AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809818482
300 pages
Éditeur : L'Archipel (13/04/2016)
3.72/5   9 notes
Résumé :
Présentation de l'éditeur
Sous le règne de Louis XV, de 1764 à 1767, une créature monstrueuse sème la terreur dans le Gévaudan, tuant 52 personnes. Une bête, certes, mais que nul n’avait jamais vue. S’agit-il d’un loup ? D’un monstre ? Ou bien d’un homme ? Le mystère demeure…
À Paris, au XIXe siècle, on dit voir une silhouette rôder dans les cimetières, s’acharner sur les morts – et surtout les mortes. Crimes de sorcellerie ou pervers sexuel ?
E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
alberthenri
  02 juin 2017
Considérant mon (relatif) grand âge, j'ai quelques souvenirs de Jean-Claude Bourret journaliste et présentateur du journal télévisé, mais je n'avais encore lu aucun de ses ouvrages.
Jean-Claude Bourret, se fit connaître (et souvent moquer !) avec ses ouvrages sur les O.V.N.I , et sur la gendarmerie.
J'avoue volontiers ne guère avoir accordé d'intérêt à ces livres.
C'est un peu par hasard, à l'occasion d'un salon du livre où l'auteur était présent que je me suis laissé tenté par cet ouvrage.
J.C Bourret, s'avère un narrateur doué, et un auteur qui aborde des sujets qu'il a sérieusement étudiés.
Le livre s'ouvre sur l'affaire d'Urbain Grandier, puis, partie la plus longue, continue sur la bête du Gévaudan, et se conclut avec trois chapitres plus courts sur des thèmes variés, dont celui du célèbre (?) Sergent Bertrand le "vampire "de Montparnasse, nécrophile dont les agissements défrayèrent la chronique à la fin du XIX siècle.
Commenter  J’apprécie          290
Leuwarou
  09 mars 2021
Dans ce remarquable ouvrage de près de 290 pages, le célèbre journaliste Jean-Claude Bourret, notamment connu du grand public pour avoir été -entre autres- présentateur vedette du journal télévisé de TF1 entre le milieu des années 70 et la fin des années 80, s'attaque, sous la forme de dossiers tous plus alléchants les uns que les autres, à cinq grandes énigmes qui n'ont eu de cesse de défrayer la chronique depuis maintenant des lustres.
Le second de ces dossiers dans l'ordre où ils sont traités dans le livre, mais qui en est le sujet central puisque ce ne sont pas moins de 140 pages qui y sont consacrées, c'est bien évidemment celui de la légendaire Bête du Gévaudan. Une mystérieuse créature qui trois années durant, de 1764 à 1767, sema la mort et l'épouvante dans cette province reculée du Royaume de France, dont le territoire correspond grosso modo à celui de l'actuel département de la Lozère. S'étant de longue date pris de passion pour cette affaire hors du commun, c'est en fait l'aboutissement d'une bonne trentaine d'années de recherches approfondies que l'auteur, qui avait déjà écrit sur le sujet précédemment, nous livre ici.
Loin des hypothèses alambiquées et autres théories fumeuses, toutes plus sensationnalistes et invraisemblables les unes que les autres, échafaudées au fil des années par un grand nombre de prétendants à la résolution de l'énigme séculaire, M. Bourret nous présente ici un travail remarquable et fort bien documenté. Exposant le déroulement des faits d'une manière très vivante qui ne peut que tenir ses lecteurs en haleine, il les mène progressivement jusqu'à une conclusion qui, si elle ne reflète bien entendu que sa conviction profonde, s'avère objectivement fort convaincante, étayée qu'elle est par nombre d'indices probants et d'arguments solides. Cette étrange affaire m'ayant personnellement intrigué dès le plus jeune âge, je n'hésiterai pas à dire que la présente étude constitue de loin la plus exhaustive, la plus sérieuse et la plus crédible qu'il m'ait jamais été donné de lire sur la question. Toutefois, soucieux de préserver le plaisir de la découverte chez les personnes intéressées, je n'en dévoilerai pas davantage dans le cadre de cette chronique... Faites donc l'acquisition du livre, car ne serait-ce que pour cette partie centrale, il vaut largement son prix de vente.
Du reste, si les autres dossiers abordés le sont de façon plus concise, leur traitement respectif s'étalant sur un nombre de pages plus modeste, ils n'en sont pas moins captivants. Nous allons ainsi revisiter successivement quatre autres affaires tout aussi obscures que sulfureuses.
Tout d'abord celle que l'on désigne sous le nom des possédées de Loudun, curieuse histoire de nonnes subitement victimes d'envoûtement démoniaque dans la première moitié du XVIIème siècle, et dont on rendit alors responsable Urbain Grandier, prêtre local aux moeurs quelque peu dissolues. L'affaire prit rapidement des proportions telles que l'intéressé ne tarda point à la payer de sa vie. Mais que reprochait-on véritablement à ce curé atypique ? D'être un suppôt du Diable se livrant à des pratiques impies, ou bien plutôt de faire obstacle aux projets de personnages haut placés ?...
On se penchera ensuite sur le cas, tout aussi pathologique que pathétique, du "Vampire de Montparnasse", acteur tourmenté d'une sordide affaire de nécrophilie, vers le milieu du XIXème siècle. Des actes obéissant en fait à d'irrépressibles impulsions, induites par ses obsessions morbides et une perversion maladive, relevant de la psychiatrie.
On reviendra sur l'histoire littéralement hallucinante -et pour le moins déroutante- de ces deux Anglaises qui, au cours de l'été 1901, affirmèrent avoir vécu une véritable expérience d'incursion temporelle dans les jardins du château de Versailles, dans les parages du petit Trianon. Se sont-elles vues véritablement projetées, subitement, en pleine fin du XVIIIème siècle en ces mêmes lieux ? Ont-elles vraiment vu des êtres d'un autre temps ? Ne furent-elles finalement que deux affabulatrices, ou bien y a-t-il au contraire certains éléments permettant d'accréditer leurs dires, ou tout au moins d'attester leur bonne foi ?...
Enfin, on évoquera et on analysera avec pertinence le phénomène inquiétant de la combustion spontanée, lequel repose sur des faits incontestablement avérés, mais qui demeure à ce jour une énigme insoluble, aucune tentative d'explication un tant soit peu rationnelle, pas même scientifique, ne tenant jusqu'à présent la route. Comme on pourra le constater à la lecture de ce dossier, les talibans du rationalisme cartésien comme les sceptiques professionnels, face à ces faits inexpliqués, en sont donc toujours pour leurs frais.
L'univers n'est-il pas empli de choses que nous ne savons pas (encore ?) expliquer, ou dont nous ne soupçonnons même pas l'existence ? L'ampleur de l'ignorance humaine ne devrait-elle pas, pour peu que l'on en prenne conscience, relativiser nos certitudes prétendument acquises, nous inviter à la prudence, et nous inspirer davantage d'humilité ? Ce qu'il faut en tout cas -et avant tout- retenir des cinq histoires vraies dont traite cet excellent livre, certaines se voyant démystifiées à l'aune d'une approche rationnelle, tandis que d'autres voient au contraire s'épaissir le brouillard de leur singularité, c'est que la réalité crue peut quelquefois s'avérer au moins aussi extraordinaire que les fantasmes nés de l'imaginaire et des superstitions, si ce n'est plus encore.
J'ajouterai pour conclure que l'ensemble de l'ouvrage jouit d'un style d'écriture particulièrement fluide qui en rend la lecture tout aussi agréable dans sa forme que passionnante sur le fond. On aurait donc grand tort de passer à côté d'un livre qui, de par sa grande qualité générale, mérite vraiment de faire date dans le domaine qui est le sien. Les passionnés comme les simples curieux désireux d'en savoir plus sur ces étrangetés peuvent donc se jeter dessus les yeux fermés. Car ils ne le regretteront pas, cela ne fait pas le moindre doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Florel
  08 juin 2016
Au premier abord on pourrait croire que ce livre est un peu farfelu, il n'en est pourtant rien ! Sous des dehors qui paraissent être amusant, il y a bien du mystérieux, de l'étrange, de l'incompréhension qui règne dans ces pages. Et Jean Claude Bourret avec l'art de celui qui sait prendre ses distances et sait chercher, va nous le prouver en mettant plus d'une fois notre raison à l'épreuve.
Bien sûr derrière quelques histoires comme celle des "Possédées de Laudun" où le "Vampire de Montparnasse", le mystère trouve une raison toute rationnelle, mais pour les autres le rationnel est un peu plus dur à trouver, Bête du Gévaudan à part.
Et si je mets cette dernière à part, c'est bien parce qu'on sait qu'une bête meurtrière a existé même si elle a servi de couverture à quelques viols et meurtres. Quelle bête ? Ca on ne saura jamais vraiment, même si l'auteur y apporte une hypothèse. D'ailleurs puisque je parle de cette bête, faut savoir que c'est l'histoire la plus développé du livre. Un peu trop d'ailleurs. En effet l'auteur prend beaucoup de temps à énumérer les attaques, ce qui fait à la longue un peu long, même si elle n'en reste pas moins intéressante.
