AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1942444567
Éditeur : Rennie Road Books (22/12/2017)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Elle ne voulait pas d'un héros pour la vie. Il ne voulait pas d'une histoire sans lendemain.


Bella est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness. Pour la jeune étudiante au contact facile, adepte de l'amour libre et des corps à corps musclés, le sexe est comme une seconde langue, qu'elle pratique couramment alors que d'autres bredouillent encore. Ce que l'on peut raconter dans son dos ne la trouble pas vraiment. Elle ne com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  14 janvier 2018
Sarina Bowen nous revient en France avec le quatrième opus de sa saga [IVY YEARS], celui-ci se concentre sur le personnage de Bella que j'avais adoré dans les tomes précédents, j'étais pressée de découvrir son histoire avec Rafe et je n'ai pas été déçue par cette suite qui s'avère aussi excellente que le début de la saga, même si ce tome n'est pas tout à fait un coup de coeur à cause d'un infime détail qui a tout de même eu son importance à mes yeux.
Bella avait fait parler d'elle dans les tomes précédents, on l'avait beaucoup vu dans [L'homme de l'année], souvenez-vous, elle était éperdument amoureuse de son meilleur ami Graham qui s'avère être maintenant en couple avec Rikker ^^ Bella est une croqueuse d'homme, elle aime le sexe et ne s'en prive pas. Mais Bella ne souhaite pas s'engager, elle aime sa liberté et ne veut pas s'enfermer dans une relation exclusive… Rafe est son opposé, ce jeune homme prône l'amour et la fidélité. le sexe pour lui c'est tout un symbole et hors de question d'être un coup d'un soir. Mais le destin va en décider autrement et notre héros va avoir du mal à accepter la fatalité et le fait d'avoir perdu sa virginité un soir trop arrosé et accablé par la tristesse… Mais il n'aura pas le temps de se laisser appesantir par ses états d'âmes car quand Bella va être victime de harcèlement de la part des membres de la fraternité Bêta Rho, il oublie totalement ses soucis pour apporter son soutient à son amie… Une amie qu'il verrait bien évoluer en petit amie… Mais Bella acceptera-t-elle de faire confiance à un homme à nouveau ? Reverra-t-elle son jugement sur les relations de couple ?
Une fois de plus, Sarina Bowen a réussi à me captiver avec ce roman. Elle aborde toujours des thèmes modernes et poignants. Ici ils sont multiples, elle va nous parler de sexualité, d'amour, de réputation, de sentiments amoureux et amicaux. Elle abordera aussi les relations familiales, la confiance en soi et le harcèlement scolaire. Ce tome est très riche et assez profond, j'ai aimé le côté profondément sérieux de l'histoire de Bella et Rafe. Et puis nos deux héros sont tellement intéressants que j'ai encore dévoré ce roman en quelques heures. C'est vraiment ce que j'appelle une valeur sûre.
Bella est une jeune femme volcanique, elle n'a pas sa langue dans sa poche. Elle use et abuse de ses charmes, c'est un langage particulier pour elle, elle plaît aux hommes et ne s'en cache pas, elle en profite pour multiplier les aventures, mais arrivera-t-elle à assumer sa réputation ? J'avais adoré le personnage de Bella dans l'opus précédent, elle m'avait vraiment fait rire, c'est une bonne vivante, elle est insouciante et pleine de vie. C'est un sacré bout de femme qui malgré les apparences cache quelques fêlures. Bella est une véritable héroïne, elle n'est pas invincible, elle a ses forces et ses faiblesses. Ici j'ai aimé creuser sa personnalité, au fil des pages tout s'éclaire et on comprend mieux sa façon d'être. Bella est adorable sous ses airs de tigresse avide de sexe. C'est une femme de caractère qui m'a émue à plusieurs reprises.
Rafe est un sacré personnage. C'est un jeune homme admirable, plein de candeur. Loin d'être innocent, il avait quand même la conviction de garder sa virginité pour celle qu'il aime… On a pas toujours ce qu'on veut dans la vie ^^ Rafe est croyant et l'amour a un véritable sens pour lui. Footballeur à l'université de Harkness c'est un homme de valeur, qui aide sa famille et qui connaît le dur labeur. Rafe est d'ailleurs un bourreau de travail, que ce soit en sport, dans les études ou dans son job après les cours. Evidemment, il est craquant et je pense que s'il me murmurait un Bellaza à l'oreille je fonderais sur place c'est certains. C'est un héros qui a beaucoup de qualité, il est attentionné, généreux et aimant. Et c'est bien pour cela qu'il fait si peur à Bella, car c'est vraiment un gars bien sous tout rapport.
On retrouve certains personnages que l'on a connu dans les premiers tomes de la série et nous faisons connaissance avec des nouveaux protagonistes. J'ai adoré Lianne, la coloc de Bella… D'abord très discrète elle va vite se faire une place dans le quotidien de nos héros. C'est une jeune femme qui m'a intriguée, j'avais vraiment envie d'en savoir plus sur elle. J'ai aimé son rôle auprès de Bella, l'amitié qui se tisse entre elles est merveilleuse et cela m'a réchauffé le coeur que notre héroïne trouve du réconfort grâce à elle. Nous voyons aussi l'envers du décor familial de Bella et Rafe. Leur univers est vraiment en opposition, nos héros n'ont pas grandit dans le même environnement et cela joue énormément sur leur vie d'adulte. J'ai adoré me rapprocher de tous les personnages car ils ont tous quelque chose à apporter au récit.
L'intrigue est assez grave dans cet opus. Outre les thèmes comme la peur de l'engagement, l'importance des sentiments et la signification du sexe, Sarina Bowen met en lumière le harcèlement et la discrimination sexuelle au sein de l'université d'Harkness. Elle illustre à merveille les ravages d'un tel harcèlement, qu'il soit physique ou cyber… les dangers sont les mêmes, ils ruinent des vies… J'ai trouvé le sujet très bien abordé, il a engendré beaucoup de rebondissements qui m'ont fait réfléchir. Les émotions que l'on ressent sont vives et intenses, on passe de la légèreté à l'angoisse, du sexe au dégoût de soi en passant par le soulagement et la sensation d'amour. Cet opus fut aussi addictif que les autres et honnêtement il ne m'a manqué qu'un tout petit truc pour que je bascule dans le coup de coeur, je vais éviter de mentionner la chose pour ne pas spoiler l'histoire.
Sarina Bowen met encore son talent à contribution pour nous livrer une romance touchante et percutante. Et oui le harcèlement est un fléau qu'il faut endiguer par tous les moyens et le plus efficacement possible. L'auteure arrive à nous divertir en nous bousculant un peu et j'adore ça. Sa plume m'a émue à plusieurs reprises et elle m'a aussi fait rougir car cette saga est toujours aussi sexy. J'aime l'équilibre que l'auteure arrive à conserver dans tous ses romans, elle nous tient par les émotions mais elle n'omet jamais de nous donner du plaisir et de l'espoir…
En bref, [L'heure de vérité] est une romance qui ne vous laissera pas indifférente. Outre les thèmes importants qui sont abordés dans ce roman, Sarina Bowen inverse les rôles avec un homme qui cherche à s'engager et une héroïne qui fuit toutes formes de relation. La psychologie est aussi bien abordée et chaque thème entraîne des rebondissements captivants et divertissants. Ce roman n'est pas dénué d'humour et de sexytude pour notre plus grand plaisir. IVY YEARS fait partie de mes valeurs sûres ^^

Lien : http://www.lmedml.fr/2018/01..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tislerkarine
  15 avril 2018
"Désirer l'impossible c'est bien souvent désirer tout ce qu'il y a de possible enseveli sous nos peurs". Jacques Dor
Rafael, en couple avec Alison. Ils attendent le bon moment pour ne faire qu'un, mais la jeune fille, ne le verra pas sous cet angle. le désespoir de Rafe et la trahison qu'il ressent sont très grand.
Un escalier plus tard, Rafe est assis sur les marches et la venue de Bella sera son port d'attache pour remonter la pente. Cette pétillante fille gère l'équipe de hockey en étant manager étudiante. C'est une croqueuse d'hommes, elle profite de la vie en ne se mettant pas en couple car cela fait souffrir. Une expérience passée lui a coupée l'envie d'avoir une relation durable. Son mode de vie lui coutera cher et elle ne s'en doute encore pas.
Deux personnes esseulées, abandonnées, humiliées, fragiles et désabusées. Rafe est pétrifié devant Bella, elle représente la femme sure d'elle, dominatrice et indépendante, il ne connaît pas l'envers du décor qu'elle cache si bien. Ce petit bout de femme impressionne le grand footballeur, cela en ai touchant et attendrissant. le caractère et les sentiments du joueur sont la sensibilité, le charme, la galanterie, la honte et la timidité. Son éducation n'y est pas pour rien, il ne sait pas comment faire avec celle qui fait battre son coeur depuis leur rencontre dans les escaliers. Sa douceur et le respect qu'il porte aux femmes, font de lui un être exceptionnel et rare.Elle lui plait beaucoup mais est-elle prête pour une aventure avec lui?
Bella se sent proche de Rafe, avec lui elle se sent bien, en sécurité, protégée, aimée, idolâtrée et désirée, hors, une expérience désagréable lui est arrivée et elle a peur de se fixer avec quelqu'un. Laissera t-elle une chance et le bénéfice du doute à ce grand footballeur qui hante ses pensées?
Puis, le choc, l'incompréhension, l'inhumanité, l'humiliation de trop. Que s'est-il passé? Lequel a subi cet avilissement? Qui? Pourquoi? Comment? autant de questions qui ne cessent de tourner en boucle dans leurs têtes et qui trouveront réponses.
Leur "couple" s'en sortira t-il? Cela mettra t-il un terme à leur amitié et à leur complicité?
Bella est la force, Rafe est la sagesse, ensemble, ils essayeront de surmonter cette épreuve avec l'aide de Lianne. Qui est-elle? cette mystérieuse jeune femme est comme un fantôme, elle se fait très discrète et cela va aider Bella et Rafe.
Un tome 4 magnifique, éprouvant car le thème abordé est tabou et dérangeant. Sarina une fois de plus m'a transporter dans cette histoire avec Bella qui m'avait déjà enthousiasmé lors des précédents tomes. Cette fille si solaire est attachante et Rafe est si touchant. Leur promiscuité sera leur force et ce lien qui les unit est indiscutablement incassable. Cette histoire, est l'histoire de bien des étudiants de facultés. Elle reflète les bons et les mauvais côtés de ces établissements où tous se sait mais rien ne se dit. Un récit sublime, captivant, troublant et humainement frappant. Les mots sont parfois la seule barrière qui font des gestes, le langage universel. Une caresse, un regard, un son, un souffle et un baiser sont plus parlant que de grands discours.
Je vous conseille ce coup de coeur mémorable, partez à la découverte de Harkness et de ses innombrables secrets. J'ai hâte de lire le tome 5 et d'en découvrir un peu plus sur cette mystérieuse Lianne. Merci Sarina White Bowen pour ta confiance et tes livres extraordinaires.
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lysette
  01 juillet 2018
Coup de coeur !!!
Pff Sarina Bowen me bluffe un peu plus à chaque roman. Que ce soit dans sa manière naturelle de traiter toutes les formes de sexualités, ou dans sa façon si touchante de nous livrer des histoires intenses, en passant par son écriture fluide et profonde, cette auteure à tout pour me séduire.
Ici, le récit prend un peu de temps à se mettre en place, mais ce temps n'est pas utilisé futilement, en effet, l'auteure décide de plonger le lecteur dans le quotidien de nos deux personnages principaux. Ainsi nous appréhendons au mieux leurs modes de vies, leurs personnalités et leurs attentes envers la vie.
Puis arrive de gros rebondissement, qui personnellement, m'a mise une bonne claque. Je ne pensais pas que le récit prendrais une tournure si sombre, mais j'ai aimé cela, car l'auteure démontre une fois encore sa capacité à traité de sujets d'actualités. D'ailleurs ce roman plonge le lecteur, dans les tourments que rencontres les jeunes adultes. On ne nous épargne rien, et c'est aussi réalistes que réussie.
Quant aux personnages. Quels personnages ! Rafe est un homme doux, prévenant et drôle. C'est un personnage fort et attachant que j'ai aimé découvrir et auquel je me suis attaché. Tout comme Lianne, qui m'a clairement happée. J'ai adoré cette jeune fille et j'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome !
Retrouver Graham à été un réel plaisirs, car ce personnage reste fidèle à lui même. Toujours aussi doux et adorable il réussie à faire fondre mon petit coeur à chaque apparition !
Mais soyons clair, mon plus gros coup de coeur de ce tome reste Bella. Bella est une femme des temps modernes, une femme qui vie avec son époque, une femme comme il est rare d'en croiser dans les romances Young adultes. Et franchement cela m'a fait beaucoup de bien de pouvoir enfin m'identifier à notre héroïne !
Seul bémol, pourquoi Rafe se met soudain à utiliser le mot Bébé pour désigner Belle ? Non, non et non. Belleza je valide, mais pas bébé flûte ! c'est trop cliché !
En bref, un tome qui devrait se retrouver entre les mains de tous les étudiants et cela pour la simple et bonne raison qu'il dépeint un personnage féminin libre de sa sexualité, loin des clichés ou de jeunes femmes vierges trouvent l'amour de leur vie avec l'homme avec qui elles perdent leurs virginités !
Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Elyiona
  10 février 2018
C'est avec le coeur léger et une touche d'appréhension que j'ai une fois de plus débutée ma lecture de la saga The Ivy Years. Un autre tome veut certes dire un autre duo mais cela signifie aussi, à mon plus grand plaisir, le retour de tous ceux que j'ai eu le plaisir de découvrir au gré des 3 premiers volets.
J'ai été de nouveau emportée au-delà de mes espérances par toute l'histoire et ces personnages qui m'auront bouleversé. J'avoue que ce tome-ci m'a beaucoup fait penser au premier tome avec cette touche d'humour absolument parfaite.
Bella est en un sens la mascotte des vestiaires des hockeyeurs de Harkness. En tant que étudiante manager elle pallie à tous leurs besoins matériels pour être les plus performants sur la glace. En adéquation parfaite avec eux, ils sont devenus une famille à part entière. Désormais en dernière année de sa spécialité, elle ne sait pourtant pas ce qu'elle deviendra à la fin de son cursus. Pleine d'interrogations, elle ne montre pourtant rien à quiconque. Seule sa réputation de femme libre et aimant le sexe à outrance est connue sur le campus. Mais une expérience malencontreuse va bouleverser sa vie entière. Révoltée par cet acte et écoeurée de l'image qu'elle renvoie il lui faudra trouver le moyen et la raison ultime pour s'en sortir. Et si LA raison était simplement sous son nez depuis le départ ?
Rafe est un jeune homme adorable. En seconde année, il est introverti et respectueux de la gent féminine. Alors qu'il s'était résolu à attendre sa petite Alison pour franchir le pas, il se trouve désappointé en découvrant un secret qu'elle ne comptait pas lui dévoiler. La jolie Bella lui tiendra alors compagnie, et la soirée prendra un chemin qu'aucun des deux n'aurai envisagé bien que fantasmé. Après cette nuit sans lendemain et malgré une tension qui existe entre eux, restera un travail en commun à effectuer pour leurs études. Mais c'est un événement innommable dans la vie d'Isabelle qui va renforcer leur amitié naissante.
Sera-t-il capable de ne pas céder à ses pulsions et être simplement là pour la soutenir ? Comment faire quand l'objet de vos fantasmes est aussi désarmée ?
C'est encore un pari gagné qu'est ce nouveau tome de The Ivy Years que nous offre la plus que talentueuse Sarina Bowen. Rare saga m'aura autant tenue en haleine et a cette capacité incroyable de monter crescendo mon addiction à ces personnages . En gros plus je passe de temps avec eux, plus j'en demande... et oui que voulez-vous, je deviens plus que gourmande. Il faut dire que la plume de l'auteur est qu'une grande qualité et qu'elle allie à la perfection le fait de parler de nouveaux duos tout en y incorporant ceux dont nous avons ventés tous les mérites dans les opus précédents. Quoi de mieux que de retrouver ceux qu'on adore et qui nous auront émus en y intégrant cette touche de pep's supplémentaire.
J'ai totalement craqué sur Rafe. Bien qu'il soit rare de rencontrer un jeune homme prêt à attendre aussi longtemps l'élue de son coeur pour passer le pas, c'est réellement l'étendue de sa personnalité qui m'aura conquise. Je ne vous cacherai pas que son corps d'Apollon y est aussi, bien entendu, pour quelque chose ;) Son affection pour sa famille et sa passion pour ses origines latino ont su également se faire la part belle sur mon côté coeur d'artichaut. Mais il s'agit surtout sa capacité de se donner à 3000 % dans les combats qu'il estime juste qui m'aura fait basculer.
Quant à Bella, malgré ce qui lui arrive, elle est véritablement une bouffée d'oxygène pure (ou presque lol). Rebelle, belle et talentueuse elle est aussi déterminée, et son franc parlé est une carte qui m'a amené plus qu'une fois à pouffer de rire durant ma lecture. L'épreuve qu'elle va subir va lui faire l'effet d'un véritable tsunami, et pour ne pas subir de déception elle va littéralement raser le reste. C'était sans compter sur toute la bande de phénomènes qui peuple ce 4ème tome et qui saura vous donner de belles leçons de vie.
Comme je vous le disais plus haut, j'ai pris un plaisir incroyable à entrer dans l'histoire de Bella. Il faut dire que, bien que présente dans les premiers opus, les informations la concernant m'intriguait déjà. C'est un personnage décidément plein de surprises et je l'ai adoré !!! C'est sans conteste sa personnalité qui m'aura conduite à un coup de coeur pour ce 4ème volet.
Une fois de plus, l'auteur Sarina Bowen m'aura transportée et happée dans l'univers de Harkness. La fluidité de lecture est tout simplement fantastique et me conquis à chaque fois un peu plus encore...
Merci une fois de plus à Laure Valentin, la traductrice, pour ce fabuleux Service Presse et à l'auteur de nous prouver qu'être différent est une force.
Lien : http://lesetoilesdesbiblioth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bulle39
  30 janvier 2018
Ce n'est pas l'histoire que je préfère dans cette série, et si j'ai trouvé le début un peu long à se mettre en place, sans doute trop impatiente de voir le couple Bella/Rafe se former, j'ai tout de même apprécié que les sentiments se mettent en place doucement.
Nous avions découvert Bella dans le précédent tome. Jeune fille vive et joyeuse qui assume le fait de passer dans tous les bras des joueurs, ne s'attachant pas et préférant les coups d'un soir.
Cette jeune fille qui nous paraissait sereine et insensible au regard des autres ne l'est pas tant que ça.
Malheureusement, elle va subir les conséquences de sa réputation et de ses fréquentations.
Et Heureusement pour elle, elle peut compter sur l'aide de son voisin Rafe.
Rafe...comment être insensible à son personnage...et je dois dire qu'il change un peu, en tant que sportif, des stéréotypes masculins que l'on rencontre habituellement dans ce genre de romance...même si bien sûr physiquement tu baves devant quoi...:)
Néanmoins, Rafe est une personne pour qui les sentiments ne sont pas à prendre à la légère, il ne joue pas, veut prendre son temps. Il n'a pas de passé sombre et n'a pas une réputation de coureur de jupons. ah c'est bien ça !
Ce lien qui se tisse entre Bella et Rafe m'a surpris au début tant ils sont complètement opposés, tant par leur personnalité que par leur conception d'une relation.
Mais à force de patience et de douceur, quand on gratte un peu, les sentiments se dévoilent et nous donne une belle romance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   14 janvier 2018
— Rafe, murmurai-je. Il y a peut-être une partie de ta mésaventure que je peux arranger.
Il déglutit péniblement et son regard se posa sur mes lèvres, mais il ne bougea pas. Au lieu de ça, le temps ralentit et je sentis chaque fibre de sa personne prendre conscience de ma présence. Son corps s’immobilisa et ses yeux s’assombrirent.
Pendant quelques battements de cœur, je laissai Rafe se faire à cette idée. Quand je posai lentement mon autre main sur sa poitrine, il lâcha un grognement de surprise. Il ne bougeait toujours pas d’un cil et me regardait d’un œil avide.
— Je t’ai toujours trouvé sexy, murmurai-je en appuyant ma paume contre ses pectoraux. Le moment me paraît bien choisi pour te le dire.
C’était la pure vérité. Et la vérité, comme j’avais pu l’apprendre, était plus sexy que tout.
Manifestement, il était d’accord avec moi, car son beau visage se rapprocha. Les lèvres de Rafe, étonnamment douces, effleurèrent les miennes et il soupira. Il s’attarda sur les commissures sensibles de mes lèvres, me mordillant tout doucement avant de plaquer avec plus de ferveur sa bouche chaude et ferme.
Mon cœur faillit s’arrêter, séduit par sa manière silencieuse de prendre le contrôle. Mama mia. Il ne m’enlaçait pas sauvagement. Il n’en avait pas besoin. C’était une conquête subtile. Je reçus un baiser lent et insistant. Puis un autre. Sa poitrine s’avançait lentement vers la mienne, jusqu’à ce que je sente la chaleur qui émanait de son corps. Je n’eus d’autre choix que de presser mes seins contre lui tandis qu’il approfondissait notre baiser.
J’entendis un gémissement rauque et me rendis compte qu’il provenait de moi.
Rafe passa deux doigts sous mon menton. Son autre main effleura ma taille avec une telle légèreté que je faillis ne pas m’en apercevoir.
Cet homme me touchait à peine et j’éprouvais déjà une envie éperdue. J’entrouvris les lèvres sous les siennes. La première fois que sa langue glissa sur la mienne, mon désir redoubla. Il avait le goût du bon vin et du sexe. Mes doigts agrippèrent sa chemise en coton. Ralentis, m’intimai-je. Mais l’intense vibration que je ressentais chez Rafe ne me facilitait pas la tâche. Nous avions tous les deux passé une mauvaise journée. Il était logique que nous cherchions à évacuer la pression par une bonne séance de jambes en l’air.
Qui n’en ferait pas autant ?
Souriant contre ses lèvres, je montai sur ses genoux. Alors que mon corps se détendait contre le sien, il poussa un gémissement de désir.
Je le ressentis partout.
— Bella, chuchota-t-il entre deux baisers. Me matas.
Il suffisait d’avoir grandi à New York pour savoir le traduire. Tu me tues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067Ninie067   23 janvier 2018
Cela faisait deux heures que j’avais soufflé mes vingt bougies sur le gâteau que Ma m’avait préparé, mais j’avais toujours les fesses vissées sur ma chaise au Restaurante Tipico. J’avais toujours du mal à quitter le bistrot dominicain que tenait ma famille au sens large. Je devais prendre un train pour rentrer à l’Université de Harkness, et pourtant j’étais toujours à la table numéro sept, dans le coin, en train d’enrouler des couverts dans des serviettes comme je l’avais fait pendant toute ma vie. — Une dernière et je m’en vais, dis-je à Pablito, mon cousin de seize ans. J’ai une réservation à dîner pour sept heures précises. Si je rate le train de quatre heures et demie, je suis foutu. — Un rencard ce soir ? — Oui, en fait, c’est aussi son anniversaire. — Sans blague !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   14 janvier 2018
Quand j’étais petit, il m’arrivait d’aller nager à la piscine municipale de la 173e rue. Au-dessus de la surface, c’était bondé, bruyant et frénétique. Mais dès que je plongeais la tête sous l’eau, le monde se taisait et je m’abandonnais à des sensations pures.
M’abandonner à Bella me faisait le même effet. Le monde se réduisait à la taille de son matelas. Tandis que je la caressais, la réalité était étouffée par sa peau douce et laiteuse et le bruit de nos respirations.
Je savais que si je cessais d’y penser – si je sortais ma tête de l’eau –, le monde réel m’attendait toujours, tapageur et hostile. Mais elle et moi, nous nagions ensemble, nos mains et nos langues mêlées. Je n’avais pas envie de remonter à la surface pour respirer. Plus jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LysetteLysette   01 juillet 2018
- Et le vin est gratuit, ajouta-t-elle.
- C'est le genre de vin que je préfère.
Commenter  J’apprécie          20
LysetteLysette   01 juillet 2018
Ça me faisait un drôle d'effet de porter ma veste du dimanche le soir où j'allais perdre ma virginité. La prochaine fois que la mettrais, ce serais sans doute pour me rendre à confesse. Un peu d'ironie n'avait jamais fait de mal à personne.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sarina Bowen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarina Bowen
L'amour au travail : vaste sujet n'est-ce pas ? C'est ce à quoi s'attaque justement Sarina Bowen dans le Grand Nord !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewromance - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre