AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203172272
Éditeur : Casterman (18/09/2019)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Malgré des avancées grâce au mouvement #metoo, le Projet Crocodiles est toujours utile aujourd'hui pour combattre toutes les formes de sexisme !
Le Projet Crocodiles naît sur Internet en même temps que le site Paye Ta Shnek et bien avant le mouvement #metoo. Des témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue et de sexisme y sont transposés en bande dessinée avec une originalité : les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles.
Juliette ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  13 janvier 2020
Des témoignages de femmes mis en images pour dénoncer le comportement des crocodiles.
Les crocodiles se sont les hommes. Pas tous les hommes bien sûr, juste ceux qui, consciemment ou inconsciemment, harcèlent, dénigrent, insultent les femmes. Dans la rue, au travail, à l'Assemblée nationale, en soirée, chez le gynécologue et jusque dans la salle d'accouchement, ils se permettent des mots, des gestes, des moqueries dans le seul but de réaffirmer leur supériorité sur le sexe qu'on continue de dire ''faible''. Parce qu'ils ont le pouvoir, parce qu'ils ont derrière eux des siècles de suprématie, parce qu'on ne leur a pas expliqué la violence de leurs comportements, les hommes continuent de nier aux femmes leur libre-arbitre, leur droit de disposer de leurs corps, leur égalité.
Rien de nouveau dans tous ces cas mais le rappel indispensable qu'un vrai travail d'éducation et d'information reste à faire afin que les femmes :
- puissent rentrer chez elles seules le soir
- puissent dire non à un homme sans se faire insulter
- gagnent le même salaire que les hommes pour un travail équivalent
- soient reconnues professionnellement indépendamment de leur physique ou de leurs vêtements
- soient accueillies avec respect dans les commissariats lorsqu'elles viennent porter plainte pour un viol
- puissent avorter sans qu'on fasse peser sur elles le poids de la culpabilité
- puissent consulter un gynécologue, choisir leur contraception, sans être jugées ou molestées
- cessent d'accoucher dans la douleur !!
- etc, etc.
Heureusement les langues se délient et les choses bougent. Les femmes se rebiffent et les hommes prennent conscience des dérives de leur position privilégiée. Malgré tout, il est bon d'en parler et d'en parler encore, aux femmes pour qu'elles cessent d'accepter en serrant les dents, aux hommes pour qu'ils ouvrent les yeux sur certains comportements a priori anodins mais ressentis comme sexistes et humiliants. Un album nécessaire, à mettre entre toutes les mains.
(En revanche, les dessins ne sont pas fantastiques mais on en fait vite abstraction pour se concentrer sur les situations décrites).
Un grand merci à Babelio et aux éditions Casterman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
lemillefeuilles
  06 février 2020
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles...
Quelques paroles de cette chanson guillerette pour parler d'une chose qui ne l'est pas du tout : les agressions sexistes et sexuelles.
Longtemps après avoir lu Les crocodiles (de Thomas Mathieu) et bien après ma prise de conscience féministe, j'étais ravie de pouvoir lire ce nouvel ouvrage, Les crocodiles sont toujours là, d'autant plus que Thomas Mathieu a travaillé en collaboration avec Juliette Boutant. Il me paraît en effet bien qu'un homme qui souhaite parler du sexisme ne le fasse pas seul dans son coin, ce qui pourrait causer des maladresses (du fait que les hommes ne vivent pas le sexisme).
Mais passons. le projet crocodiles, ce sont des témoignages de femmes sur les agressions (physiques et/ou verbales) qu'elles ont pu vivre dans l'espace public ou privé. Ce livre parle de viols, d'agressions sexuelles, commises par des hommes (sur des femmes, dans ce cas précis).
Dans cet ouvrage, tous les hommes (et il me semble que ce n'était pas systématiquement le cas dans le précédent) sont représentés en tant que crocodiles. C'est une image des agresseurs. N'importe quel homme peut être un potentiel violeur : à cause de la culture du viol, de l'éducation que les hommes reçoivent, du sexisme ambiant et de la position de pouvoir qu'on donne aux hommes sur les femmes.
Bien sûr, tous les hommes ne sont pas forcément des agresseurs mais ils peuvent l'être. Alors messieurs, quand une femme vous parle de son vécu de victime, s'il vous plaît, ne ramenez pas tout à vous. Nous savons bien que tous les hommes ne sont pas des violeurs.
J'ai trouvé que Juliette Boutant et Thomas Mathieu avaient bien traité me sujet, je me suis reconnue dans certains témoignages. Et il y a des informations essentielles à connaître lorsque nous voulons lutter contre le sexisme.
Ce livre dénonce des faits très graves, il me paraît d'utilité publique. Je remercie les éditions Casterman et Babelio pour l'envoi de ce livre qui, à sa façon, pourrait faire bouger les lignes afin que les femmes soient plus en sécurité dans l'espace public comme privé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          253
Yzou
  12 janvier 2020
Projet Crocodiles est à l'origine un site Internet créé en 2013 dans le but de mettre en dessin des témoignages liés au harcèlement de rue. En 2014, sort un premier recueil papier : Les Crocodiles, lequel est centré sur les formes de harcèlement dans l'espace public.
Ce second opus, dans lequel Juliette Boutant rejoint Thomas Mathieu au scenario et au dessin, élargi les thématiques des violences sexistes en ouvrant à la sphère du couple, au milieu professionnel, au rapport avec la police et au domaine médical.
Et ils ne manquent pas d'histoires à raconter !
A une époque où les langues se délient, depuis le projet #metoo et autres affaires Weinstein, il est terrible d'apprendre tout ce que peuvent encore subir les femmes comme « violences sexistes ordinaires ».
Les témoignages de ce roman graphique - et plus globalement du site Internet de Projet Crocodiles – sont glaçants : du policier qui drague une fille venant déposer plainte pour viol, à la remise en question de la fille agressée qui pourrait « l'avoir cherché » par sa tenue ou son comportement, en passant par les mères qui incitent leurs filles de 8/10 ans à s'épiler ou faire un régime, pour finir entre autres par les accouchements traumatiques où la douleur et le choix des femmes sont complètement niés, tout cela fait froid dans le dos !
La lecture de cet ouvrage m'a fait traverser tout le spectre émotionnel : étonnement, effarement, consternation, sentiment d'impuissance, colère, révolte, détermination ! Il m'a également permis une nouvelle lecture de mes propres expériences quotidiennes à ce sujet et, en apportant des réponses, a institué en moi une encore plus forte envie de solidarité (pas exclusivement féminine, plutôt humaine).
J'ai particulièrement apprécié que ce soit un homme l'initiateur du projet et qu'il explique son point de vue au sein de ce recueil en faisant le constat qu'en tant qu'homme il est plus simple de rejeter la faute ou de faire semblant que le problème n'existe pas plutôt que d'admettre qu'on occupe une position privilégiée et se demander de quelle manière on participe ou non aux violences sexistes.
Parce que le Projet Crocodiles ne s'adresse pas qu'aux femmes, que les violences sexistes viennent en majorité des hommes mais pas seulement, que notre quotidien en est tellement empli que nous pouvons les perpétuer sans même nous en rendre compte, je vous conseille à tous et toutes cette lecture, inconfortable mais nécessaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Flore
  17 décembre 2019
Les crocodiles sont de retour et ça va encore faire mal. de nombreuses pratiques sont pointées du doigts, du harcèlement aux violences obstétricales en passant par toutes une palette de violences diverses. On observe que l'éducation et l'information sont des enjeux majeurs pour mettre fin à tout ça.
Je ne suis pas fan des graphismes. J'ai donc fait abstraction. Par contre le contenu est toujours aussi fouillé. Personnellement, je n'ai rien appris de nouveau mais j'estime que ce genre d'ouvrages dénonce des faits tellement graves que leur nécessité n'est plus à démontrer. Les auteurs visent justes avec ces témoignages toujours aussi glaçants.
Commenter  J’apprécie          100
agnesrobert
  20 novembre 2019
Le manque d'attrait des illustrations disparaît très rapidement derrière un contenu au ton juste, abordant des situations très diverses dans lesquelles n'importe quelle femme, à mon sens, peut se retrouver au moins en partie.
Pour ma part, ce qui a fait le plus écho à des situations vécues se trouve vers la fin de l'album (comportements de gynécologues et violences obstétricales).
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (4)
Actualitte   03 août 2020
Avec Les Crocodiles sont toujours là, hommes et femmes peuvent prendre conscience de ce nécessaire besoin de changer les choses. Cette bande dessinée est un puissant révélateur à mettre entre les mains de tous.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   19 novembre 2019
Les planches sont accompagnée de textes qui permettent de bien se rendre compte qu'au lieu de mettre tout le monde dans le même sac, il peut être intéressant de réouvrir le dialogue, de faire changer les mentalités ! Un album coup de poing très conseillé ! Une lecture très importante, nécessaire !

Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   20 septembre 2019
Un ouvrage utile et nécessaire qui libère la parole et lève le tabou sur un phénomène de société global, malheureusement trop fréquent et banalisé. À lire.
Lire la critique sur le site : BDGest
LeMonde   18 septembre 2019
Thomas Mathieu s’est finalement associé à une auteure ayant pâti personnellement du sexisme, Juliette Boutant, 28 ans. Leur album à quatre mains est édifiant, par l’accumulation des faits reproduits dans leur brutalité nue.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lemillefeuilleslemillefeuilles   24 janvier 2020
Pourquoi c'est si difficile de porter plainte ?

Déjà, quand on se fait agresser, il se peut : que l'on soit dans le déni... Que notre entourage nous en dissuade... Qu'on ait honte ou qu'on ait peur...
Commenter  J’apprécie          132
PegLutinePegLutine   17 janvier 2020
Drague = se fait à deux
Drague imposée = harcèlement
Pas de réponse, peu de réponses = NON et pas "insiste encore"
Sourire gêné, excuses bidon = non poli = NON
"NON" n'est pas une insulte, un refus n'est pas une excuse pour réagir agressivement, il faut juste laisser la personne tranquille.
Commenter  J’apprécie          40
NinaaluNinaalu   06 novembre 2019
- Je vais devoir avorter à l’hôpital.
- Je veux que tu choisisses l’anesthésie locale pour que tu comprennes BIEN ce qui t'arrive.
Commenter  J’apprécie          20
NinaaluNinaalu   06 novembre 2019
Au moins quand j’aurai le stérilet, je pourrai aller moins souvent chez le gynéco.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : sexismeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Juliette Boutant (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3886 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre