AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Simon Duran (Traducteur)
ISBN : 2379330549
Éditeur : Passes Composes (27/03/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
En France, la fin de l’occupation nazie est étroite-ment associée au Débarquement sur les plages de Normandie. S’il n’est pas dans l’esprit de l’auteur d’en nier l’importance, il lui semble nécessaire d’aller au-delà des plages et d’analyser toutes les facettes de la guerre menée par le général Eisenhower et les unités anglo-américaines dans le ciel et sur la terre de France.En examinant la doctrine et les plans d’Eisenhower, en racontant les huit opérations princip... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mireille.lefustec
  19 juillet 2019
Cet ouvrage érudit retrace, par le menu, les opérations anglaises et américaines pendant cinq ans dans la France occupée . L'intervention aérienne de leurs bombardiers jusqu'après la Libération.
Stephen A. Bourque s'est posé deux questions :"Que s'est-il passé et pourquoi"?
S'en est suivi une longue enquête "sur les causes, les modalités et les effets des opérations alliées en France".
Comme l'indique le titre, cette enquête ne se borne pas à la façade maritime mais s'étend à l'intérieur du pays.
Il était nécessaire de ne pas s'arrêter aux versions spécifiques à chaque pays et de consulter forces archives et documents existants.
Il nous livre donc un compte-rendu particulièrement précis sur l'ensemble des opérations : base de départ, jour, heure, nombre de bombardiers et nombre stupéfiant de bombes larguées simultanément par le groupe d'appareils.
Et, se plaçant du côté des victimes, : nombre de civils tués et blessés à chaque sortie, nombre d'édifices détruits.
Le moins qu'on puisse dire est qu'il ne s'agit pas d'un ouvrage de vulgarisation et la lecture en a souvent été fastidieuse pour la lectrice banale que je suis.
J'admire le travail effectué par Stephen A. Bourque pour rétablir la liste des faits réellement advenus.
J'apprécie également que, outre son doctorat en histoire, il ait passé " 20 ans au sein de l'U.S Army. le recul, plus de 70 ans après les faits et sa nationalité américaine me semblent garants de son objectivité
Si ce livre ne m'avait pas été envoyé gracieusement par l'éditeur, j'aurais peut-être renoncé à poursuivre sa lecture. Mais je suis consciencieuse (!) et j'avais aussi envie de savoir. J'ai juste abandonné la suite du dernier chapitre "Les villes" car j'étais trop bouleversée.
La conclusion enfin fait état des questions qui se sont posées et se posent encore.
"Depuis longtemps, historiens et spécialistes débattent de la valeur de la campagne de bombardements contre la France."
Je remercie les éditions Passés/Composés et Babelio.
J'ai noté quantités de phrases que je rentrerai en citations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
mireille.lefustecmireille.lefustec   20 juillet 2019
Toutes ces études ont non seulement en commun leur intérêt pour la mort des civils allemands et japonais, mais aussi leur omission quasiment totale des bombardements alliés des usines françaises et des pertes civiles qui en résultèrent. Aucune n'évoque, pas même en passant,les bombardements de Boulogne-Billancourt, du Creusot et du Mans.
Commenter  J’apprécie          30
mireille.lefustecmireille.lefustec   20 juillet 2019
Le plus étonnant(...) est de constater à quel point les deux missions du 29 juin et du 4 juillet 1943 se révélèrent inefficaces. Bien que 189 bombardiers B-17, tous équipés du supposément sophistiqué viseur Norden, eussent largué 1 746 bombes de 225 kg sur la cible, celle-ci n’avait été touchée que sept fois ! C'était une performance épouvantable, certainement pas de celles que l'Air Force souhaitait partager avec l'opinion publique, si bien que peu d'Américains apprirent jamais quelle fut la réalité des bombardements de précision en France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   19 juillet 2019
Les récits historiques usuels ignorent cet aspect des choses et s'attardent plutôt sur les prouesses de tel ou tel commandant, sur les motivations et les aptitudes de leurs soldats, sur la qualité de leur matériel et de leur organisation. Ou bien, comme c'est le cas dans les récits à caractère épique, c'est la bravoure des soldats au combat qui fait l'objet de toute l'attention.
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   19 juillet 2019
Le Havre
A 19 h le 5 septembre, 348 bombardiers frappèrent le centre-ville. Les 1 800 tonnes de bombes larguées infligèrent peu de dommages aux positions allemandes visées, mais elles dévastèrent le cœur de la ville, près de la mairie.

Les chefs militaires faisaient peu de cas des pertes civiles ou des destructions qu'endurerait une si grande ville.
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   19 juillet 2019
Que l'armée britannique dût détruire une vieille cité française pour la libérer et en expulser ses occupants allemands démoralisés ne donne pas une bonne image de la conduite de la campagne par les Alliés. p. 121
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : compte-renduVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1684 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre