AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791026231684
674 pages
Librinova (01/01/2019)
3.08/5   50 notes
Résumé :
En apprenant la disparition soudaine de son ami Georges à Genève, Marc Neuville met tout en oeuvre pour comprendre ce qu'il s'est passé. Peu avant d'assister aux obsèques, il découvre une mystérieuse lettre faisant référence à une organisation, l'Ahnenerbe, destinée à confirmer les théories nazies sur la "race aryenne", et cela, par tous les moyens. Quel est le rapport avec la mort de son ami ? Celui-ci aurait-il déterré des secrets historiques qui le dépassaient ?<... >Voir plus
Que lire après Le messager des dieuxVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,08

sur 50 notes
5
1 avis
4
2 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
1 avis
Ce thriller historico mythologique nous entraîne dans une course-poursuite au coeur de différents pays, sur les traces d'un jeune historien un peu trop crédule qui se retrouve piégé malgré lui, suite à l'assassinat de son meilleur ami, dans une succession d'événements qui le dépassent.
L'auteur nous transporte dans des lieux qu'il s'efforce à grand renfort d'images de rendre tangibles même si,dans le souci d'étoffer son propos il en fait beaucoup trop et que,cette accumulation de futilités sans intérêt ni réelle utilité pour l'intrigue finit par ennuyer. Les personnages sont,de la même manière, exagérément dépeints, leur caractère minutieusement défini, leur passé analysé dans les moindres détails et leurs sentiments soigneusement étudiés. Les nombreuses introspections existentielles auxquelles chacun se livre ne font qu'entraver l'action,casser le rythme et alourdir la narration.Le volet historique,plus prenant, met en lumière un épisode tragique de la Seconde Guerre Mondiale peu connu, l'invasion et l'occupation de la Crète par les troupes allemandes.On découvre également le rôle funeste de l'Ahnenerbe,ses délirantes théories et ses monstrueuses activités. L'aspect mythologique sur la mystérieuse civilisation Minoenne est instructif mais trop peu développé pour en comprendre et apprécier sa grandeur et son rayonnement. On a l'impression en fait que l'intrigue ne sert simplement que de support pour explorer les méandres psychologiques et les états d'âme plus que complexes des protagonistes.Paradoxalement,le récit se conclut de façon très convenue et assez platement en regard du reste de l'ouvrage La trame est fascinante et aurait pu donner lieu à un excellent roman mais ces incessantes digressions et le manque flagrant de concision en occulte l'efficacité et la dimension.symbolique. Guillaume Bouvier possède un talent certain, mais se disperse beaucoup trop dans des considérations psychosociales et romanesques pour susciter une adhésion inconditionnelle à son style. Même si l'ensemble est cohérent et bien exposé, la recherche historique significative et pertinente, l'intrigue aussi prenante qu'intéressante,les longueurs sans véritable objet déprécient le sujet.Le Messager des Dieux,malgré un potentiel considérable ne reste,hélas à mon sens,qu'un simple divertissement,ce qui est déjà plus qu'appréciable.
Commenter  J’apprécie          51
En quelques mots :
Un bon roman mêlant historique et aventure qui aurait eu le mérite d'être sabrer de temps en temps pour garder le meilleur des mystères et nous surprendre. Mention spéciale pour les personnages féminins secondaires qui portent le roman et fait que l'on garde un certain intérêt jusqu'à la fin.

En beaucoup plus de mots :
Lorsque j'ai lu le synopsis de ce roman, j'ai tout de suite été emballée. Un pan de l'histoire de la seconde guerre mondiale qui m'est totalement inconnu : la Crète. Envie de savoir, envie de découvrir, je me suis jetée dur ce roman.

Marc est un personnage singulier, mal dans sa peau, peu sûr de lui, professeur par défaut, loin du stéréotype d'Indiana Jones, les mystères se ne sont pas son truc. Mais voilà, son meilleur ami est mort, le monde autour de lui s'écroule, il doit découvrir pourquoi, par qui ? La police est là, mais elle ne sait pas tout, et doit-il tout leur dire ?

Guillaume Bouvier nous propose un roman de course poursuite à travers l'Europe en passant par les Etats-Unis, où nous suivons Marc et ses différentes rencontres pour accéder à la vérité.

Mais voilà, je suis assez mitigée après ma lecture ayant trouvé le roman un temps soit peu trop long et surtout l'intrigue de la seconde guerre mondiale au final très peu approfondie. Un survol de cette période pour rester ancré dans le contemporain.

Certains passages sont longs, Marc hésite beaucoup, doute, et manque d'entrain ce qui sabre le rythme du roman. le mystère s'enlise à de nombreuses reprises et chaque révélation conduit à une nouvelle impasse.

J'ai eu l'impression que l'auteur devait se rattraper aux branches pour reprendre le fil conducteur qu'il s'était donné pour finalement arriver à la fin du roman en se disant tout ça pour ça.

J'ai beaucoup de mal à trouver mes mots pour dire vous expliquer que ce roman a de nombreux atouts mais qu'ils sont mis en superposition et que le tout reste immiscible.

C'est dommage car les personnages sont bien travaillés, un voile de mystère sur les personnages féminins suit notre personnage principal qui entre nous sait très bien s'entourer et c'est sans doute cela qui m'a donné en vie de connaitre la vérité.

Car même si Marc ne s'en rend pas compte, il a un certain charme, comme ces vieilles maisons qui sentent la poussière et sont dans leur jus. Elles attirent notre curiosité et on les découvre et on entrevoit leur potentiel. Marc est entouré de femmes fortes, volontaires qui le pousse à se dépasser, ce qui le surprend et lui fait sensiblement peur. Mais sans ces personnages que je vous laisse découvrir, ce roman n'aurait pas été tout à fait le même.
Lien : https://exulire.blogspot.com..
Commenter  J’apprécie          80
Après un début prometteur, le récit devient de plus en plus emberlificoté et invraisemblable pour finir par s'empêtrer dans un dénouement improbable et d'une niaiserie navrante.
Espérant sans doute créer le suspense, l'auteur multiplie les digressions en émaillant l'action de descriptions inutiles et de détails insignifiants.
J'ai fini par survoler les 100 dernières pages pour arriver en 2 minutes à la fin prévisible de cette histoire alambiquée et indigeste.
Commenter  J’apprécie          70
Katherine, Marc et Georges, amis de longue date, sont très unis jusqu'à ce que Georges tombe sous le charme d'Anna une jeune femme extravagante. Marc et Katherine ont chacun une relation particulière avec Georges. Alors, lorsque celui-ci est retrouvé mort à Genève, Marc va chercher à découvrir la vérité. Qu'avait découvert Georges qui a déclenché une chasse à l'homme semée de cadavres au milieu de laquelle Marc va se retrouver tel un pion sur un échiquier mondial ? Et quel lien avec l'occupation allemande de la Crète et la résistance des crétois ? C'est tout un pan méconnu de l'histoire de la Seconde Guerre que l'on va découvrir. Loin d'être un héros fort et sûr de lui, Marc va devoir abandonner sa petite vie, s'ouvrir au monde et aux autres. Crédule et trop confiant, très vite dépassé par les événements, saura-t-il s'en sortir ?
Le personnage de Marc, très quelconque, est valorisé et révélé par les figures féminines qui l'entourent. L'évolution de sa personnalité, le sens qu'il va donner à sa vie sont des éléments aussi importants que la résolution de l'enquête dans l'intérêt de la lecture.
Dans ce thriller qui oscille entre complot et roman d'aventure avec son volet historique, l'auteur aborde également des notions humaines telles que l'amour, l'amitié, l'honneur, la fidélité ou la loyauté mais également la trahison, l'avidité, l'immoralité, la convoitise…
Commenter  J’apprécie          10
Après lecture des 3 critiques disponibles, je me suis lancée dans ce roman sans euphorie.
Et bien, je dois dire que je n'ai pas trouvé cela mauvais. Cela doit venir du fait que je ne suis pas experte pour juger de la qualité d'une oeuvre littéraire, quelle qu'elle soit.
Certes, il y a beaucoup de détails que certains pourraient juger insignifiants ; certes, j'aurais bien aimé en savoir d'avantage sur cette civilisation minoenne que nous ne connaissons que trop peu.
Pour ma part, je base ma "critique" sur mon ressenti. Et j'ai bien aimé, point. 😉
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Il devait bien s'avouer que les femmes demeuraient pour lui un mystère aussi inquiétant qu'insondable...
Commenter  J’apprécie          40
Selon lui, c'était la Providence qui expliquait qu'à travail égal, certains faisaient fortune, tandis que d'autres finissaient sur le paille. Dans ces conditions, et avec une telle philosophie, pourquoi se fatiguer, pourquoi se priver des plaisirs de la vie ?
Commenter  J’apprécie          10
L'âme de l'île, telle que la lui décrivait Anna, lui paraissait même transparaitre dans l'âpreté du raki, dans la dureté des biscottes, dans la puissance des arômes du fromage : tout cela sentait la rocaille, l'aridité, la rudesse.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : chantageVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Guillaume Bouvier (2) Voir plus

Lecteurs (122) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2918 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}