AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226245103
Éditeur : Albin Michel (01/03/2013)

Note moyenne : 1.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Orchidée de sang est le premier volet d’une trilogie qui a rendu son auteur célèbre aux Etats-Unis. Ecrite dans une langue incandescente, elle ausculte l’histoire et la culture américaines. A la manière d’un grand reporter, Bowden y mêle les paysages américains, les faits divers, la littérature, l’histoire, l’écologie, la société, la guerre, et la sexualité en une fresque hallucinée qui renferme les questions essentielles de notre temps. En observant les mouvements ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Readingintherain
  15 janvier 2014
Je n'arrive pas à définir ce que j'aime lire. J'aimerais pouvoir dire « moi ? J'adore la Fantasy (par exemple) je ne lis que ça ». Je veux dire, ce serait facile de me faire des cadeaux, ce serait facile de me conseiller des livres, ce serait facile pour moi de savoir quoi emmener en voyage, prendre dans la pile … Parce que là, en fait, ben je ne sais pas. J'aime des choses que je ne devrais pas, je n'aime pas des choses que je devrais. Je mets tout mon flair de professionnelle (des livres, pas d'autre chose, bande d'esprits mal tournés) (oh, oui, c'est ça, faites les innocents, je sais que vous y avez pensé) à choisir ce que je vais me mettre sous le nez, et pourtant je rate. Parce que l'humain est multiple, parce que la littérature est multiple, pour plein de raisons j'en suis certaine, mais enfin bref tout cela fait que je ne suis pas capable de dire à l'avance d'un livre si je vais l'aimer ou pas, même si certains signes, éditeurs, auteurs, directeurs de collection voire même traducteurs (Brice, si tu m'entends) guident facilement mes choix. Mais même comme ça, je ne sais pas. Je choisis au pif, à l'instinct, à la couverture et je rate parfois dans les grandes largeurs.
Genre, là, techniquement, j'aurais du aimer, et puis paf, raté. Pourquoi ? Je ne sais pas. Un truc dans l'écriture, un bidule dans la narration, un machin dans la ponctuation, bref, je n'ai pas accroché, je ne suis pas entrée dedans alors que j'avais vraiment envie de le lire, vraiment envie d'entendre ce que l'auteur avait à dire sur l'histoire des États-Unis, sur la manière dont ce pays bizarre est devenu aussi bizarre. Je suis infiniment attirée par les États-Unis, de cette attraction qui est aussi une répulsion, j'aimerais partir en road-trip pendant plusieurs mois, pendant un an, me promener partout, du Nord au Sud et d'Est en Ouest, essayer de sentir un peu ce pays à défaut de le comprendre parce que je ne suis pas certaine qu'on puisse comprendre les États-Unis. Bref, un jour, quand j'aurai le permis. Et que je serai capable de m'absenter plus de 8 jour sans pleurer que je veux rentrer à ma maison.
En tout cas, cette Histoire pas naturelle de l'Amérique vaut certainement le coup d'oeil si on arrive à entrer dedans. Une prochaine fois.
Lien : http://www.readingintherain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
phoeis
  17 janvier 2014
Publié voilà 20 ans aux Etats-Unis, Orchidée de sang de l'auteur américain Charles Bowden est disponible désormais en français, aux éditions Albin Michel. Ce livre fascinant, qui porte un regard sans concession sur l'histoire américaine, offre une expérience de lecture rare dans le panorama des parutions annuelles.
Charles Bowden écrit à coeur ouvert, et jette du sel sur les plaies de notre temps. En sept chapitres qui décrivent autant d'enquêtes à travers les Etats-Unis et l'Amérique du Sud, Bowden déterre les racines d'une civilisation bâtie sur la violence et l'autodestruction. Il nous raconte l'extermination des Indiens, la « guerre sale » des années 1970 en Amérique du Sud, le chaos écologique, la puissance des cartels mexicains, les zones louches de Los Angeles. Pour ce faire, il développe une forme littéraire hybride, portée par une écriture foisonnante, magistralement traduite par Bernard Cohen.

Lien : http://www.lemagazine.info/?..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
LesEchos   11 décembre 2013
Les monologues flamboyants de Charles Bowden sont parmi les plus belles pages qu’il nous ait été donné de lire depuis des lustres. « Gonzo » ou pas, il s’agit de grande littérature. Posée sur votre table de chevet, cette orchidée va entêter vos nuits..
Lire la critique sur le site : LesEchos
LaLibreBelgique   04 décembre 2013
Personnalité atypique, Richard Bowden est aussi lucide sur lui-même que sur l’Amérique. Ses mots sont vifs, empreints de fougue et de colère, parfois tranchants, mais souvent porteurs de vérité.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1415 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre