AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : SIE127415_603
Hachette (30/11/-1)
4.58/5   6 notes
Résumé :
Que le fantastique soit aussi une disposition d'esprit, un regard privilégié porté sur les hommes et les choses, ce recueil de neuf contes nous le montre avec éclat. Il y a ici certes des déchirures brutales, d'horribles moments, des lueurs d'épouvante, de curieux dédoublements et d'incroyables méprises, mais aussi une quête passionnée de l'identité, une interrogation lancinante sur la difficulté d'être et de vivre — sur les foudroyantes incertitudes de la vie et de... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
PascalMalosse
  03 septembre 2022
Jean-Pierre Bours publie le recueil "Celui qui pourrissait" à 32 ans, obtenant le prix Jean Ray en 1977, puis décide de se consacrer entièrement à sa carrière d'avocat. Depuis qu'il est à la retraite, il reprend l'écriture, mais semble délaisser l'étrange pour les romans historiques. C'est peut-être un peu dommage, car le natif de Liège fait preuve d'un grand talent de nouvelliste et de fantastiqueur, dans des registres très différents. Jugez plutôt : Horreurs dermatologiques ou anatomiques, chroniques judiciaires, excursion poétique au moyen-âge, érotisme inquiétant, meurtre guidé, fantômes en devenir. Un style si riche qu'il frise la démonstration, mais en gardant sa fluidité. Un fantastique frontal, qui surgit et s'impose au lecteur, car il n'y a pas d'ambiguïté dans ces récits aux chutes fermées et souvent acérées, ne laissant aucune échappatoire aux personnages ; ils se dirigent tous vers un destin (festin?) funeste.
Commenter  J’apprécie          70
Athouni
  06 février 2013
Celui qui pourrissait est un receuil de nouvelles fantastiques (tendance horrifique) d'un auteur belge, passablement et injustement oublié. Jean Pierre Bours à reçu le prestigieux prix Jean Ray en 1977, ça n'a pas empêché l'oubli mais ça nous donne une idée de l'acceuil reçu par ce livre à sa sortie.
Et à la lecture, on comprend aisément l'enthousiasme que Celui qui pourrissait a suscité autrefois. Comme toujours chez L'Arbre Vengeur, l'auteur à du style. La première nouvelle éponyme, où il est question de maladies de peau (Mmm !), donne le ton : Jean-Pierre Bours sait créer les ambiances. Elles seront sombres, parfois répugnantes (le détail des maladies de peau vaut le détour), souvent fantastiques au sens classique du terme (le fantastique SURGIT dans le monde réel et provoque angoisse ou horreur).
Alors que les littératures de l'imaginaire ont trop longtemps délaissé leur veine fantastique au profit de la science-fiction et de la fantasy, la salutaire publication de Celui qui pourrissait rappelle toutes les qualités de cette littérature - il est à noter que le catalogue de L'Arbre Vengeur est constellé de pépites fantastiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gloubik
  12 avril 2016
N'hésitez pas à vous procurer ce volume et à le dévorer. Ce peut être un bon moyen de découvrir cet écrivain qui promet d'être plus prolifique maintenant qu'il est en retraite de sa carrière d'avocat et d'enseignant. Pour ma part, je vais sans doute me laisser tenter par l'un ou l'autre de ses romans... si je trouve le moyen de les mettre dans ma pile de lecture en retard.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Jean-Pierre Bours (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Bours
Jean-Pierre Bours - Indulgences .Jean-Pierre Bours vous présente son ouvrage "Indulgences" aux éditions HC. http://www.mollat.com/livres/bours-jean-pierre-Indulgences-9782357201996.html Notes de musique : ?J. S. Bach: Brandenburg Concerto No4-1 BWV1049? (by Kevin MacLeod)
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
408 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre