AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Son espionne royale tome 3 sur 12
EAN : 9782221242612
360 pages
Robert Laffont (16/01/2020)
4.03/5   164 notes
Résumé :
Publié sous le nom de Rhys Bowen.

Sa troisième mission : protéger la famille royale.
Londres, 1932.
Les affaires de Georgie sont loin d'être au beau fixe. Afin de se faire un peu d'argent, elle a alors l'idée du siècle (selon elle) : tenir compagnie à des gentlemen de passage dans la capitale. Une pièce de théâtre, un bon dîner, un brin de conversation et le tour est joué ! Sauf que son premier client attend visiblement une conclusion b... >Voir plus
Que lire après Son espionne royale, tome 3 : Son espionne royale et la partie de chasseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 164 notes
5
10 avis
4
26 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis
Petite enquête et petite avancée dans la vie sentimentale de notre chère Lady Gorgiana.

Un troisième tome tout aussi rafraîchissant que les deux premiers, qui se déroule cette fois au château de Rannoch dans les courants d'air et le dénuement. Enfin, avec domestiques quand même. On est de la haute, faut pas pousser.

Franchement, en matière de littérature de divertissement soft, le soir au lit, pour préparer un endormissement paisible, on ne fait pas mieux.

Tout juste un léger agacement sur le fait, qu'il faudrait que la vie de Gorgie évolue un poil plus vite. Qu'elle gagne un peu de thune et qu'elle couche ne ferait pas de mal à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          534
Quand on en est au troisième tome d'une série, ça veut dire qu'on l' apprécie...
Et j'aime tout dans cette série ! L'époque (1932 ), le pays et la ville dans laquelle elle se déroule ( Londres), le milieu social ( le personnage féminin, est une authentique lady , 34 ° dans l'ordre de succession au trône, ce qui veut dire qu'elle n'y montera jamais , le fait qu'elle soit sans le sou et qu'il lui faut gagner sa vie, alors qu'on ne lui a pas appris à la gagner, ce qui donne droit à des situations délicieuses .
[ " A l'école, on ne m'a rien enseigné d'utile, hormis à parler un français passable, à marcher avec un livre sur la tête et à placer un évêque à table."].
Et ce tome innove un peu, puisque Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugénie de Glen Garry et Rannoch est priée par Scotland Yard (pour éviter un scandale personnel ), d'aller voir ailleurs, en Ecosse, dans le château familial, voisin de celui de la reine , à Balmoral, si les menaces qui pèsent sur la famille royale, pourraient être avérées. Rien de mieux qu'une partie de chasse à la gousse, pour commettre un meurtre en faisant passer ça pour un accident de chasse ! Et qui mieux que la cousine du roi pour s'introduire dans ce milieu très fermé ?
Où l'on retrouve Wallis Simpson, en invitée "parasite" du château ancestral de Georgie, avec toute sa cour d'américains, vulgaires et dépensiers, ( c'est ce que pense la belle-soeur de Georgie, la si fauchée Fig, qui n'a de cesse que de les voir partir... Cornemuse très matinale, fantôme, eau froide, demeure glaciale, rien ne sera épargné aux invités indésirables qui découvriront l'hospitalité écossaise .
Et Georgie de rencontrer Darcy, un peu trop rarement... L'autrice nous faisant patienter, en ne faisant pas vraiment évoluer la situation entre eux, afin que ne durent les moments doux, ceux des autres tomes à venir !
Mais , oh bonheur, j'ai le 4° et 5° tome sous la main, je vous laisse, trop impatiente de savoir comment mon espionne royale préférée va se sortir de toutes les situations dangereuses, placées sur son chemin, au péril de sa vie, et de mon rythme cardiaque ...
Commenter  J’apprécie          330
Traduit de l'anglais par Blandine Longre

Victoria Georgiana Charlotte Eugénie de Glenn Garry et Rannoch, trente-quatrième dans l'ordre de succession au trône, a la malencontreuse idée de créer une agence d'hôtesse car elle manque cruellement d'argent. Bien sûr, rien ne tourne comme elle voudrait, sa naïveté ne lui ayant pas fait entrevoir les risques courus.
La voilà obligée de repartir dans sa famille, en Ecosse pour étouffer la scandale. Et là, bien sûr, chargée de protéger la famille royale d'éventuels criminels, elle est mêlée à toutes sortes d'incidents plus ou moins graves.
Un cosy mystery qui se lit avec plaisir. Je poursuivrai volontiers les aventures de Georgie.
Commenter  J’apprécie          270
Toujours désargentée mais pas sans idée et pleine de bonne volonté, son Altesse royale, Georgie pour les intimes, se déclare hôtesse pour accompagner les gentlemen et passe une annonce dans le Times ! Sa version d'hôtesse n'est pas celle attendue par son “client” ! A point nommé, Darcy la tire de ce mauvais pas et les hautes instances policières l'envoient en Ecosse pour étouffer le scandale qui pourrait arriver et surtout veiller et surveiller Le Prince de Galles lors d'une partie de chasse à Balmoral.

Je reconnais que la partie enquête n'est pas très importante, du moins elle n'est pas telle qu'on imagine une enquête, c'est plutôt un déroulement de faits avec des réflexions et déductions de Georgie, mais elle amène beaucoup d'informations sur la vie, les moeurs et les comportements de certaines classes sociales de l'époque, vues par la lorgnette d'une Altesse obligée de se débrouiller pour vivre !

Darcy semble irrésistible et c'est assez amusant d'observer Georgie se réfréner et se morigéner pour ne pas succomber ! J'apprécie de plus en plus cette série et cette “enquêtrice” qui doit s'adapter au monde du travail pour lequel elle n'a pas été préparée.

Challenge 50 Objets 2022/2023
Challenge Pavés 2023
Lecture Thématique Polar mai 2023 : Série avec une enquêtrice
Commenter  J’apprécie          230
Toujours autant de plaisir à la lecture de cette série humoristique et policière que je lis dans le désordre sans que cela ne gêne la compréhension, puisque les enquêtes sont indépendantes les unes des autres.
L'histoire se passe dans les années 30 en Angleterre et en Ecosse.
Dans ce volume, Georgiana, notre espionne royale va devoir se rendre en Ecosse pour assister à des parties de chasse organisées par la Reine et son époux, et accessoirement enquêter sur toute une série d'accidents qui touchent des membres de la famille royale.
J'ai trouvé ce volume très drôle, il y a de nombreuses scènes qui m'ont fait sourire.
Les personnages sont nombreux mais on les distingue bien les uns des autres.
L'ambiance de la vie dans un château de famille en Ecosse est bien décrite, on ressent bien l'inconfort, le froid, l'humidité et les pièces austères.
Les traditions écossaises sont évoquées, que ce soit les plats typiques, les jeux des Highlands, la musique, les danses, les vêtements traditionnels…
Un roman très distrayant.
Commenter  J’apprécie          241


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec
17 août 2020
Abonnée aux prix prestigieux et aux listes des best-sellers du New York Times, l’écrivaine anglo-américaine Rhys Bowen réunit l’humour subtil à l’anglaise et le suspense dans la série Son espionne royale.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Cette femme odieuse [ Wallis Simpson ] est donc arrivée, et devinez un peu : elle a amené avec elle son propre entourage Le château grouille littéralement d'Américains . (...)
Sans compter qu'ils passent leur temps sous la douche ou dans le bain. Ils en prennent quotidiennement, voyez-vous ça ! Et à toute heure du jour ou de la nuit. Je leur ai dit qu'il était impossible de se salir à ce point en si peu de temps, mais ils continuent de se baigner chaque fois qu'ils reviennent de promenade, avant le dîner, après le dîner... C'est un miracle qu'ils ne soient pas complètement délavés.
Commenter  J’apprécie          161
Quels sont les ingrédients de base ( du haggis ], au juste ?
- C'est une panse de brebis farcie d'intestins hachés et de flocons d'avoine.
- Répugnant. Je sais qu'on en sert à l'occasion de Burns Night et de la Saint Sylvestre, mais je n'en avale jamais plus d'une bouchée.Je ne pense pas que Mme McPherson aura une panse de brebis sous la main.
- Sans compter qu'il faut la faire bouillir pendant des heures, fis-je observer.
Fig grimaça de dégoût.
- Pourvu qu'elle puisse s'en procurer une d'ici demain. La seule description de la recette devrait inciter ces Américains à plier bagages.
Commenter  J’apprécie          133
A mon avis, il n’y a pas d’endroit sur terre plus inconfortable que Londres pendant une canicule. Je devrais probablement nuancer cette opinion en confessant que je n’ai jamais remonté le cours du fleuve Congo au cœur des ténèbres avec Conrad, ni traversé le Sahara à dos de chameau.
Commenter  J’apprécie          190
Il portait une chemise blanche au col ouvert et, en raison du vent, sa chevelure noire était davantage ébouriffée qu'à l'ordinaire. Sur son cheval trépignant, se découpant sur la toile de fond que formaient la bruyère et les montagnes, on aurait pu le prendre pour un héros sorti tout droit d'un roman des soeurs Brontë.
Commenter  J’apprécie          150
Au cour de ma longue carrière, j'ai appris une chose au moins : les meurtriers sont éminemment doués pour dissimuler leur véritable personnalité. Je pourrais vous parler de plusieurs assassins ayant commis des crimes violents et que tout le monde , même leur épouse, qualifiait de bons pères de famille.
Commenter  J’apprécie          140

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (401) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2794 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..