AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782819506317
694 pages
Les Nouveaux Auteurs (10/09/2020)
4.39/5   47 notes
Résumé :
Automne 2010, au coeur d'une forêt landaise. Anna Baldi, lieutenant de gendarmerie, se rend sur les lieux d'un crime. Un homme a été supplicié et tué. Un galet a été déposé près du cadavre, comme signature du meurtrier. Anna doit collaborer avec Antoine Meyer, un policier solitaire et porté sur l'alcool. Les meurtres se multiplient sans lien apparent et semblent liés à l'adolescence des victimes.
Que lire après FuriesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 47 notes
5
14 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Machiavélique ! Oui, je sais, je l'ai déjà dit à propos de "Au bout de la nuit" du même auteur. Mais Bruno Bouzounie est machiavélique ET minutieux, comment faire autrement ? Comment enchevêtrer aussi soigneusement plusieurs histoires sur plusieurs époques pour amener à ce qui vient de se produire à St Julien, petite station thermale en plein essor. On a trouvé en forêt, lié à un arbre, le cadavre d'un notable visiblement torturé à mort...
Tout cela ne serait que le début d'un polar classique s'il n'y avait avant cette horreur un prologue capital, un intriguant chapitre intitulé "Peur" et puis une série  de chapitres situés quelques jours ou quelques mois auparavant tout aussi énigmatiques.  Pourquoi?  Parce que Bruno Bouzounie met en place une intrigue complexe,  ambitieuse, il ne nous livrera indices et réponses que peu à peu.  C'est horriblement agaçant et terriblement efficace ! 😆 Et cette série de meurtres (oui, il y en a plusieurs ) ne s'expliquera peut être que par le passé de certains protagonistes...
Il va falloir une bonne dose de sagacité, de coopération  et de courage aux deux enquêteurs alliés et rivaux pour faire efficacement leur travail. La gendarme Baldi corsetée dans une attitude froide et à priori  peu coopérative, et Meyer le flic détruit par l'alcool et le divorce consécutifs à un effroyable drame personnel. Drame qui va s'inviter dans cette histoire de meurtres. Deux histoires en fait, deux enquêtes,  deux séries de meurtres très différents.  Et pourtant. Et pourtant...
Ceux qui ont lu "Au bout de la nuit" me demandent : c'est la suite ?  La réponse est non, oui, mais... 😁 je ne peux pas,  je ne veux pas dévoiler les surprises qui vous attendent à la fin de ces 700 pages qui se lisent toutes seules. Je ne vous en dirai pas plus sur la succession des événements,  la série des meurtres et leurs motifs. Ce serait tellement dommage! J'en meurs d'envie mais je ne dois pas !  😃
 Quand vous réaliserez ce que Bruno Bouzounie est en train de faire... ces 200 dernières pages qui accélèrent pleines de révélations,  les 100 dernières où on approche de la vérité,  les 10 dernières lues frénétiquement. TOUT se met en ordre à la fin... et ne lisez surtout pas les dernières pages avant le reste !
Et puis,  il y a Meyer, le flic alcoolique le plus attachant que j'ai croisé depuis un bon moment. On a envie de le soutenir même s'il ne veut pas. On se dit : lui, on va le perdre avant la fin!  Et pourtant si vous saviez...
Et vous saurez. Parce que vous allez lire ce pavé très très réussi. On peut le lire sans avoir lu le premier opus, mais c'est mieux d'enchaîner les deux ! Une cure de Bouzounie !  Je trépigne déjà dans l'attente du troisième, je vais le lire.  C'est INÉLUCTABLE ! 
Commenter  J’apprécie          100
Furies apparaît comme un oneshot, il n'empêche qu'on trouve de nombreuses références au premier roman de l'auteur : Au bout de la nuit. Je pense que c'est un plus si on a encore le premier roman bien en tête. Dans cette nouvelle intrigue, on se retrouve du côté de Saint Julien dans les Landes. Un homme est retrouvé mort, atrocement torturé. Un duo d'enquêteur va devoir mener la rude quête de la vérité. Anna Baldi est gendarme, c'est une femme réservée et distante qui ne semble pas ravie d'avoir à collaborer avec le commandant Antoine Meyer. Lui est un personnage de flic blessé trimballant un tragique passé qu'il supporte grâce à l'alcool, son divorce n'ayant pas aidé. le début de ma lecture à bien failli me perdre tant on sent que se tricote une histoire complexe avec plusieurs tenants, on navigue à vue pendant de longs chapitres et je pense que c'était voulu par l'auteur car c'est brillement exécuté. Puisqu'au final tout s'emboite parfaitement. Mais pas simple pour le lecteur d'y voir clair tant dans la temporalité multiple et la série de meurtre deviennent de plus en plus angoissantes. Entre le présent et le passé des différents protagonistes, on commence à percevoir ce qui se trame. de révélations en rebondissements on reste sans voix devant la richesse de l'intrigue, un véritable travail d'orfèvre dans la construction de ce polar complètement fou. Même si certain d'entre vous peuvent être effrayé par ce joli pavé, dépassez votre crainte et vous serez récompensé par un récit écrit intelligemment, au style d'une efficacité redoutable, des moments de lecture en te rongeant les ongles. Une fin qui s'annonce presque comme le début d'autre chose et donne l'eau à la bouche. Un auteur à surveiller de très prêt tant il est vrai que ce nouveau titre rempli toutes les conditions d'un polar captivant. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
Commenter  J’apprécie          120

Decouverte de cet auteur qui a gagné le grand prix Femme Actuelle 2019 avec son roman "Au bout de la nuit", c'est avec plaisir que je me suis laisser porter par ces 695 pages d'un polar dense ou l'enquête minutieuse d'un tandem flic / gendarme improbable va mettre au jour des secrets inavouables ...

Et quels secrets ? Ce roman est raconté sous 3 périodes différentes, on y découvre en 2008 une série de meutres avec Antoine Meyer, flic hors-pair, au sommet de sa carrière. Il poursuit sans relâche un meurtrier, les victimes n'ont aucune lien entre elles et l'enquête s'embourbe...
En 2010, on découvre le corps d'un homme attaché à un arbre au coeur de la forêt Landaise. La gendarme Anna Baldi fera équipe avec Antoine. Des meurres qui s'enchaînent faisant ressurgir des souvenirs troubles.
Et s'il fallait remonter quelques années avant pour trouver une réponse à toutes ces questions ?

Bruno metrise soigneusement chaque enquête sur plusieurs époques pour nous amener là où il l'a décidé.
Chaque début de chapitre est annoncé avec la date, ce qui permet de ne rien mélanger au niveau des enquêtes et différents personnages.

Une intrigue complexe, très bien menée qui m'a permise de dévorer ces 695 pages sans m'en rendre compte. Aucun temps mort, des rebondissements réguliers et un suspence tenu jusqu'aux dernières pages.

Les personnages sont très bien travaillés, on a le flic Meyer détruit par l'alcool et son divorce mais tellement attachant qui va devoir coopérer avec la gendarme Baldi assez froide et assez peu coopérative au début.

Ce n'est pas toujours évident de lire des "bons pavés" mais lorsque l'écriture est aussi fluide et addictive que celle de Bruno c'est un réel plaisir. Je me laisserai bien tenter par "au bout de la nuit" !

Commenter  J’apprécie          40
Ç'a été un plaisir de retrouver la plume de l'auteur qui m'avait déjà séduite avec son premier roman. Furies rassemble ce que j'aime assez dans mes lectures : un secret du passé qui resurgit dans le présent sur fond de vengeance. Ça m'a beaucoup fait penser aux sagas télévisées et j'ai bien aimé. L'auteur nous propose ainsi plusieurs points de vue, plusieurs époques. Si j'ai été perdue au départ, la suite m'a convaincue et captivée.

L'histoire est celle du commandant Meyer flic à la SRPJ de Bordeaux. L'enquête de départ débute en octobre 2010 dans le village de Saint-Julien. Trois meurtres sont perpétrés.  Quel est l'élément commun entre ces trois personnes ? le passé, été 1992 : voilà ce point commun. L'auteur nous en offre des flashbacks. Cependant, le mystère plane toujours et j'ai adoré ça. Moi qui me targue d'être perspicace, je n'ai ici rien vu venir et me suis laissé surprendre jusqu'à la fin.

En parallèle, l'auteur nous offre aussi des scènes déroulées en 2009, lors d'une enquête difficile pour Meyer. L'enquête qui l'a perdu, l'a poussé à boire, à se noyer dans le désespoir. J'ai été perturbée de n'y voir aucun lien ente ces deux enquêtes jusqu'au moment opportun. Cette alternance entre passé et présent est très bien maîtrisée.

J'ai beaucoup aimé les personnages, Meyer, Frogley... un peu moins Baldi, cette gendarme qui m'a paru antipathique mais dévouée à son travail. Il y a eu beaucoup de personnages et souvent, j'ai dû réfléchir quelques minutes pour me rappeler à quel moment j'avais lu leur nom.

Cependant, j'ai une réserve pour la fin, certes machiavélique, mais qui fait directement référence au premier livre dont mes souvenirs se sont estompés.
Heureusement, la frustration n'est pas totale car les deux enquêtes ont été bouclées : les réponses ont été apportées... en grande partie.

Alors, si vous aimez vous perdre entre le passé et le présent au milieu de sang et d'une écriture fluide et incisive, foncez !
Commenter  J’apprécie          32
✔️Mon ressenti : Sans doute ce pavé peut effrayer pas mal de lecteurs, et pourtant une fois commencé, les pages défilent à toute vitesse et on le termine avant de s'en rendre compte. Gagnant du Grand Prix Femme Actuelle 2019 avec « Au Bout de la nuit », j'avais lu et beaucoup aimé le précédent polar de l'auteur. Dans ce roman, on y retrouve quelques allusions, mais ne vous affolez pas, il peut tout à fait être lu de façon indépendante, même si, vous aurez sans doute la furieuse envie de vous y plonger après !
Anna Baldi et Antoine Meyer, seront amenés à collaborer sur une série de meurtres à la signature troublante. Alors qu'ils vont apprendre à travailler ensemble, l'enquête risque de de déterrer les fantômes du passé.
Deux enquêteurs entiers avec des vies assez compliquées portent ce thriller machiavélique. L'auteur alterne entre passé et présent, je vous avoue que l'on ne peut être un lecteur passif, il faut mettre de l'attention, notamment au début du roman pour ne pas se perdre, mais le jeu en vaut la chandelle car Bruno Bouzounie joue avec son lecteur et ne choisit pas la facilité. de quoi être bluffé de bout en bout ! La plume de l'auteur est très agréable et permet au lecteur l'immersion totale dans le récit. En bref, un excellent polar !
🎯Mots Clefs : Enquête / Meurtres / Collaboration / Passé / Polar
🏆Ma note : 18/20
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
L’homme se renversa dans le canapé et ferma les paupières à la recherche d’une once de lucidité. Pour l’heure, décimées par l’alcool, ses idées étaient aussi courtes que les brins d’une pelouse fraîchement tondue. Un sacrifié voilà ce qu’il était. Après sa disparition, les autorités se mettraient en branle, on chercherait un coupable, peut-être même le trouverait-on. En attendant il aurait fait les frais de son silence.
Commenter  J’apprécie          30
L’enfer des orphelinats avait fait d’eux des frères d’armes, endurcis dans ces lieux où humanité rimait avec faiblesse. Des prisons pour gamins, un marquage au fer rouge. * * * Vingt-cinq ans s’étaient écoulés. Aujourd’hui encore, s’il était dans cet aéroport, prêt à prendre un avion pour la France, c’était à la demande de cet homme. Pas un ami, Adrian ignorait ce que ce mot voulait dire.
Commenter  J’apprécie          20
Ce flic et sa poulette ne lui disaient rien qui vaille. La désagréable impression qu’un étau se resserrait autour de lui, autour d’eux, une menace qui voulait faire la lumière sur ce qu’ils s’étaient efforcés d’oublier. Crétin de Sauvagnas ! Une grande gueule qui n’avait pas compris qu’il s’attaquait à trop forte partie. Pauvre Gilles ! Il ne méritait pas de finir ainsi. À vouloir enfouir le passé, ils avaient trop creusé et, à force de cupidité, ils avaient réveillé le démon. Nul repos pour les damnés. Désormais, il fallait jouer la partie jusqu’au bout, coûte que coûte.
Commenter  J’apprécie          00
Le vrai sens de l’absence, c’est lorsque la vie se dérobe.
Commenter  J’apprécie          20
Nous surgirons et ils crieront d’effroi.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Bruno Bouzounie (2) Voir plus

Lecteurs (145) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}