AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782849610695
70 pages
Éditeur : Les Requins Marteaux (22/05/2008)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Guillaume Bouzard se raconte et puis ça part dans tous les sens selon son humeur. L'autobiographie n'est qu'un prétexte dont il s'affranchit au gré des méandres narratifs: chaque histoire colle à sa vie de trentenaire durant quelques cases pour ensuite aller voir là-bas, s'il y a quelqu'un. Parfois, il y a les nouveaux X-Men, parfois il y a Dieu. Ca dépend. Grâce à une prépublication mensuelle dans le Psikopat, "The Autobiography of Me Too" s'apparente, de par son é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sejy
  23 août 2012
Critique tomes 1, 2 et 3
Après moult éclats de rire ponctués d'irrépressibles « mais-qu'il-est-con ! », les zygomatiques ravis et les commissures des lèvres scotchées aux lobes d'oreilles, je referme, pantois, le dernier tome d'Autobiography of me too : il est vraiment trop facile le gars Bouzard !
Sous des atours structurés (planches systématiquement découpées en gaufriers de 3 cases par 4), son autobiographie respire le « sans filet ». Une improvisation nimbée d'un ersatz de dilettantisme qui frise néanmoins l'excellence. D'ailleurs, ce n'est pas réellement une autobio. Plutôt une parodie ou une autofiction qui mélange les mises en scène décalées d'un quotidien ordinaire avec des anecdotes de comptoir, des aventurettes fantasmées ou encore des délires exquisement surréalistes (les X-men qui débarquent dans le Poitou !?...).
L'amateur de récit intimiste et d'introspection psychologique passera son chemin. Ici, il n'y a pas véritablement matière à faire phosphorer le ciboulot. Mais alors, qu'est-ce qu'on se marre ! La moindre banalité finit par déraper pour fournir le prétexte à drôlerie. Un humour foutraque qui navigue de temps en temps vers le puéril ou le carrément débile, mais laisse deviner et savourer une certaine finesse voire un semblant de poésie dans ses énormités.
Et c'est tellement bien construit. La narration possède un rythme discret, un tempo insidieux qui se montre efficace et très réjouissant. En partie imputable à la mise en page, c'est avant tout la ponctuation fournie par les dialogues qui génère cette sensation. Un sens inné de la précision pour poser un silence ou déclencher une réplique qui tue. le dessin, lui, est tout simplement remarquable. Comment deux ou trois coups de crayon si spontanés, par instants presque négligés, peuvent-ils aboutir à un tel résultat ? Une ligne impulsive, intuitive et libérée qui donne du mouvement et de la vie. Quel verbiage graphique ! Quelle virtuosité ! Bouzard se ballade dans la gamme des émotions et de l'expressivité. Les tronches et les attitudes sont si bien retranscrites que chaque situation induit une identification instantanée et donc un plaisir décuplé. Chapeau Maestro !
Désopilant et inspiré. Quel talent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yvan_T
  22 novembre 2020
Ce premier tome de "Autobiography of me too" est composé de plusieurs histoires courtes, initialement publiées dans le magazine «Le Psikopat».
Ce mettant lui-même en scène et n'ayant pas peur du ridicule, Guillaume Bouzard livre un récit à caractère autobiographique, tout en jouant la carte de la parodie. L'auteur nous livre des anecdotes du quotidien, pas forcément trépidantes, mais traitées avec humour et dérision. Entre l'écoute de ses disques de rock et quelques bonnes virées avec ses potes de comptoir, le lecteur trouvera assurément l'occasion de rire.
Je n'ai personnellement jamais été trop fan d'albums humoristiques composés d'histoires courtes et comment souvent, j'ai trouvé qu'il y avait du bon et du moins bon dans cet album. J'ai trouvé certains passages trop anecdotiques, voire plats, alors que d'autres, comme l'apparition des X-men ou le gag récurrent de Ramon, m'ont bien fait rire. Mais, malgré ces inégalités, j'ai tout de même passé un bon moment.
Le dessin noir et blanc, très spontané et légèrement caricatural, est quant à lui, parfaitement adapté pour retranscrire le quotidien souvent bien arrosé de Guillaume Bouzard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PaKa
  13 juin 2011
"...A l'heure où le monde de la BD franco-belge s'ouvrait massivement à l'autobiographie, le génialissime Bouzard se plia lui aussi l'exercice et nous gratifia de son excellente Autobiography of Me Too. Dans celle-ci, il se livra corps et âme, avouant ses secrets les plus inavouables (comme l'origine de sa brouille avec son pied gauche) et contant ses heures les plus glorieuses (comme son recrutement au sein de l'équipe des X-Men) ; et ce avec un humour, une mauvaise foi, et un sens de l'autodérision inégalable…"
Critique complète sur La Rubrique-à-Brac.

Lien : http://www.anglesdevue.com/r..
Commenter  J’apprécie          20
alouett
  19 septembre 2010
Guillaume Bouzard nous propose une autobiographie déjantée, loufoque, décalée… en un mot ? truculente !
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Guillaume Bouzard (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Bouzard
Guillaume Bouzard rencontre les élèves du Lycée Sainte-Thérèse de Quimper.
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Guillaume Bouzard, vous connaissez ? (très facile)

Grâce à ce super-héros, vous pouvez bronzer en paix.

Ecrantotalman
Aoûtienman
Juilletisteman
Plageman
Jepréfèrelamontagneman

7 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Guillaume BouzardCréer un quiz sur ce livre