AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782290026939
190 pages
J'ai lu (05/01/2011)
3.8/5   10 notes
Résumé :
« Je suis mort hier. Au seuil de l'éternité, j'ai déjà mesuré le monument de bêtises qu'on édifie à chaque fin d'existence. Moi, le premier. Encore que, par superstition, j'évitais le sujet. C'est à destination des survivants provisoires que j'ai donc décidé de tenir, durant ma première année d'éternité et avant d'être gagné par la routine posthume, mes carnets de mort. »

Des carnets qui n'ont rien de morbide tant ils manient l'ironie et assènent des ... >Voir plus
Que lire après Je suis mort : Et alors ?...Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Une grosse tête qui préfère les bons mots aux gros mots.
Commenter  J’apprécie          10
Comment pouvoir tout dire ? Mieux vaut être mort ! Ainsi le journaliste et écrivain français Philippe Bouvard nous présente son oeuvre posthume...
...
Article complet : CLiquez sur le lien ci-dessous !!!
Lien : http://bibliotheca.skynetblo..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
En quelques instants, on passe d'un d'un trois cents mètres carrés résidentiel et sans vis-à-vis aux deux mètres carrés réglementaires d'une sépulture dont les voisins se comptent par milliers. Une dépossession totale organisée dans les plus brefs délais en vertu d'un postulat imaginé par les survivants et selon lequel les morts n'ont plus besoin de rien. (Qui leur a dit ?)
Commenter  J’apprécie          20
Vivant j'avais souvent des fourmis dans les jambes. Mort, je n'ai plus de jambe mais les fourmis sont encore là. Ces animaux sociaux me tiennent compagnie, efficaces et silencieux.
Commenter  J’apprécie          40
Après la dernière pelletée de terre, les commentaires cessent brusquement comme si mon nouveau voisin était déjà oublié. Grâce à mon périscope, je distingue la retraite du bataillon des veuves officielles et putatives. (…). Certaines marchent bras dessus bras dessous, d’autres se regardent en chiens de faïence. Nul besoin d’être grand clerc pour prévoir que ça se passera mal chez le notaire.
Commenter  J’apprécie          10
Pas si égalitaire la mort : chapelle, buste. A l'épaisseur de la dalle se mesure l'importance de celui qui n'en a plus.
Commenter  J’apprécie          30
"Encore un peu de morphine ?" Comme s'ils offraient une tasse de thé. Tous les gériatres sont des dealers.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Philippe Bouvard (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Bouvard
Radioscopie : Philippe Bouvard (1973).
autres livres classés : roman de sociétéVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (35) Voir plus



Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
91 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre

{* *}