maintenant, cette femme psychologue nous parle d'égo, de rentrer dans la tête du suspect, de retracer son cheminement psychologique, de programme neurolinguistique, de tout un tas de choses dont on ignore jusqu'à la signification des termes. C'est un nouveau langage
Commenter  J’apprécie          60
Kenehan
Kenehan   09 juillet 2018
Je vais chercher Philip qui nous a rejoint en compagnie d'Elmarie. Avec elle, nous restons assises près du bureau, je prends des notes et Elmarie observe le langage corporel du suspect, installé près de la porte de la salle avec Philip et l'interprète. Même si Philip se concentre sur Sipho Twala, il reste en contact visuel permanent avec nous, de façon à interpréter les signaux que nous lui adressons de temps en temps. Philip écoute le contenu et nous, le contexte. C'est très difficile pour une seule personne de faire ces deux choses en même temps. Voilà pourquoi j'insiste toujours sur la notion de travail d'équipe, qu'il s'agisse de l'enquête, de l'établissement du profil psychologique ou de l'interrogatoire du suspect.

p. 85 & 86
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   03 janvier 2014
Le Mal régnait entre ces murs et n’importe qui d’autre aurait pu éprouver la même chose. Cela m’a rendue très malheureuse, je ne voulais pas être là. J’ai ressenti de la souffrance pour les familles des victimes à qui les leurs devaient manquer, pour le serial killer, pour les heures de sommeil en moins, pour tous ces cauchemars qui me hantaient. J’étais malheureuse de ne pas voir assez souvent mes amis et ma famille. Mais surtout j’étais malheureuse pour moi et pour les enquêteurs qui m’ont chaperonnée si gentiment. J’avais atteint le point dans ma carrière où il fallait que j’abandonne le profilingpour sauver ma santé mentale.
Commenter  J’apprécie          20
Satine
Satine   01 mars 2018
Extrait : "Beaucoup de serial killers ont des mobiles sexuels, explique Micki Pistorius. Les hommes et les femmes n'ont pas la même idée du sexe. Un homme est excité par ce qu'il voit, une femme par le toucher. Voilà pourquoi il y a plus de voyeurs et d'hommes qui regardent des films pornographiques. Les crimes sexuels sont directement liés à l'apparence de la victime et à son physique. Si un homme veut dominer une femme, il exige un rapport sexuel avec elle. A l'inverse, si une femme veut dominer un homme, elle refuse d'avoir un rapport sexuel avec lui. Si un homme a été abusé sexuellement ou maltraité, il s'attaque à quelqu'un d'autre. Une femme au contraire a tendance à s'en prendre à elle-même et à pratiquer l'automutilation."
Commenter  J’apprécie          10
raynald66
raynald66   07 juillet 2015
Le tueur en série a un motif psychologique alors que la plupart des assassins agissent pour un mobile, tel que la vengeance ou la passion. Les serial killers ne comprennent pas vraiment pourquoi ils tuent, ils sentent qu'ils doivent tuer
Commenter  J’apprécie          10
raynald66
raynald66   07 juillet 2015
Ce travail est difficile et exigeant. J'ai quelquefois essayé d'en parler à des amis proches et, notamment, à un de mes compagnons.
Je me sentais mal à l'aise avec lui et il m'a même encouragée à lui parler de mon travail. Résultat : il m'a quittée peu de temps après.
Cela m'a effrayée, car dès que j'expose les monstres qui sont en moi, mes proches prennent peur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   03 janvier 2014
Le profil n’est pas un aboutissement, c’est juste un outil supplémentaire, un instrument qu’un enquêteur peut utiliser, comme il se servirait des empreintes digitales de quelqu’un. Etablir le profil de ces tueurs permet aux policiers de comparer les différents suspects et de les classer par catégories, afin d’éliminer ceux qui ne correspondent pas. Cela économise beaucoup de temps et, plus vite on capture le serial killer, plus on sauve de vies.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   03 janvier 2014
Les hommes et les femmes n’ont pas la même idée du sexe. Un homme est excité par ce qu’il voit, une femme par le toucher. Voilà pourquoi il y a plus de voyeurs et d’hommes qui regardent des films pornographiques. Les crimes sexuels sont directement liés à l’apparence de la victime et à son physique. Si un homme veut dominer une femme, il exige un rapport sexuel avec elle. A l’inverse, si une femme veut dominer un homme, elle refuse d’avoir un rapport sexuel avec lui. Si un homme a été abusé sexuellement ou maltraité, il s’attaque à quelqu’un d’autre. Une femme au contraire a tendance à s’en prendre à elle-même et à pratiquer l’automutilation.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Freud et les autres...

    Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

    3
    4
    5
    6

    10 questions
    296 lecteurs ont répondu
    Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre