AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350134350
Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch (27/06/2013)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 99 notes)
Résumé :
James Bowen est un ancien drogué. Elevé en Australie par une mère aimante mais dépassée, James s était réfugié dans la drogue et va de rémission en rechute, souvent accompagné par son amie Belle. Quand l un s en sort, l autre replonge etc. Mais il s accroche une dernière fois à la vie et décide sur un coup de tête de s installer en Angleterre pour réaliser son ultime rêve : jouer dans un groupe. Hélas, de groupe il ne rencontre que ceux des SDF : James fait la manch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
Chaplum
13 juillet 2013
La vie n'a pas toujours été tendre avec James Bowen, c'est le moins que l'on puisse dire. Après le divorce de ses parents, sa mère est partie vivre en Australie emmenant avec elle ses enfants. James, enfant solitaire, s'est dans un premier temps assez bien acclimaté à ce nouveau pays, fait d'étendues sauvages. Mais lorsque sa mère a à nouveau déménagé et qu'il a encore du changer d'école et d'environnements, ça n'a pas été facile. Surtout que James ne se fait pas facilement des amis, est toujours l'étranger et reste un peu sauvage.
A l'adolescence, il décide de rentrer à Londres et d'aller vivre chez sa soeur. Mais il comprend rapidement qu'il dérange. Il revoit son père mais leurs relations sont toujours houleuses et le jeune homme se retrouve à la rue. Musicien autodidacte, il forme un groupe avec des amis, mais il devient rapidement accro à l'héroïne, ce qui mettra un terme à l'entreprise. Pendant plusieurs mois, il va vivre de menus larcins et de la générosité des passants pour se payer sa dose. Heureusement, il finit par avoir le déclic qu'il doit se sortir de là et entreprend un traitement à la méthadone. Dans le cadre de ce programme, il obtient aussi un petit studio dans un immeuble habité par d'autres personnes en situation de réinsertion.
C'est là qu'un soir, il voit un chat roux, un peu mal en point devant une porte. Il s'arrête et cherche à voir à qui il appartient. Les jours suivants, le chat est toujours là, comme s'il l'attendait. James, qui a toujours aimé les chats, s'inquiète pour lui même s'il est conscient qu'il n'est pas raisonnable de s'encombrer d'un compagnon, lui qui a déjà du mal à prendre soin de lui-même. Mais le chat semble l'avoir choisi et James décide de le nourrir et de l'emmener voir un centre de vétérinaires pour démunis car il a une patte blessée. A partir de là, l'un et l'autre vont se sauver mutuellement.
James Bowen raconte dans ce livre sa rencontre avec Bob, le chat qui l'a sauvé de la drogue et qui a été son moteur pour le pousser à sortir de la rue. C'est une histoire magnifique et émouvante qui redonne espoir dans la vie. Dès qu'il commence à s'occuper de cette petite boule de poils, James se sent revivre. Surtout que Bob, en retour, lui témoigne une confiance et un amour illimité. Même une fois soigné, alors que James veut lui rendre sa liberté, Bob n'en a cure et a décidé que sa vie se ferait à ses côtés. Cela donne lieu à des passages drôles mais aussi bouleversants, comme celui où James remet le chat dans la rue et va prendre son bus et où Bob saute dans ce dernier avant qu'il ne démarre.
Ensemble, ils vont traverser de nombreuses épreuves, comme lorsque Bob est malade ou lorsque James fera son sevrage définitif mais leur amour n'en sortira que plus grand. James, qui gagne sa vie en jouant de la musique, va aussi vite s'apercevoir que Bob est un atout. Alors qu'il était invisible dans les rues, il est soudainement arrêté par tout le monde, chacun voulant caresser le beau chat roux qui se perche sur son épaule. Sa recette quotidienne double quand Bob l'accompagne. Et petit à petit, il a même des fidèles qui viennent apporter des cadeaux au chat. Mais chaque médaille a son revers et la jalousie n'est jamais loin …
Le livre se termine quand James s'aperçoit que Bob est devenu une célébrité sur la toile. Aujourd'hui bien sûr, Bob a son twitter, son facebook et même un blog. Qui aurait cru que cette rencontre déboucherait sur une si belle réussite ?
Lien : http://www.chaplum.com/a-str..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
JehanneDD
27 mai 2014
Quand la bonne fortune d'un homme prend la forme d'un chat roux aux yeux verts, et quand la bonne fortune d'un "tom cat" pend la forme d'un ancien junkie...
Je ne sis pas pourquoi ce livre m'a tant plu: la couverture déjà, qui montre un bon gros chat avec... une écharpe autour du cou. Mais d'habitude je ne lis pas ce genre de roman. Alors pourquoi? C'est sans doute parce que cette photo me rappelait mon chat, qui ;me manque beaucoup que je me suis laissée entrainer dans les premières pages... et je ne l'ai pas regretté!!
Le style est simple, mais il va droit au coeur. Cet humain fait tant pour ce petit compagnon, qu'il sauve, qu'il comprend ...
On voit comment un animal redore le concept d'être "humain": il parvient à rendre un humain plus humains pour les autres humains, mais aussi plus humain pour lui-même...
Ce livre rend espoir en notre société, même si tout part du fait que ce chat a sans doute été abandonne par des gens sans coeur. Qui plus est, il fait découvrir le monde de la rue, monde qui nous effraie parfois (oui, je n'ai pas honte de l'avouer, je suis toujours méfiante quand un mendiant ou un artiste de rue s'approche de moi, mais je serai désormais plus attentive aux gens qui vivent de la rue) mais qui a aussi de bons côtés.
La seule chose qui me pousse à m'interroger, après avoir vu des vidéos du couple en question: est-ce que tout ce qui est décrit dans ce livre est bien vrai? N'est-ce pas parfois embelli? Il y a tellement de beaux sentiments qu'on peut se demander! (le scepticisme me tuera... ^^)
Ce livre vous entraînera donc dans un univers et une relation envoûtants, non sans violence parfois, mais avec beaucoup d'amour!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
blandine5674
28 février 2017
Quelle jolie : histoire ? Biographie ? Conte moderne ? Indiqué comme témoignage. Bref, une histoire qui fait du bien sur une amitié entre un chat et un guitariste qui fait la manche. Il est triste de constater, que dans la rue, les passants s'intéressent au chat en lui donnant à manger, s'inquiète de son confort en lui offrant des vêtements pour qu'il n'est pas froid et à côté de cela, ils ne se préoccupent nullement de l'être humain qui se trouve à côté. Comment un ex drogué, au fond du trou, arrivera à en sortir grâce à ce chat qui le fera exister ? Un plaisir de lecture distillé au fil des pages fait oublier que ce n'est pas de la grande littérature. A savourer, tout simplement… Je n'ai pu m'empêcher de mettre Bob en fond d'écran, grâce aux photos et vidéos que l'on peut trouver sur le Net. Mais chat va pas la tête !
Commenter  J’apprécie          122
fuji
07 juillet 2014
Une fois n'est pas coutume, je vais vous recommander la lecture d'un témoignage...
Un jeune homme balloté d'Australie à Londres qui ne suis pas une scolarité régulière à cause des nombreux déplacements de sa mère, se révolte à l'âge de la fragilité et ment pour rester à Londres : il finit drogué et à la rue.
Il obtient un logement social mais vit dans la précarité la plus totale; un soir en rentrant dans son immeuble il trouve un chat roux qui n'appartient à personne.
C'est le coup de foudre réciproque.....
Le chat devient Bob et James redevient peu à peu un James visible et fréquentable.
Car Bob, une fois soigné par les bons soins de James , l'accompagne partout et rend James visible aux yeux des gens pressés par leur vie quotidienne. Les femmes en particulier s'arrêtent et prodiguent sourires, petits plats et écharpes contre le froid.
Mais c'est l'intelligence de Bob et l'amour fou qu'il a pour James qui va aider ce dernier à se sortir totalement de la drogue, James a la responsabilité de quelqu'un aux yeux de qui il veut être digne.
Il reprend confiance, s'interroge sur ce qui l'a amené à cette dérive et se rend compte qu'il a toujours été en colère, révolté .
Cependant il voit peu à peu qu'il n'a pas toujours essayé de comprendre sa mère , n'y accepter la main tendue.
Dans ce témoignage vous vivrez au rythme de cet amour fou, mais vous découvrirez le monde de la rue et tout cela sans pathos mais avec beaucoup d'intelligence.
Si je devais ajouter une morale :
Votre animal est aussi précieux que votre vie sinon plus.
Ce livre devrait être offert à chaque station service pour qu'il n'y ait plus d'abandon ni de maltraitance ou beaucoup moins....
Cette aventure est très belle et a fait le tour du monde en images sur le net avant d'être écrite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Supermax
17 mai 2017
Une belle histoire d'amitié entre un chat et un guitariste sans domicile fixe que la vie n'a pas gâté.
Loin de tomber dans le pathos et le dramatique, James Bowen raconte les grandes lignes de sa vie avec recul et simplicité.
Ce n'est pas de la grande littérature et ça n'a pas besoin de l'être. C'est authentique et très accessible.
On peut certes voir un message derrière le fait que les passants dans la rue ne prêtent pas/plus attention à un sans abri, et que ces mêmes passants sont soudainement remplis de compassion et d'amour lorsque James Bowen mendie en compagnie de Bob le chat.
Mais le livre n'a pas pour but de lancer un débat sur ce fait.
C'est juste une très belle histoire d'amitié, née de la rencontre entre deux malheureux, qui ont su s'apporter l'un l'autre l'aide dont ils avaient besoin.
J'avoue préférer amplement la compagnie des chats que des humains (en général), je ne peux donc que comprendre la reconnaissance que James Bowen a envers son petit pote qui a bouleversé sa vie.
Un beau témoignage simple et agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
bgnbgn01 décembre 2014
J'ai lu quelque part une citation célèbre. Elle dit en subtance que tout le monde reçoit une deuxième chance tous les jours de sa vie. Ces chances ne demandent qu'à ce qu'on les saisisse, mais en général on ne le fait pas.
Commenter  J’apprécie          170
marlene28marlene2813 juillet 2016
"Je n'en revenais pas. Je n'avais pas connu un tél geste de générosité spontanée depuis un bon nombre d'années. Des actes de violence gratuite, oui; de bonté, certainement pas. C'était une des changements les plus importants que Bob m'avait apportés. Grâce à lui, je découvrais le bon côté de la nature humaine. J'avais recommencé à faire confiance."
Commenter  J’apprécie          60
binabina29 août 2015
Je ne sais pas pourquoi, mais il faut croire que le mystère de la décadence totale d’un être humain _ comment peut-il tomber aussi bas ?_ exerce une réelle fascination
Commenter  J’apprécie          70
ZAPATARTHURUSZAPATARTHURUS22 décembre 2016
La compagnie d'un chat me rendait plus sympathique à leurs yeux. Je retrouvais mon humanité. Surtout après en avoir été tellement dépouillé. D'une certaine façon, grâce à Bob, je récupérais mon identité. J'avais été une non-personne, je redevenais quelqu’un.
Commenter  J’apprécie          40
blandine5674blandine567427 février 2017
J’adorais Jimi Hendrix, je me disais que c’était un dieu et j’aurais rêvé de jouer comme lui.
Commenter  J’apprécie          123
Videos de James Bowen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Bowen
James Bowen et Bob invités dans une émission TV anglaise, avril 2012
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de James Bowen (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
362 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .