AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809805628
Éditeur : L'Archipel (12/10/2011)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 79 notes)
Résumé :


Installé dans un ancien théâtre en ruine, le clan du Passage règne sans partage sur le quartier et combat les chimères qui osent s'y aventurer. Cléo, adolescente ombrageuse, voit ses certitudes voler en éclats lors d'un affrontement avec un hybride qui porte sur son poignet un tatouage qui lui est étrangement familier.

Hantée par de terribles visions, Cléo n'aura de cesse de retrouver son mystérieux adversaire. Au cours de sa quête, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  09 mars 2012
Avant toute chose, je tenais à bien mettre en avant le fait que cette couverture est à tomber par terre.
Non seulement, au niveau de l'illustration, des couleurs, etc ..., c'est la plus belle qu'il m'ai été donner de voir depuis très longtemps, mais en plus, au toucher, elle est super soyeuse et toute douce.
Sérieusement, je n'ai pas arrêté de câliner cette cover pendant ma lecture.
Du coup, rien qu'en tant qu'objet, ce livre mérite déjà un point coup de coeur, il est juste magnifique.

L'histoire maintenant.
Dans un avenir ayant un goût de post-apocalypse, l'être humain a pas mal changé. le monde tel qu'on le connaît a disparu, ne restant presque plus que des ruines.
L'homme a appri à survivre dans cet environnement au fil du temps, mais toute une partie de la population s'est trouvée transformée également.
En effet, des hybrides parcourent également la terre. Mélanges d'hommes et d'animaux, ils sont perpétuellement en guerre contre les "normaux".
Cléo est une jeune fille qui a été adoptée par le chef d'un clan de normaux, après que ses parents aient été massacrés par des hybrides.
Elle a été élevée dès son plus jeune âge à devenir une chasseuse et, ainsi, venger la mort de sa famille.
Un jour qu'elle se sent prête à tuer sa première chimère pour prouver son courage, tout ce qu'elle croyait savoir jusqu'à présent se trouve chamboulé : l'hybride qu'elle s'apprêtait à ramener en trophé lui ressemble érangement et possède le même tatouage qu'elle ...
Après ce choc, Cloé n'aura plus qu'une obsession : trouver des réponses à ses questions, peu importe la façon de les obtenir.

J'avais déjà pas mal entendu parler de ce titre, donc quand on m'a donné l'occasion de pouvoir le lire, je n'ai pas longtemps hésité.
Je dois dire que je ne suis absolument pas déçue et que j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.
J'ai tout de suite accroché au personnage de Cléo, parfait mélange de force et de faiblesses, d'un caractère bien trempé mais également de doutes et de peurs. Il est facile de se reconnaître en elle, et elle ne tombe pas dans le cliché de l'héroïne "super-héros". Elle fait des erreurs, n'a pas la force de tout faire et peut même se montrer lâche et choisir la solution de facilité.
Tout cela la rend bien plus crédible à mes yeux, et ça a franchement aidé à ce que je m'attache à elle.
Les personnes qui l'entourent dégagent tous quelque chose de vraiment particulier et aucun d'entre eux ne nous laisse indifférent.
Tania par exemple, soeur adoptive de Cléo. Tout au long du récit, je n'ai jamais su sur quel pied danser avec elle ! Elle sait se montrer compréhensive, douce, aimante et aux petits soins pour sa soeur de coeur. Et par moments, on la voit jalouse, mesquine et calculatrice. Qui est-elle vraiment pour Cléo ? Amie ou ennemie ? Elle n'est vraiment pas facile à cerner.
Et Tybalt, amant de Cléo aux manières de rustre, violent et possessif, il est si facile de le détester. Et pourtant ! N'a-t-on pas plutôt devant les yeux un homme encore enfant, blessé, dont le plus gros défaut serait de ne rien comprendre aux femmes ?
Attention, je n'excuse pas un seul instant son comportement, mais disons que j'ai trouvé que rien n'était complètement noir ou blanc, et que même dans cette relation destructrice, il y avait certaines nuances.
Pour moi, là se trouve la grande force de ce roman : dans ses personnages complexes, hyper bien travaillés ayant tous beaucoup à apporter à l'histoire.
Rien que pour eux, j'ai vraiment hâte de me plonger dans le deuxième tome, pour savoir ce qu'ils deviennent !

J'ai vraiment adoré ce monde de chimères, et l'écriture très visuelles de Charlotte Bousquet rend le voyage fascinant et épique. J'avais hâte de tomber sur un hybride au détour d'un paragraphe, chaque rencontre apportant son lot de surprises et de merveilles.
Bien que les raisons de ce combat incessant entre les races soit connues, j'avais du mal à comprendre les motivations des normaux à vouloir massacrer les chimères à tout prix. La façon dont l'auteur les décrit est tellement belle et impressionnante ...
Je suis plus qu'impatiente d'en savoir plus sur ce peuple et ses habitants. Encore une raison de me plonger dans le deuxième volume, tiens.
J'ai un peu envie de dire que c'est de la fantasy réaliste. Cléo part en quête de son passé et de ses origines, et bien que le monde soit teinté de magie et de créatures incroyables, c'est avant tout une histoire humaine que nous avons sous les yeux.
Bien qu'il se passe déjà beaucoup de choses dans ce premier tome, on sent qu'il n'est qu'une mise en bouche et que la suite risque d'être dense et riche.

Ha ! Détail que j'ai oublié de mentionner mais que j'ai adoré : la façon dont est présentée cette histoire.
Le livre commence en nous présentant une femme capturée et prise en otage dans un clan de chimères. Elle est couverte de tatouages et un enfant vient lui en demander la signification.
Cette femme est une conteuse, et chaque tatouage est une histoire. En le touchant, le récit se dévoile sous vos yeux. C'est ainsi qu'elle va conter les aventures de Cloé.
Vous ne trouvez pas ça magnifique ? le principe est formidable, ça m'a un peu fait penser à une Shéhérazade magique et extraordinaire.
Une fresque fascinante et éblouissante, qui aurait pu être plus riche et plus travaillée dans ce premier tome, mais dont les personnages incroyables relèvent grandement l'intérêt.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
glow
  26 mai 2012
Une magnifique quête dans un Paris dévasté…
Premier roman inaugurant la nouvelle collection Galapagos (maison d'édition l'Archipel) dédiée aux adolescents, Nuit Tatouée nous plonge dans un Paris post-apocalyptique où la notion de méfiance et de prédation est omniprésente…
Son auteure, Charlotte Bousquet, est une habituée de l'écriture. Elle a notamment réalisé nombre de romans pour ados dans la collection Courants Noirs, chez Gulf Stream : Noire Lagune, Princesse des os. Elle écrit également pour les adultes avec ses romans parus chez Mnémos : Matricia, Cytheriae…
Paris…comme ont ne l'a jamais vu.
Tout commence avec une prisonnière : Najma, une Gypsie qui possède un don incroyable, celui de conteuse. L'un des enfants du peuple qui la retient prisonnière remarque alors un jour ses étranges tatouages et lui demande ce qu'ils signifient. Najma explique alors que chaque tatouage raconte une histoire, celle de gens qu'elle a rencontrés. Alors quand l'enfant curieuse lui demande de lui en conter une, Najma ne peux que dire oui à cette demande, son don ne lui permet pas de refuser. Ainsi commence l'histoire de Cléo…
Bienvenue dans l'ancienne capitale de la France, ou plutôt ce qu'il en reste. Immeubles en ruines, paysages déchiquetés… c'est dans cet univers que vis la jeune Cléo avec son clan.
Clan qui a la même façon de fonctionner que ceux des hommes des cavernes, avec une guérisseuse, un chef, des guerriers, etc. L'humanité a connu un événement dévastateur inconnu qui l'a faite évoluer…vers une régression.
D'autres espèces ont également vu le jour : les Chimères, hybrides entre l'homme et l'animal, il y a également les dégénérés, des hommes cannibales qui donnent des assauts sur tous les regroupements d'hommes qu'ils croisent. Tous ces genres découlant de l'homme n'arrive pas à vivre en paix et s'entretuent dès qu'ils se croisent.
C'est dans ce monde cruel que depuis quelque temps, Cléo se pose des questions sur ses origines… plus le temps s'écoule, moins elle trouve sa place dans ce clan où chacun a une attribution qui lui est propre. Ce sentiment de différence va d'ailleurs en s'accentuant depuis qu'elle fait des cauchemars tous plus réalistes les uns que les autres…
Elle sait qu'elle a été adoptée, mais qui sont ses vrai parents ? Elle n'en sait absolument rien, et elle sent que la réponse sera importante pour son avenir…
Un univers dépeint avec efficacité
Le monde que nous offre Charlotte Bousquet est dangereusement imprévisible. Les risques de mort imminente y sont multiples. Cette approche très noire et pessimiste de notre avenir a un petit goût très plaisant, laissant le lecteur toujours sur le qui-vive, à l'image de Cléo.
Autre point fort de ce roman : la psychologie des personnages, ici exploitée avec brio. Ils sont tous très particuliers, chacun ayant des traits de caractères bien à lui, et comme l'univers dans lequel ils évoluent, ils sont imprévisibles.
C'est ce qui est le plus appréciable dans l'oeuvre : l'intrigue ne suit pas un consensus où l'on sait d'avance qu'aucun des personnages important ne disparaîtra, tout est possible.
En plus de cela, l'auteur se permet de part sa passion pour les contes et les récits en tous genres immiscer de nombreuses références littéraires, notamment théâtrales. le roman est habité par Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand et Horace de Corneille. Ce goût pour les tragédies, s'en ressent dans le passé sombre de Cléo, mais aussi dans certains pans son avenir…
Enfin, la relation conflictuelle entre Axel et Cléo est très intéressante, finement exploitée, déboussolante également, à vous de voir si vous y verrez plus clair que Cléo…
Ce premier tome est une très belle mise en abîme, à l'image des contes des Milles et Unes nuits, un récit débute, et l'on se retrouve plongé malgré nous dans une histoire dans l'histoire… Très bien réussi, parfait pour s'essayer à du post-apocalyptique avec une héroïne forte et attachante, d'autant que l'écriture est fluide et belle, ce qui ne gâche rien.
La suite avec la chronique du second tome de la peau des rêves : Nuit Brûlée.
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Chabouquine38
  30 mai 2019
Que dire sur ce roman... Déjà que je l'ai lu en raison du challenge auteur français. Ensuite parce que je l'ai trouvé pour moins de 1€ dans un magasin d'occasion. Ayant trouvé la couverture superbe et le résumé accrocheur, je me suis laissé tenter. Quelle ne fut pas ma bêtise.
Dans ce roman, nous débutons l'histoire avec Najma, une Gypsie. En gros une sorte de conteuse d'histoire du passé. Elle les raconte grâce à des tatouages inscrit sur sa peau. Elle nous conte l'histoire de Cléo, une jeune femme vivante au clan du Passage. Étant donné que le résumé raconte le gros du roman, je ne vais pas m'éterniser dessus.
Nous nous retrouvons donc avec Cléo, une jeune femme de 15/17 ans qui s'interroge sur l'étrange tatouage qu'elle possède sur le poignet D'aussi loin qu'elle s'en rappel, il est la. Cependant quand elle demande plus d'informations au chef du clan, celui-ci la rabroue toujours méchamment, ce qui fait qu'elle n'a aucune idée de l'endroit ou il peut venir. Jusqu'au jour où elle tombe sur une Ashe ailé, qui est son portrait craché, qui possède elle aussi le même tatouage, au même endroit. S'ensuit alors recherche de l'origine de ce dernier, de pourquoi la Ashe lui ressemble tellement etc. ce pourrait être intéressant, sauf que non. L'héroïne est chiante à en mourir, surtout pour moi qui n'aime pas le théâtre. Car oui noter héroïne ne jure que par le théâtre et leurs héros, ce qui fait qu'elle compare beaucoup les autres à Oedipe, Cyrano de Bergerac et j'en passe. Bref elle cherche à en savoir plus sur son passé.
Que dire de plus... Que l'histoire est longue à démarrer, que les révélations semblent toutes tiré par les cheveux, que les décors, créatures et autres, sont tellement mal décrits, que s'en est parfois difficile à imaginer. Que tout s'enchaîne trop vite, sans nous laisser le temps de comprendre ce qu'il se passe avant. Que le suspense est quasiment inexistant. Et je pourrais continuer comme ça un bon moment.
Pour ce qui est des personnages, j'en parle même pas. Cléo est insipide, chiante. Elle ne sait pas ce qu'elle veut, change d'avis comme de chemise, agis parfois sans qu'on en comprend le sens. Bref un vrai électron libre. Tybalt lui est détestable, c'est le c** de l'histoire, brutale, autoritaire, possessif, l'homme des cavernes en puissance. Lynn est de loin le personnage le plus agréable du roman. J'ai beaucoup aimé sa personnalité douce, même si on la voit à peine. Et Axel... on le voit deux fois dans tout le roman. Pourtant on parle énormément de lui. le personnage le plus intrigant, car on ne sait rien de lui.
En ce qui concerne l'auteure... je n'ai pas été charmé par son écriture. Je l'ai trouvé brouillons, parfois simplette. Enfin elle est suffisamment agréable pour qu'on puisse lire le livre sans trop de mal.
Les deux seuls point positif que j'aie à trouver de l'histoire son : le fait que l'histoire est contée par quelqu'un d'autre et la diversité des êtres présents dans ce roman.
En conclusion :un premier tome décevant est mal exploité. Les personnages sont peu attachants et limite chiante. Même l'héroïne n'a pas réussi à me plaire. L'écriture est agréable mais trop simpliste à mon goût. Sinon l'univers est intéressant, j'ai bien aimé le côté Paris post apocalyptique et l'évolution des humains en plusieurs formes. Je ne lirais le tome 2 uniquement à cause de la fin du tome 1 qui est frustrant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Murtiebooks
  17 février 2017
Cela faisait des années, que je voulais me plonger dans ce livre. J'avais les trois tomes suivants dans ma PAL, mais il me manquait ce premier tome, impossible à trouvé dans le commerce, ou sinon en occasion plus cher que le prix neuf. Lorsque je l'ai trouvé dans les rayons de la bibliothèque, j'étais vraiment contente car je pouvais enfin découvrir cette saga.
Cette univers est un monde apocalyptique, où les humains sont de retour à l'état sauvage. le monde, tel que nous le connaissons n'existe plus, mais on retrouve des éléments passé. Notamment, les vestiges d'une bibliothèques où Cléo, l'héroïne principal, aime emprunter des livres. Tout au long du roman, on a le droit à des citations de livre connu, tel que Cyrano, par exemple. Dans ce monde, tous les humains, ne sont pas resté "humain", il y a eu beaucoup de mutations. On y retrouve donc humains, hybrides, chimères,...
On va suivre deux intrigues entre-lié dans ce roman. D'un côté on suit Najma, prisonnière d'un groupe de chimères et de mutants qui comptent l'utiliser comme monnaie d'échange. En effet, elle c'est fait passé pour la fille de leur ennemi et s'est faite kidnappée. Najma est une conteuse et à ses histoires tatouées sur la peau. Certains de ses séquestreurs vont lui demandé de raconté l'une de ses histoires, c'est alors qu'elle va parler de l'histoire de Cléo ! Ceci, nous améne à la deuxième intrigue. En effet, la plus grande partie de l'histoire relate de la vie de cette dernière, une jeune orpheline qui ne pense qu'à ce venger des chimères, races qui a tué ses parents. A la suite de certains événements, elle va se rendre compte que ses certitudes ne sont peut-être pas si vrai près tout et sa vie va complètement changer !
J'ai beaucoup aimé l'originalité de l'univers mis en place. La conteuse qui n'a qu'à touché un tatouage (exemple, un dragon), pour se mettre à compter une histoire qu'on lui a raconté.
Par contre, j'ai trouvé que tout se passé un peut trop vite. du coup, on resté très en surface et très léger. J'aurais aimé que l'auteur prenne un peu plus le temps d'approfondir les choses. Approfondir la mythologie mise en place, le caractère des personnages et également, les relations entre eux. le livre ne fait même pas 300 pages, je n'aurais donc pas été contre un roman un peu plus long.
Concernant les personnages, j'ai bien aimé Cléo, elle a des faiblesses et ça fait du bien de voir un personnage "réel". Par contre, je l'ai trouvé très naïve. Il y a des choses qu'on voit comme un nez au milieu de la figure et elle, elle ne voit rien, ce qui est un peu énervant à la longue.
Je dois dire que, c'est bien le seul personnage que j'ai aimé... Tybalt son petit ami est d'une jalousie insoutenable. Et sa soeur adoptive Tania, n'est pas mieux. Là encore, j'ai été agacé par sa jalousie. Elle reproche à Cléo, le fait que son père la préfère à elle, entre autres et, personnellement certaine réaction m'ont presque fait pensé qu'elle lui en voulait de vivre.
Najma n'étant présente dans ce tome que très rarement, on n'a pas vraiment le temps de s'attacher à elle, malheureusement.
A la fin du tome, on quitte Cléo dans une mauvaise posture, ce qui donne bien envie de lire la suite ! Je dois avouer que, du coup, je déjà lu le tome suivant et que je vais bientôt en faire ma chronique. Je ne pense pas non plus tarder à lire la suite, car c'est une saga bien sympa, qui fait passé un bon moment et qui se lit hyper rapidement.
Juste un petit mot sur le travail éditorial : La couverture est totalement magnifique ! Je regrette vraiment de ne pas avoir ce tome dans ma bibliothèque.
La plume de Charlotte Bousquet est très belle, et sachant qu'elle a écrit beaucoup d'autres livres, je pense tenter une autre de ses aventures livresques !
Lien : http://mugsandbooks.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LiliDrawinthecity
  04 décembre 2011
Mon avis est vraiment très mitigé en ce qui concerne ce roman jeunesse. J'ai beaucoup aimé l'histoire, je l'ai trouvé vraiment originale et assez attrayante, mais j'ai décelé pas mal de défaut dans le récit qui m'empêche de faire un coup de coeur de cette lecture.
Tout d'abord, le gros problème que j'ai rencontré dans ce roman, c'est le manque cruel d'information. En effet, le lecteur est plongé dans un univers nouveau, dans un monde post apocalyptique totalement différent de ce qu'on a coutume de voir et sans vraiment plus de renseignement sur celui-ci. C'est un peu difficile de se repérer, et le lexique que l'on trouve au début n'aide en rien. En règle général, je n'aime pas tellement que l'auteur ait recours un lexique car cela annonce clairement un manque d'informations dans le récit. Dans certain cas, comme dans la Confrérie de la Dague Noire par exemple, le lexique est un reperd, mais en aucun cas une excuse pour en oublier de faire des description claire dans la rédaction, dans Nuit tatouée, j'ai eu l'impression comptais sur le lexique du début pour nous expliqué son monde, c'est une solution de facilité que je n'ai pas du tout apprécier.
Ajouté à cela une intrigue qui se déroule trop rapidement à mon goût, nous n'avons pas le temps de saisir les éléments, de comprendre ce qui est en train de se passé que les protagonistes sont déjà passé à autres autre. Ce qui m'amène à un autre point négatif que j'ai décelé : les transissions entre chaque événement n'est pas toujours clair, ce qui m'a très vite perdu, surtout au début où je n'étais pas encore bien rentré dans l'univers.
Comme vous l'avez comprit j'ai eu énormément de mal à m'y retrouver, et les multiples citations littéraires qui ponctuent le bouquin n'ont aidé en rien. Elles font ralentir l'histoire et n'ont, à mon sens, pas du tout leur place dans ce livre. C'est une incompréhension totale pour ma part. Shakespeare, Edmond de Rostand et les autres n'ont rien en commun avec l'univers du roman et j'ai trouvé que cela cassait l'ambiance et que cela ressemblait davantage à un étalage de culture qu'à autre chose. Réellement, j'ai été agacé par ce point.
Parlons maintenant de la fin, rassurez vous je ne dévoilerait rien pour ne pas vous spoiler, ce n'est pas mon but, elle me donne très envie de lire la suite, par ailleurs, j'ai trouvé qu'elle arrivait trop rapidement, moi qui commençait tout juste à me faire à l'univers voilà qu'on me casse à nouveau mon rythme de lecture. Je comprend néanmoins la coupure stratégique qu'à choisie l'auteur. Elle nous laisse en suspens pour le second tome qui promet d'être plus intéressant que le premier, j'espère ne pas me tromper.
Si j'ai trouvé beaucoup de point négatif, je n'en n'ai pourtant pas moins aimé ma lecture. Etrangement, j'ai apprécier l'histoire et suis finalement parvenue à m'attacher au personnage de Cléo, ce qui n'était pas gagné au début. J'ai hâte de la voir évoluer dans le tome 2 et de connaître un autre aspect de cette histoire. J'ai également beaucoup aimé que le mystère sur l'identité de la compteuse demeure, même après la fin de ce premier tome, cela entretiens le suspens.
En sommes, j'ai trouvé des défauts à ce roman, mais suis néanmoins pressée de connaître la suite car l'auteur développe – bien que trop peu – des éléments assez intéressants et originaux. Je vous conseille tout de même ce livre, rien que pour sa couverture qui est, avouons le, l'un des plus gros atout de ce bouquin.
Lien : http://lilibouquine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lucielilucieli   05 novembre 2011
Elle aurait voulu se recroqueviller, se rouler en boule les mains sur la tête, pour ne plus rien entendre et fermer les yeux jusqu'à ce que ça s'arrête - mais c'était imposible. Le monstre était proche, juste devant elle.
--------------------------------------------------------------
Avancer en regardant droit devant soi. Ignorer la pluie sale sur les joues et le front, les muscles ensoloris, la douleur lancinante à la cuisse. Essayer de ne pas sentir la grosse boule à la naissance du cou, mélange de bile et de larmes mort-nées. Cadence régulière, compter une-deux une-deux pour ne pas perdre le rythme quasi hypnotique de la marche, pour se laisser bercer par le gris, gris-noir, gris-blanc, gris-sale, de l'interminable voie où se dessinait, envahis par les ronces et les herbes bleues, des cercasses ternes, des pylônes tordus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CallieCallie   09 janvier 2012
- Très bien, dis-je enfin. Assieds-toi juste en face de moi, et prépare-toi...
Je prends une profonde inspiration et me concentre. Lentement, mon tatouage s'éveille. L'encre s'échappe de ma peau, dessinant sous nos yeux des volutes noires et bleues.
" Cette histoire s'est passée il y a de nombreux hivers, de l'autre côté des montagnes, au nord..."
A présent, les nuées forment des crêtes, des forêts, des plaines dévastées, se pliant docilement aux mots et à ma volonté.
"... dans une ville qui, avant le Cataclysme, s'appelait Paris..."
La brume se teinte de rouille et de gris, figurant peu à peu une cité.
"... et dont le nom n'a plus de sens aujourd'hui."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AzilisAzilis   11 mars 2016
Ils m’ont attaché à un arbre de pierre, stalagmite rongée par le temps, barbouillée de peintures anciennes et de graffitis.
Commenter  J’apprécie          30
WelniaWelnia   10 août 2012
Enroulé sur-même, ailes repliées, il darde sur nous son oeil vif et moqueur.
Commenter  J’apprécie          10
DexDex   17 novembre 2012
Chasser avant de comprendre. Tuer pour éviter de douter.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Charlotte Bousquet (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Bousquet
Présentation de livres mettant à l'honneur des personnages LGBT+, par Opalyne, dans le cadre de l'opération Littera-Queer. Livres présentés : - "Les seigneurs de Bohen " par Estelle Faye - "Un eclat de givre" par Estelle Faye - "A darker Shade of magic" par V.E. Schwab - "Saga" par Brian K. Vaughan et Fiona Staples - "Sang-de-lune" par Charlotte Bousquet - "Le vrai sexe de la vraie vie" par Cy - "Nous les filles de nulle part" par Amy Reed
autres livres classés : chiméresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le dernier ours

Qui est le personnage humain principal ?

Anuri
Karen Avike
Svendsen
Kiviuq

12 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier ours de Charlotte BousquetCréer un quiz sur ce livre
.. ..