AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2814504800
Éditeur : publie.net (01/01/1900)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
(édition numérique)

Quand la langue française se constitue dans sa forme moderne, à l'époque de Rabelais, elle est le partler d'un terroir, appliqué à une nation multi-lingue.

Les dernières décennies ont vu se reconstruire l'intérêt (et la reconnaissance) pour ces langues mises à mal.

Mais sous le continent de langues couvrant un large bassin de pays, comme le breton ou l'occitan, d'étranges poches, avec lesquelles l'hi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  30 juin 2011
Comme chaque fois qu'un texte de Daniel Bourrion – c'est comme ça, suis tombée dans sa langue, alors que rien de sa recherche, de cette recherche patiente du mot juste n'est à ma portée, comme je suis étrangère à cette vie d'un pays de frontières, entre deux langues, étant née d'emblée dans une langue, qui seulement dans la France de nos jours s'érode, se pervertit, mais là je ne fais pas effort por me conformer à cette nouvelle langue, je tente désespérément d'éviter la contagion -, donc comme chaque fois qu'un texte de Daniel Bourrion paraît, me suis ruée sur les 18 pages de « langue » publiées par Publie.net, et je ne peux que vous conseiller d'investir 0,99 euros pour les lire ces 18 pages, en prenant le temps de les savourer, de laisser les mots faire leur chemin.
Pour ce que cela dit sur nos rapports avec la langue, celle que nous utilisons, celle qui vit en nous, pour cette écriture épurée et qui colle toujours au plus près au sens et aux sensations ou sentiments
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   30 juin 2011
Avec ma langue perdue a sombré tout un continent, cette musique particulière qui était celle de ce temps-là que je retrouve parfois dans des échos, quelques éclats de voix, des tournures de phrases que gardent encore dans leurs sacs usés de vieilles personnes, cette mélodie qui s’enfuit mais de suite, me fait toujours penser à ces concerts qu’on peut entendre de loin, de l’autre côté d’une forêt, d’un lac bleu-gris
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   30 juin 2011
Ma langue est lourde et c’est de mots, de terre et puis de morts, de ceux qui peuplent de même manière chaque recoin de mes chemins et par hordes toutes noires campent dedans les bois puis viennent parfois tout ravager sans nulle pitié et même pas pour les enfants – même pas ça
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Daniel Bourrion (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Bourrion
Vidéo de Daniel Bourrion
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre