AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700246535
Éditeur : Rageot Editeur (18/03/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Un roman d’amour étincelant librement inspiré de La dame aux camélias.
Charlotte Bousquet nous propose une fresque sans concessions de l’Italie contemporaine et de sa jeunesse dorée.
Son héroïne, folle d’équitation, incarne la passion sous toutes ses formes.
Une intrigue très référencée qui ravira les lecteurs adolescents.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
regina_falange
  27 mars 2015
Rageot est une maison d'édition que j'aime beaucoup et qui m'a souvent conquise donc quand ils ont parlé du lancement d'une nouvelle collection j'étais plus que curieuse d'en apprendre plus, malgré tout j'étais un peu réticente face à cette nouvelle mode de mettre les romances en avant un peu partout mais voila avec IN LOVE « Les histoires d'amour sont éternelles » et c'est ça qui change tout.... Inspirés de classiques de la littérature, les auteurs ont fait des adaptations modernes d'oeuvres dont les thèmes restent intemporels.
Quand j'ai reçu le livre, j'ai été agréablement surprise par sa mise en forme originale, en effet un rabat à la couverture du dos se referme sur les premières pages de livres, devenant comme un écrin à cette histoire d'amour précieuse. C'est super joli !
Ce feu qui me consume - Charlotte Bousquet
L'intrigue se passe en Italie, premier charme de cette histoire, puisque les descriptions invitent aux voyages, j'ai marché dans les rues italiennes, ressenti la chaleur du soleil, senti toutes les saveurs méditerranéennes.
Dès le début nous rencontrons Armando, le narrateur, jeune homme intelligent, sage, naïf , humble, issu d'une famille riche dont il préfère ne pas se venter, et éperdument sous le charme de Violetta. Jeune fille belle, sauvage, forte, et pourtant derrière cette apparence Armando y voit une fragilité et fera tout pour se rapprocher d'elle. On apprend très vite que Violetta est atteinte d'une grave maladie mais au caractère fort elle décide de ne perdre aucune chance de croquer la vie à pleine dent. Commence alors leur histoire d'amour passionnée, dramatique aussi.
C'est une romance oui, mais c'est aussi une tragédie. Amour, haine, destruction, autodestruction, manipulation, jalousie, complot, vengeance, secret, le lecteur est ballotté par tant de sentiments forts qui passent tantôt par des moments purs et doux, tantôt en une cruauté sans failles. Il m'était impossible de démêler mon ressenti, envahie par la colère, la peine, la déception causés par les événements et les réactions des personnages, curieuse d'avoir enfin des explications, je n'ai pas pu lâcher mon livre et l'ai lu d'une traite.
Autre le thème de l'amour décliné sous toutes ses formes, ce roman parle aussi du lien entre l'homme et l'animal, ici entre Violetta et les chevaux, je pensais que la relation serait plus présente, finalement on ne la voit qu'en tableau de fond, ça reste cependant la chose la plus précieuse qui permet à la jeune fille de tenir, de continuer à rêver et c'est très beau.
Un autre thème est exploité ici, c'est celui du contexte familial, plus précisément de celui d'Armando, avec un père autoritaire qui lui dicte sa vie, cet homme arrogant et riche que j'ai détesté à chaque fois qu'on le croisait...
Les personnages secondaires sont peux présents et font office d'éléments soit déclencheurs, soit révélateurs permettant à l'intrigue de prendre ou de changer de direction.
Au final j'ai apprécié cette lecture, courte mais palpitante. Aucun temps de reprit, les sentiments comme les événements sont précipités sans pour autant perdre en crédibilité, le coeur des Hommes peut prendre plusieurs visages et leur réaction résonnent à travers le temps.
Il y a à la fin du roman un postface où l'auteur nous explique son choix et nous parle un peu de l'oeuvre qui a inspiré cette adaptation: la dame aux camélias de Dumas, un petit bonus que j'ai trouvé intéressant.
Je lirai sans hésiter les autres titres de cette collection.

Lien : http://regina-falange.skyroc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
maylibel
  26 juillet 2015
Florence, de nos jours. Armando, jeune étudiant, revient chez ses parents pour l’été. Un soir, en boîte, il a le coup de foudre pour Violetta, jolie fêtarde qui travaille dans un haras le jour. Mais Violetta est plus fragile qu’il n’y paraît.
Ce Feu qui me consume est l’un des premiers titres parus d’une collection de réécritures de classiques de la littérature commandées par l’éditeur Rageot à des auteurs français. Vous l’aurez compris si vous connaissez déjà le roman (ou l’opéra de Verdi qui s’en inspire), il s’agit ici d’une transposition à l’époque contemporaine, en Italie, de La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils. Pari risqué… et parfaitement réussi par Charlotte Bousquet, qui prend des libertés avec la lettre (la bande originale proposée pour accompagner le roman est d’ailleurs une bonne idée, qui mixe musiques classique et contemporaine) du texte original pour mieux en respecter l’esprit. Ses personnages sont émouvants (même si Armando est franchement agaçant par moments) et son intrigue reste crédible, d’autant que Florence offre un très joli cadre à cette histoire d’amour.
Une réécriture réussie et un roman délicieusement romantique. N’hésitez pas à le piquer aux adolescents !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
audel75
  17 mai 2015
Il s'agit d'un roman court dont l'intrigue se déroule en Italie. On découvre l'histoire de deux jeunes adultes Armando et Violetta, le temps d'un été. Ainsi, on a d'un côté une héroïne perdue avec un comportement auto-destructeur avec pour seule constante et refuge dans sa vie sa passion pour les chevaux. Et de l'autre côté Armando, quant à lui est passionné, suivant docilement le parcours tracé par ses parents. Or, chacun des deux va venir bousculer la vie de l'autre pour le meilleur comme pour le pire !
A détour de l'histoire, on croise la route de quelques personnages secondaires mais pour l'essentiel la narration, qui est faite par Armando, est tournée sur Violetta et lui.
Le rythme de la narration est rapide, intense avec une écriture faite de phrases courtes créant comme un sentiment d'urgence. Par ailleurs, la trame est simple et efficace : un coup de foudre, le bonheur, le chaos, les retrouvailles.
Le dénouement est en accord avec la littérature classique et cohérent avec l'intrigue principale. Cependant l'auteur nous propose à la fin un dernier chapitre « et si » nous offrant ainsi une fin alternative, peut-être plus supportable pour le lecteur qui n'a pu faire autrement que de s'attacher aux deux protagonistes principaux !
Lien : https://voyagecodex.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aufildemeschroniques
  01 avril 2015
Ce feu qui me consume est un livre bouleversant avec une histoire d'amour magnifique, j'ai vraiment adoré cette lecture.
Ma chronique ici:
http://aufildemeschroniques.blogspot.fr/2015/04/ce-feu-qui-me-consume-charlotte-bousquet.html
Commenter  J’apprécie          10
KassandraBlake
  10 février 2018
Ayant déjà lu un livre de Charlotte Bousquet, j'ai été contente quand j'ai pu emprunter celui-ci à la médiathèque. J'attendais depuis la sortie de cette collection de pouvoir le lire.
Je ne sais pas si j'en attendais trop mais j'ai lu ce livre de la même manière que je lis le journal, sans passion.
L'auteure aborde un sujet peu utilisé dans les romans : une maladie cardiaque. Pour cela, je la félicite amplement. Ainsi que pour les quelques mots que je ne connaissais pas.
Mon seul problème, c'est que je n'ai pas réussi à m'identifier à un personnage ou même à les apprécier.
J'espère que les autres titres de cette collection sauront davantage me plaire.

Lien : http://www.paradise-book.fr/..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
maylibelmaylibel   26 juillet 2015
Tu sais, quand tu es conscient que chaque jour est peut-être le dernier, tu ne perds pas de temps à calculer les risques. Tu vis.
(p. 27)
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Charlotte Bousquet (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Bousquet
Présentation de livres mettant à l'honneur des personnages LGBT+, par Opalyne, dans le cadre de l'opération Littera-Queer. Livres présentés : - "Les seigneurs de Bohen " par Estelle Faye - "Un eclat de givre" par Estelle Faye - "A darker Shade of magic" par V.E. Schwab - "Saga" par Brian K. Vaughan et Fiona Staples - "Sang-de-lune" par Charlotte Bousquet - "Le vrai sexe de la vraie vie" par Cy - "Nous les filles de nulle part" par Amy Reed
autres livres classés : réécritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le dernier ours

Qui est le personnage humain principal ?

Anuri
Karen Avike
Svendsen
Kiviuq

12 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier ours de Charlotte BousquetCréer un quiz sur ce livre