AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070381196
Éditeur : Gallimard (21/04/1989)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 89 notes)
Résumé :
«Te souviens-tu, Guillemine, du printemps de nos quinze ans ? C'était au temps du roi François, premier du nom.» Ainsi parle Cassandre Salviati, à qui l'on vient d'annoncer la mort de Pierre de Ronsard. Ils se sont rencontrés un jour d'avril 1545, à la Cour. Jeune poète alors inconnu, il écrira : «Je la vis, j'en fus fou.» Il est clerc tonsuré et ne peut se marier. Elle épousera Jean de Bray, un seigneur du voisinage. Mais Cassandre et Ronsard ne cesseront de s'aime... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Audreyy
  16 février 2012
On va suivre ici l'histoire d'amour entre Cassandre et Pierre de Ronsard. Une histoire d'amour qui change de celles que l'on voit habituellement. En effet, leur amour est unique et exceptionnel car ces personnages s'aiment d'un amour fou et réciproque. Mais un jour, les parents de Cassandre lui annonce que Pierre est non seulement en proie de vouloir être poète mais il est aussi destiné à être prêtre. Comme vous le savez, qui dit prêtre dit célibataire. Cassandre doit alors renoncer à avoir un avenir commun avec Pierre mais elle lui propose de continuer de s'aimer.. de loin. Leur coeur et leur âme appartiennent à l'un l'autre mais ils ne peuvent être ensemble. Cassandre finira par se marier avec Jean de Pray, un prétendant fortuné et homme de la cour mais son mariage ne sera pas heureux. Pierre et Cassandre continuer néanmoins de s'aimer et de se voir quand ils le peuvent. Parfois, ils ne se voient pas pendant des mois...ce qui rend leur histoire belle mais dur à vivre.
Ce qui a de vraiment bien avec ce livre, c'est qu'il arrive à nous transmettre l'impression que c'est nous qui vivons cette histoire d'amour. de ce fait, j'ai vraiment bien aimé. Quelques passages m'ont tout de même moins plu, m'ennuyaient pour ainsi dire. Mais dans l'ensemble, j'en suis satisfaite. Ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de lire une histoire d'amour si touchante et c'est ce qui fait tout le charme du roman. Je le conseillerais aux personnes qui ont envie de lire une véritable histoire d'amour platonique. Notez qu'il y a un petit contexte historique au coeur de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TCHITAT92
  26 septembre 2016
J'étais très intriguée par le résumé en 4ème de couverture... mais ai été un peu déçue au final.
C'est un bon livre, bien écrit, bien documenté, très instructif sur l'époque du début de la Renaissance, des us et coutumes de l'époque, des relations sociales, familiales, amoureuses. Rien à dire.
Il m'a cependant manqué de petit quelque chose qui aurait fait battre mon coeur. J'ai senti peut-être un peu l'historienne sous la romancière, l'écrivaine appliquée sous la femme... Mais Jeanne Bourin n'est pas fautive ; son style est classique, factuel, probablement bien en accord avec la personnalité de notre héroïne Cassandre salviati, grande muse de Pierre de Ronsard : d'un tempérament stable, peu porté à la passion, à l'impétuosité, ayant un fort penchant pour la Raison au détriment du Coeur.
J'aurais voulu que leur amour ait été digne d'un grand roman d'amour, une passion à la Roméo et Juliette, (ah, Romantisme, tu me tueras !) , là où se trouvait la relation plutôt véridique d'un amour moins exubérant, mais ancré dans la réalité de l'époque, dans ses nécessités.
Me voilà bien injuste, aurais-je moi-même été capable de faire fi de mon entourage, des exigences sociales, de tout sacrifier, si j'avais été Cassandre ?
Pour résumer, une lecture intéressante, (Renaissance, vie de Pierre de Ronsard), mais pas renversante dans sa forme, ni bouleversante sur son fond.
NB : Une autre petite chose m'a gênée : la narration se voulait celle du XVIème siècle, et pourtant quelques mots, formules, ou même façons de penser, m'ont paru en décalage pour l'époque, trop modernes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SophiePatchouli
  14 mars 2016
Comme la genèse de ce texte :
Mignonne, allons voir si la rose
A Cassandre
Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.
Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !
Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.
Commenter  J’apprécie          80
LooUnepauseLivre
  29 juillet 2014
C'est un livre très riche, écrit avec beaucoup de finesse et de fluidité. Il nous raconte beaucoup plus qu'une histoire d'amour.
Le choix de l'auteure de donner la parole à Cassandre, personnage principal, m'a paru judicieux. Remise au devant de la scène elle lui redonne l'importance qu'elle a eue auprès de Ronsard mais aussi l'importance qu'elle n'a pas eue durant sa vie de femme.
J'ai beaucoup apprécié la personnalité de Cassandre. Bien que très attentive à suivre de près les bonnes conduites de l'époque elle ne se considère pas pour autant une femme complètement soumise et dans les limites du possible montre une certaine résistance. Un personnage attachant, vivant malgré la ligne de conduite très stricte qu'elle s'impose.
L'approche de Ronsard est différente. Nous suivons son évolution de poète et comme il sera tenu éloigné sur des périodes plus ou moins longues l'écriture nous donne bien la sensation d'un personnage plus ou moins lointain (espère que vous m'avez comprise).
Ronsard est un homme qui aime la vie, la savoure et dont le seul but est d'en profiter pleinement. Il finira cependant à accepter le pacte que lui impose d'une certaine façon Cassandre.
Le récit est parsemé de poèmes. Je l'ai bien envié Cassandre de les recevoir !
Des autres personnages il peut être cité bien sur le mari de Cassandre. Un être que l'on ne tarde pas à détester tant son comportement est grossier vis à vis de sa femme.
Les relations avec sa famille pendant sa jeunesse est également un témoignage sur l'éducation des jeunes filles dont la finalité était le mariage.
Une histoire d'amour très forte mais condamnée par les principes De La Renaissance où la femme est soumise.
L'auteure ne se contente pas de nous conter une histoire d'amour elle nous dépeint la société de la Renaissance de façon très éclairée avec beaucoup de détails forts intéressants. Les situations, les personnages, leur rang, le cadre historique sont décris de façon à rendre très vivante cette histoire mais aussi fidèle à cette époque. On ressent un travail approfondi de recherches.

Lien : http://unepauselivre.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LindaUb
  29 novembre 2015
J'ai adoré ce roman que j'ai lu au cours de cet été. Je n'étais au début pas très motivée de lire ce roman qui traitait d'une histoire d'amour qui s'est passé il y a 600 ans. En débutant ma lecture j'ai tout de suite regretté les à priori que j'avais pu avoir dessus. L'histoire d'amour entre Cassandre et Pierre de Ronsard m'a fait voyagé et j'ai adoré le style de l'auteur. Je vous le conseille fortement !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
templierstempliers   02 mars 2009
" Te souviens-tu, Guillemine, du printemps de nos quinze ans ? C'était au temps du roi François, premier du nom .
" Ainsi parle Cassandre Salviati, à qui l'on vient d'annoncer la mort de Pierre de Ronsard. Ils se sont rencontrés un jour d'avril 1545, à la Cour. Jeune poète alors inconnu, il écrira : " Je la vis, j'en fus fou. " Il est clerc tonsuré et ne peut se marier. Elle épousera Jean de Bray, un seigneur du voisinage. Mais Cassandre et Ronsard ne cesseront de s'aimer, de rompre, de s'aimer encore. Toujours. C'est quarante ans de sa vie que Cassandre évoque ici.
Inspiratrice de Ronsard, parente de Catherine de Médicis, elle est surtout une femme de la Renaissance, cette époque contrastée où les arts et la littérature florissent, tandis que les femmes perdent leurs droits acquis au Moyen Âge et que les guerres ravagent le pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2016
Le grand mot est lâché ! L’amour ! Les romans que vous avez lus, ma pauvre enfant, vous ont tourné la cervelle. Le mariage est autrement important que toutes vos histoires sentimentales ! Il s’agit de vous établir et de bien le faire. Non pas sur un coup de cœur, mais sur des assurances, des certitudes, après avoir pesé le pour et le contre. Dans un mari, l’essentiel ne relève pas des sentiments. Il s’agit d’une bonne réputation, de l’importance d’une charge, du degré de noblesse, de la fortune, des appuis à la Cour. Si l’homme a du charme, de l’élégance, de l’attrait pour vous de surcroît, que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
talou61talou61   17 octobre 2016
- Ma Cassandre est devenue blonde ! remarqua-t-il en se penchant pour prendre une de mes mains qu'il baisa longuement. Qu'à cela ne tienne ! Je vous aimais d'ébène. Je vous aimerai d'or !
Commenter  J’apprécie          50
marina53marina53   26 mai 2012
Amour me brule, et l'hiver froidureux,
Qui gèle tout, de mon feu chaleureux
Ne gèle point l'ardeur qui toujours dure.
Ronsard
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2016
Chacun finissait par reconnaître que, si nouveauté il y avait un jour, elle ne serait concevable qu’à partir d’une parfaite connaissance du grec et du latin. Eux seuls permettraient d’écrire un français d’une entière pureté. Il ne convenait pourtant pas de renier pour autant la richesse de l’ancien parler de nos pères dont il serait bon aussi de s’inspirer.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jeanne Bourin (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeanne Bourin
LA CHAMBRE DES DAMES : debut 1er episode Feuilleton français diffusé pour la 1ère fois le jeudi 23 février 1984 à 20h35 sur TF1. Rediffusé sur La Cinq. .... suite ci-dessous ..... ----------------------------------------­------------------------------------- Année de production.......... 1982 Réalisé par......................... Yannick Andrei Nombre d'épisodes............ 10 épisodes de 52 minutes Générique composé par .... Vladimir Cosma Générique chanté par......... Annick Thoumazeau ("Pour l'amour") ----------------------------------------­------------------------------------- A NOTER : Cette série est adaptée du roman éponyme de Jeanne Bourin écrit en 1979 et de la suite de celui-ci : "Le Jeu de la tentation" (1981). Jeanne Bourin a participé au scénario de la série. La documentation rigoureuse de cette œuvre historique donne au moindre détail une authenticité que Régine Pernoud, éminente médiéviste, à confirmé dans la préface du roman de Jeanne Bourin : "Les Brunel vivent sous nos yeux comme on vivait en ce XIIIème siècle rayonnant (...) Et bien des idées reçues se voient battues en brèche." Des plans longs et des acteurs qui prennent leur temps : cela change assurément des séries et des films qui inondent les téléspectateurs de changements de plans à chaque seconde. ----------------------------------------­------------------------------------- L'HISTOIRE : En 1246, dans la France du roi saint-Louis. Florie, quinze ans, fille de Mathilde et d'Etienne Brunel, maître-orfèvre à Paris, épouse Philippe Thomassin. Beaucoup plus jeune que son mari, Mathilde la mère, trente-quatre ans, souffre en silence du manque de sensualité de son époux. Au cours de la noce de Florie et de Philippe, Guillaume, le beau mais brutal cousin de Philippe, se prend de passion pour la jeune mariée, mais celle-ci le repousse. Mathilde n'est pas insensible au charme viril de Guillaume, mais sa grande foi lui montre la folie d'une telle infatuation. Mais Guillaume ne renonce pas à Florie et est prêt à tout pour arriver à ses fins ... ----------------------------------------­-------------------------------------
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La chambre des dames - Jeanne Bourin

A quelle époque se situe le récit ?

Préhistoire
Antiquité
Moyen Age
Renaissance

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thème : La chambre des dames de Jeanne BourinCréer un quiz sur ce livre