Pour en revenir aux autres histoires fabuleuses ou presque, elles ont été toutes aussi passionnantes que La bête du Gévaudan, voire même plus car déjà un peu plus courtes mais aussi moins connues, personnellement je ne connaissais pas l'histoire du Petit Trianon ou du Vampire de Montparnasse, et c'était un plaisir du découvrir. Quant à la combustion spontanée je connais comme tout le monde mais là j'ai par contre révisé mon jugement. En effet, j'ai toujours cru fermement que ces combustions étaient des légendes mais là un petit doute s'est insinué en moi, parce que oui c'est quand même étrange et peut-être un peu flippant.
Alors ça c'est pour les histoires, un petit mot rapide sur le reste maintenant. (suite blog)
Lien : http://voyagelivresque.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlouquaLecture
  05 mai 2016
Quel point commun ont "Le démon de Laudun", "La bête du Gévaudan", "Le vampire de Montparnasse", "Les fantômes du Trianon", et une "Combustion spontanée à Uruffe" ?
Hormis le fait qu'ils sont tous rassemblés dans ce livre de Jean-Claude Bourret, ce sont toutes des histoires du passé que l'on a cru résolues, mais le sont-elles vraiment ?
Beaucoup de personnes ont menés l'enquête, ont émis des hypothèses, ont finalement pensés résoudre les mystères entourant tout cela. Mais ces personnes ont-elles réellement touchés la vérité ?
Jean-Claude Bourret a lui aussi, ses propres idées, il a mené l'enquête et nous livre ici le fruit de ses recherches.
Personne ne pourra dire si nous sommes près ou loin de la vérité, près ou loin d'éclaircir ces mystères.
Pour ma part, j'ai appris certaines choses en le lisant.
Qui sait, peut-être que jean-Claude Bourret c'est approché (ou a touché) cette vérité !
Commenter  J’apprécie          10
bebi
  27 mai 2016
J'aime les mystères non élucidés, les légendes urbaines, et les faits insolites de l'Histoire.
Quand j'ai reçu ce livre, je savais déjà que j'allais me régaler.
Cinq histoires, véridiques, sont relatées dans ce livre.
Un moine accusé de sorcellerie, par des religieuses qui plus est, condamné au bûcher, sur dires et manifestations ambigües des dites bonnes soeurs. A l'époque, bien que le moine n'ait pas vraiment une réputation angélique, il était quand même peu courant de voir un prêtre se faire accuser de sorcellerie !
La fameuse Bête du Gévaudan aura fait couler beaucoup d'encre. Entre suspicion, imagination, déformation du souvenir, et autres extrapolations, qu'était vraiment cet animal qui aura tout de même commis près de 400 meurtres sur deux ans et demi ?
Croiser Marie-Antoinette en se promenant dans les jardins de Versailles, est-ce vraiment possible ? C'est ce qu'on prétendu deux anglaises parties en vacances en France en 1907. Elles ont écrit un livre, ont donné des tas d'interviews et n'ont jamais changé leurs versions. de quoi se poser des questions…
Un vampire aurait-il hanté les cimetières de France ? Qui aurait pu ainsi commettre tant d'atrocités sur des dépouilles ? Il sera découvert tout à fait par hasard l'identité celui qu'on voyait déjà comme le cousin de Dracula.
Et enfin, qu'en est-il vraiment des combustions spontanées ? Aujourd'hui encore, on ne sait ce qui provoque ce phénomène, malgré de nombreux cas recensés.
J'ai savouré chaque chapitre. Anecdotes en nombre, témoignages, archives, l'auteur a réalisé un travail très complet de documentation. Et j'adore ça ! Je n'ai pas vu le livre passer, plongée que j'étais dans ma lecture.
Le rythme est parfait, ni trop rapide, ni trop long. L'auteur a le bon ton pour donner envie de découvrir ce qu'il a à dire sur les sujets proposés.
Voilà un livre qui va trouver une bonne place sur mon étagère Histoire. Je le conseille vivement à tous ceux qui sont, comme moi, curieux de découvrir de nouvelles choses.
Lien : http://au-fil-des-pages477.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Jean-Claude Bourret (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Bourret
20h TF1 du 26 août 1977 présenté par Jean-Claude BOURRET Archive INA
autres livres classés : mysterieuxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en auteurs

C'est à toi que je m'adresse, le voyageur sans bagage

Marcel Aymé
Jean Anouilh
Sacha Guitry

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtre , écrivain , littérature française , littérature américaine , littérature anglaise , littérature italienne , littérature allemandeCréer un quiz sur ce livre