AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782350687773
120 pages
Éditeur : Cairn (03/06/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Jérémy Pommier vient d'être recruté comme médiateur au Centre International de l'Art Pariétal (Lascaux 4). Son grand-père, Jean, ancien guide de Lascaux 2 désormais à la retraite, apprend qu'il est atteint d'une maladie qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. N'ayant jamais vu la grotte originale, il va demander son petit fils de lui faire visiter Lascaux 4, réplique complète et inédite qui retrace la découverte de la célèbre grotte. Suivons le guide dans son i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
nellydaubry
  08 janvier 2020
Une découverte enrichissante…
Nicolas reste fidèle à lui même. Il ne souhaite pas parler de lui directement dans ses ouvrages et utilise pour cela un personnage. Dans ce roman, le personnage sera Jérémy Pommier. Mais quand on connaît un peu Nicolas on se rend compte que c'est son histoire dont il parle où du moins une partie de son histoire. D'autant plus que Jean-Paul Jouary en fait référence à la fin de l'ouvrage.
Jérémy nous fait découvrir au fil des pages Lascaux 4.
Au début, Jérémy étant au chômage, il répond à une annonce d'offre d'emploi. Par chance il est pris et se voit partir en formation pour son futur métier de médiateur, médiateur à Lascaux 4, bien évidement qui ouvrira au public dans un futur proche. Nous sommes à ce moment-là début novembre 2016.
Nous allons donc suivre les étapes de l'apprentissage comme guide à travers Jérémy. A Noël 2016, qu'il fête entouré de sa famille, il apprend que son grand-père est atteint d'un cancer et qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre. le choc pour Jérémy, qui voit son mentor partir à petit feu. Son grand-père, en effet, était guide à Lascaux 2 dans le passé. Jérémy reprend le flambeau familial si l'on peut dire ainsi... En ce jour de Noël, il fait une promesse à son grand-père, Jean, de lui faire une visite guidée de Lascaux 4 avant sa mort.
Tiendra-t-il sa promesse ? Aura-t-il le temps de tenir sa promesse ? le compte à rebour est lancé...
La formation de Jérémy se termine, Lascaux 4 est inauguré en présence du Président de la République. Jérémy commence alors les visites comme guide suivi par son professeur qui continu de lui donner des conseils. Jérémy est heureux, heureux de faire partie de la grande famille de Lascaux 4, heureux de faire enfin un métier qu'il aime et le passionne. Il a trouvé sa vocation et il en est fier.
Nicolas va décrire dans son livre une visite complète de Lascaux 4. Une visite très détaillée. Il est vrai que lorsque l'on ne connaît ni Lascaux 2 ni Lascaux 4 on fait une agréable découverte dans notre lecture. J'ai vraiment adoré ma visite livresque. Maintenant je ne rêve que d'une chose, c'est visiter Lascaux 4 avec comme guide Nicolas, on ne va pas chercher une autre personne et de relire le livre par la suite pour peut-être mieux comprendre certaines choses.
Je regrette qu'il n'y ait pas de notes de bas de pages ou un lexique pour certains mots comme par exemple "aurochs". Ce sont des termes très technique que l'on ne connaît pas forcément.
Un livre remarquable qu'il faut acheté après sa visite à Lascaux 4 afin de pouvoir se remémorer plus tard sa visite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Xian_Moriarty
  30 octobre 2019
Un petit livre sympa, mais sans plus.
Dans ce court roman à la limite de l'autofiction, l'auteur nous propose de découvrir le parcours d'un jeune homme qui va devenir l'un des premiers guides de Lascaux 4. Outre le plaisir de découvrir un univers qu'il ne connaissait pas du tout – le Préhistoire —, le personnage principal tient à devenir un bon guide pour faire honneur à son grand-père, ancien guide de Lascaux 2, atteint d'un cancer.
D'une plume assez simple, nous survolons la formation des guides de la grotte ainsi que quelques éléments en lien avant la réalisation de la réplique. La maladie du grand-père apporte un arc plus personnel au héros, mais manque un peu de profondeur (l'annonce de la maladie est super abrupte).
Si l'ensemble de l'ouvrage m'a touché – il me rappelait mon stage aux grottes de Saulges en Mayenne ainsi que la maladie de mon grand-père, parti il y a déjà 10 ans —, je me suis demandé ce qu'un lecteur lambda pourrait y trouver. le récit ne s'attarde pas sur la formation des guides, ou bien les étapes de réalisation de la réplique ou même sur le visuel des salles et couloirs qui constituent la grotte.
Ce court livre reste sympa et j'ai passé un moment de lecture agréable. Mais j'ignore s'il pourra atteindre et satisfaire un public étranger à l'histoire de notre jeune guide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lyanea
  03 janvier 2020
La couverture de ce livre en fait un objet de choix à ranger dans la bibliothèque et met en valeur la passion de l'auteur à raconter. À travers l'ocre et le noir, la préhistoire et les merveilles de Lascaux nous sont évoquées.
Autant la première partie de ce roman d'une centaine de pages est une promenade didactique sur les lieux et l'histoire de Lascaux, autant la seconde partie liée au mélange des émotions qui lient un petit-fils, un grand-père et une grotte, est une émotion simple et vraie.
Préfacé, postfacé, illustré par de grands noms du monde de la préhistoire, ce roman me tentait aussi par la personnalité de son auteur connu pour être un homme passionné. Il a été à la hauteur de mes espérances par la simplicité des explications données alors que le sujet est complexe et par son talent de conteur à nous faire croire être en face des parois ornées de magnifique manière.
J'ai suivi le personnage principal qui a donné corps à son envie de vivre Lascaux de l'intérieur, ce qu'il a fait pour lui mais aussi pour son grand-père. le récit parfaitement écrit et organisé nous conduit et nous reconduit parfois, dans les entrailles de la terre, sur les traces de nos ancêtres qui dans Lascaux 4, ont bénéficié de toutes les possibilités technologiques pour être mises en valeur.
Que vous soyez venu dans la vallée de la Vézère ou que vous en ayez l'intention, ce roman ne peut que vous accompagner au mieux dans l'envie ou le souvenir. Merci à Nicolas Bouvier d'avoir su rendre si attachante cette visite presque privée. le souffle des premiers hommes nous accompagnait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
histfict
  13 octobre 2019
Si Lascaux m'était conté... est un court roman de Nicolas Bouvier sur sa découverte du métier de guide (« médiateur polyvalent ») dans la grotte préhistorique de Lascaux 4, ouverte en 2016.

La grotte de Lascaux en Dordogne est le site préhistorique le plus connu de France. Il offre un fascinant témoignage de l'art pariétal au Paléolithique. le nombre et la qualité des dessins d'animaux qui ornent les parois de la grotte continuent de fasciner. Pourquoi aucun humain n'est-il représenté ? Comment ces peintures ont-elles été réalisés ? Et surtout dans quel but ?
Même si le livre se présente comme une fiction, Si Lascaux m'était conté... est en réalité un récit largement autobiographique, puisque l'auteur travaille à Lascaux 4 depuis l'ouverture du site en 2016. Lascaux « 4 » est un fac-similé, c'est-à-dire une reproduction de la grotte originale. Elle permet aux visiteurs de découvrir les oeuvres sans mettre en danger les originaux, très fragiles.
Dans un style très simple, presque à la manière d'un journal intime, le narrateur raconte non seulement sa découverte de la grotte, mais aussi – et c'est là l'originalité du roman – sa participation aux six semaines de formation suivies par les médiateurs recrutés en prévision de l'ouverture.
Dans la deuxième partie du récit, le guide nouvellement formé fait découvrir au lecteur (en même temps qu'à son grand-père) les trésors de la grotte. Comme dans Histoires d'un massacre de Patricia Emsens, on a véritablement l'impression de participer à une visite du site !
Si le roman contient un peu trop de répétitions à mon goût pour un ouvrage de moins de 100 pages, il faut reconnaître que l'enthousiasme de l'auteur-narrateur est très communicatif. L'histoire du grand-père permet d'amener une certaine émotion et d'éviter ainsi d'avoir l'impression de suivre un cours de (pré)histoire. Si Lascaux m'était conté... peut facilement se lire d'une traite, et donne sans conteste envie d'en savoir plus et de visiter la grotte !
Merci à Babelio Masse critique et aux éditions Cairn de m'avoir envoyé une copie de l'ouvrage (même si je m'attendais à recevoir un livre audio – format qui devrait d'ailleurs très bien fonctionner avec ce récit !)
Lien : https://histfict.fr/si-lasca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paleoliticgirl
  07 octobre 2019
Tout d'abord, je voudrais remercier les Éditions Cairn et la Masse critique Babelio pour l'envoi de cet ouvrage.
Un ouvrage décevant! Très décevant même! Je m'attendais à tout autre chose et pfiou… Est-ce que quelqu'un peut me dire si c'est autobiographique ou une fiction parce que très franchement, moi je ne sais plus. En lisant la préface et l'avant-propos, j'ai compris que c'était l'auteur du livre qui nous livrait un récit personnel. Jusque là, bon, ok, je me suis dit, il va peut être romancer tout de même son récit et nous faire voyager.
Dès les premières lignes, on sent bien le « je » et le besoin de raconter sa vie… ce qui n'intéresse pas forcement tout le monde et là, j'ai pensé, aïe, aïe, aïe… Si on veut raconter sa vie, pour X raisons, on va chez un psy ou on tient un blog où on parle de soi, il n'y a pas de honte à tenir un journal, au contraire mais par pitié, on n'écrit pas un livre. Et quand en plus, dans le récit, on parle de Jérémy Pommier, là j'ai arrêté d'essayer de comprendre. Qui est qui? Où est Charlie?
Avec un tel titre et vu la quantité de peintures présentes à Lascaux, il était possible d'imaginer un récit qui fasse voyager le lecteur et ça aurait pu être correct mais là… en l'état? C'est n'importe quoi!
Ni le style, ni l'écriture ne sont adaptés à un livre. Et pire que tout, j'ai eu parfois l'impression que des phrases arrivaient à se contredire! Incroyable! D'ailleurs, je vous mets la phrase en question « – Pourquoi aucune représentation humaine? – C'est une question que l'on se pose, sachant que les représentations humaines sont marginales dans l'art pariétal. » Il n'y a rien qui vous choque? Moi, si. La réponse est totalement biscornue et illogique et elle ne veut rien dire.
Bref, je m'arrête là pour le désastre mais franchement, aucun intérêt.
Lien : https://loeildesauron1900819..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
paleoliticgirlpaleoliticgirl   07 octobre 2019
L’univers de la préhistoire m’est assez étranger, alors travailler à Lascaux me permettra de découvrir notre passé: comprendre d’où nous venons, où nous allons, les soubresauts de l’Histoire, de la préhistoire, toutes les péripéties de nos ancêtres, en essayant de répondre aux questions » Pourquoi?, Comment?, Qui?, Où?. »
Commenter  J’apprécie          10
lyanealyanea   03 janvier 2020
Pourquoi ne pas avoir représenté d’humains, de poissons, de scènes de chasse, ni de paysages ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nicolas Bouvier (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Bouvier
#voyage #littérature #CulturePrime
Enfant, Nicolas Bouvier dessinait des fleuves dans le beurre de ses tartines. Une petite manie pas si anecdotique quand on connaît la vie de cet écrivain aventurier qui a traversé les Balkans jusqu'au Japon.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
autres livres classés : lascauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'usage du monde - Nicolas Bouvier

En juin 1953 débute l’aventure. Nicolas et Thierry partent-ils à pied, en voiture ou à dos d’âne ?

à pied
en voiture
à dos d’âne

10 questions
117 lecteurs ont répondu
Thème : L'usage du monde de Nicolas BouvierCréer un quiz sur ce livre